Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-40%
Le deal à ne pas rater :
Tefal Ingenio Emotion – Batterie de cuisine 10 pièces (induction, ...
59.99 € 99.99 €
Voir le deal

La Griffe d'Horus d'Aaron Dembski Bowden

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VOTRE APPRÉCIATION GLOBALE DU ROMAN :

La Griffe d'Horus d'Aaron Dembski Bowden - Page 3 I_vote_lcap59%La Griffe d'Horus d'Aaron Dembski Bowden - Page 3 I_vote_rcap 59% 
[ 10 ]
La Griffe d'Horus d'Aaron Dembski Bowden - Page 3 I_vote_lcap18%La Griffe d'Horus d'Aaron Dembski Bowden - Page 3 I_vote_rcap 18% 
[ 3 ]
La Griffe d'Horus d'Aaron Dembski Bowden - Page 3 I_vote_lcap18%La Griffe d'Horus d'Aaron Dembski Bowden - Page 3 I_vote_rcap 18% 
[ 3 ]
La Griffe d'Horus d'Aaron Dembski Bowden - Page 3 I_vote_lcap5%La Griffe d'Horus d'Aaron Dembski Bowden - Page 3 I_vote_rcap 5% 
[ 1 ]
La Griffe d'Horus d'Aaron Dembski Bowden - Page 3 I_vote_lcap0%La Griffe d'Horus d'Aaron Dembski Bowden - Page 3 I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
La Griffe d'Horus d'Aaron Dembski Bowden - Page 3 I_vote_lcap0%La Griffe d'Horus d'Aaron Dembski Bowden - Page 3 I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 17
 
 

La Griffe d'Horus d'Aaron Dembski Bowden - Page 3 Empty Re: La Griffe d'Horus d'Aaron Dembski Bowden

Message par Argel Tal Lun 16 Nov 2020 - 13:27

+1 également pour ton passionnant retour Variel Smile
Je rejoins Talos dans ces propos, lis d'abord le roman suivant avant de t'attarder sur les critiques qui le concerne, dans la mesure où ces dernières sont très contrastées. Personnellement j'ai beaucoup apprécié les deux tomes de cette série, j'y retrouve toutes les qualités d'écriture, de mise en scène et de développement des personnages que j'ai apprécié chez ADB par le passé, que cela soit au sein de l'Hérésie d'Horus ou dans sa trilogie Night Lords.
Une bonne nouvelle au passage, j'ai cru comprendre par un tweet d'ADB, qu'il envisage que sa série sur la Black Legion soit plus qu'une trilogie, ce qui personnellement me ravie si l'on conserve l'a même qualité d'écriture Wink
Argel Tal

Argel Tal
Space Marine
Space Marine

Messages : 439
Age : 25
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

La Griffe d'Horus d'Aaron Dembski Bowden - Page 3 Empty Re: La Griffe d'Horus d'Aaron Dembski Bowden

Message par Variel Lun 16 Nov 2020 - 13:55

Ahah merci beaucoup Smile

Oui bien sûr, en fait par là j'avais cru discerner une tendance qu'avaient les gens à le trouver moins bon que le premier. Evidemment, cela ne signifie rien quant à l'appréciation que j'aurai de la suite (si je la trouve un jour, bien sûr) ^^
Ah oui ? Ce serait super bien ! Pour l'instant il n'y en a eu que 2, du coup ?


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- 19e Grande Compagnie des Iron Warriors (figurines)
- Les Demi-dieux Brisés : Chroniques de la 19e Grande Compagnie
Variel

Variel
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1193
Age : 22
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

La Griffe d'Horus d'Aaron Dembski Bowden - Page 3 Empty Re: La Griffe d'Horus d'Aaron Dembski Bowden

Message par - Talos - Lun 16 Nov 2020 - 14:18

Il est en train de rédiger le Tome 3 Wink


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Mon récit en cours sur la VIIIème Légion :
Leviathan - Blog
Leviathan - Black Librarium
Mes reportages historiques, c'est par là : Ad Memoriam



"Mourez comme vous avez vécu, fils de la VIIIème Légion. Drapés de nuit." Konrad Curze.
"Vous êtes une race de proies, rien de plus, rien de moins." Asdrubael Vect.


La Griffe d'Horus d'Aaron Dembski Bowden - Page 3 Sml_ga10      
- Talos -

- Talos -
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2503
Age : 34
Localisation : Covenant of Blood

https://leviathan-a-night-lords-story.blogspot.com/2020/07/ave-d

Revenir en haut Aller en bas

La Griffe d'Horus d'Aaron Dembski Bowden - Page 3 Empty Re: La Griffe d'Horus d'Aaron Dembski Bowden

Message par Historiae Imperiales Titi Dim 10 Déc 2023 - 21:07

Bonsoir tout le monde ! Après un petit coup de nostalgie j'ai décidé de relire les deux premiers volumes de la série d'ADB consacrée à la Black Legion. C'est parti pour une review express du premier tome, La Griffe d'Horus !


Scénario et mise en scène : 3,5/5

Le premier tome débute alors que le protagoniste principal, Khayon le Noir, légionnaire des Thousand Sons, s'est rendu à l'Inquisition au moment de la 13e croisade noire. En réponse aux interrogations des inquisiteurs, Khayon narre les débuts de la Black Legion. Le lecteur est ainsi plongé en plein Oeil de la Terreur, aux côtés de trois bandes de guerre menées par des leaders charismatiques (Khayon donc, mais aussi Lheor des World Eaters et Falkus Kibre des Sons of Horus), alors qu'un assaut dirigé par les Emperor's Children a saccagé la forteresse de Lupercalia, bastion des Sons of Horus contenant le corps de leur primarque Horus. Choqués par cet évènement, les trois compagnons s'en vont à la recherche du légendaire Vengeful Spirit et du non moins légendaire 1er capitaine de la XVIe légion, Ezekyle Abaddon, pour arracher le corps d'Horus capturé par l'apothicaire Fabius Bile de la IIIe Légion, dont le projet de clonage des primarques est redouté de tous...

Avec un récit à la première personne, ADB nous plonge au coeur de l'action dans cette quête semée d'embûches. Le roman est découpé en deux parties, la première correspondant à la quête proprement dite et la deuxième à la rencontre avec Abaddon qui mène à l'acte de naissance de la Black Legion. Si la trame narrative n'est pas folichonne (et pas mal redondante pour les lecteurs avertis d'ADB), le récit se déroule sans temps morts et nous entraîne sans accrocs jusqu'à un dénouement final explosif (au sens littéral du terme...) mais un poil expédié. En deux mots : linéaire mais efficace.


Style et écriture : 4,5/5

Style toujours aussi "cinématographique" et efficace chez ADB, auteur parmi les meilleurs de la BL. Il conserve un talent certain pour dessiner des personnages hauts en couleurs et plonger le lecteur dans l'action comme si nous y étions. Si le scénario n'est pas ouffissime, le rythme de narration est excellent et on ne décroche jamais de la lecture. Les scènes d'action comme les descriptions sont réussies et on se prend au jeu en s'attachant à cette bande d'hérétiques ! Le choix de la 1ère personne (c'est Khayon qui parle) est payant, comme souvent.
Seul bémol, un cadre général un peu flou et un affrontement final un peu bâclé qui manque d'épaisseur.


Fluff : 4/5

Énormément de fluff à se mettre sous la dent ! On rencontre les membres fondateurs de la composante la plus célèbre des hérétiques de 40k : la Black Legion. On a droit à des explications sur les rapports de force et la vie des renégats au sein de l'Oeil de la Terreur, et ce n'est pas triste ! Ce premier tome (supposément d'une trilogie, même si on attend toujours le 3e!) met en place tous les personnages clés. Aussi, le bouquin a aujourd'hui un côté "méta", puisqu'il multiplie les clins d'oeil à d'autres personnages et oeuvres phare du Sombre Millénaire (Fabius Bile, Ahriman...).

Ayant lu les critiques précédentes, j'ai prêté une attention particulière aux deux points suivants :
- L'effet du Warp sur les renégats et leur matériel (armures, armes, vaisseaux, serviteurs...)  : effectivement, on a des renégats un peu trop "OKLM", qui semblent résister facilement à toute forme de corruption. En même temps, il a été dit à plusieurs reprises dans d'autres oeuvres de W40k que la corruption était facilitée par un abandon ou une volonté trop faible de lui résister. Or, les protagonistes se donnent des buts qui leur permettent justement de rester lucide quand à la nature du Warp. C'est sûr qu'ADB aurait pu être un peu plus précis sur ce point-là, mais ça ne m'a pas choqué plus que cela.
- Le personnage d'Abaddon : le fait de trouver un personnage si éloigné de l'Abaddon colérique et violent des autres oeuvres (notamment dans l'HH) a fait grincer des dents plusieurs membres de notre auguste forum. Pour ma part, j'ai trouvé que le personnage était plutôt bien traité. Certes, les ficelles sont grossières et ADB y va un peu avec ses gros sabots lorsqu'il nous explique à quoi Abaddon s'est occupé tout ce temps. Mais cela permet de donner une vraie profondeur et un supplément de charisme à un personnage qui sinon ne serait qu'une grosse brute...


Appréciation personnelle : 3,5/5

Enthousiaste après ma première lecture, je l'ai un peu moins été après la seconde. Certes, le récit est fluide et bien écrit, les personnages bien dessinés et les enjeux clairs et bien posés. Mais tout cela manque un peu d'épique, de surprise ou même de tragédie. Les péripéties s'enchaînent un peu trop facilement et certaines grosses ficelles scénaristiques abrègent des développements scénaristiques qui auraient mérité d'être davantage développés. Néanmoins, le job est fait et le décor bien posé pour la suite !


Note globale : 15,5/20


J'étais là, le jour où Horus a tué l'Empereur...

Pour la liste de mes coups de cœur, mes coups de gueule et aussi mes coups de flemme, c'est ici que ça se passe !
Historiae Imperiales Titi

Historiae Imperiales Titi
Space Marine
Space Marine

Messages : 290

Revenir en haut Aller en bas

La Griffe d'Horus d'Aaron Dembski Bowden - Page 3 Empty Re: La Griffe d'Horus d'Aaron Dembski Bowden

Message par Sha'Romnin Mer 3 Avr 2024 - 11:54

Noté Excellent !

Le meilleur roman 40k que j'ai pu lire depuis un bon moment et le meilleur démarrage que l'on puisse offrir à une série ! Il me tarde de lire le deuxième !

Je pense que le plus bel atout de ce bouquin, c'est les liens qu'a tissé le personnage principal (souvent avec ses pouvoirs) avec ceux qui l'accompagnent. Puis d'autres qui débarquent, les nouveaux liens qui se créent. Avec cette histoire contée depuis le M41, jouant avec le potentiel d'un futur qu'on ne verra peut-être jamais. Que de bonnes idées.

Bien que mélo, on sent à mort la transpiration cœurporelle de l'auteur, ça reste acceptable.
Sha'Romnin

Sha'Romnin
Space Marine
Space Marine

Messages : 247
Age : 38
Localisation : Brest, France

Revenir en haut Aller en bas

La Griffe d'Horus d'Aaron Dembski Bowden - Page 3 Empty Re: La Griffe d'Horus d'Aaron Dembski Bowden

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum