Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -54%
Smartphone 6.5″ OPPO Reno4 Pro 5G 256Go Noir
Voir le deal
182 €

Chef de Guerre de Mike Brooks

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VOTRE APPRÉCIATION GLOBALE DU ROMAN:

Chef de Guerre de Mike Brooks I_vote_lcap0%Chef de Guerre de Mike Brooks I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Chef de Guerre de Mike Brooks I_vote_lcap67%Chef de Guerre de Mike Brooks I_vote_rcap 67% 
[ 2 ]
Chef de Guerre de Mike Brooks I_vote_lcap33%Chef de Guerre de Mike Brooks I_vote_rcap 33% 
[ 1 ]
Chef de Guerre de Mike Brooks I_vote_lcap0%Chef de Guerre de Mike Brooks I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Chef de Guerre de Mike Brooks I_vote_lcap0%Chef de Guerre de Mike Brooks I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Chef de Guerre de Mike Brooks I_vote_lcap0%Chef de Guerre de Mike Brooks I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3
 
 

Chef de Guerre de Mike Brooks Empty Chef de Guerre de Mike Brooks

Message par Nico. Sam 30 Sep 2023 - 1:10

Présentation:







==> Warboss Semi Poche

Alors qu'il ne reste plus qu'un seul bastion encore debout sur le monde forteresse d'Aranua, autrefois invincible, le Chef de Guerre Gazrot devrait se réjouir de sa victoire imminente. Au lieu de cela, il gît 'totalement mort' sous la tête d'un Gargant décapité. Comme il se doit dans ces cas-là, les plus larges et les plus méchants Boss de chacun des six clans (désunis aussitôt) s'apprêtent à s'affronter pour devenir le prochain Chef de Guerre, les dieux orks ont d'autres projets pour eux.

Une prophétie annonce qu'une porte mystérieuse se trouve sous la cité humaine. Le seul véritable chef de guerre sera le premier à la trouver et l'utilisera pour repeindre la galaxie en vert. Da Genrul, Boss des Blood Axes sait qu'il est le seul à en être digne, mais il semble que le Zyboss des Fondus d'la vitesse Evil Sunz, Zagnob, et le Big Boss des Goff, Mag Dedfist, n'aient pas reçu le mémo. Et pour remuer le couteau dans la plaie, le meneur du soulèvement grot, le seul véritable prophète de Gork et Mork, Snaggi, n'a lui non plus pas reçu le mémo, et profite de l'occasion pour tenter de briser le joug de l'oppression grot ! Qui donc les dieux verts jugeront-ils digne du titre suprême ? En tout cas, c'est ce qu'il prétend.

336 pages • Octobre 2023 • ISBN 9781804073742 • Illustration de ????


Chef de Guerre de Mike Brooks 01183510


logo2


Chef de Guerre de Mike Brooks 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 10442
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Chef de Guerre de Mike Brooks Empty Re: Chef de Guerre de Mike Brooks

Message par Emperor Sam 28 Oct 2023 - 14:07


Petit bouquin drôle et divertissant, en tout cas pour moi qui suis assez réceptif aux conneries des "verts". Le chapitrage typiquement ork met d’ailleurs tout de suite dans le bain :p

L’histoire est dans la même veine que ce qu’a déjà pu produire Brooks sur le sujet, allant jusqu’à tutoyer le registre d’un Ciaphas Cain, en un peu moins abouti toutefois. D’ailleurs, et c’est un peu la marque de fabrique de cet auteur qui semble prendre plaisir à s’appuyer sur le travail de ses collègues, le commissaire fait ici l’objet d’une référence directe. J’en ai également relevé plusieurs autres liées à l’Abnettverse.

L’intrigue est évidemment sommaire, souvent brute de décoffrage, servie par une narration essentiellement située du point de vue des xenos qui imprègne efficacement le lecteur de toute cette "philosophie" ork, où pratiquement tout se règle pifométriquement.

En revanche, le traitement des personnages n’est pas dénué de petites fulgurances intellectuelles, et pas que chez les Blood Axes, puisque les QG orks, à leur manière certes, arrivent à bien berner leur monde quand ils le veulent, parfois même en mettant à profit la fausse impression de bêtes décérébrées qu’ils donnent à voir pour leurs ennemis afin de mieux les surprendre sur le terrain. Bon, là ok, c’est plutôt un trait Blood Axes ^^

Pour moi l’auteur a bien saisi les subtiles nuances de cette espèce, à la croisée entre le génie atavique et l’imbécilité crasse. Il arrive à introduire une sorte de rationalité dévoyée dans les raisonnements que tiennent les orks, c’est débile mais ça se tient, c’est plutôt drôle.

Une histoire pas exempte non plus de petites surprises sympatoches, même si certaines sont amoindries par le fait qu’on retrouve ces mêmes ressorts scénaristiques dans plusieurs autres productions de Brooks.
Spoiler:
Il lui faudra bien penser à se diversifier un jour ou l’autre…

Je vais pas trop spoiler le livre mais grosso modo, les orks sont sur le point d’achever la conquête d’une planète et pour cela, il leur reste à anéantir les derniers zoms retranchés dans une cité ruche fortifiée. Sauf que tout ça va vite passer au second plan et laisser place à une véritable compétition entre plusieurs boss issus de klans différents qui vont passer leur temps à se tirer la bourre pour devenir chef de guerre et mettre la main sur la Waaagh!.

Et quand je parle de compèt’, c’est vraiment ça : chacun d’eux doit essayer d’être le premier à atteindre un objectif bien précis, le premier arrivé remportera alors le titre de big boss, le bizarboy de la Waaagh! étant chargé d'abitrer l'épreuve. Et bien sûr, puisque c’est à la sauce ork, l’arbitre est le premier à truquer les choses…

Là-dessus, vous ajoutez comme éléments perturbateurs un objectif mystérieux qui va pas se laisser faire comme ça ainsi qu’une révolte de grots qui se découvrent des velléités d’indépendance et iront même jusqu’à participer à la kompèt’ pour tâcher de ravir le commandement de la horde à leurs gros cousins.
Les humains ont ici un rôle anecdotique mais sont tout de même au service de l'humour, destinés qu'ils sont à être les dindons de la farce.

Les principaux klans orks sont tous là, assez bien représentés il faut le dire. Leurs particularités sont bien mises en avant et la cohabitation de tout ce beau monde, à l’esprit épais et aux méthodes expéditives si différentes, est évidemment la principale source de gags. Et en l’occurrence, c’est plutôt réussi, on se régale à lire les interactions abruties, dédaigneuses et bien sûr musclées qui caractérisent le moindre aspect du fameux "vivre ensemble" au sein de la Waaagh!.

Aussi, l’auteur se concentre avec minutie sur beaucoup de facettes de la vie guerrière des orks, c’est riche en la matière, et avouons que ça aurait été dommage de s’en priver au vu du large panel de classes d’orks et de joyeusetés kustom dans lequel il est possible de puiser.

Mais à mes yeux tout ça manquait un peu d’organique. L’auteur fait la part belle aux véhicules, en particulier ceux du Kulte d’la Vitess, mais perso j’aurais également aimé voir des squigs, cybergorets et autres montures xenos. C’est d’autant plus dommage de les avoir délaissés que ces bestiaux - et surtout l’usage que leurs dresseurs en font - se prêtent hyper bien au registre humoristique, en plus d’être vraiment une caractéristique marquante de la faction. Pour moi il y a un vrai manque de ce côté là.

Pour ce qui est des combats, ils sont agréables à lire, fluides, variés. Fun, aussi ; l’armement hétéroclite des orks étant une source quasi infinie de trucs cool, absurdes et surpuissants qui engendrent des situations tout aussi cool, absurdes et surpuissantes - tout cela n’étant pas toujours mutuellement exclusif d’ailleurs ^^
Mention spéciale pour ce duel complexe mais bien rendu entre un boss ork et un technaugure, une confrontation qui apparaissait déjà maîtrisée dans Ruze Brutale.


Noté Bon.
Un satisfaisant petit étalage de ce que toutes les variantes et factions orkoïdes sont capables de nous débiter comme conneries et autres trucs bien bourrins. Eu’l fameux tissu social ork dans toute sa splendeur, toujours rafraîchissant à lire.

L’humour est bien présent, que ça soit au travers des nombreuses réflexions abêtissantes qu’ont les orks sur des concepts ordinairement sérieux comme la hiérarchie, la stratégie,… Ou via des sous-arcs narratifs bien sentis, comme celui de ce prisonnier humain, fier officier au complexe de supériorité criant, encagé sur le dos d’une boît’kitu qui le trimballe au gré des combats et dont on suit le parcours avec un mélange d’intérêt et de pitié tout en pouffant de rire tout du long.

Bien qu’assez originale, j’ai trouvé l’intrigue centrée sur les grots un peu en-deçà du reste, mais c’est surtout que je suis davantage réceptif à la violence demeurée de leurs grands cousins qu’à la couardise craintive des "gobelins" tels qu’ils sont traités par l’auteur, qui prête moins à rire. Brooks n’est pas aussi efficace avec eux, à mon sens il gagnerait à insister beaucoup plus sur leur côté sournois, trait de caractère pourtant cardinal de ces engeances mais qui transparaît très peu ici.

Pour finir, je vais râler un peu sur cette nouvelle aberration de traduction : après des décennies à utiliser le terme mon-keigh, voilà que dans ce livre l’insulte a été francisée en… synje.
Le traducteur a pas reçu le lexique ? J’espère que ce n’est qu’une erreur passagère et pas un truc qu'on sera amenés à revoir /mode puriste OFF



Chef de Guerre de Mike Brooks 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 4750

Revenir en haut Aller en bas

Chef de Guerre de Mike Brooks Empty Re: Chef de Guerre de Mike Brooks

Message par Sha'Romnin Mar 9 Jan 2024 - 23:28

Noté Bon.


Après les deux dernières sorties VF de Mike Brooks (Le Lion que j'ai trouvé raté et le Maître Herseur à niveau équivalent d'un mauvais film MCU saveur 40k), le revoilà sur un sujet terrain conquis : Les Orks.

Hé bien voilà une belle réussite ! Ce livre est, plus encore que Ruze Brutale, un achat obligatoire pour tout écologiste champignonnesque ! Il est divertissant, arrive à un niveau très cinématique sur la fin, avec des passages très ruzés. Les personnages secondaires complètent à merveille les principaux. Armenius et Eza mériteraient une nouvelle dédiée <3

Je me suis un peu perdu dans toute la marée de personnages verts, que j'avais du mal à visualiser pendant ma lecture. J'ai fini par aller de l'avant sans plus y faire attention, ce qui a bien fonctionné. Avec du recul, au final, je trouve peu de défauts véritablement notables. La couverture, allez, que je n'aime pas. Le livre fait la bonne épaisseur, au bon prix. Un excellent divertissement.


Je le répète : Achat instantanné avec le codex Ork Exclamation


Edit : J'ai oublié Huron, disdonc. Les deux déceptions sont durs à avaler Razz
Sha'Romnin

Sha'Romnin
Space Marine
Space Marine

Messages : 247
Age : 38
Localisation : Brest, France

Revenir en haut Aller en bas

Chef de Guerre de Mike Brooks Empty le mystère des orks

Message par Vincent Jeu 18 Jan 2024 - 10:25

Le monde des orks n'est pas celui que je préfère dans l'univers Warhammer. Ce fut une découverte, c'est à dire mon premier roman consacré à ces braves bêtes. Je m'attendais à voir des balourds et j'ai vu des balourds. Je pensais qu'ils allaient m'agacer et ils m'ont agacé. Les orks et les grots ont rempli leur mission. On peut dire qu'ils sont insupportables comme on peut s'y attendre. Leur force principale est la destruction par plaisir. Le pillage est une seconde nature chez eux. Là-dessus, le livre tient ses promesses.
Le souci dans ce roman, c'est que les orks sont un peu seuls tellement leurs adversaires humains sont insipides voir transparents.
Même si on passe un bon moment avec cette compétition entre chefs orks, je crois que je ne lirais pas des romans d'orks tous les jours.
Vincent

Vincent
Scout
Scout

Messages : 24
Age : 51
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Chef de Guerre de Mike Brooks Empty Re: Chef de Guerre de Mike Brooks

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum