Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-20%
Le deal à ne pas rater :
Ecran PC GIGABYTE 28″ LED M28U 4K ( IPS, 1 ms, 144 Hz, FreeSync ...
399 € 499 €
Voir le deal

Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VOTRE APPRÉCIATION GLOBALE DU ROMAN:

Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks I_vote_lcap22%Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks I_vote_rcap 22% 
[ 2 ]
Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks I_vote_lcap33%Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks I_vote_rcap 33% 
[ 3 ]
Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks I_vote_lcap44%Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks I_vote_rcap 44% 
[ 4 ]
Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks I_vote_lcap0%Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks I_vote_lcap0%Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks I_vote_lcap0%Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 9
 
 

Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks Empty Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks

Message par Nico. Mer 28 Juin 2023 - 15:05

Présentation:





==> Le Lion : Fils de la Forêt Semi Poche

Après un sommeil de dix mille ans, piégé en stase au cœur de son foyer brisé, Lion El'Jonson s'éveille dans le cauchemar de l'Imperium Nihilus. À cette époque crépusculaire, les braises mourantes de l'humanité sont menacées de toutes parts par de voraces ténèbres. Seul, même le Lion n'a aucun espoir de vaincre un tel mal. Mais il est des personnes qui l'aideront dans sa quête. Chassés jusqu'aux limites de leur endurance, nombre de ses chevaliers Déchus attendent depuis longtemps le jour où leur seigneur reviendrait pour les absoudre. Le Seigneur des Chemins Obscurs doit rallier ces loyalistes égarés à sa cause et vaincre un fils renégat et la bande démente du Chaos qui le considère comme son maître.


Face à ces temps troublés, le Lion ne peut se fier à rien ni personne, sinon lui-même. Mais dans une galaxie privée de l'Empereur, de l'Imperium, de sa Légion, et de Caliban… qui est-il?

416 pages • Juillet 2023 • ISBN 9781804072349 • Illustration de Paul Dainton


Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks Blpro178


Critique VO de Gilian:

Spoiler:


logo2


Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 10442
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks Empty Re: Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks

Message par Albatros Étourdi Jeu 6 Juil 2023 - 21:04

bonjour tout le monde,

Première critique en ce qui me concerne. Je m'abstiendrai de faire des spoils dans la mesure où je ne sais juste pas comment en faire. Et surtout, la critique de Gilian a absolument tout ce qu'il faut en la matière.
A la base, les Dark Angels c'est pas spécialement ma tasse de thé. Mais ayant vu la bobine du Lion sur le dernier Arche Fatidique, j'avoue que ma curiosité a été piquée au vif et je voulais en savoir davantage. Du coup, j'avais pas d'attente ni d'a priori. Et je dois dire que je n'ai pas été déçu.

Scénario et histoire

Le Lion revient dans l'univers après que 10 000 ans se soient écoulés depuis la chute de Caliban. Il a vieilli, ce n'est un secret pour personne, et doit redécouvrir qui il est, où il se trouve et surtout un but qui l'anime. Très rapidement il constate qu'il n'est pas le seul humain ni transhumain et renoue le contact avec quelqu'un de ses fils. Mais pas n'importe lesquels. C'est un petit détail qui a son importance je trouve.
A partir de là, l'histoire est relativement classique : général formidable, il occit les ennemis de l'humanité et rallie quelques planètes isolées de l'Imperium nihilus. Et en parallèle, il y a une quête pour contacter des Dark Angels qui, par certains côtés, m'a fait penser à la quête des Dragon balls dans le sens "on part à la recherche de la boule 1, et après n°2 et ainsi de suite".

Après 2/3 recherches, il semblerait que le bouquin soit juste avant les Arches fatidiques (vraiment JUSTE avant, c'est-à-dire qu'il n'y a pas vraiment de temps morts entre les 2).

Style et écriture

Le livre n'est pas bien épais et se lit bien. La traduction est plus que correcte même s'il y a quelques coquilles ou non sens de traduction.
Pour ma part, je n'ai pas lu de Mike Brooks et je dois dire qu'il fait bien le taf. Les combats à l'épée, qui peuvent rapidement devenir le zbeul, sont clairs et très (trop?) bien décrits avec moults détails.
Il y a plusieurs idées d'écritures que j'ai vraiment apprécié. Je vais en détailler 2:
1)Au tout début du livre, le Lion est juste en armure. Il est rapidement entraîné dans une succession d'affrontements où il va progressivement avoir des armes blanches de plus en plus adaptées à sa stature. Là où c'est bien pensé, c'est cette progression dans la létalité du Lion qui permet de rappeler que même sans armes et vieilli, il reste un guerrier formidable qui n'a rien perdu de sa superbe.
2)Les enchaînements de points de vue narratif. Le livre est globalement écrit à la troisième personne, classique jusque là. Sauf que les chapitres concernant le bras droit du Lion le sont à la première personne. Ce qui permet de passer du style omniscient où les doutes et réflexions du Lion sont constatés tandis que le cheminement de son acolyte est raconté sur un ton personnel avec ses doutes et son point de vue, forcément limité sur les évènements. Vraiment très agréable et ça permet de rajouter un peu de dynamisme dans le livre.
3)Il y a 3 points de vue qui sont traités dans le bouquin. La ficelle est grosse et se voit venir mais elle permet d'avoir une approche complémentaire de la situation du Lion et de comment il est perçu par les principaux protagonistes.

Intérêt fluffique

L'apport du bouquin au fluff est plutôt limité j'ai trouvé, à condition d'avoir lu Sombre Imperium. Ayant cet ouvrage en tête, on retrouve le même environnement de désespoir, d'abandon et de solitude de l'Imperium. Le très peu de fluff apporté n'a pas été bien grave, mais c'est très certainement parce que je n'avais pas d'attente. Le fluff des Dark Angels est tellement bourré de secrets qu'à force on en vient à douter de tout. Indéniablement, le bouquin se concentre sur la psyché de ses personnages.
J'aurais été fan des bonhommes en vert, sûrement que j'en aurai attendu davantage.

Appréciation personnelle

J'ai passé un excellent moment à lire le Lion. Je ne peux que le recommander étant donné qu'à mon sens, il se hisse au même niveau que Sombre Imperium. Je pense que le fan qui s'intéresse au fluff va difficilement pouvoir passer à côté pour comprendre les tenants et aboutissants de l'histoire de 40K à venir. Même si le fluff va probablement plus avancer dans un premier temps sur le dézingage de tyranides avec Léviathan (je m'avance).
Surtout, le livre ouvre des pistes pour la suite qui s'annoncent folklo, et j'en ai au moins 3 en tête (peut être qu'une des rencontres est traitée dans le dernier Arches fatidiques, je n'ai pas encore mis la main desus). Lisez le bouquin vous verrez!

Albatros Étourdi
Recrue
Recrue

Messages : 8

Revenir en haut Aller en bas

Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks Empty Re: Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks

Message par - Talos - Ven 7 Juil 2023 - 4:38

+1 pour ton retour Albatros Wink


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Mon récit en cours sur la VIIIème Légion :
Leviathan - Blog
Leviathan - Black Librarium
Mes reportages historiques, c'est par là : Ad Memoriam



"Mourez comme vous avez vécu, fils de la VIIIème Légion. Drapés de nuit." Konrad Curze.
"Vous êtes une race de proies, rien de plus, rien de moins." Asdrubael Vect.


Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks Sml_ga10      
- Talos -

- Talos -
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2503
Age : 34
Localisation : Covenant of Blood

https://leviathan-a-night-lords-story.blogspot.com/2020/07/ave-d

Revenir en haut Aller en bas

Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks Empty Re: Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks

Message par Brennus_Decimus Mar 11 Juil 2023 - 12:36

Fini en deux jours (je l'attendais depuis très longtemps et j'étais plus qu'avide de révélations/éclaircissements fluff).

Je ne vais pas faire de review complète, l'essentiel a déjà été dit.

J'ai passé un bon moment MAIS certains point m'ont empêché de le noter Excellent.

La frustration
Spoiler:

Un twist qu'on voit arriver 1000 bornes à l'avance.
Spoiler:

Et l'archi-cliché montré 20000 fois dans les fictions des 100 dernières années.
Spoiler:
Sur ce point là j'y ai vu un manque cruel d'originalité.
Brennus_Decimus

Brennus_Decimus
Scout
Scout

Messages : 141
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks Empty Re: Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks

Message par Artheval_Pe Sam 15 Juil 2023 - 20:13

Vu l'absence de description ou d'explication détaillée du retour du Lion dans les livres des Arches fatidiques, il était nécessaire que celui-ci soit expliqué et narré plus en détail. Peu après la sortie de ce livre et au vu des très bons premiers avis ici et ailleurs, je me suis dit que ça valait peut-être la peine d'aller directement à la source quant au récit du retour du Lion.

C'était clairement une très bonne idée, d'abord car le roman est très agréable à lire. Contrairement à certains autres auteurs qui plongent leur lecteur dans un contexte bien précis qui peut être un peu assommant, je trouve que la manière dont sont construits les deux premiers chapitres permet de rentrer très facilement dans le récit en suscitant efficacement la curiosité.

Le choix de faire débuter cette histoire sur une planète reculée, et de lui donner l'ampleur relativement limitée qu'on lui connait, permet également de développer intelligemment ces lieux et ces personnages, et participe à illustrer l'immensité de l'Imperium. On découvre avec le Lion ce coin de la Galaxie, aussi bien que les talents et limites de ce Primarque. On est tenu en haleine pendant tout le récit, car à quelques éléments près concernant la conclusion, les péripéties sont peu prévisibles et on va de surprises en surprises.

C'est d'ailleurs pour moi une des grandes qualités du travail de Mike Brooks ici : il sait susciter et conserver l'intérêt du lecteur en gérant habillement le suspense et la surprise. Autre point fort : on a ici un roman où la psychologie des personnages est intéressante, malgré le fait qu'on n'a affaire qu'à des Space Marines et un Primarque comme protagonistes. C'est souvent un handicap tant ces personnages ont une approche du monde détachée des humains ; pourtant, l'auteur arrive ici à rendre les questionnements internes du Lion et de Zabriel assez stimulants. Tout en prenant en compte les spécificités liées à sa nature de Primarque, Mike Brooks développe ses émotions et sa réflexion, et esquisse habilement quel est le nouveau caractère de cet individu, profondément changé par ses 10 000 ans d'absence et ses échecs passés. La relation entre le Lion et les déchus prend également une nouvelle direction, qui permet de faire le lien avec les évènements des Arches fatidiques.

Au final, je trouve que ce roman est une très bonne introduction au retour du Lion au sein de l'Imperium, dont j'imagine qu'à ce stade on n'a vu que le début. C'est un récit cohérent, bien mené, d'une ampleur certes limitée, mais qui permet de bien cerner le Lion en découvrant ses limites, ses défauts, ses qualités, son état d'esprit et tout ce qui le différencie de Roboute Guilliman au 41ème Millénaire. Que les prochaines aventures soient narrées par un autre auteur ou par Mike Brooks, ce dernier a, je trouve, posé de très bonnes bases qui pourront être habilement développées dans d'autres romans ou des livres liés au jeu de plateau.
Artheval_Pe

Artheval_Pe
Scout
Scout

Messages : 18
Age : 33
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks Empty Re: Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks

Message par Sha'Romnin Dim 16 Juil 2023 - 15:56

J'en suis à 160 pages et j'ai déjà envie de tout casser.


La lecture de ce livre me gêne. Le grand écart entre, c'est excellent mais c'est pété, me torture.


Dialogues :

Spoiler:


Parlons des TGCM :

Temporalité :

Spoiler:

Spoiler:

Spoiler:

Spoiler:


Changement de lieux :

Spoiler:

À côté de ça, des personnages à la caractérisation géniale et épaisse, des lieux et scènes qui font rêver, une histoire maline qui avance et qui fonctionne. J'espère moins criser pour la suite, revoir mes points de vues.
Sha'Romnin

Sha'Romnin
Space Marine
Space Marine

Messages : 247
Age : 38
Localisation : Brest, France

Revenir en haut Aller en bas

Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks Empty Re: Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks

Message par Artheval_Pe Dim 16 Juil 2023 - 18:46

Le Lion et spoilers légers sur les Arches fatidiques Tome 5:

Sur les dialogues, ça ne m'avait pas sauté aux yeux, parce que généralement quand je lis un truc Black Library qui me parait bizarre, j'essaye de retrouver ce que ça pouvait être à l'origine en anglais, et souvent ça explique une tournure étrange.
Artheval_Pe

Artheval_Pe
Scout
Scout

Messages : 18
Age : 33
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks Empty Re: Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks

Message par Sha'Romnin Mar 18 Juil 2023 - 17:32

Noté Moyen.


Je ne reviens pas sur mon point de vue. Les points que j'ai pré-cités ne sont pas développés alors qu'à côté :

Spoiler:

Voilà, cette lourde affirmation en quelques lignes. Pourquoi n'a-t-il rien fait avec les TGCM de ce bouquin ?

Spoiler:

J'ignore quel était le cahier des charges de bouquin, mais l'auteur fait, je pense, un gros doigt.


À charge, l'histoire bien que solide et bien amenée, avec un Primarque dedans, se finit plus au format Kill Team que 40k. Un banal règlement de compte qu'on tente de faire passer pour un méga truc de la mort. Je rejoins Brennus pour le cliché, le twist (en est-ce vraiment un finalement ?) et sa frustration.

BREF : Sombre Imperium > Le Lion > Angron.
Sha'Romnin

Sha'Romnin
Space Marine
Space Marine

Messages : 247
Age : 38
Localisation : Brest, France

Revenir en haut Aller en bas

Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks Empty Re: Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks

Message par Anton Narvaez Jeu 20 Juil 2023 - 4:02

Salut tout le monde,

J'ai lu les différents avis, d'un bouquin que pour ma part j'ai trouvé sympathique, et je vous trouve très durs.
Je ne vais pas critiquer vos critiques mais soulever 3 points :

1. On n'apprend rien/les mystères ne sont pas résolus
Savoir, tout et tout de suite est un mal contemporain. GW s'est bâti sur l'imagination et ses plus grands points de discussions restent des mystères et sujets de débats (Légions manquantes, origine des tyranides, pouvoir fes éthérés...) Quel intérêt restera-il à l'hérésie d'Horus quand TOUT sera connu. L'adage est éculé mais " il faut distinguer ce que le public veut et ce qui est bon pour le public. " Personnellement, je me fous de savoir comment le Lion est revenu, on a déjà Guilliman pour ça, je trouve que ça donne un charme nouveau au personnage. Et ça reste dans le thème"mystérieux" des Dark Angels, assez écorné dans ce bouquin. Je trouve les DA extrêmement volubiles. Et enfin, l'auteur est tributaire des éditeurs BL qui sont tributaires de GW. Et Dieu (du chaos ou de l'humanité) merci, GW et BL sont très restrictifs sur le sujet désormais. Ça nous évite des incohérences ou des énormités, les plus avisés connaîtront Robinek. Et visiblement GW ne veut pas donner d'infos sur le retour du Lion, fonc la BL ne donne pas d'infos, donc Brooks non plus.

2. Les enjeux de l'histoire n'ont aucun intérêt/Personnages clichés
C'est vrai, je trouve cependant que c'est pas plus mal. Le Lion, va, juste après ce bouquin, affronter Angron himself. Quel intérêt de le voir sauver la galaxie cinq minutes avant. Ça nous ramènerait aux heures les plus sombres de la BL (Coucou James Swallow). Là il affronte un petit seigneur du chaos, cliché au possible, et pour moi c'est suffisant. Parlons d'ailleurs des clichés des méchants chaoteux. J'ai énormément apprécié le triumvirat à la tête des milles yeux, Le déchu silencieux, le Slaaneshi dégénéré, le sorcier mégalo... C'est très bien. TOUT les chaoteux ne peuvent pas être torturés, des bad guys malgré eux avec un profondeur philosophique à chaque mouvement. Et d'ailleurs, quand ce n'est pas ADB qui s'essaie à l'exercice, on tourne vite vers l'indigeste chez BL. Il suffit de lire le style suranné de French.

3.Les dialogues/le langage
Là par contre, je suis assez d'accord. C'est CATASTROPHIQUE.
Enfin, les dialogues, sur le fond c'est passable sans plus, mais le langage...
Du vocabulaire familier, des tournures de phrases dignes d'un CE2.
Bref, ça m'a quelque peu choqué. Je pense que c'est générationnel et que le traducteur est dans doute un zoomer ou in millenial qui veut faire jeune, mais ça m'a sorti du récit parfois.

Bref, roman que j'ai lu à la plage (et non pas à la gare) que j'ai fini pas plus tard que cet après-midi, et que j'ai bien aimé. Alors certains diront que le contexte me rend indulgent, alors je dit sans doute, mais n'oubliez pas que la BL reste un éditeur de franchise, et que si on est en droit d'attendre un minimum de sérieux, on ne peut pas rêver d'avoir un prix Nobel à l'écriture. Et franchement comparé aux autres franchises du type, je trouve que nous sommes largement servis et que nous faisons la fine bouche.
Je note ce bouquin Bon, je lui met 14 sur 20.
Il m'a bien diverti, c'est ce que j'en attendais.

+1 à toutes les reviews.

Anton Narvaez

Anton Narvaez
Sergent Space Marine
Sergent Space Marine

Messages : 667
Age : 33
Localisation : Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks Empty Re: Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks

Message par Sha'Romnin Jeu 20 Juil 2023 - 18:17

Anton Narvaez a écrit:1. On n'apprend rien/les mystères ne sont pas résolus
Savoir, tout et tout de suite est un mal contemporain.

Oui mais non. Tu te méprends : Je suis à 100% d'accord, garder le mystère est la clé. Ce que je pointe, c'est que l'auteur n'en fait pas une différence, une force (ou une faiblesse). Peu importe que les dit mystères soient là ou non, l'effet est superficiel.
Sha'Romnin

Sha'Romnin
Space Marine
Space Marine

Messages : 247
Age : 38
Localisation : Brest, France

Revenir en haut Aller en bas

Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks Empty Re: Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks

Message par Anton Narvaez Jeu 20 Juil 2023 - 23:11

J'ai du mal à saisir la nuance en effet.

On est d'accord que GW n'a laissé qu'une marge de manœuvre extrêmement réduite à Brooks.
J'imagine qu'il n'avait guère plus que le datasheet du Lion et une interdiction de trop broder pour ne pas créer de futurs conflits canoniques.
Ce que je respecte en tant que ligne éditoriale, mais évidemment ça n'aide pas pour le roman.

Bref, tu aurais donc voulu que Brooks se serve de ces zones blanches comme d'une force pour le roman ?
Comme d'un point d'intrigue ?
Ça aurait pu le faire, surtout avec les Dark Angels.

Surtout que les déchus passent leur temps à parler de leurs manies de faire des secrets dans ce bouquin, alors qu'ils parlent comme des commères se croisant à un coin de rue.
Anton Narvaez

Anton Narvaez
Sergent Space Marine
Sergent Space Marine

Messages : 667
Age : 33
Localisation : Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks Empty Re: Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks

Message par Emperor Dim 24 Sep 2023 - 14:32


Effectivement ça se lit bien.

L’auteur est carré, que ce soit en termes de construction de la narration ou d’introduction & développement des personnages. Il est aussi bien documenté, en particulier sur les références fluff - qui fourmillent ici et viennent mailler solidement le récit - mais aussi sur les concepts IRL qu’il distille ici et là dans son histoire, comme celui de la vallée dérangeante.

Certes le retour du primarque est mâtiné d’ersatz d’épreuves et de quêtes inspirées de la matière de Bretagne (Yvain ou le chevalier au Lion :p), de manière un peu facile oui, mais ça apporte quand même une petite touche de folklore bienvenue et en adéquation avec les représentations que l’on se fait du Lion, d’autant plus que c’est à mon sens teinté de mystère (Warp) comme il faut.
Rarissimes sont les scènes éthérées que je ne trouve pas rébarbatives ; ici je dois dire que ça passe.

Les dialogues valent ce qu’ils valent, dans la moyenne je dirais, en tout cas d’un point de vue sémantique ils ne m’ont pas sorti de l’histoire non plus. Non, le gros problème en ce qui me concerne c’est surtout le manque d’un réel effet de sidération chez les space marines et a fortiori chez les humains lorsqu’ils sont confrontés au primarque et à son retour mythique. Cela se ressent fortement dans les échanges.

Ici c’est totalement raté, les réactions sont d’une platitude. On ne ressent à aucun moment, chez quiconque, le choc qu’est censé être un tel événement. On navigue ici entre les "Ah bon, il est revenu ? Intéressant. Veux-tu bien me passer le sel ?", les "Ok, cool, il va pouvoir nous sauver !" et les "Sérieux, l’autre connard est de retour ? Qu’il ne compte pas sur moi.".

Tout ça n’est pas très convaincant et manque sévèrement d’une dose de panache, de spectaculaire, de réactions tremblotantes, larmoyantes, d’à-plat-ventrisme, de bégaiements, de souillage de chausses, de trauma, de syncopes et compagnie.

Ce qui m’a dérangé aussi c’est que psychologiquement le Lion semble avoir beaucoup changé par rapport à ce qu’il était à 30K, et c’est pour le mieux, mais c’est pas comme s’il avait cogité pendant ces 10 000 ans, non ? Donc je ne vois vraiment pas comment ces changements drastiques de mentalité ont pu survenir. Faiblesse de caractère presque physiologique, induite par le grand âge ? Surprised

Autrement j’aime bien ce Lion en vieux connétable encore solide, indépendant et droit dans ses bottes. Son illustration de retour dans le bouquin des Arches fatidiques m’avait à moi aussi fait forte impression.

Alors oui il est un peu amoindri désormais, on le voit notamment en galère contre deux obliterators puis plus tard contre six terminators, mais là aussi c’est pour le mieux, ça ne fait que renforcer le personnage. Rien de plus rasoir que les invincibles qui roulent constamment sur tout le monde sans même donner la satisfaction au lecteur de se choper une petite suée au passage.

Là on touche du doigt des concepts nouveaux, telle que l’obligation d’entraînement pour un primarque, des surhommes qui nous avaient habitué jusque-là à vivre et capitaliser exclusivement sur leurs dons et capacités innés.

Bon après je suis pas fan non plus de son téla-tépula sylvestre… Heureusement que le bouquin des Arches fatidiques m’avait préparé psychologiquement à la chose ^^

Mais globalement, c’est plutôt positif. Je trouve que son retour, si tant est que GW et BL saisissent comme il se doit la balle au bond, laisse présager des situations intéressantes. En tout cas il a pour moi bien plus de potentiel que Guilliman, qui lui déroule d’une manière scolaire, comme à l’accoutumée.

Sur les péripéties en elles-mêmes, leur enchaînement est efficace et on a même quelques originalités parmi celles-ci. Mais sans m’attarder sur le manque d’ambition générale de l’intrigue, j’ai trouvé que tout ça restait quelque peu gentil.

Les multiples retrouvailles père-fils sont symptomatiques de cette légèreté de traitement. Que ce soit les récriminations de façade que les uns entretiennent à l’égard de leur génosire, le passage d’éponge en 2-2 du paternel "parce que j’ai changé", la poussière mise sous le tapis sans explication lorsque le cas est trop litigieux, ou le pardon réciproque systématiquement expédié entre les deux parties, désolé mais ça ne fonctionne pas. Vu le passif (imbroglio maximus + contentieux majeur non seulement non soldé mais qui a eu le temps de bien mariner), ça n’est tout simplement pas convaincant de voir tout ça rentrer dans l’ordre, hop merci bien, après quelques tirades - quand bien même elles sont raisonnées et énoncées à froid.

L’extrême facilité avec laquelle les Déchus arrivent à se retrouver est également risible. Les petits indices codés qu’ils se laissent entre eux, c’est meugnon mais bon…

Le dénouement aussi est navrant au possible et c’est d’autant plus dommage que ce crew d’antagonistes avait vraiment de la gueule.


Noté Moyen.
Y'a pas à dire, Brooks sait concevoir une histoire et enrichir des persos, on ne s'ennuie pas. En termes de trame narrative pure, j'ai pu constater la différence avec le Dorn de Thorpe, lu juste avant...
Et malgré les grosses faiblesses relevées ci-dessus, dont certaines auraient quand même pu facilement être évitées..., je trouve que l'auteur s'en est pas si mal sorti que ça au final, si on prend en compte le format vraiment (trop) court du bouquin et le fait qu'il avançait ici quand même pas mal en terrain miné pour ce qui est de la relation entre le Lion et les Déchus. L'équation était pas facile à résoudre. C'est pas pour autant que ça en est satisfaisant mais là je parlerais quand même de circonstances atténuantes ^^



Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 4750

Revenir en haut Aller en bas

Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks Empty Le LioN

Message par Vincent Jeu 18 Jan 2024 - 15:44

Je suis assez d'accord avec Sha'Romnin. Ce LION m'a laissé entre deux impressions. J'ai été conquis par le personnage. A certains moments je peux même dire que c'est excellent et puis parfois... c'est beaucoup moins bon.
Mais il est vrai que c'est un événement. Le retour du Lion était attendu par les fans et le Lion que nous découvrons dans ce roman est à la hauteur de l'attente. C'est un primarque vieilli, plus humble, plus sage, vraiment plus sympa, très humain. C'est un chef qui rassemble. Le début du livre ainsi que les retrouvailles du Lion avec ses fils déchus sont très bons même si nous ne comprenons pas toujours les changements spatio-temporels présents dans cet ouvrage. Moi qui ne cherche pas à toujours tout comprendre, là, effectivement, je ne comprends pas tout!
Ensuite, sans vouloir décourager les potentiels lecteurs, car le roman mérite vraiment le détour, autant pour ceux qui aiment l'univers Warhammer 40K que pour les novices, je trouve que le livre ralentit en qualité sur la fin. Il y a trois scènes que je trouve plus qu'improbables ou bâclés et qui font que le dernier petit tiers du livre est moins bon, moins prenant, parfois brouillon.
Le final méritait mieux d'autant plus que l'auteur a réussi à rendre Le Lion super sympathique.
Pour exemple, quel dommage d'expédier aussi rapidement et de rater la rencontre du Lion et de Dante. J'aurais aimé une rencontre à la hauteur des personnages. La scène avec un space marine du chaos qui prend le temps de ramasser sa tête décapitée pour partir tranquillement devant un groupe de Dark Angels armés pour le combat, sans que ces derniers ne réagissent et qu'ils le regardent faire comme à la fête foraine sans rien comprendre à ce qui se passe devant eux, est à mon sens incompréhensible.
Puis, quel dommage de voir Le Lion, si bon pendant tout le livre, et être d'une aussi grande naïveté à la fin lors d'un combat plus que prévisible.
Pour moi, sans ce petit dernier tiers, cet ouvrage aurait reçu une meilleure appréciation. C'est rageant pour le lecteur car les flash back à propos de l'Hérésie d'Horus et la destruction de Caliban sont intéressants et permettent de vraiment mieux connaître le contexte de la trahison de Luther. Enfin bref, Brooks m'agace de nous proposer un très bon début et de nous donner le sentiment qu'il a fini ce livre à la va vite. Etait-il en mal d'inspiration ou avait-il un cahier des charges à suivre? ça me donne un peu cette impression. C'est un peu énervant car le retour d'un primarque se doit d'être à la hauteur.
Vincent

Vincent
Scout
Scout

Messages : 24
Age : 51
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks Empty Re: Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks

Message par Rhinoceros_laineux Ven 2 Fév 2024 - 8:43

Bonjour,

Je voulais savoir si ayant lu les livres DA en français de l'HH (Luther compris), est-ce que je ne vais pas me gâcher la lecture d'autre livres en lisant celui là (en particulier la trilogie DA "classique")?

Merci d'avance de vos suggestions.

Rhinoceros_laineux
Scout
Scout

Messages : 60

Revenir en haut Aller en bas

Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks Empty Re: Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks

Message par Vincent Sam 3 Fév 2024 - 12:25

Sur les DA, je n'ai pas une grande culture. Je n'ai lu que "Luther", "Le retour des Anges" dans l'HH , la nouvelle "Maître de la première" dans le recueil HH "L'œil de Terra" ainsi qu'une autre nouvelle "L'épreuve de foi" dans le recueil "Nexus et autres récits. Mais à titre perso, de ce que j'ai vu dans ce livre et lu en commentaire sur les DA, je ne crois pas que ce livre puisse porter préjudice à la découverte ultérieure de la trilogie DA. Effectivement, la chronologie est importante mais avec le retour du Lion on peut vraiment dire qu'il y a un avant et un après. Dans ce livre, le Lion n'est en contact qu'avec des déchus. Il n'y a aucune présence des du chapitre des DA. On s'y retrouve assez facilement même si je regrette, à titre perso, de ne pas avoir lu avant "Les Anges déchus" de l'HH.
Vincent

Vincent
Scout
Scout

Messages : 24
Age : 51
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks Empty Re: Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks

Message par Rhinoceros_laineux Sam 3 Fév 2024 - 12:43

Ah, parce qu'il me semblait que la trilogie DA, il y avait une intrigue autour des déchus (c'est ce que la quatrième de couverture laisse imaginer)...

Rhinoceros_laineux
Scout
Scout

Messages : 60

Revenir en haut Aller en bas

Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks Empty Re: Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks

Message par Vincent Sam 3 Fév 2024 - 15:16

Je laisse la place à des lecteurs plus expérimentés scratch
Vincent

Vincent
Scout
Scout

Messages : 24
Age : 51
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks Empty Re: Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks

Message par Cadia Sam 3 Fév 2024 - 20:36

Rhinoceros_laineux a écrit:Bonjour,

Je voulais savoir si ayant lu les livres DA en français de l'HH (Luther compris), est-ce que je ne vais pas me gâcher la lecture d'autre livres en lisant celui là (en particulier la trilogie DA "classique")?

Merci d'avance de vos suggestions.

Non, le "fils de la forêt" peut se lire un peu dans n'importe quel ordre du moment qu'on connait un minimum l'histoire des DA.

Pour la trilogie des DA, elle est en effet centrée sur les déchus. On y retrouve le fameux Astelan (personnage que je trouve très réussi) qui a un rôle important.

Cadia
Scout
Scout

Messages : 98

Revenir en haut Aller en bas

Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks Empty Re: Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks

Message par Rhinoceros_laineux Dim 4 Fév 2024 - 19:19

Merci beaucoup Smile

Rhinoceros_laineux
Scout
Scout

Messages : 60

Revenir en haut Aller en bas

Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks Empty Re: Le Lion : Fils de la Forêt de Mike Brooks

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum