Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -39%
Ordinateur portable ASUS Chromebook Vibe CX34 Flip
Voir le deal
399 €

L'ombre du Huitième de Justin D. Hill

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VOTRE APPRÉCIATION GLOBALE DU ROMAN:

L'ombre du Huitième de Justin D. Hill I_vote_lcap0%L'ombre du Huitième de Justin D. Hill I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
L'ombre du Huitième de Justin D. Hill I_vote_lcap33%L'ombre du Huitième de Justin D. Hill I_vote_rcap 33% 
[ 1 ]
L'ombre du Huitième de Justin D. Hill I_vote_lcap67%L'ombre du Huitième de Justin D. Hill I_vote_rcap 67% 
[ 2 ]
L'ombre du Huitième de Justin D. Hill I_vote_lcap0%L'ombre du Huitième de Justin D. Hill I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
L'ombre du Huitième de Justin D. Hill I_vote_lcap0%L'ombre du Huitième de Justin D. Hill I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
L'ombre du Huitième de Justin D. Hill I_vote_lcap0%L'ombre du Huitième de Justin D. Hill I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3
 
 

L'ombre du Huitième de Justin D. Hill Empty L'ombre du Huitième de Justin D. Hill

Message par Nico. Lun 31 Juil 2023 - 15:45

Présentation:

Suite des aventures de Minka Lesk, quatrième tome.




==> L'ombre du Huitième Trade Paperback

Les forces de Cadia combattent toujours plus avant, désireuses de venger la destruction de leur monde natal et de prouver que, même au lendemain d'une perte immense, elles restent un symbole de l'Astra Militarum. Lorsque Minka Lesk et le 101e Cadien découvrent une relique du 8e Cadien disparu, que l'on croyait perdue lors de la défense de la planète, ils y voient l'occasion de redresser un tort passé et remontent la piste jusqu'au Repos de Telken, un monde au coeur du régime en débâcle du Seigneur du Chaos Drakul-zar.

Mais l'Imperium n'est pas la seule force à se jeter sur la carcasse du Repos de Telken, et Minka découvre bientôt que de sombres secrets se cachent au milieu de l'étendue glacée des hab-blocs et des manufactoria. Alors que le passé revient les hanter, le 101e Cadien est confronté à un choix : vont-ils tenir et faire ce qui doit être fait, ou le spectre de leurs pertes va-t-il les détourner du droit chemin ?

432 pages • Août 2023 • ISBN 9781804073674 • Illustration de ????


L'ombre du Huitième de Justin D. Hill 01154912

logo2


L'ombre du Huitième de Justin D. Hill 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 10442
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

L'ombre du Huitième de Justin D. Hill Empty Re: L'ombre du Huitième de Justin D. Hill

Message par Rhydysann Mer 27 Sep 2023 - 9:11

Me voilà repartie pour le retour d’un énième retour sur un manuscrit Cadien qui ne va pas marquer l’histoire de la BL. En bien ou en mal.

Certifié sans spoil
Bonne lecture.


- Scénario et mise en scène = 3/5


Si l’on excepte les 100 premières pages et le déclencheur de l'histoire, le scénario est plutôt correct.

Certes rien d’incroyable mais bien mieux que le tome précédent et il faut le spécifier. Je m’explique durant la première partie sobrement nommée Partie I (original) les cadiens de Bendikt sont sur un monde boueux ou une guerre de tranchées se déroule. Les cadiens arrivent et règle tout à leur manière, la même qu’un bidasse normal mais en 10 fois mieux. Malheureusement pour Minka, qui est devenue lieutenant depuis ces dernières aventures, ces hommes et elle tombent sur un Terminator du Chaos qui a pris la peine de se transporter sur le champ de bataille à cet endroit précis pour une raison qui m’échappe et qui ne sera bien évidemment jamais donné, les voix du chaos sont impénétrables.

Bien sur Lesk survie à la confrontation grâce à son armure en scenarium digne d’un Calgar et l’intervention d’un simple Black Templar qui en profite pour 1vs1 le Terminator (XD).

Une fois tout ce beau monde reparti laissant la jeune femme crachée sur le cadavre du titan mort cette dernière se rend compte que le Terminator porte le drapeau de la 8e... Portant l’étendard comme le saint Graal lors de l’assaut final pendant des heures, notre héroïne se fait appeler au bureau du proviseur Bendikt afin de rendre des comptes sur sa découverte.

Acclamé par les troupiers comme une héroïne, mais à peine considéré par un Bendikt devenu complètement barge à la vue de l’étendard telle une groupie hardcore de BTS à la vue de leurs idoles et traité par le commissaire en chef Shand comme un potentiel criminel elle est peu de temps après renvoyé dans son régiment.

Quelques jours plus tard nos braves soldats aux yeux violets partent se réapprovisionner sur la nouvelle forteresse cadienne, une planète terra former dont le sujet à été déjà été rapidement abordé dans le tome 2 et dont tout le monde a oublié l’existence.

Par une autre raison qui ne sera jamais expliquée Bendikt arrive à persuader le seigneur général que si le terminator a l’étendard de Creed c’est que Creed est en vie et combat quelque part dans un secteur pas trop loin et est donc lui et son régiment sont envoyés sur une planète glaciale.

Comment dire que l'idée est complètement conne (et je pèse mes mots). Le Terminator a bien pu je ne sais pas par tout hasard tuer creed ou son porteur récupérer l’étendard et partir. Quant au choix de la planète, Benedikt a dû faire tourner une roue de la fortune et est tombé sur ladite planète.

Minka quant à elle retrouve certains vieux camarades qui avait disparu tel que Sturm le Karskin, qui sera inutile tout le roman, et (Lesk) devient Capitaine de son contingent, qui est un changement qui n’aura aucun impact sur le roman.

Voilà pour le scénario, le reste à vous de découvrir, mon côté sadique ici qui ressort.

Plus sérieusement, ce livre est quand même à des années-lumière de son prédécesseur. Déjà et comme premier bon point l’histoire quoique stupide à souhait est beaucoup moins insipide. Comme à l'accoutumée, D. Hill prend le temps d’introduire le scénario.

Le scénario est aussi beaucoup moins boltpornesque que ce qu’il a pu faire à l’époque et laisse plus la place à l’immersion dans la vie d'une garde impériale autre que les combats de base.

Pour finir malgré le nombre de personnages conséquents j’en ai retenu quelques-uns et franchement c’est en soi un exploit.

Maintenant parlons des nombreux défauts. Déjà malheureusement le bouquin souffre des
précédents tomes vus que c’est la suite directe. Aussi bien en termes d’histoire qu’en matière de personnages.

La continuité entre les caractères des personnages entre les livres est inexistante. Par exemple dans « Le roc aux traitres » l’héroïne principal était une femme invincible, qui pouvait tout supporter aussi bien souffrance interne qu’externe. Pas une larme et respectant peu les régiments auxiliaires.
Ici c’est l’inverse pendant la moitié du roman elle passe son temps à pleurer ou à douter. Quant aux auxiliaires, elle les respecte.

Et ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres car le personnage de Bendikt reste et restera le personnage le plus ridicule de la série.

L’autre défaut du scénario est son rythme avec une première partie peu intéressante, une partie deux et trois très molles mais plutôt agréables à la lecture et une quatrième et dernière partie rush à la allée du style « bon voilà tes quelques combats arrêtent de me faire chier maintenant ».

C’est très décousu comme scénario en matière d’intensité.

Il y a aussi l’apparition comme dans « Le veneur de sorcière » de nombreux personnages secondaires avec le sous-péripéties qui ne sont tout simplement pas utilisées si ces derniers ne disparaissent juste tout simplement de l’histoire du claquement de doigts, et je ne parle pas de la mort du personnage juste qu’il n’en est plus fait mention. Franchement c’est quoi cette mode d’incorporer un grand nombre de héros si ce n’est pour tout simplement pas les utiliser.

Pour terminer et pour moi le plus gros défaut du livre, Minka Lesk, le personnage principal, souffre du syndrome de l’héroïne parfaite. Elle est toujours dans les bons coups, sauve depuis trois romans toutes les situations à quasiment seule, survie à tout, est ultra compétente et encore plus que les Cadiens qui sont encore une fois démontrés comme ultra compétent. C’est d’un ridicule !

Même sainte Célestine est une petite frappe comparée à elle !

Mais je pense que vu comment la série tourne cela sera la norme jusqu’à la fin et qu’elle sera à la fin finalement à remplacer Bendikt, ce qui est tant mieux d’un côté pour tout le monde, lecteur et  personnage fictif.


- Style et écriture = 3/5


Il revient au style de son premier livre ou le lecteur suivait plein de personnages différents à travers plein de petites scènes. Ce n’est pas trop mal de revenir à cette manière de faire même si cela marche moins bien car ici le scénario n’était pas convenu dès le départ. Cela donne aussi parfois l’impression que l’écrivain ne sait pas où il va, ce qui d’ailleurs ne m’étonnerait pas.

Sinon D. Hills est toujours aussi mauvais pour décrire une scène de combat intéressant mais hormis cela toutes les scènes de vies sont intéressantes et sympathiques à lire. Rien à voir avec un Abnett évidemment mais ce n'est pas mal. Notamment ce débarquement sur la planète glaciaire avec toute la logistique qu’il y a derrière.


- Intérêt fluffique = 3/5


Rien de bien intéressant. Toujours la démonstration de supériorité cadienne, blablabla regardez comment ils sont trop compétents, blablabla achetez mes figurines.

Si ce n’est qu’ici et j’apprécie dix ans se sont écoulés depuis la perte de Cadia et l’on voit poindre les premiers soldats qui se tournent vers l’avenir et la transmission de leur valeur.

Information intéressante un vieux général de la famille Creed est utilisée à des fins de propagande par l’imperium.


- Appréciation personnelle = 2/5


Il faut avouer qu’après ce qui a été produit par la série, j'ai commencé la lecture avec appréhension et un peu à reculons.

Honnêtement le livre n’est pas trop mal, un peu plus dans l’acabit du second bouquin que du
troisième. Il arrive un peu à recoller au scénario global, à faire un peu apprécier certaines scènes et personnages, voir à tromper au début le lecteur :

Spoiler:

Bien évidemment rien d’extraordinaire mais je n’attends plus rien de cette série donc tout livre lisible je prends.

Ce roman n’échappe pas à la médiocrité ambiante entourant les romans sur les anciens gardiens de l’œil de la terreur mais se place plutôt vers le haut du panier que le fond, qui lui est très profond.

Noté moyen.

Encourageant pour la suite de la série qui j’espère arrivera un jour à redresser la barre, même si j’en doute fortement.

Je conclurai cette critique en précisant que ma notation pour cette dernière est généreuse mais au vu des dernières productions il m’a bien fallu revoir mon barème.


- Note globale = Total des points 11/20


Les prochains romans Cadiens traduits seront surement « Longshot » et celui sur la fille de Creed.
Deux auteurs inconnus au bataillon pour ma part et qui j’espère remonteront le niveau bien bas.


L'ombre du Huitième de Justin D. Hill Playgw16
Rhydysann

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1978
Age : 25
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

L'ombre du Huitième de Justin D. Hill Empty Re: L'ombre du Huitième de Justin D. Hill

Message par Solaris Jeu 28 Sep 2023 - 12:20

Merci pour ta critique, Rhyd' ! D'accord avec toi, le bouquin corrige plusieurs défauts du tome précédent mais garde ceux que l'on reproche à la série en plus d'une conclusion mal foutue.
J'ai bien aimé la présence des Drookiens. Ils étaient montrés comme des blaireaux dans le roc aux traîtres mais l'auteur a pensé à les faire revenir sous un point de vue plus positif.
Ce qui m'a vraiment dérangé c'est la repompe assez gonflée des Fantômes de Gaunt :
Spoiler:
Au moins ça permet à la série de repartir sur de meilleures bases mais ce n'est clairement pas du Abnett. Apparemment le livre sur la fille de Creed est plutôt sympathique.
Solaris

Solaris
Space Marine
Space Marine

Messages : 485
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

L'ombre du Huitième de Justin D. Hill Empty Re: L'ombre du Huitième de Justin D. Hill

Message par Nico. Jeu 28 Sep 2023 - 14:50

Merci pour ta critique Rhydy, j'ai aussi lu ce livre il y a quelques temps et bien qu'ayant aimé les trois précédent j'ai trouvé celui ci plutôt quelconque. L'histoire ne m'a pas captivé, c'est assez mou, prévisible (le mystère). En espérant que la suite (elle va monter en grade à chaque tome jusqu'à colonel on dirait !) sera plus intéressante.

Ils bombardent de livres sur la Garde en ce moment, ce qui n'est pas pour me déplaire, mais ça commence à faire overdose et on perd en originalité. Là je suis en train de lire Longshot (sympathique), avant de passer probablement à Creed et j'ai terminé Vainglorious (décevant) après Shadow of the Eight. Le tout avant de pouvoir commander Fall of Cadia. Même pour moi, ça commence à faire beaucoup de Garde. Very Happy


L'ombre du Huitième de Justin D. Hill 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 10442
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

L'ombre du Huitième de Justin D. Hill Empty Re: L'ombre du Huitième de Justin D. Hill

Message par Rhydysann Jeu 28 Sep 2023 - 20:23

Le problème n'est pas tant la quantité, même si cela peut jouer sur la redondance du thème effectivement, mais plus la qualité.
J'ai vraiment l'impression de lire des livres qui ne soit pas terminé ou des fandoms de très mauvaise qualité ou bien encore un livre "SW Disney nouvelle génération".

C'est d'autant plus énervant quand cela touche ta faction préférée, à tel point que j'ai hésité à continuer ma lancé de lecture GI + Cadia.

D'ailleurs la série sur la Garde est pour moi un des plus gros fiascos de la BL:
-Un seul régiment présenté, Cadia
-Pas un seul bon livre
-Pas de révélation à ce jour d'auteur compétent.

"Longshot" est mon dernier espoir, en cas de nouveaux pigeonnage j'abandonne et je n'attendrai plus rien de cette série. (Voir un arrêt complet de lecture de la garde/Cadia.)
J'ai parfois l'impression qu'il prenne leur lectorat pour des demeurés. D'un côté c'est peut-être le cas vu que je m'inflige leur lecture + je consomme.

Mais et surtout:

LES CADIENS NE SONT QU'UNE PETITE PARTIE DE LA GARDE!

Fin du petit coup de gueule.

@Solaris: je pensais que tu n'aurais pas eu envie de lire la suite des aventures suite au "Roc aux traîtres"


L'ombre du Huitième de Justin D. Hill Playgw16
Rhydysann

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1978
Age : 25
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

L'ombre du Huitième de Justin D. Hill Empty Re: L'ombre du Huitième de Justin D. Hill

Message par Solaris Sam 14 Oct 2023 - 18:17

Oups, désolé pour la réponse tardive ! Oui, le dernier m'avait particulièrement traumatisé j'avais donc espéré que le niveau se relève un peu avec celui-ci. Force est d'avouer que c'est pas folichon avec cette héroïne gourdasse au possible et sa galerie de tranches de cake comme persos secondaires. On dirait bien que la BL s'inspire, comme tu l'indiques, de Disney pour sa stratégie commerciale : Embaucher des auteurs malléables, saturer le marché, compter le pognon et au diable ces histoires de respect de l'oeuvre et de ses fans !
A la rigueur cela permet d'avoir de bonnes surprises comme Kasrkin d'Eduardo Albert mais force est de constater qu'on a plus souvent de grosses bouses qu'autre choses. Je vais faire mon vieux c#n mais j'avais lu de vieux omnibus de la garde il y a quelques années et force est de constater que "c'était mieux avant"! J'ai par exemple appris que Lucien Soulban, l'auteur de Desert Raiders (jamais traduit chez nous), est originaire d'Arabie Saoudite et s'était inspiré de son vécu pour écrire son roman. On était bien loin de ces fan fictions !
Sinon autant te prévenir, LongShot c'est pas ouf. Je viens de le finir et je me suis ennuyé comme pas permis. Les seuls bouquins que j'attends sont ceux sur Creed père et sa fille car les reviews anglophones semblent positives.
Solaris

Solaris
Space Marine
Space Marine

Messages : 485
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

L'ombre du Huitième de Justin D. Hill Empty Re: L'ombre du Huitième de Justin D. Hill

Message par Cadia Mar 31 Oct 2023 - 19:15

De cette série, je n'ai lu que le 1er roman (assez sympa) et le 2ème (mauvais). Les critiques ci-dessus ne font que confirmer que de l'intérêt assez limité de cette série.

Le problème de la grande majorité des auteurs de la BL, c'est qu'ils n'ont aucune expérience militaire. C'est moins problématique lorsqu'on écrit sur des astartes mais, le résultat est souvent ratés lorsqu'ils décrivent des combats ou la vie d'un garde impérial.

Je crois que pas qu'un seul auteur (mis à part +/- Abnett à ses début dans les Fantômes) sait ce que fait réellement l'infanterie et encore moins une idée de comment différentes armes, véhicules peuvent se combiner même pour un simple exercice. Shocked

Un autre truc qui est assez grotesque avec la BL c'est la discipline. Alors même qu'on parle d'un univers impitoyable (aves ses commissaires et autres), on a parfois l'impression que les soldats se comportement comme en colonie de vacances ou peuvent menacer impunément un colonel un capitaine. Ou même de comploter contre son commandant (coucou Gaunt), d'être complètement défoncé et ce sans sanction...

Quand on sait par exemple en réalité qu'un soldat peut prendre 10 jours de prison (sans solde) pour avoir quitté son poste de garde en temps de paix et dans une caserne en pleine montagne. Et je parle même pas de ce qui peut causer la venue de la police militaire et des sanctions qui peuvent suivre.

Cadia
Scout
Scout

Messages : 98

Revenir en haut Aller en bas

L'ombre du Huitième de Justin D. Hill Empty Re: L'ombre du Huitième de Justin D. Hill

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum