Silver Skulls: Portents de Sarah Cawkwell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Silver Skulls: Portents de Sarah Cawkwell

Message par Nico. le Ven 12 Sep 2014 - 10:28


Ce jour sort Silver Skulls: Portents de Sarah Cawkwell. Exclusivement au format Ebook d'après la phrase "eBook exclusive novel". Peut être une édition hardback dans 1 an comme pour Straken ?

Présentation:



==> SILVER SKULLS: PORTENTS Ebook

The Silver Skulls Space Marine Chapter deploy on the world of Valoria Quintus to combat an insurrection backed by the dread forces of the Traitor Legions. Sent there by the visions of their Prognosticars, the mysterious psykers whose premonitions decree the path forged by the Chapter and the wars that they wage, they expect victory to be swift and easy. But they have not reckoned with their own allies, the servants of the Inquisition who are interested in the Prognosticars, their importance within the Chapter and the possibility that the Silver Skulls may be being manipulated by the very powers they fight against...

Le Chapitre Space Marine des Silver Skulls est déployé sur le monde de Valoria Quintus pour lutter contre une insurrection soutenue par les redoutables forces des légions renégates. Ils sont envoyés par les visions de leurs Prognosticars, les psykers mystérieux dont  les prémonitions décrètes le cheminà suivre par le chapitre et les guerres qu'ils doivent faire, ils s'attendent à une victoire rapide et facile. Mais ils n'ont pas compté leurs propres alliés, les fonctionnaires de l'Inquisition qui sont intéressés par les Prognosticars, leur importance dans le chapitre et la possibilité que les Silver Skulls puissent être manipulées par les puissances mêmes contre lesquels ils se battent ...

416 Pages • Septembre 2014 • ISBN 978178251524 • Illustration par Hardy Fowler


logo2


Dernière édition par Nico. le Ven 19 Sep 2014 - 11:36, édité 2 fois



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6593
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Silver Skulls: Portents de Sarah Cawkwell

Message par uther33 le Ven 12 Sep 2014 - 10:45

J'avais bien aimé "La faille de Gildar" de Sarah. Elle décide de continuer avec le même chapitre de SM. J'attends de voir les 1er retours avec impatience Very Happy


Haut Connétable Uther - Pour les Black Librarians ! Pour le Forum !



Ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire

uther33
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 5674
Age : 46
Localisation : Guyenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Silver Skulls: Portents de Sarah Cawkwell

Message par Nico. le Ven 19 Sep 2014 - 11:32


Et voilà, j'ai lu mon premier roman par Sarah Cawkwell ! D'habitude je n'avais que des histoires courtes sur les Silver Skulls (n'ayant pas lu The Gildar Rift ou Valkia the Bloody).

Voici ma review:


- Scénario et mise en scène : 3/5

Gileas Ur'ten est le personnage principal de ce roman, c'est un sergent Silver Skull déjà apparu dans une short story de l'auteure. Après la mort de son capitaine et mentor, Andreas Kulle, Gileas se retrouve provisoirement à la tête de la 8ème compagnie. Mais les hauts dignitaires du Chapitre décident de ne pas lui accorder le grade de capitaine, il devra rester sergent et sa compagnie est envoyée sur la planète forteresse du Chapitre pour se reposer et former les recrues en attendant l'arrivée d'un nouveau capitaine.

D'un autre côté nous avons une inquisitrice de l'Ordo Hereticus chargée de surveiller les Silver Skulls, leur recours aux Pronosticars, des psykers présidant l'avenir et les affectations ou non du Chapitre, est jugé douteux. Ils revendiquent le fait que ce soit la voix de l'Empereur qui les guide, forcément cela intrigue l'inquisition.

Mais arrivée sur place, l'inquisitrice entraîne le Chapitre sur une autre planète afin de la purger d'une insurrection d'hérétiques menée par des Traitres Space Marines.

Voici le synopsis de base, rien de particulièrement original (inquisition surveillant un Chapitre, une escouade renvoyée pour former des recrues, des traîtres et hérétiques envahissant une planète). C'est du déjà vu et n'est pas très palpitant, ce qui me fait malheureusement mettre 3/5, mais l'intérêt du scénario est ailleurs: le Chapitre des Silver Skulls et le développement des personnages.

En effet, la vraie force du livre repose sur ses personnages. Ils ont une réelle personnalité, ils changent un peu des carcans habituels, ils sont variés et attachants.

Gileas est celui ayant le plus de profondeur, personnage principal oblige, il est un Marine très talentueux mais tout autant surveillé par ses supérieurs. La planète d'origine des Silver Skulls, Varsavia, a deux pôles bien distincts: le Nord civilisé et riche, le Sud plus en retard et considéré comme barbare. Or Gileas est l'un des très rares Silver Skulls à être issus du Sud. Sachant qu'aucun fils du sud n'est allé plus haut que sergent, la proposition pour qu'il soit nommé capitaine n'avait que très peu de chances d'aboutir. Par conséquent ses "gênes de barbare" lui sont constamment rappelés. Cela le perturbe, il doit lutter intérieurement contre ses démons, son passé et sa tragique histoire familiale. Son avenir est étroitement contrôlé par Vashiro, le Pronosticars en chef et personnage le plus respecté du Chapitre.

Ceci nous donne un héros toujours constamment tiraillé entre l'envie de faire ses preuves et celui d'effacer les préjugés liés à son origine. Il se bat très bien, très violemment, peut être trop, cela fait ressortir ses origines "barbares". Bref, un personnage attachant et intéressant.

Nous avons bien évidemment d'autres protagonistes à retenir dans ce roman, je ne vais pas parler de tous, mais en voici quelques uns.

Argentius, le Maître de Chapitre des Silver Skulls. Il n'a qu'un petit rôle, mais une scène en dégage. Il est cool, tout simplement. C'est un ancien soldat, un ancien frère d'arme, pour lui son titre n'est juste qu'une promotion mais ne doit pas instaurer une barrière trop épaisse avec ses hommes. Un Maître de Chapitre plus proche de ses Marines que certains, cela change et fait du bien.

Même si l'Inquisitrice n'est pas des plus originales, son équipe l'est. Elle est composée entre autres d'un ancien capitaine de la Garde Impériale, un sniper, mais surtout d'un psyker. Ce dernier a une très forte personnalité, il dit toujours ce qu'il pense ou plutôt n'a pas la délicatesse de réfléchir à ce qu'il va dire avant de parler. Ce qui amène des moments drôles et étonnants comme quand il coupe la parole à un Space Marine pour lui expliquer qu'il a tord...

J'ai particulièrement aimé ce Psyker et la petite relation amicale qu'il entretient avec le sniper, un moment de la fin du livre entre eux est vraiment cool.

Le scénario nous permet de découvrir tous ces personnages, mais aussi le fonctionnement interne des Silver Skulls et surtout les entraînements pour les novices (on suit le parcours d'un jeune scout étant destiné à devenir un pronosticar).

Petit bémol toutefois, le dernier tiers du livre est plus classique et de fait moins captivant.

- Style et écriture : 4/5

Sarah Cawkwell est une auteure que je ne connaissais que vaguement, et bien je dois dire qu'elle fait du bon boulot. C'est bien écrit, fluide, propre et sans soucis particuliers.

Les Silver Skulls sont son Chapitre fétiche, et ça ce comprend tant elle prend soin d'eux.

- Intérêt fluff : 4/5

Beaucoup de choses sur les Silver Skulls, après tout c'est un roman centré sur eux !

On visite Varsavia leur monde forteresse, on apprend la différence entre le nord éduqué et le sud peuplé de sauvages. J'ai déjà parlé des tensions existantes entre ces deux hémisphères, mais il existe une autre tribu: les cannibales. Ils voguent entre les deux et sont un cancer pour la planète, mais comme les pronosticars ont des visions comme quoi ils seront utiles par la suite, bé les Silver Skulls ne les exterminent pas.

Les Silver Skulls sont décrits comme brutaux sur le terrain par leurs alliés et ils n'utilisent pas le Codex Astartes. A la place ils ont le prognosticatum composé de ces fameux pronosticars, des psykers archivistes pouvant lire le futur et prendre les décisions pour le Chapitre. Si l'un d'entre eux dit qu'une mission n'est pas bonne, les Silver Skulls n'iront pas malgré les ordres. Pour eux, ces prédictions sont la voix de l'Empereur en personne et ils se doivent de les suivre. La confiance envers eux est infaillible. Le principal d'entre eux est le vashiro, c'est l'écuyer du Maître de Chapitre et la personne la plus respectée. Et par exemple, là il utilise un jeu de tarot pour savoir s'il doit accepter ou non la mission !

Les Silver Skulls n'ont pas d'artificiers, ils s'occupent eux même de leurs armures avec révérence. Et pour eux il est très important de récupérer le corps des défunts pour les incinérer et mettre une urne dans leur sanctuaire. Sinon ils doivent aller au pax argentius et dire le catechism of remembrance corps en l'honneur des morts.

On apprend aussi qu'ils ont un accord avec les Grey Knights, leurs psykers rejoignent régulièrement l'ordre secret.

Un autre point, et très peu illustré dans les publications sur les Space Marines, à un moment on leur demande d'utiliser leur "omophagea" (partie de leur estomac permettant d'acquérir les souvenirs de la personne dont ils mangent un bout de cerveau...). Sauf que cela pose problème aux Silver Skulls à cause de leur haine contre la tribu cannibale qui terrorise leur planète, c'est une insulte à leur héritage et ils n'utilisent ça qu'en cas d'extrême nécessité. Dans ce livre nous avons pour une fois une description détaillé de ce procédé plutôt atypique.

- Appréciation personnelle : 3/5

C'est un bon livre mais même si j'en reconnais les principales qualités, il ne m'a pas plus emballé que ça. Surement parce que je l'ai lu après avoir enchaîné quatre très bons livres sur Warhammer Fantasy Battle, mon univers de prédilection, et que de revenir aux Space Marines m'a un peu refroidi.

Et puis la trame principale à base de chapitre à surveiller, un inquisiteur qui vient, une planète est envahie par des hérétiques aidés par des space marines du chaos... ce n'est pas le plus original qui soit et m'intéresse peu.
Oui je sais je râle, mais on est dans la section "appréciation personnelle" !

Après j'ai quand même bien aimé ce roman, il est agréable à lire, il y a du bon gros fluff sur les Silver Skulls et certains personnages sont attachants. D'ailleurs j'espère revoir Gileas dans de nouvelles aventures.

Total : 14/20



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6593
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Silver Skulls: Portents de Sarah Cawkwell

Message par BlooDrunk le Ven 19 Sep 2014 - 15:49

Merci pour cette belle critique consistante Nico (+1).  Smile

Nico. a écrit:
On apprend aussi qu'ils ont un accord avec les Grey Knights, leurs psykers rejoignent régulièrement l'ordre secret.
Comme quoi cela se vérifie encore: l'existence même des GK n'est qu'un secret de polichinelle parmi les Astartes.
De nombreux Chapitres connaissent leur existence, voir collaborent avec eux, sans pour autant se faire laver le cerveau ou exterminer...
L'impact de la "bourde fluffique" de Matt Ward semble s'étioler, et c'est tant mieux (même si elle à laissé des traces chez les fans).


Nico. a écrit:
Un autre point, et très peu illustré dans les publications sur les Space Marines, à un moment on leur demande d'utiliser leur "omophagea" (partie de leur estomac permettant d'acquérir les souvenirs de la personne dont ils mangent un bout de cerveau...). Sauf que cela pose problème aux Silver Skulls à cause de leur haine contre la tribu cannibale qui terrorise leur planète, c'est une insulte à leur héritage et ils n'utilisent ça qu'en cas d'extrême nécessité. Dans ce livre nous avons pour une fois une description détaillé de ce procédé plutôt atypique.
Intéressant, effectivement c'est assez rare pour le remarquer!

Nico. a écrit:
C'est un bon livre mais même si j'en reconnais les principales qualités, il ne m'a pas plus emballé que ça. Surement parce que je l'ai lu après avoir enchaîné quatre très bons livres sur Warhammer Fantasy Battle, mon univers de prédilection, et que de revenir aux Space Marines m'a un peu refroidi.
Je comprends parfaitement, le choc est parfois rude.  Smile

Nico. a écrit:
Et puis la trame principale à base de chapitre à surveiller, un inquisiteur qui vient, une planète est envahie par des hérétiques aidés par des space marines du chaos... ce n'est pas le plus original qui soit et m'intéresse peu.
Ouep, rien que le "trip Inquisiteur" ça devient lassant à force, à croire que les auteurs ont du mal à trouver d'autres intrigues pour pimenter leurs histoires. Dommage ça devient redondant, il y à pourtant des tas d'autres possibilités dans ce vaste univers pour donner de l'intérêt à un récit.
Idem pour les SMC/hérétiques, j'aime bien mais ça serait cool de voir un peu plus de Xenos comme antagonistes, à part les Orks no-brain il y à tout de même une multitude de possibilités à explorer.



BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 6977
Age : 34
Localisation : Ariggata

Revenir en haut Aller en bas

Re: Silver Skulls: Portents de Sarah Cawkwell

Message par Nico. le Ven 19 Sep 2014 - 19:56

Comme quoi cela se vérifie encore: l'existence même des GK n'est qu'un secret de polichinelle parmi les Astartes.
De nombreux Chapitres connaissent leur existence, voir collaborent avec eux, sans pour autant se faire laver le cerveau ou exterminer...
L'impact de la "bourde fluffique" de Matt Ward semble s'étioler, et c'est tant mieux (même si elle à laissé des traces chez les fans).

Bé ouais, quand j'ai lu ça j'me suis dit: "bah, ils sont pas sensés être secrets les GK ?". Vu que d'une publication à une autre, soit ils effacent la mémoire des autres Astartes, soit les autres savent qu'ils existent mais n'ont juste pas le droit d'en parler.

Ouep, rien que le "trip Inquisiteur" ça devient lassant à force, à croire que les auteurs ont du mal à trouver d'autres intrigues pour pimenter leurs histoires. Dommage ça devient redondant, il y à pourtant des tas d'autres possibilités dans ce vaste univers pour donner de l'intérêt à un récit.

C'est pour ça que je préfère nettement l'univers Battle. L'argument du Vieux Monde vs une Galaxie entière ne tient pas pour moi vu que la plupart du temps une planète = une ville et que la moitié des scénarios sont les mêmes: cultistes, invasion (et encore, là c'est pas des zombies comme souvent), traitres space marines derrière tout ça, un Chapitre loyaliste arrive aider la GI, y'a l'Inquisition qui débarque et suspecte les deux, escarmouches, complots, révélation, moments héroïque, grand méchant, grosse baston, duel épique, mort du méchant, fin.

C'est trop souvent la même chose et fait perdre de son effet. C'est pour ça que dans ce livre, Portents, l'inquisitrice n'arrive pas vraiment à se démarquer du reste tant son rôle est déjà sur-exploité.

C'est dommage parce que ce livre aurait vraiment mérité mieux, le reste est vraiment pas mal et des personnages sont bons. Il reste un bon livre.


Après vous pouvez le lire et contredire mes arguments purement personnels. Very Happy



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6593
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Silver Skulls: Portents de Sarah Cawkwell

Message par Corax le Sam 20 Sep 2014 - 8:59

Sympa comme présentation et belle critique bien complète, merci Nico.

Dommage que la trame de cet E Book ne soit pas plus élaborée par Sarah Cawkwell.

J'espère qu'ils en feront un livre comme ils l'ont fais pour " La Faille de Gildar ".

On va encore plus en savoir sur le Chapitre des Silver Skulls, du Fluff à gogo Razz

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6647
Age : 38
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Silver Skulls: Portents de Sarah Cawkwell

Message par - Ghost of Arkio - le Sam 20 Sep 2014 - 9:23

Exactement: du fluff .. bave je veux dire, c'est ça qui me fait toujours plaisir en dehors du style plus ou moins littéraire de chaque auteur: quand un auteur BL fait l'effort d'approfondir le fluff de chapitres déjà existant, de nous transporter sur leur monde chapitral, de nous montrer son fonctionnement interne, et de l'incarner avec différents personnages clés.

Le fluff existant est tellement vaste, tellement de points jamais développés, les auteurs n'ont que l'embarras du choix!

Merci Nico (tu me donnes mauvaise conscience sur mes reviews en retard)

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 9563

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Silver Skulls: Portents de Sarah Cawkwell

Message par Illuminati le Sam 20 Sep 2014 - 17:02

Même si ce ne sera pas le roman de l'année, ta critique donne envie, Nico ^^ Ne serait-ce que pour le fluff de ce chapitre un peu oublié et remontant pourtant à la mythique V1 de 1987.

Je ne suis pas un grand fan des romans sur les marines, pour les mêmes raisons que tu évoques d'ailleurs...le même thème rabâché à l'infinie, pourtant fluffiste et curieux que je suis, je vais quand même tâcher de me le procurer Smile

@Blood : Ah, en fait les GK qui exterminent tout le monde après une mission (ou purifient le cerveau des SM), cela n'est pas, pour une fois une mauvaise idée dû à Matt Ward. Il n'a fait que recopier un peu bêtement ce que décrit le supplément V1 : Realm of Chaos - Slaves to Darkness. datant de 1988. C'est là qu'apparait le fluff sur l'Ordo Malleus et sur les Grey Knights, tout comme leur fâcheuse tendance (un peu exagérée) à éliminer tout témoin. Dans la V6, il aurait justement été judicieux de pondérer ce point... Ce serait comme dire : tous les inquisiteurs emploient l'Exterminatus...

Bref, curieux de voir ce que donnent les personnages de ce roman, du coup ^^
Et tout à fait d'accord avec ce que dit Ghost juste au-dessus.


Vil xenos omniscient

Illuminati
Space Marine
Space Marine

Messages : 273
Age : 43
Localisation : Quelque part dans la Bibliothèque Interdite

Revenir en haut Aller en bas

Re: Silver Skulls: Portents de Sarah Cawkwell

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:49


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum