Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

[ Lettres de sang 08 ] : Une dernière pour la route.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Lettres de sang 08 ] : Une dernière pour la route. Empty [ Lettres de sang 08 ] : Une dernière pour la route.

Message par Honsou Tof Dim 30 Mar 2014 - 23:45

Une dernière pour la route.




L'aube commençait à distiller sa teinte dorée à travers ce ciel encrassé par les gaz de combats, il respirait péniblement derrière son masque, tentant de reprendre un souffle voué à s'éteindre. Accroupis derrière un pilier ravagé par la mitraille adverse, il observait stoïquement la scène. Les ombres ennemies se faufilaient vers leur position mise à mal. La perspective d'une curée vengeresse donnait à ces chiens une audace répugnante. Le massacre avait duré toute la nuit. L'approvisionnement en munitions avait cessé il y a plus de deux heures, le laissant perplexe quant à l'état des lignes arrières. Plus aucune communication ni réponse n'était parvenue à son escouade en perdition. Son unité et lui étaient dangereusement isolés du reste des leurs, désormais les seuls à tenir cette section du front. Sa main engourdie par le combat ininterrompu se dirigea vers son dernier chargeur ....






Au commencement ...

Sub-Sector 384 /87/BS /SW-Bakka

Henken : Lune de Delta Prime.



Tout s'était passé très vite.

Sur cette lune constituée en majeur partie de mers et d'océans, les ports se sont naturellement développés et l'industrie de la pêche a donné naissance à une population vivant essentiellement des ressources maritimes apportant avec elle croyances et rumeurs de toutes sortes. Certains marins avaient vu des choses plus qu'étrange et rapporté des histoires fantastiques de créatures et de fantômes. Les F.D.P. en place laissait libre cours à ces ragots. Jusqu'à ce soir où ...

La patrouille désignée sous le nom de code Fg T-113 terminait sa ronde. Une routine pour ses cinq membres des F.D.P. C'est le caporal qui entendit le premier ce son étrange. Un murmure qui venait des plages environnantes. Pas évident en fin de mission, mais il fallait vérifier. Le rapport remis ce soir là à leur supérieur aurait pu prêter à rire si les événements que nous connaissons aujourd'hui ne s'étaient pas produit...  

Il en ressortait que les plages étaient remplies de la populace locale. Tous agenouillés et psalmodiant une litanie dans un langage inconnu. La milice déclara aussi avoir nettement vu une brume fluorescente s'étaler au dessus de la surface de l'eau et des êtres à l'allure imposante en sortir. Ils n'étaient pas nombreux et s'éparpillaient entre les adorateurs. Une fois la stupeur estompée, il s'avéra que les êtres en question étaient vêtus d'armure Terminator à la livrée inconnue jusqu'alors. Ils apportaient avec eux des balises qu'ils installaient un peu partout sur la plage.

Et les vaisseaux sont venus vomissant des soldats vêtus de longs manteaux ou de vestes de couleurs mauves et oranges qui déchargeaient des armes blanches pour armer la population. Ils étaient équipés d'armes lasers et de fusils à munitions. Certains portaient des armes lourdes. Parmi eux des gradés imposaient un semblant de discipline et d'organisation au sein des ces bataillons. Ils apportaient la mort avec eux.

La défense s'organisa assez vite.

Les quatre bataillons F.D.P. disposés en arc de cercle sur les hauteurs tenaient bon. Mais l'apport ennemis en munitions et en troupes allaient vite avoir raison de leurs défenses. La planète était perdue. Il fallait évacuer et se regrouper en attendant les renforts promis par la Garde Impériale. Le cinquième bataillon du Capitaine Jouran fut désigné pour constituer ce dernier rempart de fortune qui permettrait aux forces restantes de se replier. Ces hommes allaient tenir toute une journée du haut de leur colline...

Désespérance ...

Le drone de reconnaissance survola une fois de plus les lignes ennemies sans être inquiété une seconde. Ils n'essayaient même plus de le détruire lors de son passage. Les renseignements sur leurs positions restaient inchangées depuis près de quatre heures et rien au monde n'aurait pu changer la donne : tout était perdu. Les forces « cultistes » des adorateurs de dieux anciens oubliés depuis longtemps étaient vainqueurs sur tout les fronts.

De toute façon le corps du soldat Tomley, serveur-radio de l'unité,  criblé d'impacts, gisant dans le coin de la pièce pouvait témoigner que l'escouade « Tornade 012 » n'était plus en mesure de recevoir quoique ce soit. A quoi bon après tout...Les jeux étaient faits. C'est ce que pensait le sergent Davenly en enclenchant son dernier chargeur dans son fusil d'assaut. Vétéran et personnage haut en couleur pour ces réflexions souvent acerbes, il était un des gradés les plus respecté par ses hommes. Et, en l’occurrence, le seul gradé encore en vie. Une poignée d'une dizaine de braves se battaient et résistaient au-delà de toutes tolérances humaines.

« Sergent Yahvin, vient me voir ... Sans te faire sauter le caisson ... . »

La voix forte du sergent portait au-dessus du vacarme des impacts et des tirs qui fusaient de partout. Un vrai enfer de bruit et de fureur. Le jeune soldat se fraya un chemin jusqu'à lui et se terra en entendant le bon moment pour parler.

«  A vos ordres, Sergent ...Mais je ne suis pas sergent... ».

Le visage bourru et couturé de cicatrices de Davenly se tourna vers le milicien . Comme pour le jauger. Un sourire en coin lui fit comprendre qu'il avait choisit le bon élément.

-« Si je dis qu' t'es sergent, c'est qu't'es sergent. Il reste combien de tes compagnons ? »
-« Ben ... y a Jimmy, Lorgan et  ... ».
-« je te demande pas une liste d'invitation au prochain bal du colonel. Donne-moi simplement un chiffre bon-sang...Et en passant, file-moi ta ration de gnôle de ce vieux Garvey ».

Le jeunot lui tend sa bouteille d'alcool distillé par ce vieux briscard de Garvey, paix à son âme. Il va falloir recruter serré pour en trouver un comme lui. Pas un bon soldat, mais pour distiller la gnôle, y avait pas mieux dans tout le régiment.

-« 17 avec toi sergent ».
-« Tu prends le commandement de tes potes. Je vais rester un petit peu dans le coin histoire d'occuper ces énergumènes. Toi ...tu te tires ... »
-« Ils partiront pas sans vous ... »
-« Tais-toi... Je suis déjà mort p'tit. »

Il retira sa main rougie de sang de son flanc. Une balle l'avait atteint un peu plus tôt dans la journée. Il n'était pas encore hors course, mais s'en était fini pour lui.

« Tu sais p'tit, j'ai été dans ton cas. On m'a demandé de me replier alors que d'autres gars restaient pour nous couvrir. J'ai couru aussi vite que j'ai pu. Pas par peur. Je voulais être le plus loin possible quand le massacre commencerait. Ils sont tous morts pour qu'on puisse se sauver. Et c'est ce que nous avons fait. On s'est sauvé. Et ce soir là, quand je suis rentré, je me suis surpris à apprécier cette putain de soupe froide et cette putain de potée insipide comme si je participais au plus grand des banquets. En pensant à ces hommes qui ont donné leurs vies pour la mienne... C'est la moindre des choses non ? »

Il resta pensif un instant ...

« Pour sûr que c'est la moindre des choses... ».




Une dernière pour la route ...

Seul.

Tu es seul désormais. Livré à toi-même. Tu sais que tu vas mourir. Tu es prêt.

Tu goûtes à ce moment privilégié où tu cesses d'être la proie et où tu deviens chasseur.

Quand tu deviens poussières et que tu n'es plus qu'une ombre. Tu te fonds alors dans le décor. Tu deviens invisible. Tu es l'invisible.

Celui qui apporte la mort.

Pour un court instant tu vas décider de qui va vivre et qui va mourir. Pour un instant, seulement.

Ne te sens-tu pas comme un Dieu ?

Tu te dis que tu es trop humble pour prétendre te rapprocher de cet état divin. Néanmoins, tu te laisses envahir par ce sentiment et tu deviens « force et volonté ». L'instinct est plus fort et tu te laisses tout naturellement guider. Tu n'es plus « toi ».

Ne l'as-tu jamais été ?

Tu es la mort incarnée.

Le premier tir atteint sa cible en pleine tête. Ils se retournent histoire de voir d'où provient ce danger inattendu, et déjà un deuxième tombe. La surprise passée les tirs adverses pleuvent vers ta position. Mais tu n'es déjà plus là.

Tu deviens « mouvance » et « fluidité ».

Tu te laisses couler vers un deuxième abris. Étrangement la douleur causée par ta blessure s'estompe. Les balles suivantes font mouches. Et ils tombent encore.

Tu es joueur.

Tu gardes toujours un joker dans ta manche.  Celui-ci se présente comme un guerrier ennemi anodin. Même pas armé. Il porte sanglé autour de lui un sac rempli de grenades et de munitions en tout genre qu'il distribue aux hommes armés de fusils. Il n'y a même pas à réfléchir.

Il te reste une cartouche.

Une dernière pour la route...

Ta vision se brouille soudain. Ta vie te quitte. Tu t'installes confortablement. Quitte à partir de cet enfer, autant prendre ses aises. Et pourquoi partir seul. Ils sont tout prêt maintenant. Ils ne te croient plus menaçant.

Ton arme à tes côtés, presque inoffensive.

Le canon  n'est pas placé ainsi par hasard. Il n'y a pas de hasard. Pas pour un sergent vétéran comme toi. Il pointe vers un sac. Un sac rempli de grenades et de munitions en tout genre.

Une dernière rasade de ce tord-boyaux.

« Par l'Empereur, t'es un fichu tir-au-flanc et plutôt nul comme soldat, mais pour ce qui est de fabriquer de la gnôle, tu sais y faire mon salaud »

« Une dernière pour la route les amis ... ».

Un doigt presque mort presse une détente  de métal et soudain tout s 'embrase .  
Et dans une lueur où le froid et la douleur  n'ont plus de raison d'être, un corps s’éteint et une âme de guerrier s'envole, vivante pour l'éternité, destinée à pleurer le sort de l'humanité qui continuera de se déchirer parce qu’elle est ainsi faite.

Le sergent Davenly , matricule 256968 est mort sur  Henken, une lune perdue de Delta Prime pour que ces hommes puissent survivre. Sans doute qu'une médaille lui sera décernée post-mortem.

Dans une cantine à  des années lumières de ces bourbiers, quelques hommes apprécient une putain de soupe froide et une putain de potée insipide comme si ils festoyaient au plus prestigieux des banquets.

Après tout, c'est la moindre des choses, non ?


Voilà. Encore une fois, en dernière minute ...

(1715 mots d'après mon traitement de texte ...) ...


" Dans le doute, frappe encore...."   chaosign


http://arghail.blogspot.be/
Honsou Tof

Honsou Tof
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2301
Age : 53
Localisation : Terne et grise Belgique au coeur chaud

http://arghail.blogspot.be/

Revenir en haut Aller en bas

[ Lettres de sang 08 ] : Une dernière pour la route. Empty Re: [ Lettres de sang 08 ] : Une dernière pour la route.

Message par Magnus Lun 31 Mar 2014 - 10:39

Malgré un début que je trouve un peu moyen , on s'attache au sergent , avec une 2ème partie de bien meilleure facture.

Bravo !


———
"Pride,not flesh, is weak"
vulkan

"Quel mal pouvait bien causer l'étude et l'apprentissage ?"
magnus
Magnus

Magnus
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2299
Age : 43
Localisation : Normandie , LE pays du Cidre ...

Revenir en haut Aller en bas

[ Lettres de sang 08 ] : Une dernière pour la route. Empty Re: [ Lettres de sang 08 ] : Une dernière pour la route.

Message par Garvieloken Lun 31 Mar 2014 - 17:55

Franchement j'ai beaucoup aimé, on est vraiment dedans et les personnages sont attachants ( entre autre Davenly ). Je rejoins l'avis de Magnus cependant, la deuxième partie est peut être un peu plus fluide, la 1ère faisant un peu trop compacte à mon goût. Pour moi ce sera +1 Wink


Tout n'est que poussière.
Garvieloken

Garvieloken
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 640
Age : 22
Localisation : Prospero : Tizca

Revenir en haut Aller en bas

[ Lettres de sang 08 ] : Une dernière pour la route. Empty Re: [ Lettres de sang 08 ] : Une dernière pour la route.

Message par Emperor Lun 7 Avr 2014 - 16:24


Bravo pour l'émotion et la potée !

Et j'aime vraiment tes passages au présent.

Bon petit texte, avec une morale et tout. okay



[ Lettres de sang 08 ] : Une dernière pour la route. 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 4588

Revenir en haut Aller en bas

[ Lettres de sang 08 ] : Une dernière pour la route. Empty Re: [ Lettres de sang 08 ] : Une dernière pour la route.

Message par uther33 Sam 26 Avr 2014 - 11:57

Une deuxième partie très attachante et l'emploi du présent une bonne idée ... Merci pour cette lecture  Very Happy 


Haut Connétable Uther - Pour les Black Librarians ! Pour le Forum !


[ Lettres de sang 08 ] : Une dernière pour la route. Bannie10
Ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire
uther33

uther33
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 5674
Age : 50
Localisation : Guyenne

Revenir en haut Aller en bas

[ Lettres de sang 08 ] : Une dernière pour la route. Empty Re: [ Lettres de sang 08 ] : Une dernière pour la route.

Message par Vlad Dim 27 Avr 2014 - 13:28

Très bon texte, comme toujours avec toi !

Bravo pour l'emploi du présent, c'est rare, mais tu t'en sors très bien !

Bravo !


[ Lettres de sang 08 ] : Une dernière pour la route. Helder10
Vlad

Vlad
Primarque
Primarque

Messages : 3567
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

[ Lettres de sang 08 ] : Une dernière pour la route. Empty Re: [ Lettres de sang 08 ] : Une dernière pour la route.

Message par - Ghost of Arkio - Lun 28 Avr 2014 - 0:27

J'ai bien aimé la mise en page et comme The Emperor God, tu as choisi de glisser ta propre intro plutôt que de rentrer direct dans l'intro imposée.
Ton intro est presque une "cinématique" qui met bien dans l'ambiance mais je pense que tu aurais pu gagner des points à mieux mettre en valeur "ta" suite directe à l'intro imposée, à la seciton suivante.

Récit efficace et lecture fluide, on sent bien les différents tableaux et virages du scénario, avec en prime un jonglage entre les points de vue et la narration au "tu"; c'est osé mais maîtrisé.

Cette invasion, c'est les Sons Of Beyond..? Smile
=> un + je trouve le fait que tu poursuis sur le même BG, ça donne à tes LdS une espèce de signature ! Wink
- Ghost of Arkio -

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10972

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

[ Lettres de sang 08 ] : Une dernière pour la route. Empty Re: [ Lettres de sang 08 ] : Une dernière pour la route.

Message par Honsou Tof Mar 29 Avr 2014 - 7:56

@Ghost : C'est bien les "Sons Of Beyond ". Une manière d'introduire un de mes prochains projets de figurines : une faction de ce Chapitre renégat basé dans les océans. D'où un schéma de couleur autre que celui que j'utilise pour l'instant pour ces guerriers.

Pour l'intro., j'aurai peut-être dû commencer par la partie intitulée "Désespérance" et ajouter le début après, en flash-back ... .

Merci pour les retours et bon LDS 09 ...


" Dans le doute, frappe encore...."   chaosign


http://arghail.blogspot.be/
Honsou Tof

Honsou Tof
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2301
Age : 53
Localisation : Terne et grise Belgique au coeur chaud

http://arghail.blogspot.be/

Revenir en haut Aller en bas

[ Lettres de sang 08 ] : Une dernière pour la route. Empty Re: [ Lettres de sang 08 ] : Une dernière pour la route.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum