Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -30%
-130€ sur le Moniteur Gaming LG UltraGear ...
Voir le deal
299.99 €

Les Primarques - 14 - Alpharius: Tête de l'Hydre de Mike Brooks

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VOTRE APPRÉCIATION GLOBALE DU ROMAN:

Les Primarques - 14 - Alpharius: Tête de l'Hydre de Mike Brooks I_vote_lcap57%Les Primarques - 14 - Alpharius: Tête de l'Hydre de Mike Brooks I_vote_rcap 57% 
[ 4 ]
Les Primarques - 14 - Alpharius: Tête de l'Hydre de Mike Brooks I_vote_lcap43%Les Primarques - 14 - Alpharius: Tête de l'Hydre de Mike Brooks I_vote_rcap 43% 
[ 3 ]
Les Primarques - 14 - Alpharius: Tête de l'Hydre de Mike Brooks I_vote_lcap0%Les Primarques - 14 - Alpharius: Tête de l'Hydre de Mike Brooks I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Les Primarques - 14 - Alpharius: Tête de l'Hydre de Mike Brooks I_vote_lcap0%Les Primarques - 14 - Alpharius: Tête de l'Hydre de Mike Brooks I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Les Primarques - 14 - Alpharius: Tête de l'Hydre de Mike Brooks I_vote_lcap0%Les Primarques - 14 - Alpharius: Tête de l'Hydre de Mike Brooks I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Les Primarques - 14 - Alpharius: Tête de l'Hydre de Mike Brooks I_vote_lcap0%Les Primarques - 14 - Alpharius: Tête de l'Hydre de Mike Brooks I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 7
 

Les Primarques - 14 - Alpharius: Tête de l'Hydre de Mike Brooks Empty Les Primarques - 14 - Alpharius: Tête de l'Hydre de Mike Brooks

Message par Nico. Ven 2 Juil 2021 - 23:13

Quatorzième volume d'une série dérivée de l'Horus Heresy, 18 tomes au total, 1 par Primarque.

Présentation:






==> Alpharius: Tête de l'Hydre Premium

Les légendes abondent sur les actes glorieux - ou infâmes - des Fils de l'Empereur. Pourtant, on ne sait presque rien d'Alpharius, le plus mystérieux de tous, car le Seigneur de l'Alpha Legion est sans égal dans l'art de l'obscurcissement. Tels sont ses dons de secret et de tromperie que même sa redécouverte est restée une énigme - jusqu'à présent. Mais quand l'histoire vient de la bouche du serpent, où finit la tromperie et où commence la vérité?

195 pages • Juillet 2021 • ISBN 9781800261006 • Illustration par Mikhail Savier


Les Primarques - 14 - Alpharius: Tête de l'Hydre de Mike Brooks Bloggi35

Ma critique de la VO:

Spoiler:
Nouveau livre sur les Primarques et rien de moins que le plus mystérieux d'entre eux, ce livre va révéler beaucoup de choses. Je vais mettre les plus gros éléments en spoiler, mais rien que de lire un peu le reste va spoiler et surtout dès le début, soyez avertis !

- Scénario et mise en scène : 4/5

Alpharius, le vingtième Primarque, le dernier à être découvert et à rejoindre sa jeune Légion... ou ne serait-ce qu'un mensonge ? Le livre pose les choses dès le début, on voit l'arrivée du Primarque dans sa capsule et quelques minutes plus tard l'Empereur le retrouve et l'amène dans le Palais de Terra pour être formé par Malcador. Mais quand ? Où ? Pourquoi ? Et bien... avant même la fin de l'Unification de Terra. Oui oui, Alpharius s'est fait envoyer sur Terra, sur le plateau de Zharinam et est retrouvé très rapidement par l'Empereur. Vous avez bien lu, Alpharius a été le tout premier Primarque à être retrouvé et ce bien avant Horus, avant même que les premiers Astartes ne soient fonctionnels. Le livre va nous conter l'histoire d'Alpharius de sa découverte par l'Empereur à sa "révélation" auprès d'Horus dans les dernières années de la Grande Croisade. Nous allons assister à tout, sa formation, ses débuts, Alpharius va espionner secrètement tous ses frères et l'avancée de la Croisade en restant connu de seulement l'Empereur, Malcador, Valdor et ses fils de la 20ème Légion pas encore appelée Alpha Légion.

Malcador et l'Empereur lui font donc très vite comprendre qu'il doit garder le secret, ne pas se révéler aussi tôt, c'est sa raison d'être. Ce qui explique pourquoi il va attendre toutes ses années avant de se faire connaître. Cela révolutionne la chronologie de découvertes des Primarques mais aussi les connaissances que nous avons sur Alpharius, ce n'est plus le tout dernier Primarque sans expérience mais celui qui en a en fait le plus et qui a le plus contribué à la Grande Croisade ! Le livre va nous conter tout ceci, du début à la fin, c'est très complet. On voit l'évolution du Primarque au fil du temps, c'est très intéressant et inédit. J'ai trouvé cela prenant, les chapitres s'enchaînent sans lassitude. Bien évidemment, il y a peu de combats mais plutôt beaucoup d'infiltration et subterfuges, et ce sans jamais être redondant (après j'ai une affinité particulière pour tout ce qui touche à de l'infiltration), l'auteur innove à chaque fois c'est vraiment bien fait. Alpharius est vraiment un Primarque à part, il se fiche de la gloire ou de la reconnaissance, il fait son boulot pour être utile et laisse d'autres en récolter les lauriers. Il observe dans l'ombre ses frères et les juge régulièrement, en bien ou en mal, il en respecte certains mais sait reconnaître leurs défauts. Cela l'amuse de les voir faire les kékés généraux et chefs de guerre alors que lui était là bien avant et a bien plus contribué qu'eux. Notamment en utilisant sa Légion et ses informateurs pour déstabiliser des planètes au point où ils ne seront plus une menace pour l'invasion par une Légion plus classique, celle ci arrivera sans même savoir que l'Alpha est passée avant et va conquérir la planète en pensant avoir tout fait. Nombreuses sont les victoires des autres Primarques facilitées par l'Alpha sans même qu'ils ne soient au courant.

C'est passionnant à suivre, on prend vraiment la pleine mesure des capacités de ce Primarque si mystérieux, notamment son "pouvoir", il peut se faire "disparaitre" de la vue des autres, même des Primarques. Il peut se rendre quasi "invisible" ou se faire passer pour un autre (un Marine normal par exemple), ce qui lui permet de s'infiltrer partout sans grandes difficultés. Il a ainsi assisté aux conversations entre l'Empereur et certains de ses fils fraîchement retournés sur Terra, Lorgar et le Lion, en se faisant passer pour un Marine de leurs Légions ! Il espionne tout et personne ne sait même qu'il existe. Ce qui va amener à un moment au cas cocasse des Dark Angels qui font les malins et se vantent d'avoir la supériorité, l'ancienneté (la Première Légion), vis à vis de la 20ème soit disant toute jeune. Sauf qu'en fait, les Marines de l'Alpha se battent depuis avant toutes les autres Légions...

Bref, je ne veux pas trop en dire, le livre étant court (195 pages), je vais passer en spoiler pour les choses les plus importantes.

Spoiler:
On suit donc Alpharius depuis la fin des guerres d'Unification, il sera là chronologiquement au même moment que le contenu du roman Valdor: Birth of the Imperium, lorsque les Custodes et les premiers Marines éradiquent les Thunder Warriors. Et on va le suivre jusqu'à la quasi fin de la Croisade où il va se révéler auprès d'Horus. Pardon, j'ai dit qu'Alpharius allait se révéler ? Non, ceci est un mensonge, ce n'était pas Alpharius. Pourquoi ? Et bien parce que le livre nous amène jusqu'à la découverte d'Omegon, l'autre Primarque de l'Alpha. On n'a pas vraiment d'explication sûre quant à la raison d'être de jumeaux, Alpharius pense que l'Empereur était au courant alors qu'Omegon émet l'idée que c'est le transfert dans le warp qui les a dédoublé. Dans tous les cas, Omegon était loin de l'Imperium et a dû évoluer seul, il est arrivé sur une planète vide et a dû se débrouiller. Lorsqu'Alpharius le retrouve, il lui raconte tout ce qu'il a fait (vraiment tout) et une idée germe, pourquoi se révéler maintenant ? Pourquoi se révéler tous les deux ? Ils décident alors de continuer secrètement quelques années puis, le moment venu, ce sera Omegon qui ira à la rencontre d'Horus... en se faisant appeler Alpharius ! Le vrai Alpharius était très expérimenté et actif depuis très longtemps, il préfère garder cet avantage du secret. Ce qui fait qu'Alpharius a été le premier Primarque retrouvé et Omegon le dernier tout en se faisant passer pour Alpharius. Vous suivez ? Attention, l'auteur a bien spécifié sur Twitter que cela ne veut pas dire que pour tout le reste les rôles seront inversés, juste au moment de la "découverte", après les Alpharius et Omegon que l'on croise dans les autres livres sont bien le vrai Alpharius et le vrai Omegon. Seuls les membres de l'Alpha Légion sont au courant du fait d'avoir deux Primarques.

Et sinon, à un moment Alpharius tente d'infiltrer le Palais depuis l'extérieur et d'assassiner l'Empereur, ou plutôt de montrer aux Custodes que leurs défenses sont faillibles et qu'il aurait pu porter atteinte à la vie de l'Empereur. Il se fait intercepter par un Valdor pas très content, un duel commence mais est stoppé par Malcador. L'infiltration est cool, bien menée et très Alpha Légion à base de subterfuges, plans préparés bien en amont et déguisements.

Si vous aimez le style de l'Alpha Légion, l'histoire devrait vous plaire.

- Style et écriture : 4/5

Mike Brooks a maîtrisé l'écriture sur Alpharius, l'aspect mystérieux/infiltration est très bien géré, tout est cohérent, bien pensé, on sent que l'auteur a voulu s'appliquer. Les situations s'enchaînent mais ne se ressemblent pas, il y a pas mal de moments cool et osés de la part d'Alpharius. C'était très agréable à lire.

- Intérêt fluff : 5/5

Enormément de choses étant donné que c'était le Primarque le moins connu. Dès le début et jusqu'à la fin, nous avons beaucoup de révélations et informations sur Alpharius et sa Légion. Je ne vais pas tout lister, mais certains points tout de même.

L'Alpha Légion a pour habitude de détecter via ses réseaux d'agents où pourraient se trouver les Primarques non retrouvés. Grâce à leurs informateurs ils ont parfois eu des informations au sujet d'êtres puissants et faisant des choses héroïques, cela leur a permis d'aiguiller la Croisade pour aller les récupérer sans que l'on sache que c'est l'Alpha qui les avait trouvé.

L'Alpha Légion est la seule à avoir eu connaissance de son Primarque dès le début vu qu'il était présent avant même que les Astartes soient utilisés. Ils ont gardé cela secret tout ce temps.

Ingo Pech et Thias Herzog, deux légionnaires de l'Alpha que l'on rencontrent notamment dans les romans Legion et Praetorian of Dorn, sont les premiers à avoir eu l'idée de faire en sorte que les Marines devraient ressembler à Alpharius à des fins d'infiltration et sécurité.

Pour lui son nom n'a pas d'importance, c'est pour cela que tous ses fils peuvent s'appeler Alpharius. Là où les autres Primarques voient un manque de respect, lui pense que c'est une marque de confiance et surtout seule la fonction de ses fils compte plutôt que leur nom ou apparence. Il est toujours dans l'efficacité plutôt que le paraître.

Spoiler:
Alpharius est donc "l'inventeur" des Blood Games des Custodes, Valdor s'est servit de la tentative d'Alpharius pour utiliser cette idée afin de tester régulièrement les défenses.

- Appréciation personnelle : 4/5

Vous pouvez vous en douter, j'ai vraiment apprécié ce livre. C'est selon moi un des meilleurs de la série Primarchs, on assiste à tout sur ce Primarque: sa découverte, sa formation, ses exploits, son utilité dans la Croisade, etc. C'est vraiment très complet et donne bien plus de background à ce personnage qu'avant. C'est bien écrit et très agréable à suivre, sauf pour les réfractaires de l'infiltration et férus de combats bourrins. J'avais déjà une petite affinité envers Alpharius et sa Légion (j'aime beaucoup l'organisation de leurs opérations et leur façon de tout maîtriser et préparer sans que personne ne se rende compte de rien), là je suis vraiment conquis. Un livre à ne pas manquer !


Total : 17/20

logo2 Les Primarques - 14 - Alpharius: Tête de l'Hydre de Mike Brooks Horus_15


Les Primarques - 14 - Alpharius: Tête de l'Hydre de Mike Brooks 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 9846
Age : 31
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

Les Primarques - 14 - Alpharius: Tête de l'Hydre de Mike Brooks Empty Re: Les Primarques - 14 - Alpharius: Tête de l'Hydre de Mike Brooks

Message par Nebulion Jeu 26 Aoû 2021 - 11:30

Fini hier soir, en 3-4 jours. J'ai beaucoup aimé.

Le principal défaut du roman est d'être plutôt court (selon mes standards ; 233 pages pour être précis) : on en voudrait encore plus. Mais ce qu'on a entre les mains est de très bonne qualité. On a droit à une ou deux révélations majeures, mais surtout on a un excellent aperçu d'Alpharius lui-même (et de ce qu'il pense de ses frères). Or, sa façon de penser le distingue clairement des autres primarques, ce n'est pas un surhomme buté et hautain qui paraît invincible, hors de toute atteinte. Du coup on s'identifie plus facilement à lui et ses tactiques, qui, tout en restant impressionnantes de par leur complexité, restent plausibles (ou du moins cohérentes dans l'univers de War40K). J'ai également beaucoup apprécié son côté sarcastique, parfaitement illustré par le passage suivant, mon préféré du bouquin Smile (certifié sans spoiler mais je le masque quand même, au cas où) :

Spoiler:
Les armées de Trulla avaient une prédilection pour de puissantes armes à énergie qui étaient dévastatrices quand elles faisaient mouche [...] Plusieurs de mes frères - Ferrus, Mortarion, Perturabo, et même Russ - auraient pris la force de l'ennemi comme un défi à relever frontalement.
Plusieurs de mes frères sont des crétins.

C'est le premier tome de la série sur les Primarques que je lis, mais il m'a donné envie de m'attaquer à d'autres (si j'arrive encore à les trouver), notamment celui sur Jaghatai Khan. Oh, et maintenant je vais aussi sûrement relire Légion, de Dan Abnett (qui se trouve être aussi le premier roman de l'HH que j'ai lu !).

Côté style/écriture/traduction, je suis là aussi très satisfait, surtout si on compare à la qualité générale des romans BL. C'est fluide, le rythme est bon, le vocabulaire est soigné/recherché sans être prétentieux et je n'ai relevé qu'une seule coquille dans tout le bouquin. J'aimerais bien lire un autre ouvrage de Mike Brooks et/ou Sylvain Clément (le traducteur) pour voir si la qualité se confirme.

En somme, noté excellent. Si vous êtes un fan de l'Alpha Legion, foncez les yeux fermés. Sinon... Bah, foncez quand même, c'est de la qualité !
Nebulion

Nebulion
Recrue
Recrue

Messages : 8
Age : 31
Localisation : Secteur Calixis

Revenir en haut Aller en bas

Les Primarques - 14 - Alpharius: Tête de l'Hydre de Mike Brooks Empty Re: Les Primarques - 14 - Alpharius: Tête de l'Hydre de Mike Brooks

Message par Emperor Ven 15 Oct 2021 - 15:12


Beau travail de Mike Brooks, qui signe ici une première participation sérieuse et équilibrée dans le cycle le plus convoité de l’éditeur. La BL a eu raison de lui faire confiance malgré son arrivée tardive dans le pool d’auteurs. Il y a quelques temps encore, après lecture de Rites de passage ou de sa nouvelle Necromunda, je n’aurais pas été entièrement convaincu de la chose, mais plus récemment Ruze brutale m’a rassuré sur son potentiel.

Franchement j’ai peu de critiques à émettre sur le scénario (le négatif se situe pour moi davantage dans certains partis pris de l’auteur). L’histoire est maîtrisée de bout en bout et conforme à l’esprit de la faction, complexe mais sans en faire trop non plus dans l’hyper imbrication des intrigues comme se plaisent à le faire d’autres auteurs avec cette légion, ce qui conjugué à un défaut de compétence pour gérer ce genre d’effet poupées russes n’engendre la plupart du temps qu’un imbroglio raté.

Point de ça ici, les subterfuges sont omniprésents dans la manière de pensée du primarque et dans le déroulé des missions mais ce n’est pas excessif. Le processus de prise de renseignements / tissage de toile, d’infiltration puis de combat à proprement parlé est cohérent, chacune des parties est bien dosée comparativement aux autres. Le récit est aussi solide que dynamique, malgré un dernier tiers un peu en deçà du reste j’ai trouvé, notamment ces scènes de combat poussives contre des xenos blobs plutôt quelconques qui me font dire que l’auteur aurait pu choisir des ennemis beaucoup plus intéressants dans le répertoire du fluff.

Mais le début est excellent, quoique traité un peu trop rapidement. En tout cas c’est typiquement ce que j’aspire à lire pour chaque primarque : l’arrivée sur sa planète d’adoption tel un Superman (même si pour le coup Alpharius ne va vraiment pas très loin ^^), ses premières impressions d’être pensant exceptionnel, sa découverte par l’Empereur, son instruction sur Terra puis son émancipation. Là tout y est, certes de manière très condensée au vu de la taille du bouquin, mais c’est vraiment cool à lire.

En terme de fluff on est servi. Le livre fait en plus assez bien la liaison avec les derniers tomes de l’Hérésie (relation Dorn/Alpharius, trahison d’Astarte,…) et semble faire pas mal référence au bouquin sur Valdor, qu’il me tarde vraiment de lire du coup Surprised

En complément de ce qu’en a dit Nico :
Spoiler:
Alpharius est redécouvert par l’Empereur avant la Grande Croisade, alors que Terra n’est pas encore tout à fait réunifiée, que les Guerriers tonnerre sont encore là et que les Astartes ne sont qu’à l’état de projet (bien avancé puisqu’ils en sont déjà à des questions logistiques comme accumuler les munitions pour bolters).

Garry Kasparov Le Sigillite s’est chargé lui-même de l’instruction du primarque, en jouant au régicide avec lui afin qu’il apprenne à cacher ses pensées même aux plus puissants psykers.
Alpharius reconnaît l’extrême compétence de Malcador dans le domaine d’action qui va devenir le sien.

Seuls l’Empereur et Malcador étaient au courant pour Alpharius. Même Valdor n’avait pas été mis dans la boucle. La première mission d’Alpharius consistait d’ailleurs à voir combien de temps il allait pouvoir se cacher de Constantin.

Ce dernier finit par le découvrir et le confronter alors qu’Alpharius a infiltré le Palais de l’extérieur pour mettre en avant les failles de sécurité et essayer de voir s’il peut atteindre l’Empereur, inventant au passage les fameuses Parties de chasse Custodes ! Les autres n'y avaient pas pensé y paraît Laughing

Alpharius se bat brièvement avec le capitaine-général, nous confirmant ainsi - si besoin était - que Valdou a bien le niveau primarque Cool
Encore plus hâte de lire Birth of the Imperium et les derniers tomes du Siège du coup.


Quelques approximations / bizarreries fluff toutefois, mêlées à des partis-pris parfois désolants :

Spoiler:

Alpharius aurait mis en place le plus grand réseau d’informateurs de la galaxie et permis presque à lui seul de découvrir les autres primarques et d’orienter les flottes de la Grande Croisade dans leur direction. L’Empereur et Malcador, son mentor qu’il juge pourtant comme un maître inégalé de la discipline, n’auraient donc rien foutus et si on poursuit la logique de l’auteur, devraient louer à genoux la supériorité d’Alpharius xD


L’Alpha Legion et ses agents infiltrés auraient facilité le travail des autres légions en préparant le terrain et en attendrissant l’ennemi sur d’innombrables mondes avant l’arrivée des expéditions, sans qu’une seule fois un des primarques ne se soit douté de quelque chose. Bon en même temps, l’auteur passe son temps à nous expliquer que ce sont à peu près tous des gros bourrins un peu concons, ou au mieux des idiots utiles…
Alors je veux bien que ça soit arrivé, mais à une telle échelle ça me paraît too much, sans parler que ça décrédibilise à peu près tous les primarques. Le coup classique de l’auteur qui s’approprie tellement son sujet qu’il a du mal à en tempérer sa subjectivité.

D’ailleurs on a tout au long du bouquin les avis à l’emporte-pièce d’Alpharius sur les autres primarques. C’est simple, il les critiquent tous ou se fout ouvertement de leur gueule, parfois avec un vernis d’objectivité mais qui a bien du mal à cacher une certaine condescendance doublée d’un petit sentiment de supériorité, ce qui se révèle assez pénible à la longue. Alors je sais bien que la fraterie est insupportable, mais le voir survoler tout ce beau monde est un peu dérangeant, le gars fait un peu trop le malin pour moi, mais passons.


Comme beaucoup de ses frères, Alpharius aurait un "pouvoir" particulier. Le sien est de pouvoir se rapetisser aux yeux des autres afin de passer pour quelconque, en diminuant méchamment sa stature et son charisme de primarque. Une sorte de don dérivé de ceux de Corax et de Curze (au passage c’est fou à quel point la cover ressemble à celle du livre sur Curze).
Je trouve ça d’autant plus ridicule que ça vient un peu gratuitement remplacer l’explication qui nous était donnée jusque-là, et qui avait ma préférence, à savoir qu’Alpharius et Omegon étaient petits pour des primarques, de la taille d’un gros marine, ce qui leur permettait de se fondre de manière conventionnelle dans la masse des légions, la leur ou les infiltrées. Cette moindre taille s’expliquant par le fait que le potentiel génétique de l’Empereur, normalement destiné à un seul individu, s’était réparti dans deux jumeaux.

En plus les autres primarques se font facilement berner par le truc, même lorsqu’ils sont juste en face de lui et qu’ils lui parlent, ils le prennent pour un simple marine. C’est bien commode.


Autre point qui m’a fait tiquer, c’est le fait qu’Alpharius et Omegon aient été dispersés sur deux planètes différentes, chacun dans sa propre capsule.
J’ai trouvé ça bizarre car dans un flashback d’un ancien bouquin de l’Hérésie, il me semble pourtant qu’on les entraperçoient tous les deux dans une même couveuse. scratch


Enfin, les mecs ont DEUX Gloriana et ils se se demandent encore si l’Empereur les a créé en tant que jumeaux ou si c’est le Warp qui les a splité en deux lorsqu’ils ont été expulsés avec tous leurs frères dans les courants de l’Immaterium xD, auquel cas l’Empereur ne serait pas au courant de l’existence d’Omegon.

Moi je pense la question elle est vite répondue.



Noté Bon.
Je pense que c’est le meilleur tome Primarques sur les 5-6 que j’ai lus jusqu’à présent.
Riche en fluff, avec une narration léchée, impressionnante pour un format aussi court, et un travail de fond remarquable pour un auteur qui est censé être encore un noob.
La doctrine d’Alpharius et de l’Alpha Legion est bien représentée, de manière crédible, avec une vraie justesse, sans fausse note ni enfumage abscons.

Dommage pour ces quelques petits égarements fluff et ces partis pris sur la personnalité d’Alpharius qui viennent légèrement plomber le ressenti. Le gars a tout vu, tout fait, et lui et sa légion sont un peu trop mis sur un piédestal dans le contexte de la Grande Croisade. Je pense que le fossé créé avec les autres primarques et légions est tout simplement trop grand, quand bien même ça soit narrativement badass.

Et puis il y a encore de l'acharnement sur Dorn, qui est encore vu de manière toute particulière comme un tocard :/ J’espère que l’équilibre va être rétabli dans son propre volume, mais bon si c’est encore French à la manœuvre j’ai bien peur que ça verse une fois de plus dans l’autodénigrement… M’enfin, j’aurai quand même la satisfaction de savoir lequel des deux primarques a fini comme une merde face à l’autre en fin de compte héhé.

Et sans vouloir remettre une pièce dans la machine, léger bémol aussi sur les sensibilités contemporaines de l’auteur qui transpirent peut-être un peu trop dans sa production (du fait que ça soit aussi récurrent). On voit ici un couple d’homosexuels avec leur enfant biologique - clone ou autre - qui semblent acceptés par l’Imperium. On a aussi des passages manichéens sur une "crise aux frontières" avec de pauvres réfugiés gentillets et soumis qui ont fui leur monde envahi par les xenos et qui subissent maintenant les foudres d’une population locale enragée qui les méprise gratuitement et veut s’en débarrasser par la force.



Les Primarques - 14 - Alpharius: Tête de l'Hydre de Mike Brooks 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 4627

Revenir en haut Aller en bas

Les Primarques - 14 - Alpharius: Tête de l'Hydre de Mike Brooks Empty Re: Les Primarques - 14 - Alpharius: Tête de l'Hydre de Mike Brooks

Message par Zekka Ven 15 Oct 2021 - 21:39

Emperor a écrit:
Spoiler:
Autre point qui m’a fait tiquer, c’est le fait qu’Alpharius et Omegon aient été dispersés sur deux planètes différentes, chacun dans sa propre capsule.
J’ai trouvé ça bizarre car dans un flashback d’un ancien bouquin de l’Hérésie, il me semble pourtant qu’on les entraperçoient tous les deux dans une même couveuse. scratch
Spoiler:
Alors, ça remonte un peu, mais il me semble qu'il s'agit bien de 2 morceaux de la même cuve, car, dans mon souvenir, Alpharius réalise dès sa sortie qu'il manque un bout de la cuve et ça le surprend d'ailleurs qu'il sache que c'est une cuve ^^
Zekka

Zekka
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1292
Age : 29
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Les Primarques - 14 - Alpharius: Tête de l'Hydre de Mike Brooks Empty Re: Les Primarques - 14 - Alpharius: Tête de l'Hydre de Mike Brooks

Message par Emperor Jeu 21 Oct 2021 - 11:18


Zekka a écrit:
Spoiler:
Alors, ça remonte un peu, mais il me semble qu'il s'agit bien de 2 morceaux de la même cuve, car, dans mon souvenir, Alpharius réalise dès sa sortie qu'il manque un bout de la cuve et ça le surprend d'ailleurs qu'il sache que c'est une cuve ^^



Spoiler:
Ah oui c'est bien possible. A la lecture mon esprit cartésien avait plutôt imaginé que le truc s'était éparpillé lors de la rentrée atmosphérique. Foutu Warp :p



Les Primarques - 14 - Alpharius: Tête de l'Hydre de Mike Brooks 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 4627

Revenir en haut Aller en bas

Les Primarques - 14 - Alpharius: Tête de l'Hydre de Mike Brooks Empty Re: Les Primarques - 14 - Alpharius: Tête de l'Hydre de Mike Brooks

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum