Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Display japonaise One Piece Card Game OP-09 The Four ...
Voir le deal

Les Têtes Brûlées: Escouade d'Annihilation de Gav Thorpe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VOTRE APPRÉCIATION GLOBALE DU ROMAN:

Les Têtes Brûlées: Escouade d'Annihilation de Gav Thorpe I_vote_lcap0%Les Têtes Brûlées: Escouade d'Annihilation de Gav Thorpe I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Les Têtes Brûlées: Escouade d'Annihilation de Gav Thorpe I_vote_lcap50%Les Têtes Brûlées: Escouade d'Annihilation de Gav Thorpe I_vote_rcap 50% 
[ 1 ]
Les Têtes Brûlées: Escouade d'Annihilation de Gav Thorpe I_vote_lcap50%Les Têtes Brûlées: Escouade d'Annihilation de Gav Thorpe I_vote_rcap 50% 
[ 1 ]
Les Têtes Brûlées: Escouade d'Annihilation de Gav Thorpe I_vote_lcap0%Les Têtes Brûlées: Escouade d'Annihilation de Gav Thorpe I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Les Têtes Brûlées: Escouade d'Annihilation de Gav Thorpe I_vote_lcap0%Les Têtes Brûlées: Escouade d'Annihilation de Gav Thorpe I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Les Têtes Brûlées: Escouade d'Annihilation de Gav Thorpe I_vote_lcap0%Les Têtes Brûlées: Escouade d'Annihilation de Gav Thorpe I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2
 
 

Les Têtes Brûlées: Escouade d'Annihilation de Gav Thorpe Empty Les Têtes Brûlées: Escouade d'Annihilation de Gav Thorpe

Message par Nico. Mer 5 Jan 2022 - 15:35

Présentation:



==> Escouade d'Annihilation Semi Poche

Le lieutenant Kage, condamné de la 13e Légion Pénale dont il est probablement le survivant de plus longue date, fait de nouveau l'objet des attentions de son impitoyable officier, le Colonel. Entouré d'une nouvelle équipe de Têtes Brûlées, Kage part en mission suicide sur le monde ravagé d'Armageddon pour débusquer et assassiner un des plus dangereux traîtres à l'Imperium, l'ancien suzerain planétaire Herman von Strab. Or, la Troisième Guerre d'Armageddon fait encore rage, et les Têtes Brûlées devront affronter les Orks, des rebelles et la planète elle-même pour accomplir leur mission.

356 pages • Janvier 2022 • ISBN 9781800261570 • Illustration de ???


Les Têtes Brûlées: Escouade d'Annihilation de Gav Thorpe 00980710



logo2


Les Têtes Brûlées: Escouade d'Annihilation de Gav Thorpe 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 10457
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Les Têtes Brûlées: Escouade d'Annihilation de Gav Thorpe Empty Re: Les Têtes Brûlées: Escouade d'Annihilation de Gav Thorpe

Message par Rhydysann Jeu 17 Fév 2022 - 0:08

J'avoue avoir eu un peu la flemme de faire un retour en bonne et dû forme de ce bouquin (surtout que je n'ai pris aucune note) mais vu que j'ai déjà fait les deux précédents voilà. Livre terminé il y a deux semaines et surtout qui fait office de conclusion de la fin de la trilogie originale avant sa résurrection par compte von Black Library.
Attention critique avec quelques spoils.
Bonne lecture.


Scénario et mise en scène = 3/5


Retour en prison pour notre bon vieux Kage, ou plutôt vaisseau prison. Notre héros au cœur tendre se voie une nouvelle fois la délicate tâche d’entrainer une équipe de tueurs pour une mission secrète (sauf si vous avez le résumé du roman) sous les ordres directs du colonel.
Et cette fois-ci il a le temps car cela fait 1 an que le vaisseau traverse le warp. Ce qui a la fin du voyage donne trois unités de 10 tueurs, ou du moins des tueurs qui n’ont pas été exécutés ou sont mort à l’entrainement. Donc ce beau monde arrive tout droit sur Armageddon où sa Némésis Gazgul Ghraka fait des siennes. Après un petit rappel bienvenu aussi bien pour le lecteur que les personnages par un commissaire de la situation sur la planète et quelques péripéties dans l’espace sans grand intérêt l’histoire débute vraiment.

Et vous pouvez déjà oublier les trois unités de tueurs sanguinaires car le vaisseau se voie attaquer par des Orks en astéroïde, leur transport sur le point d’être détruit le personnel ainsi que les héros se voient évacuer par capsule.
Au lieu de l’équipe de tueurs notre bon héros se retrouve avec sa dulcine le colonel, trois nouvelles têtes brulées (dont une mourra quelques secondes plus tard des mains de kage), une vieille connaissance ayant déjà appartenu aux dernières chances Lorii ainsi qu’un navigator et un membre de l’Adeptus Administratum . Tous les autres sont présumés détruites par les chasseurs Orks. Paumé dans l’espace leur radeau de fortune finit par tomber sur Armageddon dans un lieu inconnu mais par chance respirable, la jungle.

Armé de seulement deux armes et quelques rations notre petit groupe va essayer tant que bien mal de survivre afin de retrouver leur chemin, chemin qui consiste à aller ou le colonel décide. Après quelques jours de survie ils finiront par retrouver la civilisation grâce à un groupe de tueur d’orks qui le leur indiquera gentiment même mieux les escorterons. Un des membres du groupe finira par rejoindre les malheureuses têtes brûler.

Nos héros embarqueront ensuite sur un bateau, prendront part à un combat contre des orks puis reprendrons un train afin d’arriver à une destination top secrète ou  leur mission leur sera dévoilée. L’assassinat de Von Strab ou son sauvetage au choix. En effet notre cher gouverneur se terre dans une cité ruche détenue entre les mains des Orks. Il faut donc déterminer l’allégeance du gouverneur avant de savoir comment procéder. On apprend d’ailleurs que ce n’est pas le premier groupe à essayer de récupérer le noble impérial. Pour ce faire les têtes brulées vont devoir infiltrer la ruche en passant tout d’abord par les déserts de cendre (me souviens plus de l’appellation exacte). La suite à vous de la découvrir.

Ce bref résumé fait nous pouvons parler des points forts et faibles du roman. Commençons par le plus plaisant.

A travers les péripéties du héros le lecteur peux traverser plusieurs tableaux de ce que représente la guerre sur Armageddon et le beau bordel que c’est! Entre les combats dans la jungle, dans les cités ruches ou bien encore dans les déserts. Mais aussi les conditions de vie déplorable pas toujours propice à la survie humaine tout cela fait que c’est particulièrement intéressant surtout le passage dans la jungle qui est honnêtement le meilleur passage du bouquin. Avec une guerilla orks humaine qui change de l’ork habituel qui court tout droit comme des idiots. Il y a aussi un passage dans la cour humaine de Von Strab complétement dégénéré fort amusant.

L’autre point positif c’est le scénario et leurs personnages qui restent dans le même ton que pour les premiers romans. Soit des personnages bien ancrés dans l’histoire avec le retour de certaines vieilles connaissances telles que Lorii. Histoire qui elle-même au premier abord est intéressante. Sans parler de ce bon vieux kage qui nous change des héros habituels. Avec de bons passages de pétage de plomb que j’ai apprécié, mais aussi détesté.
Mais aussi d’autre bonne idée comme des orks et des humains qui « coopèrent » contre l’Imperium.

Sauf que tous ces points positifs cités plus tôt sont aussi des points négatifs. En fait j’ai trouvé que le roman reprend les points négatifs des deux premiers bouquins en x2.

Si les péripéties que subit le petit groupe nous peignent bien un tableau assez global du conflit c’est parfois au détriment du scénario… exemple à un moment les personnages se retrouvent embarqués dans une guerre en face à face contre les Orks et au lieu de partir ou d’attendre que les impériaux repousse les Orks ils s’engagent. Or s’ils meurent la mission top sécrète importante de la mort qui tue ne marche plus, la justification ne m’ayant d’ailleurs pas convaincu.

Pareil au niveau du scénario qui tient à un fil. Les personnages font tout le trajet pour retrouver Von Strab alors qu’un Inquisiteur se trouve déjà sur les lieux et aurait pu au moins le tuer en deux secondes. Surtout que vu l’état de l’homme je ne pense pas que le garder en vie soit d’un réel intérêt.

Et pour finir les parties pris par l’auteur qui ne sont pas toujours intéressants. Surtout le pétage de plomb déjà évoqué plus haut. Au début du roman on comprend qu’un démon csest infiltré dans le vaisseau et à posséder un membre, Kage. Oui car comme déjà sous-entendu dans le second bouquin Kage est un psyker. On apprend aussi très vite qu’un autre membre est un paria. Alors je ne suis pas expert en fluff démoniaque mais ici la corruption se fait lentement comme si le héros était gangrené petit à petit de l’intérieur. Jusqu’au quasi-contrôle du corps par le démon à la fin aux dépens du possesseur.
Et lorsque cela arrive cela donne des scènes de pure violence. Sauf qu’à titre personnel je trouve que ce choix dessert le roman. Et rend le scénario incohérent ou crée des facilités scénaristiques énormes. L’intérêt du pétage de plomb en psychopathe qui aurait été dans la continuité du bouquin précédent aurait été à des années-lumière plus intéressantes.

Bref plein de petite chose qui mise bout à bout m’ont sortie de la lecture. Je ne parlerai pas du navigator traité comme un pauvre criminel alors qu'il aurait pu partir très vite du groupe de survivants pendant le roman. Je parle bien d'un navigator une denrée importante de l'imperium. Ou bien du recrutement d'un des personnages du bouquin. Ou bien encore de l'envoi du paria par l'inquisition pour Kage, et j'en passe. Je ne vais pas toutes les cités mais c’est bien dommage.

On pourra quand même noter une fin si mal amené plutôt intéressante avec une moral que j’ai à défaut d’adoré apprécié.


- Style et écriture=  4/5


Du tout bon une ambiance toujours aussi sympathique, une plume maitrisé qui rattrape les grossiers défauts du scénario. Avec toujours ce vent de liberté différent des productions récentes. Une traduction plus que correct, une traduction que j’ai trouvé d’ailleurs une nouvelle fois bonne tout comme le reste de la trilogie.

L’humour est toujours aussi plaisant avec des fois au moment où on s’y attend le moins ou au milieu d’une scène bien plus sérieuse. Des combats sanglants et vraiment peu brouillon ou chaque camp prend tarif. On pourra néanmoins déplorer certaines descriptions de lieu assez quelconque qui aurait eu le mérite d’être plus poussé.

Bref un nouveau roman et surtout une trilogie bien maitrisée en termes d’écriture. Mais où est passé l’ancien Thorpe…


- Intérêt fluffique = 4/5


Je n’ai pas assez de connaissance sur la situation d’Armageddon hormis les codex pour objectivement donner un retour fluffique intéressant. Mais ce que je peux au moins constater c’est que Thorpe a fait l’effort de décrire la situation générale de la planète et de parler des points importants tels que Gazgul Ghraka ou bien évidemment Yarrick et la ruche Hadès.


- Note personnelle = 3/5


Un poil déçu, roman moins bon que le précédent tome et surtout qui retombe dans les travers du premier en cumulant ceux du second.

Si pour le premier bouquin j’avais été généreux ici je ne peux me permettre la même générosité. D’ailleurs je me demande après ce roman comment Thorpe va justifier le retour de têtes brulées. Cela risque d’être compliqué de faire quelque chose de cohérent.

Au niveau de la trilogie n’en déplaise aux diffamateurs de Thrope (qui le diffame souvent à raison) mais cela prouve bien que l’auteur est capable de bons écrits dans l’univers WH40K. La question est que s’est-il passé depuis tout ce temps (les SM).

Roman noté bon proche du moyen mais trilogie notée bonne.


- Note globale = Total des points 14/20


Note globale de la série= Total des points 16/20


N'empêche bien content d'avoir pu lire en français cette trilogie surtout ce second tome qui était excellent. Curieux de voir la suite.


Les Têtes Brûlées: Escouade d'Annihilation de Gav Thorpe Playgw16
Rhydysann

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1986
Age : 25
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Les Têtes Brûlées: Escouade d'Annihilation de Gav Thorpe Empty Re: Les Têtes Brûlées: Escouade d'Annihilation de Gav Thorpe

Message par Zekka Sam 18 Juin 2022 - 20:55

Et beh, petite série sur les Têtes Brûlées finie ! Et quelle meilleure bataille pour finir que LA guerre la plus longue de 40k: Armageddon (oui, je prends le temps de "reconstruction" entre les guerres dans le temps de guerre :p )
Les péripéties de début sont is okay, divertissantes à défaut d'être vraiment originales ^^ La 2ème partie est plus intéressante.
Mais, ayant lu Rhydysann, je suis content de voir que je ne suis pas le seul perturbé par la """folie""" de Kage
Spoiler:

Bref, sans le coup de la "folie" je lui mets 16, avec la "folie" ,je lui mets 13 ^^'
Zekka

Zekka
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1411
Age : 32
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Les Têtes Brûlées: Escouade d'Annihilation de Gav Thorpe Empty Re: Les Têtes Brûlées: Escouade d'Annihilation de Gav Thorpe

Message par Emperor Mer 25 Jan 2023 - 12:47


Le plus faible des trois.

Ça démarrait pourtant pas trop mal, malgré une amorce un peu trop similaire à celle du deuxième opus à mon goût, notamment pour tout ce qui a trait à l’entraînement des nouvelles recrues. Je comprends bien le côté "running gag" propre à cette approche sérielle teintée d’humour (on est entre du Gaunt et du Ciaphas Cain), malgré tout ça fonctionnait quand même mieux la première fois.

Mais même ainsi, la première partie du bouquin reste plaisante, on y retrouve beaucoup des qualités qui m’ont fait apprécier les premiers livres.
Comme ce scénario non linéaire et imprévisible, qui présente moult culs de sac scénaristiques.

Par exemple, parmi les nouveaux personnages, ceux qui sont les mieux introduits et sur lesquels l’auteur s’attarde particulièrement sont les premiers à mourir comme des crottes dans des actions de seconde zone xD Et au contraire, les no-name perdurent et gagnent en épaisseur au fil de l’histoire. Le genre de contre-pied que j’affectionne particulièrement.

Ou encore, ces moments où les Têtes Brûlées se préparent méticuleusement à un événement pendant tout un chapitre (voire plusieurs), où on les voient se faire - longuement - entraîner par le scénario, de façon logique, dans une suite de situations cohérentes qui les amènent forcément vers la conclusion tant attendue, qui ne peut aboutir que d’une seule manière… Sauf qu’en fait non, le truc finit par se dégonfler lors d’un retournement improbable qui rend toutes ces circonvolutions de l’histoire totalement inutiles sur le plan scénaristique.

Ça n’a l’air de rien mais c’est plutôt sympa de voir un auteur briser les conventions d’écriture et passer du temps sur des persos et des situations qui n’ont aucune utilité dans l’histoire, comme dans la vie réelle quoi, où tout ce qu’on fait ne participe pas forcément à la réalisation prédestinée d’une sorte de climax hollywoodien…

Les péripéties guerrières de la première partie du livre sont plutôt bien aussi (le terrain, les gars !), notamment un débarquement amphibie assez cinématographique et qui m’a pas mal rappelé celui sur la Volga dans le film Stalingrad Wink

Mais surtout, et on a là une vraie petite bolée d'air frais au milieu de tout ce marasme post-apo-toxico d'Armageddon, j'ai bien aimé les passages avec les Gardes de la Jungle d’Armageddon qui traquent les orks survivants de la première invasion - qui sont retournés à l’état sauvage depuis - et leurs camarades plus classiques arrivés beaucoup plus récemment lors de la troisième guerre.
L’ambiance et les actions commando dans la jungle m’ont rappelé l’excellente nouvelle Chasseur d’Orks d’Abnett.
A quand la traduction d’un bouquin sur les Catachans d’ailleurs ? Ça me fume de voir autant de livres sur les mêmes régiments insipides et rien sur cette unité emblématique de 40K…


Aussi, Thorpe apporte pas mal de petites originalités sympa à lire, comme :

- ce voyage Warp d’un an non-stop (!), durant lequel les Têtes Brûlées s’emmerdent royalement / perdent la boule à cause du séjour prolongé dans l’Immaterium et finissent évidemment par se tuer les uns les autres, entamant une large part de leur effectif de départ avant même le début de la mission

- cet estimé et rarissime navigator employé comme vulgaire troupier par Schaeffer, qui n’a pas de considération particulière pour sa caste mais voit en lui une ressource intéressante à exploiter (l’arme Warp que constitue son troisième œil lorsqu’il est révélé)

- cette coalition fragile, violente et hétéroclite entre les orks de Ghazghkull et les traîtres impériaux ralliés à la bannière de Von Strab

- une possession démoniaque traitée de façon singulière, en mode bipolaire. On n’a pas droit à l’habituelle cohabitation / conflit entre deux esprits qui se parlent / luttent dans un même corps. Ici le démon prend le relais de l’humain à certains passages, et inversement, sans qu’à aucun moment les deux âmes n’interagissent. Pour prendre une analogie cinématographique, on est plus proche d’un Split que d’un L’Exorciste. J’ai trouvé ça pas mal moi, d’autant plus que ce n’est pas abordé de façon binaire, avec un humain gentil parasité par un démon méchant. La transition est douce, l’hôte de base étant déjà un sacré salopard, le démon est de fait dans la même veine, il en adopte même les caractéristiques, raisonne pareil, parle de la même façon, a des objectifs pas si éloignés. Il n’y a qu’à certains moments qu’on se rend compte que c’est le démon aux manettes, lorsque le personnage va vraiment, vraiment trop loin ou bien lorsqu’il abandonne le peu de loyauté qu’il peut encore avoir pour ses pairs. Autrement, sur la forme, la police d’écriture change à chaque fois que le démon prend le contrôle, classique mais efficace.


La deuxième partie du livre concentre elle pas mal d’éléments négatifs.

On assiste à un long, très loooong cheminement manifestement bien inspiré du Seigneur des anneaux, à travers les terres désolées d’Armageddon, suivant cette communauté des Têtes Brûlées menée par un dangereux bipolaire… Leur destination : la Fournaise de la ruche Achéron, cet antre du mal où s’est réfugié l’ennemi planétaire numéro 1.

Beaucoup trop de faiblesses et de raccourcis dans la narration également. La plus grosse guerre de la galaxie est en cours mais les Têtes Brûlées arrivent à parcourir des milliers de bornes sur Armageddon sans rencontrer beaucoup d’action, en se baladant tranquillement en péniche fluviale, etc. C’est un peu gros, on ne sent pas vraiment ce côté "conflit planétaire". Même genre de problème d'invraisemblance que quand Shiban Khan se trimballait pépouze aux alentours du Palais Impérial pendant le Siège de Terra.

Les orks sont vraiment faiblards, ils se planquent pour ne pas se faire tirer dessus, ne chargent même pas, se font tuer rapidement au corps à corps par les Têtes Brûlées et sans occasionner de réels dégâts,… Des orks couards et anémiques quoi, loin des canons du genre.

Les réactions des persos ne concordent vraiment pas avec les multiples traîtrises et retournements de veste du possédé. C’est particulièrement le cas avec le mec de l’Inquisition infiltré, même si ce n’est pas le seul à avoir un comportement improbable. Le gars sait que l’autre est pas fiable, sans suspecter pour autant qu’il a le diable au corps, mais comme de temps en temps le possédé abonde dans son sens (lorsque l’humain reprend les commandes de son corps), hé bah il continue de le laisser agir et de mener la barque, au risque de compromettre sa mission cruciale. Le gars, de l’Inquisition je le rappelle, se contente de serrer les fesses très fort en espérant que ça va bien se passer. C’est d’un nul.

Aussi, j’ai trouvé que l’auteur abusait un peu sur la fin en partant dans de ces délires… Comme la déco morbide de Von Strab. Pour bien montrer qu’il est consanguin, fou et méchant (mais attention, rien de chaotique dedans hein), on nous montre que le mec a du mobilier en ossements humains, des têtes décomposées comme trophées de chasse dans son salon, qu’il fait exécuter les membres de son entourage à la moindre contrariété, pendant que le reste de sa cour décadente applaudit / ne dit rien / voire se prête sans sourciller aux jeux sadiques de leur suzerain au milieu de toutes ces horreurs… Euh, ok.

Le gradé des Gardes de la Jungle un peu concon, qui se fait piquer bien facilement l’un de ses meilleurs hommes par Schaeffer. Le truc est gros comme une maison, ça se voit que le colonel essaye de le manipuler avec un tour de passe-passe administratif pour renforcer son équipe, mais l’autre tombe immédiatement dans le panneau alors que c’est censé être la tête pensante du coin, le stratège impérial pour tout ce qui touche aux jungles.

Pas aimé non plus cette fin abrupte de chez abrupte. On ne sait même pas ce qu’il advient de Scheffer… Pour le coup je suis bien content que l’auteur se soit finalement décidé à sortir un quatrième tome bien des années après.


Apports fluff :
- On aime ou on aime pas le traitement "infligé" au perso mais en tout cas on apprend pas mal de choses sur le gouverneur Von Strab, et notamment sur ce qui lui est arrivé héhé

- Confirmation que Kage est un psyker, même si cela était déjà fortement suggéré à la fin du précédent livre

- Lorii, la super soldate typée Lebensborn, seule survivante de la précédente team de Têtes Brûlées avec Kage et Schaeffer, a été conçue via un programme d’eugénisme basé sur le matériel génétique de… Macharius ! A l'origine ils étaient 500 comme elle dans le programme

- Le colonel Schaeffer se bat depuis plus de 300 ans ! Il a subit de graves blessures tout au long de sa carrière mais le Mechanicus l’a "reconstruit" à chaque fois, sans user d’implants mais plutôt avec des thérapies géniques avancées. Par exemple, ils lui ont fait "repousser" le bras qu’il avait perdu suite à un tir de plasma dans le tome II.



Ça sera donc un grand Mouais pour moi (noté Moyen).

Un peu déçu je dois dire, je trouvais les deux premiers livres plus maîtrisés et je m’attendais à mieux sur ce théâtre d’opération mythique qu’est Armageddon.

Par contre j’aime toujours autant ce genre d’histoire à l’ancienne, ça respire le vieux fluff. En plus l’objectif des Têtes Brûlées n’est pas anecdotique et s’insère même dans la Grande Histoire de 40K.
Spoiler:

A voir ce que cela donnera dans le dernier bouquin. Vu que celui-là semblait pas mal calqué sur le Seigneur des Anneaux, particulièrement sur le final, je prédis un retour de Kage sur le modèle de Gandalf qui chute dans la Moria aux prises avec le Balrog Smile



Les Têtes Brûlées: Escouade d'Annihilation de Gav Thorpe 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 4750

Revenir en haut Aller en bas

Les Têtes Brûlées: Escouade d'Annihilation de Gav Thorpe Empty Re: Les Têtes Brûlées: Escouade d'Annihilation de Gav Thorpe

Message par PetitPierre Mer 13 Sep 2023 - 15:51

non non non ... et encore non on non ... mais je veux la suite.
C'st pas possible de laisser les lecteurs comme ca.
Ca mérite un séjour dans les légions pénales. Bordel, mais que Schaeffer botte le cul de celui qui fait de la résistance pour la trad du tome 4 !!!

Quand on lit les lourdeurs actuelles, ca fait du bien de lire ce genre de récit bien corrosif avec des Gi complètement déglingués.
J'adore, et je veux la suite. même si, comme mes collègues du dessus j'ai préféré les 2 premiers tomes qui etaient rondement mené


_______________________________________________
Le progrès technique est comme une hache qu'on aurait mis dans les mains d'un psychopathe.
- Albert Einstein -

- Je suis Coutelier Forgeron venez voir :  MON ACTU sur FB
- sur le web Pierre Forge Tranquille
- Envie de forger vous même ??? :  FAITES UN STAGE
PetitPierre

PetitPierre
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2850
Age : 40
Localisation : Angers

https://www.facebook.com/laforgetranquille/photos/?tab=albums

Revenir en haut Aller en bas

Les Têtes Brûlées: Escouade d'Annihilation de Gav Thorpe Empty Re: Les Têtes Brûlées: Escouade d'Annihilation de Gav Thorpe

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum