Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -50%
-50% Baskets Nike Air Huarache Runner
Voir le deal
69.99 €

La Gloire de Volpone de Nick Kyme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VOTRE APPRÉCIATION GLOBALE DU ROMAN:

 La Gloire de Volpone de Nick Kyme I_vote_lcap50% La Gloire de Volpone de Nick Kyme I_vote_rcap 50% 
[ 1 ]
 La Gloire de Volpone de Nick Kyme I_vote_lcap50% La Gloire de Volpone de Nick Kyme I_vote_rcap 50% 
[ 1 ]
 La Gloire de Volpone de Nick Kyme I_vote_lcap0% La Gloire de Volpone de Nick Kyme I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 La Gloire de Volpone de Nick Kyme I_vote_lcap0% La Gloire de Volpone de Nick Kyme I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 La Gloire de Volpone de Nick Kyme I_vote_lcap0% La Gloire de Volpone de Nick Kyme I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 La Gloire de Volpone de Nick Kyme I_vote_lcap0% La Gloire de Volpone de Nick Kyme I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2
 
 

 La Gloire de Volpone de Nick Kyme Empty La Gloire de Volpone de Nick Kyme

Message par Nico. Jeu 29 Déc 2022 - 16:41

Présentation:





==> La Gloire de Volpone Semi-Poche

As war rages across the Sabbat Worlds, the Volpone Bluebloods are sent to Gnostes at the head of a massive Imperial host. Tasked with the liberation of the Agria island chain from the entrenched Blood Pact, the haughty soldiers of the Volpone find their mettle sorely tested in a brutal meat grinder. After a punishing setback threatens to derail the campaign, an unlikely champion rises through the ranks and victory once again seems possible. But the propaganda of war is a fickle beast, and the Archenemy are cultivating a plot the Imperium can scarcely fathom. Through glory and honour, the Volpone are desperate to prevail, but can they endure the rigours of the bloodiest campaign in their vaunted history and come out the other side intact?

Tandis que la guerre fait rage dans les mondes Sabbat, les Sangs-Bleus de Volpone sont envoyés à Gnostes à la tête d'une armée massive. Chargés de libérer la chaîne d'îles Agria des griffes du Pacte du sang, les soldats hautains du régiment de Volpone voient leur courage mis à rude épreuve dans un affrontement aussi brutal qu'un hachoir à viande. Après un échec cuisant qui menace de faire dérailler toute la campagne, un champion improbable s'élève des rangs et la victoire semble à nouveau envisageable. Mais à la guerre, la propagande est une bête capricieuse et l'Archi-ennemi ourdit un complot que l'Imperium peut à peine imaginer. Par la gloire et l'honneur, les Volpone sont déterminés à triompher, mais peuvent-ils vraiment endurer la campagne la plus meurtrière de leur histoire et en émerger inchangés ?

576 pages • Janvier 2023 • ISBN 9781804071205 • Illustration de ???


 La Gloire de Volpone de Nick Kyme 01095810


Mon avis sur la VO:

Spoiler:


logo2


 La Gloire de Volpone de Nick Kyme 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 10442
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

 La Gloire de Volpone de Nick Kyme Empty Re: La Gloire de Volpone de Nick Kyme

Message par Rhydysann Mer 1 Mar 2023 - 22:28

Un livre que j’attendais avec impatience. Les sangs bleus font partie de mes régiments préférés de l’univers GW. Des nobles arrogants mais compétents, ce sont des sujets qui me parlent et que j’apprécie.

Nick Kyme est quant à lui un écrivain pour lequel je n’ai souvenir de n’avoir lu qu’un seul et unique livre concernant « la guerre de la barbe » un roman WHB que j’avais à l'époque appréciée. Je sais que Kyme n’a pas forcément bonne réputation aux yeux du lectorat de la BL mais je n’ai pas encore catégorisé l’auteur comme « hérétique à la littérature ».
Certifié sans spoil.
Bonne lecture.


- Scénario et mise en scène = 4/5


Je vais passer rapidement sur la partie scénario car il n’y a pas grand-chose à dire de particulier. L’on suit la campagne d’un monde dans la région de Gnoste à l’opposé d’Urdesh ou les Volponiens sont déployés. Le début du roman commence sur la débâcle de l’armée Impériale face aux troupes du pacte et la question va donc être comment regagner ce qui a été perdu puis gagné la guerre (original !).

Le lecteur va suivre divers personnages principalement Volponien mais aussi un personnage d’un régiment auxiliaire ainsi qu’un servmil du régiment. L’intérêt du roman se porte plus sur la façon de pensée et l’évolution de chaque héros » dans l’histoire. Kyme a fait un bon boulot à ce niveau en écrivant une multitude de protagonistes assez différents qui se croisent et évoluent ensemble de la bonne ou non manière.

Kyme ne se perd pas dans la caractérisation à l’extrême de ces personnages et au contraire essaye de leur apporter de la profondeur. Par exemple avec ce capitaine alcoolique et qui est un gros connard avec les servimils mais à côté de cela il est prêt à tout pour ces hommes, cette officière volponienne qui en a marre d’être mal considéré par les hommes de son régiment mais qui fait exactement la même chose avec les auxiliaires sans se rendre compte de la chance qu’elle a d’être volponienne, ce lieutenant arrogant et ambitieux mais aussi totalement dépressif, etc…

La mise en place des péripéties de ces derniers est quant à elle assez bancale. Parfois c’est plutôt bien retranscrit, parfois l’on sent que l’histoire est rushé. C’est dommage car Kyme à d'excellentes idées comme l’utilisation des hommes bêtes par l’ennemie, l’utilisation de la propagande impériale via un commissaire qui utilise la politique comme arme bien cool à suivre, l’utilisation des armes T, etc.… Mais là est le grand défaut du roman: pourquoi est-ce un livre unique?

L’on sent que Kyme a plein de choses à raconter mais même 600 pages ce n’est pas suffisant et pourtant c’est un gros livre pour la BL. Cela amène des histoires accélérées et donc bâclées, des évolutions des personnages en demi-teinte, et surtout oui surtout des facilités scénaristiques grosses comme un space marine. Comme un personnage qui

Spoiler:

Et c’est d’autant plus dommage que la même histoire découpée en une trilogie aurait pu vraiment être excellente. Avec l’approfondissement des personnages, la mort de certains plus dramatiques ou bien encore juste les péripéties plus intéressantes tout simplement. Même l’approfondissement des relations aurait été mieux:

Spoiler:

D’ailleurs cela se ressent au début du roman l’auteur prend le temps de mettre l’action en place, les histoires et personnages et plus on avance plus tout devient rapide.

Je ne parle pas de la fin qui doit faire partie des fins les plus rushs que j’ai lu de la BL, c’est dire… surtout que l’idée de la fin est pourtant bonne mais elle arrive tellement vite qu’elle perd de l’impact de sa révélation

Spoiler:


- Style et écriture = 3/5


Nick aime la mise en scène théâtrale, un peu trop à mon goût car dans ce livre il l’utilise parfois à outrance. C’est déroutant au début puis on s’y habitue à la longue mais comme si chaque fin de chapitre il devait y avoir quelque chose de grandiose qui devait le clôturer.

Et pourtant j’aime tout ce qui est théâtral.

Concernant la plume de Kyme rien ne m’a choqué. L’auteur a saisi l’essence d’un roman de la garde, des bons personnages servant une histoire qui sert un but autre la vente de figurine ou de l’univers de GW. Et non l’inverse comme cela a pu être le cas récemment avec un roman de la garde qui sert à vendre GW via une histoire et des personnages. C’est important à mes yeux.

Kyme n’a pas aussi oublié que les moments de paix (vie dans le camp) étaient aussi importants que les moments de guerre dans un livre de la garde afin de rendre ces personnages intéressants et attachants. D'ailleurs, ces moments de vie dans le camp sont les meilleurs moments du bouquin.

Car oui, l'un des défauts du bouquin ironiquement sont les scènes d'action et de combat qui sont très brouillonnes. Cela oscille entre le correct et le très TRES brouillon. Et quand je parle de combat je parle aussi bien des combats d’un personnage peu inspiré que de l’explication du déroulement du conflit. C’est dommage mais encore une fois le fait que le récit soit rushé ne doit pas aider.

Le chef de la black library n’a pas oublié de faire tuer ces personnages principaux et au regard des derniers romans de la garde que j’ai lus c’est important. Et pourtant il n’en tue pas des masses non plus des protagonistes mais suffisamment dosée pour que le lecteur ne sache pas vraiment qui va mourir ou non.

Au niveau de la traduction elle n’est vraiment pas bonne. Tournure de phrase mauvaise ou spéciale (mais peut-être que cela peut être imputé à la plume de l’auteur), mot disparu ou au contraire trois fois la même signification mais écrite de façon différente (Exemple non tiré du livre : brûler, cramer, calciner).
Longtemps que je n’avais pas écrit pour dire qu’une traduction n’était pas bonne mais là lorsque la traduction peut te faire sortir du récit ça s’impose.


- Intérêt fluffique = 4/5



Du fluff sur les sangs bleus et la croisade de Sabbat il y en a. ça n’en inonde pas mais il y en a suffisamment.

Déjà sur la culture du prestige et de la gloire volponienne, leur arrogance et leurs relations avec les autres régiments qu’ils appellent des auxiliaires.

Les volponiens sont aussi accompagnés de servmil qui sont leur serviteur qu’ils considèrent à peine comme des hommes (ou non d’ailleurs). Ces servmils sont voués à servir la noblesse en effectuant toutes les tâches du camp et n’ont pas le droit aux armes et donc à la gloire.

Tous les soldats volponien sont des nobles, c’est un honneur pour leur famille de servir l’Empereur et leur action lors des guerres auxquelles ils participent rejailli sur leur dynastie. Les soldats au sang bleu sont majoritairement des hommes, les femmes restant sur la planète à s’occuper des affaires familiales. Mais de plus en plus des femmes sont engagées car il y a de moins en moins d'hommes disponibles sur leur planète.

Néanmoins leur culture militaire reste très machiste, les hommes font la guerre et pas les femmes dans la tête de certains.

Les gradés sont choisis selon leur lignée à la formation des régiments mais après ceux-ci sont choisis par les généraux. Bien évidemment l’équipement des soldats est d’une qualité supérieure au reste des autres régiments et plus l’on monte dans la hiérarchie plus l’équipement est onéreux et rare.

Les volponiens dans le corps régimentaire d’une armée ont bien évidemment la bonne place, pas à l’avant-garde pour faire des tranchées, pas à l’arrière-garde s’il n’y a aucune gloire. Gloire qui aveugle certains des hommes au sang bleu d’ailleurs.

Et plein d’autres petites choses intéressantes.

Hors Volpone ont à quelques utilisations fluff intéressante, homme bête déjà cité plus haut mais aussi un régiment de cavalerie motorisé.

Les ennemies ne sont pas de bêtes punching ball sans personnalité mais il n’y a pas non plus un approfondissement monstre, c’est dommage.

En revanche l’on croise un Space marine du chaos durant le récit et je n’ai jamais vu un SM aussi faible dans aucun texte que j’ai lu.

Cependant l’utilisation des commissaires est pour une fois différente de la majorité des récits et montre bien qu’ils ne servent pas qu’à abattre leurs propres éléments afin de garder le moral au beau fixe mais sont en fait des agents politiques importants dans une armée. S’occupant de tout ce qui est propagande, etc.…

Niveau monde de Sabbat pas grand-chose autre que l’énonciation d’un subalterne à Macharoth qui s’occupe d’une campagne militaire à l’opposé d’Urdesh.


- Appréciation personnelle = 4/5


Depuis Severina Raine je n’ai pas eu le droit à un roman innovant et juste bon sur la garde et un régiment intéressant. En excluant les traductions en VF de vieux roman comme « Sang Cadien » d’ADB bah oui je n’ai rien lu de tel.

Kyme remonte le niveau, c’est peut-être le sujet qui me fait dire ça (hors cadien + Volpone) mais si le roman est loin d’être parfait où excellent j’ai pris plaisir à le lire.

Malgré cela j’ai quand même un arrière-goût de déception dans la bouche. Cela aurait pu être mieux, vraiment mieux. Le choix d’un unique roman au lieu d’une trilogie pénalise grandement le scénario, l’auteur n’a pas le talent d’un Abnett pour compter ce genre d’histoire, la traduction est horrible, etc...

Plein de petites choses qui viennent ternir mon appréciation sur ce livre.

Roman noté bon.

Je ne le conseille pas particulièrement à l’exception des fans de la garde.


- Note globale = Total des points 15/20


Si suite il y a je me ferai un plaisir de la lire en revanche.

Avec ce second roman Kyme rentré dans les auteurs moyens/corrects mais peut mieux faire tel un Mike Brooks.

Bon maintenant la question est de savoir va-t-il y avoir d’autres romans estampillés Croisade de Sabbat qui vont sortir?


 La Gloire de Volpone de Nick Kyme Playgw16
Rhydysann

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1978
Age : 25
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

 La Gloire de Volpone de Nick Kyme Empty Re: La Gloire de Volpone de Nick Kyme

Message par Ezechiel Dim 12 Mar 2023 - 2:58

Ce roman fait partie d'une série à venir ou s'agit-il d'un One Shot, comme l'Aigle à deux Têtes ?


-------------------------------------

C'est le réel qui leurre !
Ezechiel

Ezechiel
Space Marine
Space Marine

Messages : 243
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

 La Gloire de Volpone de Nick Kyme Empty Re: La Gloire de Volpone de Nick Kyme

Message par Rhydysann Dim 12 Mar 2023 - 11:37

Ezechiel a écrit:Ce roman fait partie d'une série à venir ou s'agit-il d'un One Shot, comme l'Aigle à deux Têtes ?
Aucune idée. Je suppose un one shot, mais l'auteur peut très bien en faire une série au vu de la fin.


 La Gloire de Volpone de Nick Kyme Playgw16
Rhydysann

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1978
Age : 25
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

 La Gloire de Volpone de Nick Kyme Empty Re: La Gloire de Volpone de Nick Kyme

Message par Ezechiel Lun 13 Mar 2023 - 23:10

D'accord, merci. Smile


-------------------------------------

C'est le réel qui leurre !
Ezechiel

Ezechiel
Space Marine
Space Marine

Messages : 243
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

 La Gloire de Volpone de Nick Kyme Empty Re: La Gloire de Volpone de Nick Kyme

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum