Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -18%
Promo sur la barre de son TV Bose Solo 5
Voir le deal
139 €

Aube de Feu: Le Fils Vengeur de Guy Haley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VOTRE APPRÉCIATION GLOBALE DU ROMAN:

Aube de Feu: Le Fils Vengeur de Guy Haley I_vote_lcap33%Aube de Feu: Le Fils Vengeur de Guy Haley I_vote_rcap 33% 
[ 1 ]
Aube de Feu: Le Fils Vengeur de Guy Haley I_vote_lcap33%Aube de Feu: Le Fils Vengeur de Guy Haley I_vote_rcap 33% 
[ 1 ]
Aube de Feu: Le Fils Vengeur de Guy Haley I_vote_lcap0%Aube de Feu: Le Fils Vengeur de Guy Haley I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Aube de Feu: Le Fils Vengeur de Guy Haley I_vote_lcap33%Aube de Feu: Le Fils Vengeur de Guy Haley I_vote_rcap 33% 
[ 1 ]
Aube de Feu: Le Fils Vengeur de Guy Haley I_vote_lcap0%Aube de Feu: Le Fils Vengeur de Guy Haley I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Aube de Feu: Le Fils Vengeur de Guy Haley I_vote_lcap0%Aube de Feu: Le Fils Vengeur de Guy Haley I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3
 

Aube de Feu: Le Fils Vengeur de Guy Haley Empty Aube de Feu: Le Fils Vengeur de Guy Haley

Message par Nico. le Mer 30 Sep 2020 - 15:48

Premier tome de la nouvelle série phare de la Black Library, selon eux ça sera l'équivalent de l'Horus Heresy mais pour 40K. Cela est très proche de la chronologie actuelle de 40k, on y verra les premiers combats des Primaris, comment Guilliman s'insère dans cette nouvelle période, etc.

Présentation:






==> Le Fils Vengeur Semi Poche

Les ténèbres se sont abattues sur la galaxie et les armées du Chaos sont omniprésentes. Pour survivre, l'humanité doit riposter et reconquérir ce qu'elle a perdu. Par la volonté de Roboute Guilliman, le Primarque ressuscité, la Croisade Indomitus est lancée : une entreprise militaire qui éclipse toutes les autres dans l'histoire connue. Le Fils Vengeur lance ses flottes à l'assaut depuis le Monde Trône de Terra. Leur mission : le salut de l'humanité. Tandis que des milliers de vaisseaux s'enfoncent dans les ténèbres glacées du vide, l'attention de la maîtresse de flotte VanLeskus se porte sur le détroit de Machorta : une région attaquée par un Ost du Massacre des Dieux Sombres. Le succès de la Croisade Indomitus sera déterminé par ce conflit, et par la mission désespérée du groupe de combat Sainte Aster, dirigée par le lieutenant space marine Messinius. Mais tout ceci n'est qu'un prélude au bain de sang à venir.

528 pages • Octobre 2020 • ISBN 9781780306100 • Illustration de ?


Aube de Feu: Le Fils Vengeur de Guy Haley F7d48610

Critique VO de Solaris:

Spoiler:
Terminé aujourd'hui. Avant de commencer, je précise que le bouquin est plutôt complexe à résumer. Je vais tenter de ne pas trop m'éparpiller et aller droit au but.

Scénario et mise en scène : 3,5/5

L'histoire se passe au même moment que "L'ombre du régent". On nous montre donc les débuts de la croisade Indomitus racontés du point de vue de nombreux personnages. Ils ne sont pas au même endroit et on chacun une sous-intrigue, il faut attendre la fin pour que leurs chemins se rencontrent. On a :
- Messinius, un capitaine des White Consuls reconverti en garde du corps de Guilliman depuis la croisade Terrane. Il se voit confier la formation d'un groupe de Primaris fraîchement réveillé. Le personnage n'est pas très intéressant au début mais le devient après avoir pris sous son aile Aeiros, une nouvelle recrue. Ce dernier aura droit à des flash-backs ainsi qu'un certain développement.
- Une capitaine de navire qui va rejoindre la croisade,
- Un sergent de la garde qui rejoint la suite d'un inquisiteur de l'Ordo Xenos possédant un artefact très important,
- Un scribe qui rejoint le nouveau corps des historiens,
- Le perso qui m'intéressait le plus : Une jeune administratrice qui va devoir traverser une ruche malfamée pour délivrer une missive de la plus haute importance.
Tous ces persos se situent dans les environs de Terra. Une bonne partie du récit se déroule dans les coulisses du vaisseau de Guilliman, le Dawn of Fire.  La menace finale est une flotte de Khorne qui ravage tout sur son passage.
Spoiler:
L'affrontement final se passe durant l'abordage d'un vaisseau du Chaos, ce qui est assez peu banal. Le plan des Khorneux est d'utiliser un gros morceau de Blackstone (comme dans La légion de l'empereur doute) pour se frayer un chemin vers Terra. L'artefact de l'Inquisiteur servira à booster ses pouvoirs et empêtrer les forces du Chaos. A la fin on apprend qu'il y a un traître dans les rangs Impériaux responsable du sabotage d'une des flottes et se faisant appeler "La Main d'Abaddon". La missive de la scribe est en fait un message parlant du secteur Nephilim, ce qui fait le lien avec le bouquin Indomitus.
Le récit est assez peu conventionnel par rapport à ce que sort la BL normalement car le rythme est assez lent et il ne se passe pas beaucoup de choses. Après, il y a pas mal de péripéties comme la cinquième flotte qui est gravement sabordée ou la première apparition des Primaris.  Pour faire simple : Le livre est une grosse introduction servant à nous montrer les bases du nouveau fluff et une ribambelle de persos. Il est probable que les prochains récits soient racontés à travers de persos faisant partie d'une flotte de croisade particulière afin de nous apprendre un maximum de choses sur le nouvel Imperium. On regrettera les adversaires pas très bien décrits et des facilités scénaristiques sur la fin.

Style et Mise en scène : 4/5
La diversité des persos et les chapitres assez courts rendent la lecture agréable, Guy Haley va droit au but et sais prendre son temps quand il le faut. En revanche l'intrigue met pas mal de temps à démarrer. Notez que le texte d'introduction a changé et que le livre se paie le luxe d'avoir une carte de la galaxie Very Happy . Je sais c'est con mais ça fait un bout de temps que ça n'était plus arrivé.

Intérêt Fluff : 2,5/5
Je vous met un résumé de ce que j'ai pu voir :
- Les White Consuls sont descendants des Ultras et tentaient de les imiter en faisant de Sabbatine, leur planète, une copie d'Ultramar. Elle a été détruite dans "Les Seigneurs du Silence".
- Comme ça se passe avant Dark Imperium, Guilliman ne peut pas enlever son armure et a besoin d'un attirail pour se reposer et lire.
- Avant le retour de Guilliman, l' Imperium était tellement paranoïaque qu'écrire un journal intime était considéré comme un crime.
- L'administration est tellement cauchemardesque que certains passages du livre sur Terra font penser à Brazil en version encore plus hardcore, avec des clans d'administrateurs et des guerres de gangs pour le contrôle du papier !C'est une sorte de mélange entre GTA et "La maison qui rend fou" rire1 .
- La réputation de Cawl est très controversée, entre ceux qui le voit comme un avatar du dieu-machine ou un traître. Les ressources de nombreux mondes ont été intégralement utilisées pour son vaisseau qui est donc d'un taille hallucinante et ressemble à un monde-forge miniature.
- Les flottes de la croisade sont extrêmement grandes, la plus petite l'étant encore plus qu'une flotte de secteur. Il y a plus de vaisseau dans la flotte Primus que dans la croisade Macharienne. Il y en a dix en tout.  Leurs tailles vont augmenter en mesure de leur avance. Plusieurs mondes s'apprêtent eux aussi à lancer des expéditions et les rejoindre.
- 70 % des chapitres viennent des Ultras. Guilliman veut rééquilibrer ça avec les chapitres Primaris. Il pense que les marines auraient dû être organisés comme la Deathwatch, dans le sens où ils auraient eu plusieurs génômes dans la même équipe et se seraient complétés, mais que l'Empereur a finalement décidé de les diviser en légions.
- Les Marines qui affrontaient des démons avaient, il y a longtemps, la mémoire effacée mais cela a été abandonné.
- Les Tech-priests de Stygie ont le vent en poupe en raison de leur intérêt pour les Xenos et de leur connaissance de la Blackstone.
- Les soeurs du silence sont affectées à la protection des Navigators pour limiter le risque de possession.
- Le but de Guilliman n'est pas seulement de restaurer l'Imperium mais aussi de rendre à l'humanité la grandeur qu'elle avait pendant le moyen-âge technologique.
- Un passage du livre se déroule dans un Overlord, l'aéronef Primaris teasé depuis le début de la V8.

Donc voilà, pas grand chose de neuf mais des infos intéressantes à signaler. Si on le compare aux livres BL sortis ces dernières années, il y a pas mal de répétitions et de thèmes un peu redondants comme la présentation des Primaris. Je pense que cela est dû au fait que la série se veuille accessible aux nouveaux lecteurs/joueurs et qu'il faut donc rappeler les bases. Ce n'est pas comme certaines séries demandant d'avoir un solide bagage en fluff 40k avant de commencer, tout cela se reste grand public et ne demande donc pas de connaissances pointues.

Avis Personnel : 3/5
J'ai plutôt apprécié ce livre dans l'ensemble bien que j'ai parfois eu du mal à continuer. J'ai apprécié le fait que ça ne soit pas un bolt-porn mais on regrettera que le fait qu'il ne se passe pas grand chose et les khorneux très sous-exploité. Il faut vraiment voir le bouquin comme une grosse introduction pour une série qui abordera les divers aspects de la croisade et présentera les divers changements de l'univers 40k.


Note Final : 13/20


logo2


Aube de Feu: Le Fils Vengeur de Guy Haley 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 9468
Age : 30
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

Aube de Feu: Le Fils Vengeur de Guy Haley Empty Re: Aube de Feu: Le Fils Vengeur de Guy Haley

Message par Anton Narvaez le Dim 15 Nov 2020 - 19:41

Je viens de terminer ce roman qui se veut être le premier d'une série ambitieuse équivalente si ce n'est à "Hérésie d'Horus" au moins à "L'éveil de la Bête".

En avant propos, je démarre avec cette review la fin des résumés ( en ce qui me concerne) types du Black Librarium, ce format ne me convenant plus pour exprimer mes idées et mon ressenti sur les publications BL.

En introduction, je trouve que ce roman arrive un peu tard. La nouvelle Timeline est déjà vieille de 4 ans, et ne s'attaquer que maintenant à la Croisade Indomitus me semble achronique.
Je pense que cette sortie aurait du avoir lieu en même temps que la sortie de la V8, en lieu et place du néanmoins excellent Dark Imperium du même auteur.
J'ai comme le sentiment que beaucoup de lecteurs occasionnels s'emmêlent les pinceaux entre la Timeline post-Indomitus, la croisade en elle-même, le (nouveau) siège de Terra etc...
Sans compter la nouvelle édition nommée "Indomitus" alors qu'elle relate des faits postérieurs à la Croisade du même nom.

Bref, ce roman contemporain de l'ombre du régent (j'y reviendrai) se déroule bel et bien 100 ans avant l'histoire de Dark Imperium, et raconte comme attendu l'avènement de la Croisade Indomitus qui introduira les Primaris dans l'Univers sombre que nos aimons tant.

Pour commencer, en bon Fanboy de Haley, le premier point Bonus que j'accorderai à Guy Haley est le coté "Méta" du récit. Ce n'est pas fait finement (malheureusement) et dès la première page, on nous renvois à la phrase la plus connue de l'Hérésie.
Mais ce n'est pas la seule occurrence, Haley se payant même le luxe de retconner certaines incohérence Fluffs.
Haley connait ses classiques, et lis les autres auteurs BL, ça se voit et ça nous emmène au deuxième Point-bonus (NON! Ce n'est pas le nom d'un sergent Ultramarines) :
Le Référencement à d'autres récits BL. Et dans ce cas précis, on peut sans conteste dire que Haley lit Chris Wraight car il esteregge (verbe du premier groupe) pas mal sur ses parutions récentes.

Mais rentrons dans le vif du sujet; Pourquoi ai-je noté excellent ce roman?
Parce-que je suis un fanboy? Peut-être
Parce qu'on a plus d'idées nouvelles que dans 10 romans de Yesboy lambdas? Oui chef.

Déjà, toutes une partie du roman suit les aventures d'une membre de bas-étage de l'Administratum (Le roman suit 5 personnages) qui souhaite porter une missive classée sans-suite à une réexaminassion ( on dit comme ça au 42ème millénaire) de dossier (tout ceux ayant eu à faire avec notre propre administrations nationale ont déjà plus de sueur froide qu'après la lecture de n'importe quel récit Warhammer Horror).
Et les pérégrinations de notre jeune adepte, sont tellement extrêmes, démesurées (voir loufoques) que s'en est génial.
Beaucoup d'auteurs ont déjà essayé de nous montrer la démesure de l'Imperium, qui plus est de l'Administratum, qui plus est sur Terra.
Mais je n'avais jamais eu un tel ressenti dans mes lectures BL.
Juste pour ce passage, ce roman vaut le coup d'oeil.

Et là, je vois déjà des détracteurs dire:
"C'est ça la nouvelle HH? Une adepte qui porte une lettre à un Cadre moyen de la fonction Publique?"
Que Nenni mes amis. On suit aussi:
- un White Consul qui monte la garde lorsque Guilliman roupille (en armure complète)
- Un autre Administrateur qui écrit un journal intime
- Un Sergent de l'Astra Militarum qui se fait proprement botter le cul
- Une Capitaine de Vaisseau qui fait des combats navales.

Alors oui, présenter comme ça, on a de quoi s'inquiéter.
On est loin du Mournival, de la Grande Croisade, de Loken, d'Abbaddon et d'autres récits légendaires.
D'ailleurs, bien que Haley lui-même y fasse référence, on est à au moins 12 parsecs (ce qui est rapide pour George Lucas) de "L'Ascension d'Horus", dans l'ampleur, mais surtout dans le style.

Ici les protagonistes (plutôt lambda avouons-le) sont des témoins des évènements.
C'est ça leur rôle intrinsèque.


Le Space Marine est témoin de l'Avènement des Primaris. De plus il est toujours proche de l'action et sa proximité avec Guilliman nous présente tous les enjeux d'Indomitus.
La Commandante introduit la menace immédiate du récit.
Le Scribe, à un rôle moindre, il présente le coté humain de Guilliman.
Le Soldat introduit l'Inquisiteur Rostov qui apportera une solution au problème et proposera des pistes pour la suite de la série.

Bref ils sont tous au bon endroit pour nous narrer la mise en place de la Croisade Indomitus, son rôle, son départ et "spoiler" sa première bataille.

Alors, oui clairement, le livre est pauvre en action.
Mais il est loin d'être ennuyeux.
Il est même super innovant.
Il réussi même à me faire apprécier une bataille spatiale (chose que je trouve systématiquement ratée dans les romans BL) même si parfois le récit est un peu brouillon lors de celle-ci.

Seul point faible au roman, le chapitre introductif. Raté pour moi, même si la phrase d'accroche en jette.

J'aurai des dizaines de chose à dire, mais je n'ai pas envis de spoiler et Solaris a déjà fait un résumé exhaustif...
Je dirai juste "Achetez ce bouquin, ça vous changera des Bolt-porn, c'est bien écrit, c'est l'introduction à quelque-chose de bien plus grand, et vous pourrez dire plus tard "J'étais là, J'étais là quand Haley à lancé Dawn of fire""

15/20 + 2 points Bonus
           =
17/20
Anton Narvaez

Anton Narvaez
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 631
Age : 30
Localisation : Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Aube de Feu: Le Fils Vengeur de Guy Haley Empty Re: Aube de Feu: Le Fils Vengeur de Guy Haley

Message par Argel Tal le Lun 16 Nov 2020 - 13:51

+1 Anton, et merci pour ton retour Smile
J'avais bien apprécié les romans sur l'Imperium Sombre sur Haley, dans la mesure où il s'intéresse beaucoup aux structures qui font fonctionner l'Imperium au quotidien, et comment Guilliman essaie tant bien que mal de faire bouger les lignes au sein de l'Administratum, de l'Eccliésarchie ou encore de l'Adeptus Astartes. J'ai l'impression qu'Haley a dans ses livres une vision plus politique de Warhammer que d'autres auteurs de la BL, et c'est un aspect qui m'intéresse grandement. J'avais déjà remarqué cette aspect dans ses romans de l'Eveil de la Bête notamment. D'ailleurs, j'ai trouvé très intéressant le lien que tu fais entre Haley et Wraight dans cette nouvelle timeline de Warhammer. Il est vrai qu'il s'agit un peu de "leur timeline" pour l'instant, dans la mesure où sur les 8 bouquins concernant l'après - 13ème Croisade Noire, 5 ont été écrits par Haley et Wraight, dont l'excellent Dévastation de Baal au passage. Je pense que je vais apprécier de lire ce bouquin en tout cas Wink
PS : Désolé mais quand j'ai voulu voter pour le référencement de ton message, ma souris a vrillé et ça a cliqué sur [-] au lieu de [+] Sad
Argel Tal

Argel Tal
Space Marine
Space Marine

Messages : 422
Age : 21
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Aube de Feu: Le Fils Vengeur de Guy Haley Empty Re: Aube de Feu: Le Fils Vengeur de Guy Haley

Message par Anton Narvaez le Lun 16 Nov 2020 - 21:10

Argel Tal a écrit:
PS : Désolé mais quand j'ai voulu voter pour le référencement de ton message, ma souris a vrillé et ça a cliqué sur [-] au lieu de [+] Sad

Qu'attendre d'autre d'un adorateur des Dieux sombres 😛

Plus sérieusement, si tu es friand du style Haley, tu ne pourras qu'apprécier ta lecture.
J'attends ton retour.
J'espère que l'attente ne créeras pas un sentiment de déception.
(Honnêtement je ne pense pas)

Apocaclypse de Reynolds est pas mal aussi en post-Indomitus
Anton Narvaez

Anton Narvaez
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 631
Age : 30
Localisation : Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Aube de Feu: Le Fils Vengeur de Guy Haley Empty Re: Aube de Feu: Le Fils Vengeur de Guy Haley

Message par Solaris le Lun 16 Nov 2020 - 23:13

Merci Anton pour ta flopée de critiques ! Tout à fait d'accord avec toi pour la timeline assez brouillonne et tout le reste. Ton avis est très intéressant, c'est vrai que ça change de d'habitude et c'est agréable de voir quelques prises de risques de la part de la BL. Le manque d'action m'avait pas mal rebuté mais l'ayant lu en vo, mon ressenti était forcément différent. Je pense qu'il faut être patient et espérer des avancées massives du fluff dans les prochains volumes. La Bl semble quand même être décidée à approfondir la croisade Indomitus, on a pu voir l'invasion d' Ophelia VII dans le livre audio sur Celestine.
Solaris

Solaris
Space Marine
Space Marine

Messages : 300
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Aube de Feu: Le Fils Vengeur de Guy Haley Empty Re: Aube de Feu: Le Fils Vengeur de Guy Haley

Message par A. Fujima le Mar 17 Nov 2020 - 9:45

Anton Narvaez a écrit:
Ici les protagonistes (plutôt lambda avouons-le) sont des témoins des évènements.
C'est ça leur rôle intrinsèque.

C'est ça, très bien vu ! Notamment pour l'arc du sergent.
Pendant un moment j'ai eu un peu de mal mais quand on se met dans cet état d'esprit ça passe beaucoup mieux. Un peu dans le principe du 13ème Guerrier.

On sent que ce premier tome pose les bases d'une grosse série, que quelque chose se construit.

Le White Consul qui veille sur Guilliman est une scène potentiellement très croustillante.
Les passages sur Terra, dans l'Administratum, étaient mes préférés (même si ce n'est peut-être pas le cœur du roman), avec un côté Dark City/Brazil que j'ai trouvé visuellement top et oppressant.

A. Fujima
Scout
Scout

Messages : 18
Age : 42
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Aube de Feu: Le Fils Vengeur de Guy Haley Empty Re: Aube de Feu: Le Fils Vengeur de Guy Haley

Message par Rhydysann le Mar 17 Nov 2020 - 15:29

Intéressant, déjà la série à l'air d'avoir un bon départ au vu de vos retours. Curieux de voir vers quelle direction elle va partir.
Merci à tous pour vos retours.

Connaît-on les auteurs qui vont travailler sur cette nouvelle série d'ailleurs? Je ne m'en souviens plus.


Aube de Feu: Le Fils Vengeur de Guy Haley Playgw16
Rhydysann

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1783
Age : 21
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Aube de Feu: Le Fils Vengeur de Guy Haley Empty Re: Aube de Feu: Le Fils Vengeur de Guy Haley

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum