Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Nintendo Switch OLED + Joy-Con à 319€ + ...
Voir le deal
319 €

La Montagne Creuse de Chris Wraight

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VOTRE APPRÉCIATION GLOBALE DU ROMAN:

La Montagne Creuse de Chris Wraight I_vote_lcap17%La Montagne Creuse de Chris Wraight I_vote_rcap 17% 
[ 1 ]
La Montagne Creuse de Chris Wraight I_vote_lcap33%La Montagne Creuse de Chris Wraight I_vote_rcap 33% 
[ 2 ]
La Montagne Creuse de Chris Wraight I_vote_lcap50%La Montagne Creuse de Chris Wraight I_vote_rcap 50% 
[ 3 ]
La Montagne Creuse de Chris Wraight I_vote_lcap0%La Montagne Creuse de Chris Wraight I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
La Montagne Creuse de Chris Wraight I_vote_lcap0%La Montagne Creuse de Chris Wraight I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
La Montagne Creuse de Chris Wraight I_vote_lcap0%La Montagne Creuse de Chris Wraight I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 6
 

La Montagne Creuse de Chris Wraight Empty La Montagne Creuse de Chris Wraight

Message par Nico. Lun 26 Aoû 2019 - 16:38

Deuxième tome d'une trilogie.

Présentation:



==> La Montagne Creuse Semi Poche

L'inquisiteur Erasmus Crowl a découvert un terrible complot, ses racines étant fermement implantées dans les plus hauts niveaux de Terra. Le poursuivre est risqué, mais le sens du devoir de Crowl l’oblige à persévérer. Lui et son acolyte Spinoza suivent leur piste en secret, sachant que chacun de leurs gestes est un danger, mais même lorsqu'ils commencent à révéler la vérité, un plus grand danger se déroule dans les cieux: la Grande Faille se manifeste. Au cours de la folie qui menace de déchirer Terra, la base d'opérations de Crowl est attaquée et gravement ravagée. Alors que son monde commence à s’écrouler et qu’un nouvel âge sanglant se lève, Crowl peut-il rester fidèle à son parcours et exposer l’horreur qui règne au cœur de la La Montagne Creuse ?

368 pages • Septembre 2019 • ISBN 9781780304960 • Illustration de ?


La Montagne Creuse de Chris Wraight Blpro154

logo2


La Montagne Creuse de Chris Wraight 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 9846
Age : 31
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

La Montagne Creuse de Chris Wraight Empty Re: La Montagne Creuse de Chris Wraight

Message par Rhydysann Mar 24 Sep 2019 - 22:28

Hop voici la fraiche critique de ce second tome sur la trilogie "Les archives interdites" de Chris Wraight.
Certifié sans spoil.
Bonne lecture.


- Scénario et mise en scène = 3/5


Le scénario, à ma grande surprise, est la suite directe de son prédécesseur « trône sarcophage ». Le lecteur continuera alors à suivre les deux personnages principaux de l’histoire l’inquisiteur Crowl et sa comparse l’interrogatrice Spinoza qui continueront tous deux à chercher les instigateurs du complot contré lors de leurs péripéties du premier tome, soit la découverte des trois seigneurs de Terra potentiellement traître au trône d’or. À noter qu’il existe pas mal de partie des yeux du personnage de Revus, capitaine des troupes de choc qui devient à son tour un personnage principal.
Le roman est au premier abord une très bonne suite, les premières pages nous montrant des personnages bouleversées, voire changés, par les événements et rencontre s’étant déroulées ultérieurement. Mais l’inquisition n’a pas le temps de se reposer et la traque continue.

Ainsi les trois personnages principaux se séparent de nouveau pour trouver des nouvelles pistes. Mais l’investigation ne se déroule alors pas comme prévu pour tout le monde et le chasseur se retrouve dorénavant chassé. Pour finir de difficiles choix devront être faits afin de mettre la main sur les traîtres. Au milieu de toutes ces aventures la grande faille finit par s’ouvrir et Terra sombre peu à peu dans le chaos. Et oui car ici le bouquin est enfin daté, le bouquin se déroule pendant la chute de Cadia et l’attaque de Terra. Le roman combine d’ailleurs le roman d’aventures + l’aspect fluff car il est important de noter que celui-ci à certaines répercussions sur l’avenir de Terra

Au niveau des personnages comme dit plus haut j’ai bien apprécié l’effort fait par l’auteur pour nous montrer leurs évolutions au fil des pages et des romans. Tout comme dans sa série WHB sur "Hellborg" et son confrère. Par contre au niveau des péripéties des personnages, quoique très intéressante et plaisante à suivre il y a quand même pas mal de facilité scénaristique tirée par les cheveux

Spoiler:
SM qui arrive à la fin par magie en deux minutes par exemple, Crowl qui découvre qui est le traître grâce à un langage de psyker par magie et en ayant lu précédemment le bon bouquin, etc.…

Et certaine sous péripéties sont aussi sous ou mal exploité

Spoiler:
Folie de Crowl, rébellion de ces hommes, etc...

Bref autant je pouvais pardonner lors du premier tome de cette trilogie autant sur un second tome je suis un peu plus dur là-dessus. C’est dommage car il y a de très bonne scène aussi.

Spoiler:
Crowl dans la forteresse de la porte-parole de du haut seigneur de Terra, les passages de Revus et dans la forteresse, la visite de l’adeptus arbites, la baston de la bibliothécaire.


- Style et écriture = 4/5


C’est dans la digne ligné du premier tome de la trilogie avec une petite touche en noir en moins. J’aime bien Wraight qui a un bon style , il fait partie de ces auteurs du haut de panier de la BL mais sans atteindre l’excellence. Il lui manque ce petit quelque chose qu’ont par exemple ADB, Abnett ou plus récemment Fehervari pour réellement ce démarquer.


- Intérêt fluffique = 4/5


Du fluff il y en a, même pas mal.
Visite de la plus grande forteresse de l’adeptus arbite, du siège du haut seigneur porte-parole de Terra (celle qui s’occupe de tout le commerce de l’Imperium et voyage spatial).
Mais et surtout
Spoiler:
visite de la montagne creuse, le phare dans le Warp là où les psyker sont consumés pour permettre à l’entité psychique qu’est l’Empereur de survivre

Et pour conclure un petit passage du bouquin qui m’a fait sourire  rire1 :
"D’autres  étaient des traductions, sans nul doute imparfaites, de langages pré-impériaux : le franquiche, l’angliche, le manderin, que seuls les plus talentueux lexographes et archéoscribes parvenaient à déchiffrer."


- Appréciation personnelle = 3/5


Indéniablement un bon bouquin, mais j’en attendais vraiment plus qu’un bon bouquin. Je suis donc légèrement déçu par le livre qui a un potentiel fou mais est un peu gâché par les travers cités précédemment. J’en attends vraiment plus. Un roman un cran en dessous de son prédécesseur.

Mais attention j’ai quand même passé un agréable moment lors de sa lecture, suffit de voir en combien de temps j’ai fini de le lire, bouquin reçut le 21/09/2019.

À voir le dernier tome de la trilogie que je me ferai également une joie de lire. J'espère honnêtement qu'il présage du lourd.

Noté bon.


- Note globale = Total des points 15/20


Plus qu'à attendre le mois de Novembre.


La Montagne Creuse de Chris Wraight Playgw16
Rhydysann

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1845
Age : 22
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

La Montagne Creuse de Chris Wraight Empty Re: La Montagne Creuse de Chris Wraight

Message par Solaris Dim 29 Sep 2019 - 22:50

Bonne critique, Rhyd'. Cette série m'intéressait pas mal avec son vieux perso désabusé et ses enjeux.
Spoiler:
Au niveau de la visite de la montagne creuse, ça doit être un truc bien cauchemardesque non ?
Solaris

Solaris
Space Marine
Space Marine

Messages : 340
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

La Montagne Creuse de Chris Wraight Empty Re: La Montagne Creuse de Chris Wraight

Message par Rhydysann Mar 1 Oct 2019 - 0:33

Spoiler:
Solaris a écrit:Au niveau de la visite de la montagne creuse, ça doit être un truc bien cauchemardesque non ?
Oui mais l'horreur dans les bouquins ne m'affecte que très rarement. Et ce n'est clairement pas
le point fort de Chris Wraight sur ce roman.


La Montagne Creuse de Chris Wraight Playgw16
Rhydysann

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1845
Age : 22
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

La Montagne Creuse de Chris Wraight Empty Re: La Montagne Creuse de Chris Wraight

Message par Emperor Jeu 24 Oct 2019 - 21:24


Noté moyen (j'ai hésité avec passable).

J'y ai retrouvé les mêmes travers que le premier tome, quelque peu accentués même, et avec des qualités moindres.

En fait je me suis assez ennuyé. L'histoire met une plombe à démarrer et tient en seulement trois péripéties principales qui se résument toutes à l'assaut ou à l'infiltration d'un gros bâtiment fortifié...

Le reste ce ne sont que de nombreuses et longues descriptions ronflantes et redondantes.

Non seulement il ne se passe pas grand chose mais en plus le scénario fait trop artificiel (le hasard faisant trop bien les choses, entre autres), et les persos ont du mal à relever l'ensemble comme c'était le cas dans le premier tome.
Il n'y a plus de Custodes, on perd donc méchamment en situations épiques, ; aucun nouveau personnage charismatique n'est introduit, ce qui sclérose un peu l'intrigue ; et on découvre que passé l'effet de nouveauté lié à leur rencontre et à leur intégration, les persos principaux du premier bouquin se révèlent assez quelconques au quotidien en fait.
Même lorsque leur relation semble enfin évoluer un peu au-delà de leur rôle d'outil, c'est pour mieux être balayé d'un revers de la main à la fin du récit avec cette espèce de gros reset de leur relation d'un commun accord non dit xD

Aussi, je n'adhère toujours pas à la vision de Wraight.
Terra paraît assez quelconque, sa situation à l'heure de l'ouverture de la Cicatrice est simplifiée à l'extrême (les gens "pètent un câble", un contexte approximatif bien pratique qui influe presque à lui seul sur le déroulé des scènes Rolling Eyes ), et sa vision de certaines institutions de l'Imperium fait presque tâche pour du 40K (l'Astronomican à mille lieues de ce qu'en décrivait McNeill dans Les Morts Oubliés, le gros mutant chartiste qui centralise dans sa tête les flux de circulation spatiaux de tout l'Imperium mdr...).

Malgré son importance intrinsèque d'un point de vue fluff et l'intérêt qu'il suscite toujours chez moi, le sujet de fond, pourtant assez simple tel qu'il était présenté dans Trône Sarcophage, est ici devenu absurdement fumeux.
Ironiquement, l'auteur le résume d'ailleurs assez bien à la toute fin du livre, à travers le personnage de l'inquisiteur qui ne sait ni où il va ni ce qu'il doit faire de ses acolytes. Rolling Eyes

A voir ce que ça donnera dans le dernier tome.



La Montagne Creuse de Chris Wraight 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 4623

Revenir en haut Aller en bas

La Montagne Creuse de Chris Wraight Empty Re: La Montagne Creuse de Chris Wraight

Message par A. Fujima Mar 11 Fév 2020 - 10:47

Il y a beaucoup d'exploration de citadelles et forteresses dans ce bouquin...

J'aime bien la relation de Crowl avec son side-kick crâne. Il y a un gros potentiel comique là-dedans.
Il pourrait y avoir un "solo" de Crowl et de son crâne, qui discutent philosophie et peines de cœur.

J'aime surtout quand Spinoza prend les commandes. Elle aussi gagnerait à avoir son bouquin solo. Elle démâte bien.

A. Fujima
Scout
Scout

Messages : 18
Age : 43
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

La Montagne Creuse de Chris Wraight Empty Re: La Montagne Creuse de Chris Wraight

Message par Vaïkan Sam 5 Déc 2020 - 21:59

Faisant une petite pause des Fantômes de Gaunt, je me suis remis à cette série. D'autant plus au vu du bon souvenir que j'en avais gardé... Petite déception, à l'arrivée Neutral Un avis qui semble partagé par mes confrères.


- Résumé personnel =

Spoiler sur la trame narrative:
Le récit reprend peu après le tome précédent. Ainsi, l’assassin Niir Khazad se joint à l’équipe de l’inquisiteur Crowl afin de venger feu son maître Hovash Phaelias. Le Seigneur de Courvain et sa disciple, Luce Spinoza, sont tous deux hantés par des visions de l’horrible xénos combattu il y a peu.

Lors d’une réunion au sommet, les faits sont exposés : trois Hauts Seigneurs ont participé à cette entremise ! Il y a, pour commencer, le Fabricator Général (où la « cargaison » a atterrit), le Grand Prévôt et un dernier comparse inconnu… L’enquête mènera Erasmus a revoir un confrère de l’Ordo Xénos, un certain Jarrod ; tandis que Spinoza et Revus partent interroger une informatrice de l’Inquisiteur Gloch.

Malheureusement, leur enquête déclenche une balise de repérage ultra-sophistiqué (elle était implantée dans un cadavre laissé « à leur attention »). C’est donc tout naturellement que, peu après, Courvain subit une attaque massive (qui parvient même à pousser ses défenseurs dans leur dernier retranchement) ! De cet ultime redoute, les survivants de Courvain lâchent un agent pathogène dans l’air ! L’effet est immédiat : toutes formes de vie présente à l’extérieur de l’Anneau de Corvus meurent sur le coup. Les lieux sont reconquis / expurgés peu après…

C’est en jouant leur va-tout, à savoir utiliser la fréquence réservé à feu l’Inquisitrice Rassilo par Spinoza, qu’Erasmus parvient à localiser le dernier malfaiteur : à la Montagne Creuse. Une fois arrivés sur les lieux, la petite équipe s’infiltre mais doit batailler avec des psykers corrompus, assez rapidement.

Tandis que Crowl et Khazad s’enfoncent toujours plus profondément (à la recherche du Maître de l’Astronomican), Revus et Spinoza optent pour envoyer un S.O.S. au Palais tant que les liaisons avec l’extérieur sont encore possible…

Au final, l’ouverture de la Cicatrix Maledictum détruira littéralement le Fanal (emportant avec lui Leops Franck, le dernier conspirateur des Haut Seigneurs). De son côté, ayant usé d’un ancien serment, Spinoza a ralliée une escouade d’Imperial Fist. Ces derniers sont parvenus à sauver l’autre groupe inquisitorial, juste à temps.

Peu après ces évènements, Erasmus se rend au domicile de feu son compatriote Jarrod. En effet, ce dernier est retrouvé mort et sa collection en tous genres pillés part des opportunistes. Toutefois, une lettre de l’inquisiteur dévoile la destination de la délégation de mèche avec les conjurés…

À suivre dans le tome suivant…


- Infos en vrac =

Spoiler sur le contenu:
● Il existe plusieurs types de routes, sur Terra. Les Via Exclusiva sont réservés aux personnels de sécurité, les Via Ordinaria pour la population lambda, et enfin les Via Prohibia pour les plus hauts échelons de l’Imperium.

● L’ancien maître de Crowl se nommait Levi Palv. Il existe un ultime rempart au sein de Courvain : l’Anneau de Corvus. Ce bunker permet de gérer toute l’infrastructure en cas de brèches dans la sécurité.

● Au moment de l’ouverture de la Grande Faille, la Porte-Parole des Capitaines Chartistes (un poste parmi les Haut Seigneurs) était Kania Telehd Dhanda. Cette dernière gouverne l’intégralité de la flotte marchande impériale ! Le « royaume personnel » de la Porter-Parole se trouve être le Nexus Axiomatique. C’est dans ce lieu qu’est référencé chaque vaisseaux civils (des documents protégés par sa propre milice : la Praeses Mercatura). Le symbole de cet endroit est une étoile avec une plume.

● Le 7ème produit importé sur Terra est le parchemin !

● Le Hall du Jugement est, quant à lui, le sanctuaire de l’Adeptus Arbites (symbolisé par un poing tenant une balance).

● Personne ne se souvient de l’origine exacte de la Montagne Creuse (ou Forteresse Interdite). Chaque jour, une centaine d’âmes y est consumées ! Les jours suivants la perte du Fanal, ce phare psychique produit par l’Empereur, seront renommés « les Jours d’Aveuglement ». Le Maître de l’Astronomican (un autre Haut Seigneur) se nomme Leops Franck.

● La période suivant l’ouverture de la Grande Faille vit un nombre encore jamais atteint pour Terra d’insurrections, d’incursions démoniaques et de famines !


- Scénario et mise en scène = 2/5

Le scénario reprend peu après le premier tome, mais n’en a pas la même qualité… Outre un certain temps de démarrage (qui comprend peut être un tiers du roman, tout de même), les péripéties des protagonistes sont assez redondante : la défense ou la prise d’assaut d’un bastion. Certes, ces lieux sont travaillés et importants (même au-delà du récit) mais ce manque de diversité d’action est quelque peu décevant…

Après une période de festivité (la Sanguinala, en hommage au sacrifice de Sanguinius), c’est un tout autre contexte qui entoure le récit. Sur fond de complot contre le Trône d’Or (ourdi par des Hauts Seigneurs, ni plus ni moins), ceux sont des signes avant-coureurs de l’ouverture de la Grande Faille qui se font déjà ressentir par les citoyens de Terra ! Une bien sombre époque s’amoncelle à l’horizon…


- Style et écriture = 3/5

Le premier tiers du roman (mentionné plus haut) semble se focaliser sur l’évolution des héros (l’Inquisiteur Erasmus Crowl et son interrogatrice Luce Spinoza). En effet, leurs rencontres avec le xéno, dans les catacombes du Palais leur a laissée une trace indélébile ! Outre cet aspect psychologique, les faiblesses physiques du Maître de Courvain se font plus visibles / importantes. Cela augurerait-il une passation de pouvoir à la fin de cette série ?

Avec la détérioration de l’ordre public et des cieux annonciateurs de malheurs, le ton se veut plus sombre que précédemment. Malheureusement, Chris Wraight semble éprouver des difficultés à retranscrire un tel ressenti. Mais peut être-ce pour rester dans une certaine continuité de style et ne pas tomber dans le roman d’horreur (une gamme distinct de la Black Library)…


- Intérêt fluff = 5/5

Probablement le point fort de cette série : son fluff ! En même temps, rares sont les romans à avoir Terra comme théâtre d’opération. Quelques apports anecdotiques (mais sympathique) sont présentés, pour étayer un peu ce microcosme : la guerre du vélin fait rage auprès des fournisseurs (il s’agit tout de même du 7ème produit importé sur Terra), les différents voies de circulations qui parsèment cette cité-planète…

Mais les « monuments » tels que la Montagne Creuse (ou Forteresse Interdite) où sont consumés les âmes d’une centaine de psykers pour « alimenter » l’Empereur, le Nexus Axiomatique (et son étrange Magister) où sont répertorié tous les vaisseaux impériaux et les différents accords commerciaux ou encore le Hall du Jugement. Ce dernier est le quartier général de l’Adeptus Arbites (avec ses tribunaux, prisons, archives…).


- Appréciation personnelle = 3/5

Malgré un apport en fluff plus que conséquent, ma lecture fut quelque peu terni par le scénario qui, selon moi, est assez pauvre… Outre une certaine répétition des actions, la fin du roman m’a vraiment déçu. Si on y ajoute une ambiance somme toute pas assez « chaotique / sombre » (on assiste à l’ouverture de la Cicatrix Maledictum en live tout de même), la qualité de cette trilogie a baissé d’un cran, selon moi…

En bref, une lecture agréable pour le curieux de fluff que je suis, mais j’espère vraiment que la suite saura retrouvée son éclat… Ou peut être que je suis juste devenu désabusé / blasé (au même titre que le Seigneur Crowl) ?



- Note globale = 13/20


Ainsi, mes grandes attentes n'ont point été comblées... Wait and see pour la suite ange
En attendant, je m'en vais retrouver les p'tits Fantômes study

merci


Dernière édition par Vaïkan le Sam 15 Mai 2021 - 0:33, édité 1 fois


study Pour l'intégralité de mes retours, c'est par ici study
Vaïkan

Vaïkan
Scout
Scout

Messages : 105
Age : 29
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

La Montagne Creuse de Chris Wraight Empty Re: La Montagne Creuse de Chris Wraight

Message par Piruxe Mar 15 Déc 2020 - 16:04

Bon en réalité, j'ai plutôt aimer ce roman, même si je le trouve un peu moins bon que le 1er.

Le soucis étant surtout vers la fin, au troisième tiers du roman, on voit que nos perso ont rien appris (ou pas grand chose) leurs pistes respectifs ont rien donné et l'auteur débarque dans les bureaux de l'inquisiteur protagoniste en disant "ah ben, je sors de mon chapeau la réponse". (c'est une métaphore du twist de fin)
Donc là déjà tu te dis bon, c'est bullshit, mais d'accord.

Ensuite nos héros se rendent dans la montagne creuse...
SPOILER DE CE QUI VA PAS:

- Le héro va affronter un des plus puissants psykers de terra et sa suite
- Le héro était au moins aussi drogué que Koba la D à marseille, et il avait des hallucinations
- Y'a des possédés dans la montagne creuse et ils se disent pas "atta, on va chercher des rangs forts, ON VA PAS PREVENIR L'ORDO PARCE QU'ON VA ATTAQUER UN HAUT SEIGNEUR, à la place on fonce dans le tas comme des Orks"
- Et la cerise sur le gâteau, il se sépare, en plus l'auteur revient en prenant l'ascenseur à coté et envoi des Imperials Fist aider ceux qui se sont séparés...

ça fait beaucoup de bullshit quand même. Surtout que le "méchant" meurt comme Zurg dans toystory, en criant : "JE NE FERAIS PAS AVANCER L'HISTOIRE CAR L'AUTEUR NE L'A PAS FINIIIIIiiiiiiii" *paf*...
A la fin l'auteur te donne une bonne raison d'acheter la suite, donc on est baisé les amis, on est FOUTU.

Sinon c'est quand même cool à lire, je rage surtout pour la fin insatisfaisante, mais ça n'a jamais été une tanné à parcourir.

Piruxe
Recrue
Recrue

Messages : 7

Revenir en haut Aller en bas

La Montagne Creuse de Chris Wraight Empty Re: La Montagne Creuse de Chris Wraight

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum