[Space Marine Battles] Armour of Faith de Graeme Lyon - Novella

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Space Marine Battles] Armour of Faith de Graeme Lyon - Novella

Message par Nico. le Jeu 3 Juil 2014 - 20:44



Dernier volume de la trilogie de Novella pour la série Space Marine Battles. Celle ci a lieu durant l’événement connu sous le nom de "The Plagues of Orath".

Présentation:



==> ARMOUR OF FAITH Ebook

Sent to secure a seemingly unimportant fortress on the war-wracked world of Orath, Ultramarines Chaplain Sentina and his small squad of Centurions find themselves at the centre of a plot to open a new Eye of Terror in the heart of the Imperium. As daemonic hordes assail the fortress and a fell power rises within, it falls to Sentina to unravel the design of the Ruinous Powers and prevent Chaos from consuming an entire sector of space… whatever the cost to his life or even his soul.

Envoyés sécuriser une forteresse apparemment sans importance sur le monde d'Orath, le Chapelain des Ultramarines Sentina et son petit groupe de Centurions se retrouvent plongés dans un complot visant à ouvrir ou nouvel Oeil de la Terreur au coeur de l'Imperium. Alors que des hordes démoniaques assaillent la forteresse et qu'une puissance obscure s’agrandit à l'intérieur, il incombe à Sentina de contrecarrer les plans des Puissances de la Ruine et d'éviter le chaos de détruire tout un secteur de l'espace ... quel que soit le coût pour sa vie ou même son âme.

100 pages • Juin 2014 • ISBN  9781782514954 • Illustration par Kai Lim




Artwork de la trilogie:

Spoiler:

logo2  ultramar



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6600
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Space Marine Battles] Armour of Faith de Graeme Lyon - Novella

Message par Nico. le Jeu 3 Juil 2014 - 20:45


Et voilà, cette trilogie sur la bataille pour Orath se termine avec cette dernière histoire. Voici ma review:


- Scénario et mise en scène : 4/5

Cela fait des mois que l'invasion d'Orath par les forces du chaos a commencé. Les zombies sont partout, les derniers rares habitants essaient de survivre et l'un des deux bastions Space Marines est assiégé. C'est à ce moment là que les derniers renforts Ultramarines arrivent sous la forme de 8 Centurion et 1 Chapelain. Ils sont peu nombreux mais suffisamment puissants pour réaliser leur mission de choc: atteindre le bastion Doom Eagles abandonné.

Le départ de l'histoire en lui même se révèle plutôt classique, des Marines d'élite venant purger de l'hérétique au milieu de hordes de zombies, mais sa principale force est sa mise en scène. En effet, outre les combats où la surpuissance des Ultramarines n'est plus à remettre en cause et la force d'impact de ces fameuses armures Centurion, nous avons droit à la moitié du récit sur des survivants se frayant un chemin au milieux des ruines et des zombies. Et c'est là en fait que l'histoire dégage un intérêt particulier, le personnage principal féminin de ces humains est attachant et ses péripéties bien orchestrées. Même si les zombies ne sont pas ce qui se fait de plus original, l'impact psychologique et leurs "techniques" d'attaque sont plutôt bien retranscrites. L'heure est au désespoir, et il faut être prêt à tout pour survivre. Il en dégage une certaine atmosphère de désespoir et de cynisme.

J'ai vraiment bien aimé ces passages côté humains alors que ceux Ultramarines sont plus classiques. Mais le scénario apporte tout de même un brin d'originalité, les Space Marines et surtout le Chapelain ne sont pas des héros sans doutes et toujours prêt à affronter ce qui leur arrive dessus. Non, certains sont jeunes et peu habitués à leurs nouvelles armures (qui les font se croire pour des dieux de la guerre invincibles) et d'autres ont un passé qui leur pèse.

Spoiler:
Le Chapelain est tourmenté par la mort de la totalité de ses hommes lors de son premier commandement, où par fierté il est resté se battre au lieu de battre en retraite face aux Tyrannides. Résultat: 67 Ultramarines morts, il est le seul survivant.

C'est intéressant de voir l'impact psychologique que cela a sur lui, il éprouve des remords, ne veut pas oublier son erreur et a perdu un peu de ses convictions. Cela amène des discutions intéressantes avec un rescapé humain membre du clergé impérial à propos de la Foi. D'où le titre de la novella...

Même si cela pourra en gêner certain sur le fait qu'un simple humain face à la morale à un Chapelain des Ultramarines...

Il y a aussi quelques flashback 13 000 ans plus tôt pour connaître l'origine de la malédiction qui pèse sur la planète Orath.


Globalement, le scénario est bien construit et plutôt varié. Nous avons la démonstration du courage des simples humains, celui des Ultramarines (toujours aussi bornés sur le Codex et un peu trop parfaits), un peu de suspense et surtout cette compassion entre Astartes et humains. Les péripéties unissant l'humaine au Chapelain sont intéressantes.

On peut cependant dénoter un manque de personnalité des membres Ultramarines, ils sont 9 mais seuls 3 ou 4 parlent. Et au final, ils sont peu exploités (ainsi que les armures Centurion, cette histoire fait moins placement de produit que la précédente).

- Style et écriture : 4/5

Graeme Lyon est certes un éditeur de la Black Library, mais également un auteur de quelques courtes histoires. Son style est agréable à lire, c'est bien écrit et construit. J'approuve cette première novella.

- Intérêt fluff : 2/5

Difficile à noter sur des petites novella qui ne sont pas de grandes séries.

On n'apprend pas grand chose de nouveau sur les Ultramarines, les Plagues Marines et encore moins les Doom Eagles.

La seule nouveauté est bien évidemment l'implication des armures Centurion fraîchement arrivées dans l'univers GW.

Et sinon, on a quand même la conclusion de cette invasion ce qui compte un peu pour du fluff.

- Appréciation personnelle : 4/5

Une histoire sympathique, nettement meilleure que la deuxième de cette trilogie. L'histoire est bien faite, intéressante et c'est cool à lire.

Bref, j'ai bien aimé.

Pour la trilogie en général, si on fait l'impasse sur la deuxième bâclée on a une bonne petite histoire sur cette batailles. Et étonnamment, ce sont les passages et l'impact sur les humains qui sont les plus intéressants. J'espère qu'il y aura une version papier hardback.

Total : 14/20



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6600
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum