Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -21%
LEGO® Icons 10329 Les Plantes Miniatures, ...
Voir le deal
39.59 €

Hammers Of Sigmar: First Forged de Richard Strachan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hammers Of Sigmar: First Forged de Richard Strachan Empty Hammers Of Sigmar: First Forged de Richard Strachan

Message par Nico. Jeu 29 Déc 2022 - 16:24

Présentation:





==> Hammers Of Sigmar: First Forged Hardback

Paragons of the Stormcast Eternals, the Hammers of Sigmar take stern pride in their motto: first to be forged, never to fail. But when rumours reach Hammerhal of an old foe rising in the wastelands of the Great Parch, three of these warriors will be tested to their limits – and grapple with their roles as members of this warrior elite. Ferant Tidebreaker, a recently forged Liberator, struggles with his sense of unworthiness as he is assigned to the Hammerhands. Knight-Relictor Actinus, one of the few survivors of an all but destroyed chamber, searches his faith for a reason to continue. Machaera Dawnstar, a fearless Knight-Judicator, finds her vaulting ambition no match for the desperate rigours of combat.

With Vandus Hammerhand himself at the head of the expedition into the Great Parch, these vaunted Stormcast must learn what it truly means to be First Forged.

Parangons des Stormcast Eternals, les Marteaux de Sigmar sont très fiers de leur devise : premier à être forgé, ne jamais échouer. Mais lorsque des rumeurs parviendront à Hammerhal à propos d'un vieil ennemi se levant dans les terres désolées du Grand Parch, trois de ces guerriers seront testés à leurs limites - et aux prises avec leurs rôles en tant que membres de cette élite guerrière. Ferant Tidebreaker, un Liberator récemment forgé, lutte avec son sentiment d'indignité alors qu'il est affecté aux Hammerhands. Knight-Relictor Actinus, l'un des rares survivants d'une chambre pratiquement détruite, cherche dans sa foi une raison de continuer. Machaera Dawnstar, une intrépide Knight-Judicator, trouve que son ambition de saut n'est pas à la hauteur des rigueurs désespérées du combat.

Avec Vandus Hammerhand lui-même à la tête de l'expédition dans le Great Parch, ces Stormcast tant vantés doivent apprendre ce que signifie vraiment être le premier forgé.

332 pages • Décembre 2022 • ISBN 9781800268203 • Illustration de ????


Hammers Of Sigmar: First Forged de Richard Strachan Aef11


logo2


Hammers Of Sigmar: First Forged de Richard Strachan 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 10447
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Hammers Of Sigmar: First Forged de Richard Strachan Empty Re: Hammers Of Sigmar: First Forged de Richard Strachan

Message par Solaris Jeu 25 Mai 2023 - 20:28

Eh bien, on dirait que la BL a trouvé une nouvelle locomotive pour remplacer Josh Reynolds à AOS ! J’avais pu découvrir le travail de Richard Strachan dans les recueils de nouvelles ainsi que dans Warcry Blood of the Everchosen. Il nous sert ici une histoire très bien ficelée reprenant les codes des Space Marines Battle (les bons hein, genre Helsreach !) et les adaptant à AOS. L’intrigue m’a pas mal rappelé l’excellent DeathWatch de Steve Parker avec un héros qui s’intègre à une confrérie de guerriers, se fait des amis et des rivaux , découvre sa nouvelle famille en même temps que le lecteur puis part à l’assaut d’une menace introduite dans un point de vue secondaire. Il y a de plus un deutéragoniste volontairement antipathique contrastant avec le héros.

L’histoire se déroule donc en Aqshy et alternera entre les différents lieux tenus par les Marteaux de Sigmar comme Hammerhall. On suit donc Ferrant, un jeune Stormcast récemment réforgé dans son intégration aux Hammerhands, l’Ost-Tempête (ras le bol des anglicismes !) réputé dans tout Aqshy et dirigé par Vandus.  Il va se faire une rivale en la personne de Machaera, une Judicator revêche, et un allié en celle d’Actinus, un relictor. Il découvrira donc sa nouvelle famille et veillera à se faire accepter en accomplissant maints exploits. En parallèle, on suivra une officière des guildes d’Hammerhal dans sa quête de pouvoir. Tout ce beau monde devra se rassembler pour affronter une Saigne-Royaume de Khorne au but très original :


Spoiler:

Dans l’ensemble, c’est du bon. Je m’étais habitué à lire des bouquins AOS franchement moyens mais là j’ai trouvé que Strachan n’était pas loin du niveau de Reynolds. Les différents personnages sont dans l’ensemble très sympathiques : Ferrant est un protagoniste un peu vide mais assez attachant avec sa peur de l’échec et son envie de faire ses preuves. Actinus est un véritable Fonzie sur lequel on peut toujours compter alors que Machaera est une pimbêche sympathique. Cela dit, la palme d’or revient à l’officière des Freeguilds. Ne vous attendez pas à quelque chose ressemblant à une certaine infâme MarySue venant d’une abominable trilogie de films d’une certaine série massacrée par une certaine compagnie ayant pour logo une certaine souris maléfique (Je refuse d’écrire le nom de cette grue, vous voyez de qui je parle !) mais à un personnage détestable, lâche et incompétent.  Ceux qui ont lu « Cadia Résiste » se souviendront peut-être de Grüber, le général cadien antipathique qui connaissait ensuite un arc de rédemption. Je ne vais pas trop spoiler mais on a ici à peu près la même idée car elle devra faire face à ses échecs et ses traîtrises puis commencera à se racheter une conduite. A part Actinus tout le monde à ses doutes, ses forces et ses faiblesses. Les différents personnages des Marteaux de Sigmar apparaissent et certains ont droit à plusieurs chapitres racontés de leur point de vue, ce qui est plutôt cool. On verra notamment Aventis, Vanus et Bastian Carthalos. Le fluff est généreux et la plume de l’auteur est suffisamment bonne pour qu’on accroche.

On regrettera quelques bizarreries comme le point de vue de l’officière qui, si il est intéressant, ne mène finalement pas à grand chose et semble surtout être là pour introduire une future histoire. Le final manque d’originalité et certains persos comme Actinus auraient pu être un peu plus exploités. Cela dit ne boudons pas notre plaisir, c’est vraiment une bonne lecture pour découvrir AOS et ça mériterait largement une traduction VF (mais bon vu la politique de GW à ce niveau…). Je m’emballe peut être un peu mais j’ai trouvé que c’était dans le haut du panier d’AOS, il n’y a pas les défauts énervants que l’on retrouve dans d’autres publications comme le lore peu développé où la sensation que l’auteur bâcle son travail vers la fin.

Ma note : 16,5/20

Pour le fluff, attendez-vous à en bouffer ! Voici un échantillon :
- Les Marteaux de Sigmar font beaucoup penser aux Imperial Fists pour leur tempérament stoïque, humble et leur sincérité à croire aux idéaux de Sigmar. Ils n’ont pas beaucoup de possessions et aiment les lieux simples et épurés. Ils font souvent preuve d’introspection et d’exigence envers eux-mêmes. Leurs forces sont dispersées à travers les différents royaumes.
- Il est fait mention de golems qui avaient été teasés dans un ouvrage dont j’ai oublié le nom. Voici un extrait :  " Les portes s'entrouvrirent pour l'accueillir. Des soldats de la guilde libre de la garde vandusienne, vêtus d'armures blanc et or, épaulaient leurs armes et le saluaient au passage. De chaque côté du pont, les deux sentinelles du palais les éclipsaient, ces golems à rouages qui se tenaient assis dans une grâce léonine, l'aile repliée, prêts à défendre le siège du gouvernement de Hammerhal à la moindre alerte. "
- Du lore sur les croisades Dawnbringer. Elles sont organisées autour de Métalithes, des morceaux de pierre magique. C’est l’occasion de voir les freeguilds en action. Elles font penser à des régiments de gardes impériaux et sont très diversifiées. On peut citer les Taureaux de plomb porteant des uniformes gris et considérés comme mornes et utilitaires par leurs pairs, les Heldenhain connus pour porter des uniformes sombres associés à des manteaux gris cendré et à des cuirasses faites d'un métal noir, la Garde Vandusienne portant une armure blanche et dorée et les très réputés Lions d'Or, qui semblent porter des armures dorées. On parle aussi du 95e "Edgelanders" qui s'est battu jusqu'au bout contre des gheists et des Ashland Lancers qui ont mis en déroute une imortante armée Orruks
- La région de la Grande Parche comportait de nombreuses civilisations ayant été anéanties après l’Âge du Chaos.
- Vandus fait penser à Dante dans le sens où il est tellement connu qu’on le voit comme un héros de légende sorti d’un conte. Il semble souffrir d’épisodes de démence (peut-être à cause de ses reforges ?). Bastien rappelle Marneus Calgar pour son côté autoritaire et ses talents de stratège alors qu’Aventis représente le cliché de l’archiviste bizarre mais toujours de bon conseil comme Mephiston ou Tigurius.
Solaris

Solaris
Space Marine
Space Marine

Messages : 486
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Hammers Of Sigmar: First Forged de Richard Strachan Empty Re: Hammers Of Sigmar: First Forged de Richard Strachan

Message par Capitaine Felix Sam 27 Mai 2023 - 14:27

@Solaris. Merci encore (et encore) une (mille) fois pour cette revew VO
AOS a du mal à prendre son rythme; peut-être à cause d'absence de romans qui sortent du lot.

Dommage car l'univers à un certain potentiel. Certes on peut regretter l'arrêt de Battle (de retour bientôt avec The Old world), mais je reste perso persuadé que l'univers AOS dispose d'éléments intéressants et à développer à l'avenir.

A suivre ! Merci
Capitaine Felix

Capitaine Felix
Scout
Scout

Messages : 111
Age : 40
Localisation : Sud-ouest de la France (Terre)

Revenir en haut Aller en bas

Hammers Of Sigmar: First Forged de Richard Strachan Empty Re: Hammers Of Sigmar: First Forged de Richard Strachan

Message par Solaris Lun 5 Juin 2023 - 23:06

De rien Félix ! Je pense que le départ de Josh Reynolds, des romans médiocres et le temps de chercher d'autres auteurs (étant donné qu'à part Haley tout le monde bosse sur 40K) ont tué la hype des romans AOS. Je savais que la BL finirait par trouver d'autres poulains mais le covid, l'inflation et l'augmentation du prix du livre les ont sûrement poussé à arrêter la publication VF.

Je pense que le plus gros défaut d'AOS reste… les End Times, ou plutôt ce qu'ils représentent. Je m'explique :
Quand les ventes de Battle ont commencé à (trop) décliner, GW s'est dit qu'il fallait tout balancer et repartir à zéro pour créer un univers "libre de droit" (en gros : avec de nouvelles factions totalement originales pour éviter les figs proxys, comme avec les elfes sylvains très facilement copiables car inspirés de références ultra classiques genre Tolkien) et n'imposant pas aux nouveaux joueurs de lire des pavés pour comprendre le lore comme pour 40K.

Alors ok, le Vieux Monde était destiné à disparaître, tout le monde le savait mais là c'est l'horreur  car :
- Histoires rushées quand elles n'aboutissent pas à rien (genre le grand plan des Anciens dont on ignore toujours l'utilité).
- Des factions comme les Ogres ou les Orcs totalement oubliées car manque de temps.
- Un killcount de personnages complètement ridicule, certains ne servant pas à grand chose comme Valten et Luthor Huss…
La liste est longue mais le plus gros problème reste la destruction à 101 % du Vieux Monde, ce qui met plus de 30 ans de bon lore à la poubelle ! GW, qui traversait la pire crise de son histoire, se contrefoutait de l'avis de ses fans et balançait tout ce qui ne ressemblait pas à un marine à la poubelle . Je me souviens encore de cette période horrible (encore pire que maintenant !).

En plus, les premiers bouquins étaient loin d'être tops (pas tous, hein) et la licence a mis du temps à se faire respecter. Du coup, lorsqu'on lit AOS on s'attend quand même à revoir tel ou telle faction et apprendre comment ils ont fait pour survivre aux End Times et s'adapter aux Royaumes Mortels. Sauf que non, AOS n'est pas prévu pour ça : C'est un reboot. Cela est justifié par le fait que l'univers suive un cycle de destruction/renaissance par le Chaos. A la rigueur on peut voir quelques persos importants revenir pour le fanservice mais c'est tout (ex : Karl Franz en Celestant Prime). Pour faire simple (en fait non, plus compliqué  Laughing ) c' est comme si à la fin de l'Horus Heresy Horus tuait l'Empereur, provoquait la destruction de la galaxie puis qu'ensuite GW lançait une nouvelle licence qui ne s'appellerait pas 40000 mais Age of Guilliman et qui se passerait dans une autre galaxie... (bon ok j'arrête c'est nul mais tu vois le bin'z)

Tout ça pour dire que cela pose deux gros, problèmes qui impacte fortement la licence AOS :
- Communauté de fans vétérans fâchés qui n'iront pas acheter la nouvelle licence,
- Comparaison avec l'ancienne version qui fait trèès mal. On ne peut rattraper 30 ans de lore en une édition. En plus, GW a fait la grosse "bourde" de donner les droits d'adaptation à de bonnes boîtes de jeux, ce qui a entraîné une hype pour le Vieux monde avec les Total War ou Vermintide.

Bref, je ne vais pas m'éterniser, ce pavé est déjà assez long et chi*nt comme ça, mais on voit bien que GW essaie de faire machine arrière avec The Old World pour réparer la casse. Ça me fait penser à Star Wars avec Disney qui tente de faire oublier cette trilogie de m*rde en sortant des séries se passant entre les épisodes et mettant en scène les persos que tout le monde aime bien pour faire oublier la purge qu'ils nous ont fait subir (RoS = Ni oubli ni pardon ! Purge  ) Attention, je ne suis pas un hater d'AOS, j'aime bien la licence (et oui c'est pas cool de comparer quoi que ce soit avec cette grosse arnaque). Cependant, je pense que GW s'est vraiment loupé en 2014 et que cela impacte fortement la licence encore aujourd'hui.

Ce qui serait cool et rattraperait pas mal tout ça, ça serait que GW en profite pour faire revenir des factions et des persos de Battle dans AOS et qu'ils en profitent pour faire tout un tas de projets stylés. Prenons les Rois des Tombes : Dans le dernier tome des End Times, on voyait ce bon vieux Settra partir dans le royaume du chaos pour poutrer les dieux sombres. Nagash s'étant fait récemment dézinguer par Teclis dans la série Broken Realms, pourquoi ne pas faire revenir le plus grand des Rois de Khemri pour qu'il puisse partir à la conquête de Shyish ? Ou alors les Bretonniens : Dans les End Times, on apprenait que les esprits des Chevaliers du Graal servaient de protecteurs pour un royaume crée par Lileath et que les Elfes réfugiés à Athel Loren s'y étaient réfugiés. Comme il y a de nouvelles sorties prévues pour nos chevaliers préférés, pourquoi ne pas les remettre quelque part ? Il était fait mention d'un ordre de chevalerie leur ressemblant dans La Lance des Ombres de Josh Reynolds.

Je pense que ça permettrait de se réconcilier avec une bonne partie des joueurs de Battle et permettrait des histoires vraiment cools. Après chacun son opinion mais ici vous avez le mien.
Solaris

Solaris
Space Marine
Space Marine

Messages : 486
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Hammers Of Sigmar: First Forged de Richard Strachan Empty Re: Hammers Of Sigmar: First Forged de Richard Strachan

Message par Capitaine Felix Dim 25 Juin 2023 - 10:30

@Solaris

Vastes débats.....Pour l'instant, on a l'impression qu'AOS "vivote" dans une sorte de statut-co. Tu as raison sur l'héritage de la toute fin de période de Kirby en tant que CEO (2014-2015), et plus spécifiquement les circonstances de End-of-Time et d'AOS V1. Il est aisé de comprendre les déceptions de beaucoup de clients vétérans de Battle (dont moi même si j'ai perso tjrs très privilégié 40K depuis la découverte du hobby en 1997). D'autant plus que la période End of Time / AOS en 2015 n'a pas été effectuée avec tact et subtilité....
Cela aurait été fait sur 40K (yep : Age of Gulliman !Hammers Of Sigmar: First Forged de Richard Strachan 1f622), j'aurais eu une très mauvaise réaction !

L'aventure "total war" n'est en soi pas une mauvaise chose au moins pour valoriser une situation type trans-média et pour la diffusion de ces univers qui commencent à sortir de leurs milieux "underground".
La sortie de The Old world, la refonte de factions AOS encore typée Battle telles que les "Cities of sigmar" devraient permettre de "liquider" l'hypothèque de la période "End-of-Time / AOS V1". J'entends ici à titre perso = clarifier clairement les choses. Par exemple, on peut supposer que de nombreuses références et kits d'AOS (passés en 2015 de Battle à AOS), devraient être vendues à termes sur l'étiquette The old World.

Concernant le lore / fluff d'AOS : c'est actuellement le point faible de la licence. Encore trop flou, sans aucun roman sortant du lot (idem pour les illustrations dont aucune ne sont iconiques pour l'instant). AOS malgré son potentiel, met beaucoup de temps à se faire un nom. Et la politique actuelle de GW n'aide pas à changer cette situation (Préférence de rester sur 40K, gage de stabilité commerciale ? Stock de travail très important encore avec l'arrivée de The old World ?)
Mais c'est aussi paradoxalement un point d'attractivité : la personne qui va s'y intéresser un tant soit peu, découvre petit à petit tout un nouvel univers. Pas mal si on est un peu las du sempiternel 40K (et d'HH)....

A suivre
Capitaine Felix

Capitaine Felix
Scout
Scout

Messages : 111
Age : 40
Localisation : Sud-ouest de la France (Terre)

Revenir en haut Aller en bas

Hammers Of Sigmar: First Forged de Richard Strachan Empty Re: Hammers Of Sigmar: First Forged de Richard Strachan

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum