Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-42%
Le deal à ne pas rater :
Acer Chromebook Plus Vero 514 – PC portable 14″ (via ODR 50€)
319.99 € 549.99 €
Voir le deal

Le Diable Catachan de Justin Woolley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VOTRE APPRÉCIATION GLOBALE DU ROMAN:

Le Diable Catachan de Justin Woolley I_vote_lcap0%Le Diable Catachan de Justin Woolley I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Le Diable Catachan de Justin Woolley I_vote_lcap0%Le Diable Catachan de Justin Woolley I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Le Diable Catachan de Justin Woolley I_vote_lcap100%Le Diable Catachan de Justin Woolley I_vote_rcap 100% 
[ 1 ]
Le Diable Catachan de Justin Woolley I_vote_lcap0%Le Diable Catachan de Justin Woolley I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Le Diable Catachan de Justin Woolley I_vote_lcap0%Le Diable Catachan de Justin Woolley I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Le Diable Catachan de Justin Woolley I_vote_lcap0%Le Diable Catachan de Justin Woolley I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 
 

Le Diable Catachan de Justin Woolley Empty Le Diable Catachan de Justin Woolley

Message par Nico. Mar 31 Oct 2023 - 0:31

Présentation:







==> Le Diable Catachan Semi Poche

Lorsque le colonel Haskell "" Poing de l'Enfer "" Aldalon et le 57e des Gardes de la Jungle Catachans débarquent sur la planète Gondwa VI, ils la trouvent sous le joug de la menace sans cesse croissante des peaux vertes. Plutôt que de renforcer les maigres défenses, ils décident de passer à l'offensive et de reprendre l'Avant-poste Quatre... mais ils se retrouvent chargés de l'unique survivant de la chute de l'avant-poste, le soldat Torvin de la 2e infanterie de Skadi, à peine formé.

Tandis que l'Astra Militarum et les orks s'affrontent et que le colonel Aldalon doit assumer le véritable coût de la victoire, Torvin se retrouve tout autant menacé par les Gardes de la Jungle, qui le soupçonnent de lâcheté, que par les vils xénos... à moins qu'il ne parvienne à surmonter cette épreuve du feu et à gagner non seulement le respect mais aussi sa place au sein des Diables Catachans.

336 pages • Novembre 2023 • ISBN 9781804073797 • Illustration de ???

Le Diable Catachan de Justin Woolley Blpro181

Critique VO de Solaris:

Spoiler:

logo2


Dernière édition par Nico. le Mar 31 Oct 2023 - 18:52, édité 1 fois


Le Diable Catachan de Justin Woolley 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 10451
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Le Diable Catachan de Justin Woolley Empty Re: Le Diable Catachan de Justin Woolley

Message par Cadia Mar 31 Oct 2023 - 18:38

Rien que le résumé ne me fait déjà pas envie. On dirait un "réchauffé" habituel d'une histoire du bleu qui va devoir prouver sa valeur devant des type trop badass...

Et en plus c'est contre des orks. Les xenos que j'apprécie le moins à wh40000.

Donc sans moi, sauf si tout d'un coup les critiques sur ce site indiquent que ce roman est un indispensable Laughing


Cadia
Scout
Scout

Messages : 106

Revenir en haut Aller en bas

Le Diable Catachan de Justin Woolley Empty Re: Le Diable Catachan de Justin Woolley

Message par Nico. Mar 31 Oct 2023 - 18:59

J'avais oublié d'ajouter la critique de Solaris dans la présentation, et jme suis aussi rendu compte que je n'avais pas fait de retour alors que j'avais aimé ce roman. Chose exceptionnelle pour moi, le côté Orks m'a plu parce que ya des kommandos, ceux qui tentent d'être discrets ce qui amène à des dialogues/scènes drôles. Du niveau des Catachans c'est sympa aussi, ça change des cadiens. Je sais que j'avais apprécié la lecture alors que je m'attendais à un truc basique, ce n'est pas exceptionnel mais suffisamment original pour le tenter. Solaris a bien résumé. Wink


Le Diable Catachan de Justin Woolley 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 10451
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Le Diable Catachan de Justin Woolley Empty Re: Le Diable Catachan de Justin Woolley

Message par Rhydysann Ven 15 Déc 2023 - 10:09

Après une pause de lecture WH40K ce roman a la lourde tâche de reprendre mon calendrier de lecture BL. Et je dis bien lourde tâche car j’ai notamment lu juste avant l’excellent « la fileuse d’argent » de Naomi Novik et la différence de niveau d’écriture (ainsi que de scénario) c’est lourdement fait ressentir entre les deux livres.

J’étais donc partie sur une critique assez négative (et bâtarde) avant de tout reprendre à zéro afin de ne pas pénaliser ce roman qui a eu moins de chances que certains dans l’ordre de lecture qui était pourtant bien pire en termes d’écriture.

Certifié sans spoil.
Bonne lecture.


- Scénario et mise en scène = 4/5


Un scénario au premier abord assez classique où l'on suit dans un premier temps une jeune recrue faire ses premiers pas, maladroit, dans ce qu’est la guerre éternelle de Warhammer 40K. Envoyé sur un monde jungle afin d’affronter des orks, son contingent est vite massacré lors d’un assaut massif sur l’avant-poste qu’il tenait. Unique rescapé par un pur coup de chance, le vétéran sergent l’ayant envoyé rendre compte de la situation de l’avant-poste à l’état-major la commissaire du coin le suspecte de lâcheté.

Cet incident coïncide avec l'arrivée des Catachan et de son colonel bougon. Ceux-ci experts en combat de jungle décident de reprendre l’avant-poste ultra-important avec deux escouades et le chef de régiment. La jeune recrue finit de compléter ce tableau.

Et vous l’aurez compris cette pauvre recrue va devoir faire petit à petit sa place au sein des Catachans jusqu’à être complètement acceptée et blablabla…

J’ai trouvé que le scénario souffrait de plusieurs grosses lacunes telles que la stupidité d’envoyer justes deux escouades reprendre l’avant-poste Ork de ce qui semble être la seule et unique menace de la planète plutôt qu’avec tout le régiment.

Le fait que le reste du régiment de la recrue disparaît par magie, et je parle bien de ceux qui étaient non pas à l’avant-poste mais toujours en vie dans la capitale planétaire.

L’intégration du jeune soldat chez les Catachans, quoiqu'assez intéressante du fait qu’elle mette en valeur la supériorité des soldats à la lame et au bandana rouge sur le reste des bidasses de base de la garde, est très rush. En une semaine le héros du roman se retrouve quasi aussi efficace que ces hommes et femmes qui ont vécu l’enfer vert de Catachan pendant des années, mouais…

D’un autre côté il y a des bonnes choses comme cette culture Catachan bien mise en valeur et la façon de penser basique de ceux-ci. J’ai aussi trouvé que l’auteur ne partait pas partout et n'intègre pas 40K personnages pour rien mais est resté sur une opération minime ce qui a rendu la lecture à mes yeux beaucoup plus sympathique.  Je le précise car lors des dernières sorties de BL GIMP ce ne fut pas souvent le cas.

Mais aussi ces personnages pas totalement blanc ou noir, avec ce colonel ultra psychorigide, au bord de la démence ou ce jeune soldat totalement blasé et dépressif finissant par se faire à son destin de garde dans un excès de folie.

Mais et surtout, je n’en ai pas parlé délibérément pour le moment mais tout comme pour "Karskin" d’Edoardo Albert, les gardes se font voler la vedette par leur opposant Xenos. Et là je n’ai pas grand-chose à dire de négatif de ce côté-ci.

Autant j’avais eu du mal avec le livre sur les Orks de Brooks, autant ici c’est passé sans souci. Avec ce pauvre Blood Axes au milieu des Death Skulls qui essaye de se frayer un chemin dans la hiérarchie verte, problème étant qu’il tient bien plus de Mork que de Gork. Considéré comme un fou par les autres orks du fait de l’utilisation de « taktik » il va devoir faire preuve d’ingéniosité ainsi que de mimétisme des « zoms » pour arriver à ces fins. Les chapitres de ce personnage sont vraiment les meilleurs et les plus rafraîchissants du roman. Juste pour ceux-ci le roman vaut le coup d’être lu.
Concernant la fin

Spoiler:


- Style et écriture = 3/5


Autant la partie scénario et orkesque est assez bien écrite, autant la partie garde est un poil décevante. Avec cette plume légère mais qui m’a l’air grandement de manquer d’expérience, cela se voit notamment avec le grand nombre de répétition du mot Catachan un bien trop grand nombre de fois.

Avec ces personnages principaux et secondaires humains manquant parfois de charisme, les descriptions de l’environnement parfois trop basique, etc…

Et c’est bien dommage car il y a du bon dans les idées mais il manque une bonne mise en valeur.
À voir si l’écrivain finira par faire un nouveau livre afin de comparer son avancée stylistique mais pour le moment comme c’est souvent le cas pour les nouvelles têtes de la BL le style d’écriture ne m’a pas convaincu.


- Intérêt fluffique = 3/5


L’univers 40K est plutôt bien appréhendé.

La garde impériale et notamment l’efficacité des Catachans bien mise avant.

Je retiendrai par exemple les livrets de propagande pour les gardes de base décrivant par exemple les orks massif mais faible au corps à corps pour inciter les nouvelles recrues à ne pas fuir devant les monstruosités vertes ou bien encore le manuel du parfait petit garde et de tout le matériel de ce dernier pour survivre. Matériel jugé inutile par les Catachans (à raison pour la mission).

Mais aussi le fait que les Catachans considèrent des régiments Cadiens, Krieg, d’Armageddon etc… comme leurs égales alors que les mondes dit faible (en paix) ne sont rien d’autres que des parodies de guerriers.

De l’autre côté voir des orks mettre des « Taktik » en place comme dans « Ruze Brutal » est toujours un apport fluff.

La seule stupidité fluffique que j’ai notée est lorsqu’un garde Catachan raconte que ceux-ci n’ont pas besoin de ration et ne se nourrissent que de la chasse sur les planètes où ils vont. J’ai bien envie de les voir se nourrir dans des citées ruches ou dans des zones hostiles (style première ligne dans des tranchées) où il n’y a rien à des kilomètres la ronde et chasser les animaux pour se nourrir tous les jours.


- Appréciation personnelle = 3/5


La définition même du livre de gare.

J’ai passé un bon moment sans prise de tête. Certes le roman est loin d’être parfait mais je préfère ce genre de bouquin simpliste mais non prise de tête que ce que j’ai pu lire récemment. Surtout lorsque le talent d’écriture n’y est pas, il n'est pas nécessaire de se lancer dans trop compliqué et j’ai l’impression que pour un premier livre et une première mise en œuvre « Woolley » l’a compris. Simple mais efficace, un théâtre d’opération simple racontant une histoire simple et le tour est joué.

J’avais dans un premier temps mis le roman dans la catégorie moyenne mais à la suite de la lecture de mes notes et à la rétrospective de mes dernières lectures Astra Militarum j’ai décidé de rehausser mon avis puis de le refaire descendre en catégorie moyen. Il y a de très bonnes idées mais des vraies lacunes en matière de style d’écriture.

Noté moyen

Je ne suivrai pas forcément l’évolution de l’auteur mais assez curieux de voir ce qu’il donnera par la suite.


- Note globale = Total des points 13/20


Prochain retour et lecture BL, "Pèlerine" de Justin D Hills. Je crains le pire !


Le Diable Catachan de Justin Woolley Playgw16
Rhydysann

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1983
Age : 25
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le Diable Catachan de Justin Woolley Empty Re: Le Diable Catachan de Justin Woolley

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum