[Lettres de sang 11] - Mort sur Malerek

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Lettres de sang 11] - Mort sur Malerek

Message par Variel le Jeu 5 Mar 2015 - 21:05

Mort sur Malerek

  La nuit était hantée de menaces. Depuis l'horizon, des flashs de lumière se mêlaient au bruit du tonnerre, illuminant durant de courts instants un ciel immense obstrué de nuages cendreux pourchassés par les vents. De son point d'observation sur les toits, son regard parcourait les faîtages et versants de toutes tailles s'étendant à perte de vue, et sur lesquels s'abattait la fureur des éléments.

  Son regard parcourut le paysage dévasté. La visibilité était très mauvaise, cependant il était un Astartes. Au bout d'un long moment à scruter l'immense vallée, Hogron Wolfclaw les vit enfin. Des faucheurs. Des prédateurs de la planète Malerek. Ils ressemblaient à un croisement entre un reptile et un fauve, mais pouvaient être bipèdes et possédaient des griffes capables de trancher la céramite. Ces monstres étaient des adversaires dangereux, même pour des Space Marines.
  -Je les vois, annonça Wolfclaw dans son micro-vox. Environ quatre-cents mètres.
  -Occupe-toi d'eux, répondit une voix grave et inhumaine.
  -Bien seigneur.
  Hogron Wolfclaw descendit du bâtiment sur lequel il était perché et se dirigea vers un bunker situé à une vingtaine de mètres. Le bâtiment fortifié était équipé d'un bolter lourd sur chacun de ses murs. Sur le toit était placé un autocanon Icarus. L'Astartes entra dans le bunker. Neuf guerriers l'attendaient à l'intérieur.
  -Le seigneur nous a chargés d'une mission et nous allons l'accomplir ! Lança Wolfclaw.
  -Quelle est-elle ? Demanda un des guerriers de l'escouade.
  -Chasser des faucheurs, répondit le guerrier surhumain avec une certaine joie.
  Son excitation était approuvée par les soldats de son équipe. Ceux-ci rechargèrent leurs armes et sortirent à la suite d'Hogron.

  La pluie et l'orage avaient redoublés et il était encore plus difficile, même pour un Astartes, de voir sans difficulté, hormis les fois où un éclair traversait le ciel nuageux.
  -Les faucheurs ont dû se rapprocher, lança Wolfclaw.
  Ils avancèrent prudemment, en prenant soin de se mettre à couvert derrière les ruines, au cas ou un prédateur arrive.
  -Nous allons devoir entrer dans la forêt, dit le chef d'escouade à ses guerriers.
  Les neuf Astartes approuvèrent et suivirent Hogron Wolfclaw, bolters en joue, prêts à tirer au moindre signe d'un des faucheurs.
  Ils entrèrent bientôt dans la forêt profonde. Là, la visibilité était quasiment nulle pour un Space Marine, et les dix guerriers devaient se fier à leurs autres sens pour continuer à avancer.

  Hogron Wolfclaw écarta les branches d'un arbre afin de continuer sa route. Cela faisait désormais plus d'une heure que les Astartes étaient rentrés dans la forêt. L'orage avait brusquement cessé, ne rendant les craquements et autres bruits étranges qui régnaient dans les forêts vastes comme des pays de Malerek encore plus effrayants. De plus, la visibilité ne s'était pas arrangé, loin de là. Alors qu'il aplatissait un arbre qui lui barrait le chemin à coups de gantelet énergétique, des hurlements de douleur retentirent derrière lui. Le temps qu'il se retourne, les cris avait cessés.
  -Qu'est-ce que c'était ? Demanda Eban, un des guerriers de l'escouade.
  -Frère Malkor est mort, répondit Arghan, le porteur du lance-flammes.
  Wolfclaw resta figé. Tout s'était passé si vite. Eban était dans son escouade depuis sa formation, plusieurs décennies plus tôt. Hogron était incapable de comprendre ce qui avait pu arriver à l'Astartes. Ce n'était pas un faucheur, c'était certain. Si l'un des prédateurs s'était approché de l'escouade, chacun des membres l'aurait senti grâce à leurs sens extrêmement développés. C'était autre chose qui avait eu raison du frère de bataille.
  -Il vaut mieux ne pas trop s'attarder ici, lança Wolfclaw.
  Les frères de batailles approuvèrent et lui emboîtèrent le pas. Ils parcoururent plusieurs dizaines de mètres à travers la forêt lorsque frère Lagos disparut dans le sol, entre des racines aussi dures que de la pierre.
  C'est à ce moment qu'Hogron Wolfclaw comprit que la forêt elle-même était vivante.
  -Il faut rebrousser chemin ! Cria Arghan.
  -Si seulement c'était possible, répondit le chef d'escouade.
  -Alors on fait quoi ? Demanda Eban.
  Hogron Wolfclaw se tourna vers Arghan.
  -Fais cramer cette forêt !
  L'Astartes armé du lance-flammes éclata de rire et alluma son arme en engloutissant les arbres aux alentours dans un déluge de flammes. La plupart des végétaux pris dans la tempête de feu se transformèrent bientôt en une bouillie immonde qui ressemblait à un mélange entre du bois fondu et de la chair liquéfiée. Wolfclaw grimaça de dégoût en voyant l'abjecte soupe biologique.
Un des arbres dont l'écorce semblait être faite en pierre projeta des branches épaisses comme un bras humain contre Arghan et l'emporta vers le végétal. L'écorce de l'arbre s'ouvrit telle une bouche, prête à avaler le guerrier. Le chef d'escouade réagit immédiatement en tirant avec son pistolet à plasma dans la gueule de l'arbre vivant. Le tir entra dans la gueule du monstre et atomisa une grande partie partie du tronc. Arghan se remit debout et remercia son sergent.
  -Nous n'abattrons pas ces monstruosités par les flammes, dit Wolfclaw à l'attention de son escouade. Il faut contacter le seigneur de guerre.
  Sur ces mots, il tenta d'utiliser son micro-vox pour appeler son chef, mais il n'eut guère de résultat. Hogron Wolfclaw serra les dents et envoya d'un coup de pied un gros morceau de branche dans l'écorce d'un autre arbre. Les membres de l'escouade crurent entendre une plainte venant du végétal.
  -Cette forêt finira par me rendre fou, fit remarquer Eban.
  Wolfclaw allait répondre, quand il sentit quelque chose. Avant qu'il n'ait le temps de réagir, une créature bipède haute de près de trois mètres sortit d'un bosquet et sauta sur le frère Elkrym. Les griffes immenses de la bête traversèrent le plastron du guerrier surhumain et ressortirent de l'autre côté, par le paquetage dorsal d'Elkrym. Celui-ci tenta de lever son arme de corps à corps pour décapiter le faucheur, mais il ne fut pas assez rapide. D'un geste vif, une des serre du monstre remonta jusqu'au crâne de l'Astartes, qu'il sépara en deux.
  -Feu à volonté ! Hurla Hogron Wolfclaw.
  Les guerriers de l'escouade réagirent comme un seul homme et pointèrent leurs bolters sur la bête. Une rafale de bolts s'abattit sur elle, la transperçant de parts en parts. Elle hurla de défi, mais les flammes de l'arme d'Arghan mirent fin à son existence en liquéfiant son corps sur le sol.
  Le sergent se dirigea vers les restes du prédateur et les inspecta.
  -Il s'agit sans aucun doute d'un faucheur, décréta-t-il. Aucun moyen de dire s'il était solitaire ou pas. Je pense cependant que nous n'allons pas tarder à le savoir.
  -C'est le premier crâne de faucheur de ma collection, annonça Arghan après avoir pris la tête de la créature qui était une des seule partie de son corps à ne pas avoir été réduite en bouillie.
  -Nous partons, ordonna Wolfclaw aux membres de son escouade. Gardez vos bolters en main; vous en aurez sûrement besoin bientôt.

  La deuxième attaque des prédateurs n'eut lieu qu'une heure après. Deux faucheurs attaquèrent latéralement le groupe d'Astartes. L'un d'eux fut haché par les bolts qui se déchaînèrent contre lui tandis que l'autre eut le temps de décapiter frère Simor, avant d'être abattu par Hogron Wolfclaw d'un coup de gantelet énergétique qui pulvérisa le haut de son corps dans une gerbe de sang.
  -Nous ne sommes plus que six, dit le chef d'escouade à Arghan sur un canal privé. Je ne suis pas sûr qu'on s'en sortira.
  Le porteur du lance-flammes regarda son ami et comprit qu'il était au désespoir. Arghan ne préféra rien répondre mais fit un signe de tête à Hogron en signe d'acquiescement. Puis un bruit terrifiant résonna et ébranla la forêt entière.

  Eban fut le premier à le voir. C'était un géant. Il gisait dans une clairière et en occupait quasiment tout l'espace. Son corps semblait être fait en végétal, mais à l'instar des arbres de pierre, il était extrêmement dur et résistant. De son vivant, il devait être le prédateur ultime de la planète. Debout, la taille du monstre dépassait les quinze mètres. Mais le plus inquiétant restait les circonstances de sa mort. Un trou aussi grand qu'un land speeder dans son ventre était probablement la cause principale du décès du géant.
  -Il y a donc des choses plus grandes que ça ? Demanda Eban après avoir comparé la taille des poings du monstre avec le trou qu'il avait dans le ventre.
  -Apparemment, répondit Wolfclaw. La mort de ce colosse expliquerait peut-être le bruit que nous avons entendu il y a quelques minutes.
  -Dans ce cas, ce qui l'a tué ne doit pas être très loin, dit Arghan.
  -Et avec le bruit que nous faisons...
  -Il ne va sûrement pas tarder à arriver, compléta Eban.

  L'arbre titanesque qui vola et s'écrasa sur le cadavre du géant confirma les paroles d'Eban.
  -À couvert ! Ordonna Hogron Wolfclaw aux derniers membres de son escouade.
  Ceux-ci obéirent sans hésiter. Quelques secondes plus tard, un autre géant végétal, encore plus gros, arriva dans la clairière en écrasant deux arbres de plus de dix mètres de haut. Le sergent entendit Arghan pousser un juron grossier en contemplant l'immense créature. Pour couronner le tout, celle-ci était nyctalope et repérait les guerriers surhumains encore plus facilement. Le géant abattit son poing titanesque sur le couvert du frère Albor. Hogron Wolfclaw entendit un hurlement étouffé qui ne dura qu'un instant, seulement jusqu'à ce qu'Albor fut aplati par le poing colossal. Les derniers Astartes sortirent de leurs couverts et tirèrent à l'unisson sur le monstre. Les bolts n'eurent aucun effet sur le géant, mis à part celui de l'énerver davantage. Il frappa sur Arghan, mais celui-ci esquiva le coup et posa une bombe à fusion sur la main du monstre. Au moment où la bête comprit, sa main partit en fumée. Elle hurla de douleur et tomba en arrière en écrasant plusieurs autres arbres. Arghan tira au lance-flammes sur le géant. Le feu semblait impressionner le monstre et celui-ci tenta de reculer.
  -Il a peur des flammes ! Hurla Hogron Wolfclaw avant de tirer au pistolet à plasma sur la bête.
  Le plasma surchauffé ouvrit un trou large comme un poing d'Astartes dans le corps de la créature, sans pour autant menacer son intégrité physique. Celui-ci parvint à se relever et asséna un coup de poing sur Arghan. Eban se jeta entre le poing et son frère de bataille et poussa l'Astartes du passage de la main du géant. Eban hurla lorsque son corps fut broyé par la puissance du coup mais resta en vie jusqu'au bout. Le géant s'aperçut ramassa le corps du space marine, avant de l'approcher de sa bouche pour le dévorer
  -C'est fini pour toi, parvint à articuler Eban juste avant que le monstre ne l'engloutisse. Soudain, il se tordit de douleur. En un instant, son corps immensément massif explosa en morceau alors que la bombe à fusion placée par Eban se déclenchait en plein cœur de l'organisme du monstre, le tuant sur le coup. Les derniers Astartes durent se remettre à couvert pour éviter les énormes morceaux du corps du béhémoth.
  L'orage avait recommencé et était plus fort que jamais. Les plus grands arbres se faisaient foudroyer par les éclairs cosmiques et s'effondraient en produisant des bruits de fin de monde.
  -Il ne faut pas traîner ici, annonça Hogron Wolfclaw.
Mais ils ne pouvaient pas partir. Les arbres en flammes leur bloquaient le passage et ils ne pouvaient sortir de la clairière, et encore moins traverser la forêt. Ils étaient pris au piège. Autour d'eux, ils entendaient les hurlements de douleur des faucheurs qui avaient pris en chasse l'escouade et qui mouraient brûlés dans les flammes et écrasés par les arbres qui tombaient.
  -Finalement, nous ne sommes pas si mal ici, dit Arghan sur un ton ironique.
  -Et comment crois-tu que nous allons sortir d'ici ? lui lança Wolfclaw.

  Soudain, un craquement sinistre se fit entendre. L'un des arbres les plus grands de la forêt était en train de s'effondrer, les flammes ayant brûlés toutes ses racines. Haut de plusieurs centaines de mètres et lourd de plusieurs milliers de tonnes, le colosse végétal anéantirait des dizaines d'arbres.
  Wolfclaw s'en moquait : il n'avait que du mépris pour cette forêt. Le fait que lui et le reste de son escouade allaient mourir écrasés le préoccupait bien plus. Juste avant que l'arbre ne s'abatte avec un fracas titanesque sur la zone où se trouvait le sergent et ses derniers frères de batailles, Hogron remarqua quelque chose. Son micro-vox fonctionnait à nouveau...

Et voilà pour moi...
2000 mots pour moi (2064 en comptant l'intro)


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - Roman 40K : La Désolation de Malerek / - LdS 13 / - Eternal Warriors
avatar

Variel
Capitaine Space Marine
Capitaine Space Marine

Messages : 995
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettres de sang 11] - Mort sur Malerek

Message par - Talos - le Ven 6 Mar 2015 - 10:07

Très bon texte, j'ai adoré le fait que les Marines se retrouvent en faible effectif dans une zone boisée. Ca change des batailles rangées et renforce l'intimité des frères entre eux, bien joué okay Ca m'a rappelé une certaine planète du nom de Meurtre rire1

Il y a quelques répétitions mais rien de vraiment gênant, et je trouve les dialogues idéaux, dans le sens où ils sont placés quand ils doivent l'être, efficacement, et sans fioritures.

Et pour le micro-vox faut appeler le SAV d'Itineris parce que là c'est pas normal... rire2


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Découvrez mes tutos sur Youtube
Mes reportages et maquettes historiques, c'est par là : Voile Noire
Et partagez vos peintures ici ! Very Happy


"Mourrez comme vous avez vécu, fils de la VIIIème Légion. Drapés de nuit." Konrad Curze.
"Vous êtes une race de proies, rien de plus, rien de moins." Asdrubael Vect.

     
avatar

- Talos -
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1792
Age : 28
Localisation : Covenant of Blood

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettres de sang 11] - Mort sur Malerek

Message par Variel le Ven 6 Mar 2015 - 14:26

Merci beaucoup pour tous ces compliments !!!

Pour Meurtre, je n'y avais même pas pensé mais c'est vrai que c'est un peu le même thème.


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - Roman 40K : La Désolation de Malerek / - LdS 13 / - Eternal Warriors
avatar

Variel
Capitaine Space Marine
Capitaine Space Marine

Messages : 995
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettres de sang 11] - Mort sur Malerek

Message par Anton Narvaez le Mar 10 Mar 2015 - 22:51

C'est marrant, car plutot que Meurtre ton texte m'évoque plutot un monde exodite. Et une petite ressemblance avec Vengeance Noire de Dunn.
C'est d'ailleurs ça qui est bien avec la lecture, c'est qu'elle permet l'imagination.

Concernant le texte lui meme, c'est vrai que les dialogues sont le gros point fort de ton récit. Ils sont super efficaces et super révélateurs de la situation désespérée dans laquelle se trouve l'escouade.

Hogron Wolfclaw est également bien décrit, sa psychée notamment est intéressante. On adhère tout de suite au personnage et à ses pensées. En plus il a un nom cool.
En tout cas je lui trouve un coté sceptique, fataliste, résigné qui est très original chez un Astarte.

Bon texte, mais je me demande ou est le thème "Sur les toits". Very Happy


avatar

Anton Narvaez
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 569
Age : 28
Localisation : Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettres de sang 11] - Mort sur Malerek

Message par Variel le Mer 11 Mar 2015 - 17:10

Merci pour les compliments !

Pour ta dernière phrase, c'est vrai que j'ai du m'égarer...
Mais au départ, il est quand même sur les toits alors qu'il pleut. C'est après qu'il s'en va.


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - Roman 40K : La Désolation de Malerek / - LdS 13 / - Eternal Warriors
avatar

Variel
Capitaine Space Marine
Capitaine Space Marine

Messages : 995
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettres de sang 11] - Mort sur Malerek

Message par Caddon Varn le Sam 14 Mar 2015 - 17:26

Vraiment super intéressant !
Par contre, on ne connaît pas le chapitre en question (on sait même pas si ils sont loyalistes...), est-ce que c'était fait exprès ?
J'adore le passage avec le géant qui m'a fait penser à Jack et le Haricot Magique (en plus classe, bien sûr, on parle de space marines !)
En tout cas, ton texte est très dynamique, félicitations !


"In darkness, all men are equal. Save those who embrace it."
                                                                   - Kayvan Shrike
avatar

Caddon Varn
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 617
Age : 18
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettres de sang 11] - Mort sur Malerek

Message par Variel le Sam 14 Mar 2015 - 18:18

Merci beaucoup pour ces compliments !!

Pour les space marines, c'est totalement fait exprès qu'on ne sache pas de quels faction ils sont issus (mais je vais poster bientôt une suite à cette LdS dans les récits)


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - Roman 40K : La Désolation de Malerek / - LdS 13 / - Eternal Warriors
avatar

Variel
Capitaine Space Marine
Capitaine Space Marine

Messages : 995
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettres de sang 11] - Mort sur Malerek

Message par - Ghost of Arkio - le Dim 22 Mar 2015 - 14:01

Bonne idée cet espèce de crossover entre battle et 40k, ce qui n'est pas sans rappeler le tome HH sur Damnos, mais fait penser à un bestiaire de fantasy.

Quelques petites remarques :
"continuer à avancer" = continuer d'avancer
"les Astartes étaient rentrés dans la forêt" = étaient entrés
"Haut de plusieurs centaines de mètres et lourd de plusieurs milliers de tonnes" = doucement avec les chiffres, les gars! ^^ on passe d'arbres de 10-14 mètres à une centaine? et les racines de ce mammouth végétal brûlent en quelques minutes?

Sinon un bon petit texte bien structuré et pas de fautes d'orthographe qui piquent les yeux;
ce sont des Red Corsairs? les pauvres astartes sont bien malmenés, dommage, on ne sait pas si un seul à survécu (?)
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10731

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettres de sang 11] - Mort sur Malerek

Message par Variel le Lun 23 Mar 2015 - 20:30

Merci pour les compliments !!

Par contre, l'arbre est vraiment immense comparé aux autres et sa masse (en comptant les racines, mais aussi sans) est colossale ! De plus, c'est un orage cosmique qui crame tout et l'arbre se casse net pour tomber au sol. Le végétal agit comme un paratonnerre conducteur !!

Comme je l'ai dit, j'écris en ce moment une suite qui expliquera entre autres tout ce qui s'est passé !
Attention, un spoiler qui va dévoiler la suite :
Spoiler:
Ce ne sont pas les Red Corsairs mais presque !!)


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - Roman 40K : La Désolation de Malerek / - LdS 13 / - Eternal Warriors
avatar

Variel
Capitaine Space Marine
Capitaine Space Marine

Messages : 995
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettres de sang 11] - Mort sur Malerek

Message par - Ghost of Arkio - le Lun 23 Mar 2015 - 20:45

Un orage cosmique terrestre..? ^^
Et je pense que le rapport entre 10m/x fois 1000 mètres si tu le fait surgir sans prévenir, c'est un peu too much voir me rappelle les cartoons de mon enfance. rire1

Bon, mais enfin, avant de penser à expliquer dans un suite tout ce que vous n'avez pas eu le temps d'expliquer dans le texte principal, je pense qu'il est toujours préférable de donner à un texte en lui-même toutes les cartes principales et la cohésion nécessaire au confort du lecteur.
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10731

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettres de sang 11] - Mort sur Malerek

Message par Variel le Mer 25 Mar 2015 - 20:36

C'est sûr !!
Encore une erreur de ma part^^


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - Roman 40K : La Désolation de Malerek / - LdS 13 / - Eternal Warriors
avatar

Variel
Capitaine Space Marine
Capitaine Space Marine

Messages : 995
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettres de sang 11] - Mort sur Malerek

Message par Emperor le Dim 12 Avr 2015 - 12:35


Original, un Predator-like avec des ents et du saule cogneur :p

Mais j'ai une question : c'est du xenos ou de la forêt corrompue par le Chaos ?

Sinon, le texte est fluide et bien écrit, rien à redire là-dessus, ça le lit tout seul !

J'ai juste trouvé un peu dommage que les SM aient un comportement humain, notamment dans les moments où tu parles de retraite et de désespoir par exemple. Ça fait plus GI qu'Astartes je trouve.




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4232

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettres de sang 11] - Mort sur Malerek

Message par Jago Sevatarion le Dim 12 Avr 2015 - 15:20

Pareil que le commentaire précédent, j'aime bien l'ambiance Predator-like dans laquelle évolue l'escouade et qui lutte dans un environnement particulièrement hostile.

Le texte fluide , les dialogues et l'action sont bien construit ,ainsi que le personnage principal qui est très intéressant.

Une question seulement : pourquoi se démènent ils dans cette forêt?

Du bon boulot !


alphalegion
Hydra Dominatus

Ave Dominus Nox
nightlords
avatar

Jago Sevatarion
Space Marine
Space Marine

Messages : 400
Age : 27
Localisation : Nostramo

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettres de sang 11] - Mort sur Malerek

Message par Variel le Lun 13 Avr 2015 - 20:34

Merci pour tous les compliments !

Pour l'aspect général du récit, j'ai trouvé cela sympathique de créer cette ambiance dans laquelle évolue Wolfclaw et ses guerriers.

Pour la question d'Emperor, c'est de la forêt xénos sans aucune trace (pas à ma connaissance en tout cas) de chaos !

De plus, j'ai trouvé intéressant (même pour moi-même) de décrire Hogron Wolfclaw, qui un personnage de mon fluff perso de 40k qui a plusieurs années !

Pour la dernière phrase d'Emperor, je ne m'en suis pas rendu compte tout de suite, mais quand je l'ai remarqué, je l'ai laissé, peut-être pour que le lecteur s'identifie plus (je ne m'en rappelle plus moi-même !) mais je reconnais mon erreur évidente. Les SM ne sont pas humains.

Et enfin, pour répondre à la dernière question de Jago Sevatarion, au départ les SM sont dans un bunker, sauf le Sgt Wolfclaw qui guette aux alentours de la (petite) base des protagonistes. Ils ont reçu l'ordre de leur chef de garder la base. Finalement, le maître des SM leur demande, sans aucune raison apparente, de pourchasser les xénos qui se rapprochent du QG. Je comptais développer la raison pour laquelle leur maître, qui est...
Spoiler:
bien évidemment Aarag l'infernal !!!!!
de quitter la base et de s'enfoncer dans la forêt. Mais comme me l'a fait remarquer Ghost of Arkio, j'aurais dû directement placer tous les éléments dans le texte de départ !

Au fait, est-ce que certaines personnes ont remarquer l'indice que j'ai glissé dans le texte pour déterminer la faction des protagonistes ?


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - Roman 40K : La Désolation de Malerek / - LdS 13 / - Eternal Warriors
avatar

Variel
Capitaine Space Marine
Capitaine Space Marine

Messages : 995
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettres de sang 11] - Mort sur Malerek

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum