Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon EB12.5 : commander le coffret ETB Zénith Suprême
Voir le deal

Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VOTRE APPRÉCIATION GLOBALE DU ROMAN:

Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill I_vote_lcap0%Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill I_vote_lcap0%Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill I_vote_lcap0%Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill I_vote_lcap33%Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill I_vote_rcap 33% 
[ 1 ]
Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill I_vote_lcap67%Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill I_vote_rcap 67% 
[ 2 ]
Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill I_vote_lcap0%Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3
 
 

Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill Empty Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill

Message par Nico. Jeu 31 Mar 2022 - 13:29

Troisième tome de la série Minka Lesk.

Présentation:




==> Le Roc aux Traîtres Trade-Paperback

Cadia, bastion contre le Chaos pendant dix mille ans, est brisée. Sa destruction aux mains d'Abaddon et de la Treizième Croisade Noire a fracturé l'Imperium de l'Humanité, et dans son sillage les graines de l'hérésie se répandent, accompagnées par mensonges et insurrection. Il revient aux survivants de continuer le combat, de tenir bon au nom de l'Empereur.

Sur le monde de Malouri, les forces renégates se sont retranchées sur l'île forteresse imprenable de Crannog Mons. Après des années d'une guerre d'usure menant à l'impasse, la tâche de briser le siège est donnée à Minka Lesk et au 101e Cadien. Ils s'engagent alors dans une lutte mortelle qui menace de les engloutir. Au coeur du carnage, des sacrifices, de l'attrition, une question doit trouver sa réponse: qu'est-ce que cela signifie d'être Cadien dans une galaxie sans Cadia ?

480 pages • Avril 2022 • ISBN 9781780306049 • Illustration de ???


Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill 00995410

Artwork:

Spoiler:

Pour une raison inconnue, je n'avais pas fait de topic pour sa sortie VO et par conséquent pas de retour. Ce livre est comme les deux précédents, c'est vraiment cool, Minka est un bon personnage attachant et les cadiens en prennent plein la gueule. Vraiment une bonne série pour les fans de la GI.


logo2


Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 10201
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill Empty Re: Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill

Message par - Talos - Jeu 31 Mar 2022 - 14:41

Eh ça a l'air sympa Smile comment se fait-il que je sois passé à côté ?...


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Mon récit en cours sur la VIIIème Légion :
Leviathan - Blog
Leviathan - Black Librarium
Mes reportages historiques, c'est par là : Ad Memoriam



"Mourez comme vous avez vécu, fils de la VIIIème Légion. Drapés de nuit." Konrad Curze.
"Vous êtes une race de proies, rien de plus, rien de moins." Asdrubael Vect.


Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill Sml_ga10      
- Talos -

- Talos -
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2468
Age : 33
Localisation : Covenant of Blood

https://leviathan-a-night-lords-story.blogspot.com/2020/07/ave-d

Revenir en haut Aller en bas

Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill Empty Re: Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill

Message par PetitPierre Jeu 7 Avr 2022 - 14:31

Le 1er etait super. j'attendait la suite pour me lancer dans les 2 autres.
Ca va etre cool !


_______________________________________________
Le progrès technique est comme une hache qu'on aurait mis dans les mains d'un psychopathe.
- Albert Einstein -

- Je suis Coutelier Forgeron venez voir :  MON ACTU sur FB
- sur le web Pierre Forge Tranquille
- Envie de forger vous même ??? :  FAITES UN STAGE
PetitPierre

PetitPierre
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2733
Age : 38
Localisation : Angers

https://www.facebook.com/laforgetranquille/photos/?tab=albums

Revenir en haut Aller en bas

Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill Empty Re: Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill

Message par Solaris Lun 11 Avr 2022 - 16:46

Mon verdict : L'un des BL les plus décevants que j'ai jamais lu. Jusqu'ici, j'essayai de défendre cette série sur les cadiens mais là c'est la grosse douche froide. Il y a un net recul comparé aux autres romans et ça souffre beaucoup de la comparaison avec des pointures comme Abnett. J'avais un bon souvenir du précédent et j'avais aimé Cadia Résiste mais là j'avais l'impression de lire une fanfic : L'histoire est grossière, les scènes d'action pas inspirées et les persos horribles. Clairement pas au niveau des deux autres, à se demander si c'est bien écrit par le même auteur.

En gros, on suit le régiment de cadiens vu dans les autres romans participer à la reconquête d'une forteresse  marine tombée aux mains de séparatistes, des renégats non corrompus mais remontés contre l'Imperium. Bendikt, qui a reçu le commandement du groupe de combat, va mettre en place l'attaque finale. C'est donc une sorte de débarquement de Normandie version 40k raconté par divers personnages. Alors oui le scénario tient sur un post-it mais ce n'est pas grave en soi car originalité ne veut pas forcément dire qualité mais malgré tout... Ben c'est nul. Très nul. Pour bien expliquer mon propos je vais devoir le diviser en plusieurs points :

- L'action : Il y a quelques bonnes idées comme les Impériaux qui utilisent des Leviathans pour attaquer la forteresse mais dans l'ensemble les combats sont brouillons, la stratégie est grotesque, il n'y a pas de diversité de points de vue et c'est vraiment pas inspiré.Vous vous souvenez du débarquement par dirigeable vu dans « Les Armes de Tanith »  qui mélangeait agréablement parachutage, gunfights et combats urbains? Ici, malgré un cadre plus « réaliste », on a du mal à y croire : En gros Bendikt décide de copier la Death Korps et d'envoyer des légionnaires pénaux et des régiments pas très importants mourir en première ligne par centaines pendant que les cadiens font une attaque de flanc. Et... c'est tout. On aurait pu mettre des troupes aéroportées, des scions ou d'autres unités qu'on ne voit pas assez mais non les cadiens font le café. En plus on a l'erreur à ne pas faire : Montrer des gardes monter la fleur au fusil sans utiliser leur cerveau. On est bien loin de la finesse d' Abnett qui nous donnait une vision convaincante des combats de la garde avec des progressions à travers les couverts et des gunfights bien nerveux. C'est vraiment bizarre car « Cadia Résiste » faisait un meilleur boulot à ce niveau-là. Surtout qu'en plus les persos ont tous une plot armor de compétition ce qui réduit encore l'impact des combats.

- Les personnages : Bon ben pour commencer Minka est probablement l'un des persos principaux les plus minables que j'ai vu chez BL : Pas de personnalité, passe son temps à répéter que les cadiens y son tro for é ke lé zot régiment ison kro nul (voui je m'exprime en ork kan j'menerv'), pas d'évolution... Mettre des femmes fortes au premier plan c'est bien mais là on dirait la principale femme-à-poigne dans South Park ! Mais n'ayez crainte c'est pareil chez les mecs : Bendikt, le colonel sympa, est devenu un gary sue overcheaté qui trucide par paquet de douze ! Mais WTF dans le dernier roman il avait du mal à se battre à l'épée mais maintenant c'est une sorte de Gaunt leader price ! Sérieusement je ne comprends rien. En plus je me répète mais maintenant il n' a plus peur de copier la Death Korps ou les Valhallans et d'envoyer des centaines de gars au casse-pipe pour un mètre de terrain gagné ! Alors oui je sais on est dans 40k et les généraux de la garde ne sont pas des enfants de chœur mais là j'ai trouvé que ça allait à l'encontre du personnage et de son caractère. Là on dirait un Kubrik Chenkov 2.0 ! Autre point très gênant : Multiplication de persos secondaires sans intérêt. Le pire étant le fait que l'on voit des gardes des marais Drookiens servir de punching-balls/antagonistes de seconde zone alors que le premier livre montrait ces soldats sous un jour héroïque ! Je ne comprends pas ce qu'a fumé l'auteur. En gros les cadiens vont se retrouver à devoir combattre avec ces gardes. On pourrait s'attendre à ce qu'une amitié se forme entre les deux groupes vu qu'ils ont combattu ensemble contre un ennemi commun... Ben non. Ils sont vulgaires lâches, énervants et ne sont là que pour servir d'antagonistes de  m*rde ! Mais sérieux c'est quoi ce bin's ?!

- Les ennemis : Ils sont juste là pour se faire buter, et c'est ça qui me gêne ! Ceux qui ont lu le diptyque de Guy Haley se souviendront peut-être des membres de l'équipage de Baneblade qui avaient des remords à affronter des rebelles « non chaotiques ». D'autres se souviendront peut-être de « L' Honneur Cadien »  qui nous montraient des civils martyrisés et abandonnés par l'Imperium sombrer dans des sectes extrémistes prônant la rébellion contre les Hauts-Seigneurs. Ici aucun effort n'est fait pour les rendre humains ou intéressants, ils sont juste là pour se faire butter en masse. Il n' y a pas le côté «Nuances de gris » avec les Impériaux brutaux et bornés contre les rebelles qui font n'importe quoi même si leurs motivations sont compréhensibles. C'est juste aberrant.


La morale : J'ai oublié de préciser que l'on suit un groupe de boucliers blancs qui vont devoir faire leurs preuves pour mieux s'intégrer. Du coup le bouquin aborde le sujet sensible de l'intégration de soldats n'ayant pas forcément la même culture dans un autre régiment. C'est complètement foiré. Déjà parce que :
- Les cadiens se considérant comme des « pur-sang » sont bornés et franchement antipathiques. En gros ils méprisent les nouveaux boucliers blancs car ce sont des enfants n'ayant pas connu Cadia. Or, il est dit très rapidement que Cadia a déjà été rasée et sa population massacrée, ce qui a poussé les gouverneurs a faire venir des civils d'autres planètes pour la recoloniser. Du coup c'est quoi le problème vu qu'intégrer des populations d'autres planètes ne les dérange pas et que ces conscrits ont du sang cadien dans les veines? Bah c'est qu'ils n'ont pas connu Cadia du coup c'est pas de vrais cadiens ! Vous n'avez rien compris ? Moi non plus ! J'ai trouvé que cette histoire de racisme avait été écrite sous LSD.
- Ah oui, c'est complètement bâclé. En plus la morale est que les cadiens sont bien les meilleurs régiments et qu'il ne faut pas les mélanger avec des gens d'autres planètes sinon ils sont moins efficaces. A la rigueur ont peu prendre des sangs-mêlés mais sans plus. Vous vous souvenez des Fantômes de Gaunt ? Ben imaginez que les gros c*ns chauvains comme Rawne ou Meryn aient raison et que Gaunt décide de virer les soldats de Vervun et de Belladon. C'est peut être moi qui me prend la tête mais j'ai trouvé ça limite...

Bref c'est naze, ça ne mérite pas 15 € et ça enterre complètement la série à mes yeux. Noté Mauvais
Solaris

Solaris
Space Marine
Space Marine

Messages : 409
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill Empty Re: Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill

Message par Rhydysann Lun 11 Avr 2022 - 17:46

Merci pour le retour, la référence à la principale femme-à-poigne de South Park m'a bien fait rire.
J'avais bien apprécié le second tome, pas le roman du siècle mais un très bon bouquin avec un bon développement du personnage féminin (traumatisme, etc...), le premier bien moins. Mais au vu de ton retour je suis un peu refroidi là.
Je pense attaquer le roman prochainement on verra bien.

+1


Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill Playgw16
Rhydysann

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1905
Age : 23
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill Empty Re: Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill

Message par Rhydysann Mar 14 Juin 2022 - 17:57

J'avoue n'avoir pas compris au début le ressenti de Solaris sur ce bouquin mais au fil de ma lecture j'ai compris sa critique négative. Et effectivement le constat n'est pas reluisant.
Critique avec spoil (et il y en a beaucoup)
Bonne lecture.


Scénario et mise en scène = 2/5


Nouvelle aventure du 101ème de Cadia qui débarque franchement sur une nouvelle planète dont j’ai strictement oublié le nom. Là-bas les soldats génériques en plastique de GW vont devoir reprendre un grand fort situé sur une ile à des traitres non chaotiques à l’Imperium. Mais attention l’instigateur de la révolte est un général invaincu avec un régiment d’élite au moins aussi bon que les CADIENS.

Voilà globalement le speech. Le roman séparé en quatre parties distinctes je vais donc moi aussi séparer cette critique en quatre points. Je vais aussi parler des deux personnages plus en détail que le lecteur va suivre le sergent Minka Lesk et le général Bendikt.

Partie 1

Bendikt : Nos braves CADIENS arrivent donc sur la planète, Cela fait des mois que la guerre dur et le précédent général un mordian n’arrive pas à faire bouger les choses. Mais Bendikt lui clame haut et fort que le fort nommé le roc aux traitres (d’où le titre du roman) sera investi par les armées loyalistes en à peine 50 jours. Montant un plan top secret il décide de ne prendre conseil de personne et de garder sa stratégie presque uniquement pour lui. Et Bendikt à bien confiance en son plan car il est CADIENS lui ! Et les CADIENS sont les meilleurs soldats de la galaxie.

Dès le début du roman j’ai eu du mal avec ce personnage qui a changé du tout au tout entre le second tome et celui-ci. Cinq ans se sont passé entre les deux mais le lecteur n’a pas pu voir ce changement de personnalité. Ce qui a mes yeux rend le personnage totalement risible.

L’application de son plan et de sa stratégie militaire est elle aussi ridicule avec par exemple l’excellente idée de mettre le jour avant la bataille tous les officiers gradés contestataires de son plan dans les légions pénales. Et d’après le livre il y en a eu beaucoup. Parfait pour coordonner une attaque.

Ou bien encore sacrifier des milliers de vies mais surtout trois chevaliers impériaux pour prendre 5 cm de terrain. Envoyer des soldats à la mort sans broncher si cela ne ressemble pas au personnage normalement d’accord. Mais perdre des chevaliers impériaux pour rien cela ne ressemble pas à l’image de l’Imperium que j’ai.

Pour finir bien évidemment il n’y a pas de plan B si celui-ci ne marche pas. Car les CADIENS n’échouent jamais.

Minka Lesk : La jeune femme (21 ans) arrive sur la planète peu après, nous allons suivre son débarquement, la présentation de son équipe (qui pour la plupart sont oubliables, preuve j’en ai retenu aucun durant la lecture), leur installation et déboire. C’est plutôt pas mal écrit et toujours intéressant les soldats hors de la guerre. On assiste par exemple à la montée d’un camp, à des scènes d’entrainement, des scènes de vie banale, etc.… Tout comme le second bouquin de la série les premières pages sont une bonne entrée en matière.

Autres : A côté de cela nous suivons des boucliers blancs, surtout un. Son entrainement et sa lente intégration dans les régiments CADIENS qui ne les accepte pas étant de faux CADIENS n’ayant pas connu Cadia.

Partie 2

Bendikt : Et là le génial plan du général se met en place. La première attaque est une diversion et ils envoient en fait ces meilleures troupes sur une autre partie du fort. Et qui dit meilleurs troupes dit CADIENS !

Via les yeux du général l’on suit les rapports des troupes procédant aux opérations.

Minka Lesk : Minka participe au débarquement. Car l’opération est clairement inspirée comme un débarquement en Normandie. Durant toute l’opération c’est une course contre la montre pour les unités afin de débarquer et atteindre les positions ennemies. De nombreux morts sont à déplorer des deux côtés mais les CADIENS finissent par vaincre car l’auteur explique qu’ils sont meilleurs et mieux formés que le régiment d’en face. De plus aucune trace du régiment d’élite ennemie.

Durant ce chaos Lesk va prendre la place de son lieutenant blessé avec qui elle à une relation forte et c’est elle qui va investir la partie du fort car il n’y avait plus personne pour garder les bunkers. Les soldats ayant fui lors de l’affaiblissement des boucliers voids et des bombardements ennemis. Elle retrouve alors les boucliers blancs dans le fort accompagné d’un commissaire comme je les aime (le gars court bolter à la main entre des tirs d’obus sans jamais tomber tout exécutant les trainards).

Suite à un combat elle se rend compte que les nouveaux boucliers blancs sont de vrai CADIENS, et sont aussi bons que des vrais CADIENS. Soit les meilleurs des meilleurs.

Jusque-là le roman, surtout du point de vue de Minka était assez plaisant à lire. Non dénudé de défaut mais je passais un bon moment. Puis vint la suite.

Partie 3

Minka Lesk : quasiment que des parties de son point de vue. Les CADIENS rejoignent par d’autres régiments doivent tenir la ligne de front. Lesk presque infatigable tient la ligne presque à elle toute seule avec son escouade.

Malheureusement Bendikt se rend compte qu’ils ne pourront pas tenir le territoire récupéré ordonne le repli général. Minka est une autre unité de régiment avec qui ils ont déjà eu des soucis doivent rester. Bendikt veut faire venir le plus de soldats ennemis avant de tout faire sauter. Malheureusement  l’autre unité de couards abandonne les CADIENS qui essayent de se replier tant bien que mal. Mais trop tard le mal et fait tous les véhicules sont déjà partis et BOUM. Première défaite du général ennemi face à la suprématie CADIENNE.

Tout le monde est super triste que Minka soit morte. Mais en fait non grâce à l’armure en scénarium de tout personnage de ce foutu roman (vu qu’aucun personnage important ne meurt dans des engagements à milliers de morts) et sa 2+ invulnérable elle survit. L’état-major décide alors de monter une équipe de secours constitué d’une valkyrie et deux avions escorteur afin de récupérer les dix hommes de Lesk. Sacrifier trois chevaliers impériaux pour rien c’est d’accord mais sauver 10 pauvres CADIENS en sacrifiant trois avions c’est ok. Et oui car cette mission est une mission suicide et tous les avions et personnel se voient atteindre l’ultime récompense de tout bon soldat de l’Imperium, la mort. Après un atterrissage compliqué les CADIENS sont en vie et Lesk est une héroïne.

Partie 4

Bendikt : Et là viens un problème Bendikt ne sait plus comment gagner la guerre mais une génialissime lieutenant récemment promue va avoir une idée de génie. Devinez qui ? Rolling Eyes

Minka Lesk : Notre héroïne ayant survécu à Cadia par miracle et ayant de nouveau survécu par miracle ce fait petit à petit à son nouveau rôle. Elle en profite pour aller voir son ancien lieutenant incapable de retourner au combat qui finira par se suicider à la fin. Seul moment intéressant des deux dernières parties soit dit en passant.

Elle en profitera pourr attraper cinq des soldats de l’autre régiment et à les battre en 5 vs1 arme contre sans arme. Découverte par le commissaire en chef elle finit graciée non sans avoir réussi à le faire détourner les yeux après une intense bataille de regard de 74 secondes.

Puis lui vint l’idée de comment investir le fort ennemi. Elle et  sa compagnie vont passer par le pont détruit reliant l’ile. Dans le noir de la nuit ils vont réussir à s’infiltrer  via un accrobranche construite par les meilleurs ingénieurs de l’Imperium de l’humanité, des CADIENS !

Le reste des troupes foncera tout droit en espérant que la septième compagnie ne se fasse pas repérer et arrive à mettre à bas les unités de bombardements.

Général : S’en suit une série de combats insipides et ridicules. Avec les soldats d'élite ennemis tant vantés qui se prennent une dérouillée par la crème de la crème de l’imperium. On notera quand même un combat final digne des plus grands romans d’heroic fantaisie où le pauvre général CADIEN faible au combat au corps vainc le génialissime général ennemi dans un combat singulier. Et la raison de ce résultat l’un à du sang CADIEN et pas l’autre. Car « CADIA VAINCRA ! »


- Style et écriture=  1/5


Vous avez trouvé insupportable le nombre de répétitions de termes Cadia et Cadiens durant mon retour. Rassurez-vous car dans ce bouquin c’est dix fois pire. Tout est fait pour mettre ce mot partout. Et surtout enjolivez les soldats de la planète disparus. En fait il y a tellement de répétition de ces mots qu’au bout de 100 pages cela m’est devenu insupportable à lire. Incompréhensible.

L’autre point noir ce sont les combats avec des soldats cadiens bien évidemment qui se prennent des balles, voient des membres arrachés mais meurt sans un cri rien car un cadien ne pleure ou ne crie pas.

La création de nombreux personnages secondaires sans intérêt vu que j’en ai retenu aucun m’a quelque peu aussi agacé. Pour un roman sur la garde c’est le comble. Le peu de morts parmi ceux-ci encore plus. Quant aux personnages principaux leur évolution entre le tome précédent et celui-ci est incompréhensible à croire qu’il manque un roman entre les deux.

Le fait de toujours mettre en avant les anciens gardiens de l'œil de la terreur au détriment des autres m’a aussi particulièrement fatigué. Surtout que bon à côté l’auteur ferait presque passer les Mordians pour des incompétents. Moi qui aime beaucoup ce régiment…

Quant aux ennemies ce sont juste de la chair à canon, même les orks ou les nécrons ont plus de développement de nos jours. Alors que bon c’est rare des rebelles non chaotiques. Solaris cite le roman « Shadowswrord » où effectivement les ennemies étaient aussi des rebelles non chaotiques. Ceux-ci étaient développés. Les personnages avaient alors certains remords à massacrer leurs ennemies ou du moins le fait de combattre d’autres humains normaux avait un impact sur beaucoup de personnage. Là non on y va et on massacre. Pas de réflexion, développement des ennemies. Non juste tirer, tuer, cadiens trop fort !

Sinon les parties sur la vie hors des combats des soldats aux yeux violets sont plutôt agréables.


- Intérêt fluffique = 3/5


A retenir :

  • Les cadiens sont les meilleurs soldats de l’univers

  • Quasiment tout le monde les aime ou sont en admiration face à eux. Et ceux qui les aiment pas sont des lâches ou incompétents

  • Un cadien ne pleure jamais souffre mais en silence

  • Un cadien ne recule jamais

  • Etc…


Plus sérieusement l’on apprend comment ils recrutent de nouveaux boucliers blancs afin de gonfler leurs effectifs et c’est tout. Le reste est oubliable.

On notera quand même un petit écart fluffique avec un mordian et un prêtre hérétique qui discutent. Le second disant au premier à quoi bon se battre vu que sa planète était détruite ce qui le fait enrager. J’ai loupé un truc ou mordia est effectivement rayée de la carte ?  


- Note personnelle = 2/5


Je n’ai pas du tout aimé le premier mais je comprenais la difficulté d’écrire un roman sur la chute de Cadia. Le second m’avait redonné espoir. Espoir qui ici à virer au désespoir, et effectivement je crois que c’est le pire livre sur la garde que j’ai lu. Et pourtant je ne me trouve pas difficile sur ce sujet normalement.

Le problème de cette série c’est qu’elle n’a aucune logique. Les romans s’emboitent à peine entre eux. Les histoires se suivant à peine. Certains personnages disparaissent même, où  est passé Sturm le karskin du premier bouquin? L’auteur part dans tous les sens et moi ça me gêne ! Je suis moins sévère lorsque c’est un one shot mais une trilogie, surtout avec des romans de presque 500 pages et n’arriver à faire aucun développement correct c’est dur.

Comme d’habitude avec les mauvais retours j’hésite toujours à en faire un. J’ai toujours peur qu’on prenne mon ressenti comme trop dur ou aigri. Que je ne sois pas assez objectif. Mais là croyez- moi la note est justifiée.

Une trilogie à éviter ou du moins surtout ce troisième bouquin. Quand certains auteurs de la BL comprendront que la fin est aussi importante que le début.

Et dernier petit coup de gueule personnel mais pourquoi créer le personnage de Bendikt qui est juste devenu un Creed deux, même physique, pistolets, cigare,  etc.… pour sortir deux mois après sa fille venue de nulle part qui est elle aussi une copie conforme (du moins physiquement) à Creed.

Comme si la BL et GW ne se concertait pas pour sortir une série. Cette trilogie était le moment parfait afin d’introduire la fille de Creed. Mais non au lieu de cela ont à ce Bendikt oubliable.

Noté passable pour le début.


- Note globale = Total des points 8/20


Note globale de la série= Total des points 12.5/20


Bon j'espère que le prochain roman de l'auteur sera meilleur. J'ai encore espoir malgré ça...


Dernière édition par Rhydysann le Mar 19 Juil 2022 - 17:44, édité 5 fois


Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill Playgw16
Rhydysann

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1905
Age : 23
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill Empty Re: Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill

Message par Solaris Mar 14 Juin 2022 - 18:21

Bon, ben on est sur la même longueur d'ondes :

Moi aussi j'ai rarement vu un tel gâchis chez BL : Outre leur qualité très variable, les bouquins ne racontent rien si on les rassemblent. Dans le premier (qui était auto-suffisant) on voyait la chute de Cadia, le deuxième parlait du deuil et du besoin d'aller de l'avant et ici... Rien, les thèmes du deuxième passent à la trappe en nous montrant des héros overcheatés et ne souffrant plus de PTSD, on avait une intrigue comprenant des Égarés qui se préparaient à attaquer Terra mais qui disparaissent totalement, les personnages sont soit insipides soit changent radicalement de personnalité d'un bouquin à l'autre... On dirait plus un spin off qu'une conclusion ou même une suite tant il y a un décalage avec ce qui a été fait avant ! C'est dommage, pour une fois qu'on avait quelque chose à raconter sur les cadiens.
Solaris

Solaris
Space Marine
Space Marine

Messages : 409
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill Empty Re: Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill

Message par Pyx Mer 22 Juin 2022 - 20:40

Premier livre que je note Mauvais, je pense honnêtement que c'est le pire livre que j'ai lut du monde de warhammer.

Je suis plutôt bon public, même dans des livres moyen ou sans grande surprise j'arrive toujours a trouver quelque chose qui me plaira mais la rien.
Pire je me suis même demander si il n'y avait pas eut un changement d'auteur entre les deux premiers et celui la..tellement j'ai trouver certaine situation illogique.
On suit des personnages qui évolue, apprenne, éprouve des choses, on dut faire face a de grand traumatisme mais au final il n'y a pas de cohérence. C'est comme si rien n'avait eut d'importance...

Comme vous l'aurez compris je n'ai pris aucun plaisir a le lire et d’ailleurs j'ai trouver le style d’écriture très pauvre, aucune inspiration, beaucoup de répétition, vraiment beaucoup de répétition... vraiment vraiment beaucoup de répétition... a croire que l'auteur avez du mal a terminer le livre et a juste rajouter des répétitions pour avoir le bon nombre de mots..

C'est dommage car il y avait vraiment de quoi en faire un bon livre qui aurai put avoir des valeurs forte comme la transmission de valeurs entres les anciens et les nouveaux soldats, faire que être cadien soit plus que juste de venir de cette planète, vraiment une doctrine mais non on a eut un vieux récit racistes.

Vraiment frustrant car la trilogie n'avais pas si mal commencer, je conseil le 1 pour les éventements sur Cadia, le 2 pour son aspects psychologiques mais on oublie carrément celui ci.
Et dans le futur je vais avoir du mal a reprendre un livre de cet auteur, d'ailleurs il a sortie quoi d'autre?

Pyx
Scout
Scout

Messages : 59
Age : 39
Localisation : Sur Baal en compagnie des Anges

Revenir en haut Aller en bas

Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill Empty Re: Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill

Message par Rhydysann Mar 28 Juin 2022 - 9:37

Pyx a écrit:Et dans le futur je vais avoir du mal a reprendre un livre de cet auteur, d'ailleurs il a sortie quoi d'autre?
Réponse un peu tardive mais l'auteur n'a écrit qu'un seul autre roman pour la BL, "Terminal Overkill". Un roman Necromunda qui ne sera surement jamais traduit. Sinon il a écrit plusieurs nouvelles à droite et à gauche et fait un audiobook d'horreur.


Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill Playgw16
Rhydysann

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1905
Age : 23
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill Empty Re: Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill

Message par Pyx Mar 28 Juin 2022 - 22:18

Merci Rhydysann pour ta réponse.
Après peut que en anglais son style est plus agréables.

Pyx
Scout
Scout

Messages : 59
Age : 39
Localisation : Sur Baal en compagnie des Anges

Revenir en haut Aller en bas

Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill Empty Re: Le Roc aux Traîtres de Justin D Hill

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum