Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

L'Infini et le Devin de Robert Rath

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VOTRE APPRÉCIATION GLOBALE DU ROMAN:

L'Infini et le Devin de Robert Rath I_vote_lcap0%L'Infini et le Devin de Robert Rath I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
L'Infini et le Devin de Robert Rath I_vote_lcap0%L'Infini et le Devin de Robert Rath I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
L'Infini et le Devin de Robert Rath I_vote_lcap0%L'Infini et le Devin de Robert Rath I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
L'Infini et le Devin de Robert Rath I_vote_lcap0%L'Infini et le Devin de Robert Rath I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
L'Infini et le Devin de Robert Rath I_vote_lcap0%L'Infini et le Devin de Robert Rath I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
L'Infini et le Devin de Robert Rath I_vote_lcap100%L'Infini et le Devin de Robert Rath I_vote_rcap 100% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 1
 

L'Infini et le Devin de Robert Rath Empty L'Infini et le Devin de Robert Rath

Message par Nico. Mer 28 Oct 2020 - 18:28

Présentation:





==> L'Infini et le Devin Trade Paperback

Avant que l'être appelé l'Empereur ne se révèle, avant la montée des aeldari, avant que les nécrontyrs échangent leur chair contre du métal immortel, le monde est né dans la violence.

Même lorsqu'ils habitaient des corps de chair, Trazyn l'Infini et Orikan le Devin étaient des opposés polaires. Trazyn, un collectionneur de bizarreries historiques, préside une galerie remplie d'artefacts - et de personnes - les plus dangereux du passé galactique. Orikan, un chronomancien sans égal, dessine des zodiacs qui prédisent et manipulent l'avenir. Mais quand un artefact émerge qui peut détenir la clé de la prochaine évolution des nécrons, ces deux obsessionnels entrent dans un jeu de plusieurs millénaires du chat et de la souris qui met fin aux civilisations, remodèle les chronologies et change les deux pour toujours. Alors que les énigmes se déroulent et que d'anciens secrets sont révélés, la question demeure: leur querelle sauvera-t-elle la race des nécrons ou la détruira-t-elle?

384 pages • Novembre 2020 • ISBN 9781780306186 • Illustration de Lie Setiawan


L'Infini et le Devin de Robert Rath Zef10


logo2


L'Infini et le Devin de Robert Rath 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 9608
Age : 31
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

L'Infini et le Devin de Robert Rath Empty Re: L'Infini et le Devin de Robert Rath

Message par Nico. Jeu 26 Nov 2020 - 17:43

Comme cela m'arrive rarement, je vais poster un retour dans la section VF vu qu'il est sorti peu de temps après la VO et que je n'ai rien écris dessus depuis. A savoir que j'ai terminé ce livre il y a quelques semaines déjà mais je n'avais pas envie d'en faire un retour tellement je n'ai pas aimé ce livre, mais après coup je me dis que ça pourrait servir à certains qui hésiteraient. J'attendais des retours de la VF mais personne ne semble avoir pris la peine de lire ce livre, donc je m'y colle. Je vous préviens, cela ne sera pas un retour comme d'habitude. Je vais surtout râler et critiquer de façon peu constructive.

Ce livre m'a lassé, énervé et dépité. Pourquoi ? Parce que c'est un roman pour adolescents avec des Nécrons au comportement d'ados attardés. Je trouve cela vraiment inadmissible cette orientation GW à tout aseptiser et rendre plus lisse, plus vendable pour un grand public. Les Nécrons, j'adorais cette armée dans les années 2000, ils étaient mystérieux, ils venaient tuer tout ce qui bouge sans un mot ou émotion, ça c'était classe. Et puis pour faire des livres sur eux on s'est dit qu'il fallait bien les faire parler un peu, ils ont donc commencé à dire que les plus hauts gradés avaient encore leur mémoire et la possibilité de parler. Chouette, on pouvait avoir des histoires côté Nécrons ! Il y en a eu très peu au fil des ans, aucun roman complet, juste une novella et des histoires courtes. Mais bon tant pis, les Nécrons ça restait cool et une menace bien puissante et sombre. Et puis GW a décidé que les nouveaux Nécrons devaient être ultra bavards et moins faire peur, suffit de voir leurs artworks très lisses et bien llooooooiiiiinn des super cool artworks Nécrons des années 2000 où cette race faisait encore peur. Regardez moi cette couverture de livre, ça vous fait penser aux Nécrons ? On est loin, très loin, du style graphique de la V3 et de leur codex de l'époque. C'est flamboyant, ça brille, c'est très soft dans le style graphique, bien lisse. Faut humaniser les nécrons, faut que le lecteur puisse s'y identifier, c'est important de s'identifier aux personnages vous comprenez, donc pourquoi faire des Nécrons méchants qui ne pensent qu'à tuer toutes les autres races si on peut faire des Nécrons qui se chamaillent entre eux comme des gamins ? Bingo ! Merci GW pour ce choix.

Oui je m'énerve et je n'ai pas encore parlé du livre, mais il n'y pas grand chose à raconter. En gros, on suit une rixe entre Trazyn et Orikan sur plusieurs millénaires. Parce que oui, l'auteur s'amuse du fait que sont des immortels pour faire durer sur des milliers d'années l'intrigue, l'idée en soit pourrait être intéressante mais je trouve cela mal exécuté. C'est vraiment juste pour faire la blague de "oh j'ai étudié un truc sans bouger pendant 200 ans, je m'en fiche je suis immortel LOL" et de grooooossssssses facilités scénaristiques comme j'en ai rarement vu. Tu dois faire un truc à un moment précis pour que tout concorde ? Pas de problème, la prochaine fois que ça sera aligné ça sera dans 2300 ans, c'est pratique cela te laisse le temps de te préparer et de faire progresser l'histoire. Donc on voit vite fait ce que font les deux idiots pendants ce temps (oui idiots, j'y reviendrai) et c'est du genre "trop bien j'ai étudié une carte pendant 500 ans, fait un truc inutile pendant 1200, je m'en fiche du temps je suis immortel LOL", ils arrivent sur place, forcément ça foire mais PAS DE PANIQUE vous pourrez recommencer dans environ 1368 ans d'après de nouvelles prédictions sorties de nulle part, donc aller on recommence on fait passer 1368 ans en regardant les deux faire des trucs comme "hey si j'étudiais ce truc pendant 500 ans, et puis je vais servir un lord pendant 700 ans, puis après on verra, on s'en fiche je suis immortel LOL". Et bien sûr il se passe quoi une fois arrivé ? Ben ça foire et rebelote. Tout ça pendant tout ce putain de livre. Comme par hasard les deux ennemis de toujours doivent s'unir pour un truc qui n'arrive que tous les X temps (mais ils sont immortels, donc LOL ?) et que même s'ils échouent ben en fait non y'a toujours un autre moyen et on recommence. C'est la même planète pendant des milliers d'années, oui c'est rigolo de voir l'évolution du temps et l'impacte des Nécrons sur cette planète impériale, mais c'est toujours la même chose, ils arrivent, ils échouent, puis finalement ils ont du temps et recommencent, re-échouent, attendent encore, etc. Et ça c'est juste le scénario du livre, en gros les deux s'affrontent pour récupérer le corps du dernier Necrontyr s'étant opposé aux C'Tan et qui ne souffrait pas des maladies de son peuple. Sauf que t'as des tas de péripéties inintéressantes pour combler les laps de temps entre les moments où ils peuvent tenter leur objectif (tous les X années, comme d'hab) et puis même de base, c'est juste inintéressant. Les deux Nécrons veulent récupérer un truc, ouais, et ensuite on fait quoi ? Ba rien, ils ne font que des aller retour jusqu'à y arriver à la fin et là y'a un twist nul mais bon bref.

Ce qui m'a vraiment déplu c'est le ton des Nécrons, particulièrement Trazyn et Orikan, ce sont des putains de gamins/ados qui passent leur temps à se parler comme dans une cours d'école. C'est affligeant, "rolalala je t'ai battu, t'es nul la la la" "euh non mais c'est pas vrai j'avais anticipé et moi euh ben j'ai fait ça na na nère", j'exagère mais vraiment j'ai eu l'impression de lire un truc d'ados tout du long. Cela me fait mal de voir des Nécrons, race que j'adorais et qui était en deuxième position après la Garde Impériale dans mon coeur, rabaissée à n'être qu'une race de crétins qui se battent entre eux pour des raisons débiles. Et puis ils arrivent même a faire une COURS DE JUSTICE Nécrons, oui oui, les deux sont jugés à un moment, donc y'a un magistrat, des juges, etc. C'est ridicule quand on y pense, les NECRONS PUTAINS !!!! Donc y'a Jean-Magistrat qui fait un peu vieux papy débordé par la querelle d'ados (ridicule, j'insiste, les Nécrons ne vieillissent pas mais bon lui on dirait un vieux face à des jeunes turbulents), et tout un plaidoyer avec des excuses de chacun des deux, bla bla bla. Vraiment, je suis très sévère mais cela m'a vraiment dépité de lire des comportements pareilles chez les Nécrons, ça n'a aucun sens c'est vraiment d'un ridicule. Je ne lis pas du Warhammer pour me retrouver avec un roman sur un conflit fraternel entre deux adolescents incapables de s'entendre pour des raisons idiotes alors qu'ils sont ultra proches sur beaucoup de domaines. C'est vraiment la rivalisé ultra classique et déjà vu entre intellectuels/inventeurs/autre. Le côté sombre des Nécrons n'éxiste pas ici, le livre est dans le thème de la cover bien colorée et aseptisée. Ah si on va me dire qu'à un moment y'en a un qui utilise des Destroyers et c'est rigolo parce qu'on nous détaille l'évolution de l'impact de quelques Destroyers sans ordres sur une planète, ils détruisent tout méthodiquement. Oui c'est sympa dans l'idée, mais j'ai rigolé quand on me dit que les Destroyers prennent leur temps pour couper tous les arbres, l'herbe, les insectes et même les microbes. Parce que les Destroyers ça veut tuer TOUTE vie, donc tant qu'à faire ça attaque même les microbes tiens, comme ça ça les occupe quelques siècles sans qu'ils ne viennent tuer les humains qui serviront plus tard dans le scénario.

Bref, ce retour est ultra décousu, mais j'ai trouvé ce livre tellement ridicule (et il m'a gavé à lire, il m'a retardé dans mon planning de lecture tellement j'ai galéré à avancer faute d'intérêt) que je me devais de déverser mon fiel. J'aurai aimé voir le retour de quelqu'un d'autre, si ça ce trouve je suis juste ultra sévère parce que je suis trop attaché aux Nécrons d'autre fois mais que quelqu'un qui n'a pas cette attache appréciera le livre ? J'ai vu sur internet des anglophones dire que c'était leur meilleure livre BL jamais lu... je ne comprends pas le goût des anglophones de toute façon. Ou alors c'est le public de la BL qui a changé ? Les gens veulent du divertissement sans se soucier des cohérences ou de la profondeur ? GW a réussi son changement vers une licence pour adolescents entre 10 et 15 ans plutôt que jeunes adultes/adultes ? Entre cette bouse et le chiant Avenging Son, j'me pose des questions. Je suis sûr qu'en relisant les petites histoires dans mon codex V3 je prendrai bien plus de plaisir qu'avec ce roman, au moins dedans les Nécrons sont sans état d'âme et ne se chamaillent pas comme des gamins.

Comme dirait l'autre: "Fuyez, pauvres fous !"


Dernière édition par Nico. le Jeu 26 Nov 2020 - 19:45, édité 1 fois


L'Infini et le Devin de Robert Rath 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 9608
Age : 31
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

L'Infini et le Devin de Robert Rath Empty Re: L'Infini et le Devin de Robert Rath

Message par Thibault ALC Jeu 26 Nov 2020 - 17:52

Shocked Shocked Shocked

Bah Nico t'envoies du lourd là, j'imagine que c'est vraiment à la hauteur de ta frustration en effet ! Rolling Eyes


Thibault ALC
Space Marine
Space Marine

Messages : 213

Revenir en haut Aller en bas

L'Infini et le Devin de Robert Rath Empty Re: L'Infini et le Devin de Robert Rath

Message par - Talos - Jeu 26 Nov 2020 - 18:06

+1 pour ce gros tome négatif dont la couverture laissait malheureusement transparaître le manque de saveur et de grimdark...


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Mon récit en cours sur la VIIIème Légion :
Leviathan - Blog
Leviathan - Black Librarium
Mes reportages historiques, c'est par là : Ad Memoriam



"Mourez comme vous avez vécu, fils de la VIIIème Légion. Drapés de nuit." Konrad Curze.
"Vous êtes une race de proies, rien de plus, rien de moins." Asdrubael Vect.


L'Infini et le Devin de Robert Rath Sml_ga10      
- Talos -

- Talos -
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2330
Age : 31
Localisation : Covenant of Blood

https://leviathan-a-night-lords-story.blogspot.com/2020/07/ave-d

Revenir en haut Aller en bas

L'Infini et le Devin de Robert Rath Empty Re: L'Infini et le Devin de Robert Rath

Message par Emperor Jeu 26 Nov 2020 - 22:23


Aha Nico qui sort la sulfateuse, c'est rare.

J'avais aussi noté cet aspect désagréable d'humanisation des xenos à outrance dans un autre bouquin BL sorti récemment.
Moi aussi je préfère les encarts de codex.

Je ne lis pas du Warhammer pour me retrouver avec un roman sur un conflit fraternel entre deux adolescents incapables de s'entendre pour des raisons idiotes alors qu'ils sont ultra proches sur beaucoup de domaines.

*tousse Primarques *tousse :p

Pour ça aussi que je préfère Dorn d'ailleurs, qui est le plus éloigné de ces débilités puériles héhéhé


Et du coup, la note de ce bouquin ? Quitte à faire politiquement incorrect autant aller jusqu'au bout Razz



L'Infini et le Devin de Robert Rath 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 4588

Revenir en haut Aller en bas

L'Infini et le Devin de Robert Rath Empty Re: L'Infini et le Devin de Robert Rath

Message par Zekka Jeu 26 Nov 2020 - 22:42

Woh woh woh x')
J'en suis qu'aux 3/4 du livre, mais déjà j'ai un avis bien loin de celui de Nico x') (mais se rejoignant sur certains aspects, mais pas à la même puissance de négativité x') )
Mais je ne donnerais tout mon avis qu'une fois le livre fini, n'ayant pas le même rythme de lecture que toi Nico, ça risque de n'arriver qu'en fin de semaine voire début de semaine prochaine x)
Zekka

Zekka
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1250
Age : 28
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

L'Infini et le Devin de Robert Rath Empty Re: L'Infini et le Devin de Robert Rath

Message par Rhydysann Ven 27 Nov 2020 - 19:14

Haha oui un retour assez spécial. J'ai ri en le lisant.
Je comprends ce que ça fait de voir une faction appréciée bâclée dans un roman.

+1


L'Infini et le Devin de Robert Rath Playgw16
Rhydysann

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1822
Age : 21
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

L'Infini et le Devin de Robert Rath Empty Re: L'Infini et le Devin de Robert Rath

Message par Zekka Sam 28 Nov 2020 - 0:24

Allez, voilà, livre fini. Et pour célébrer l'irrégularité de la critique de Nico, faisons dans l'irrégularité aussi et faisons une critique....de la critique.
Je vais ainsi décortiqué la critique de Nico et fournir, si besoin, un autre point de vue ou atténuer l'impression exprimée ^^

Nico. a écrit:Comme cela m'arrive rarement, je vais poster un retour dans la section VF vu qu'il est sorti peu de temps après la VO et que je n'ai rien écris dessus depuis. A savoir que j'ai terminé ce livre il y a quelques semaines déjà mais je n'avais pas envie d'en faire un retour tellement je n'ai pas aimé ce livre, mais après coup je me dis que ça pourrait servir à certains qui hésiteraient. J'attendais des retours de la VF mais personne ne semble avoir pris la peine de lire ce livre, donc je m'y colle. Je vous préviens, cela ne sera pas un retour comme d'habitude. Je vais surtout râler et critiquer de façon peu constructive.
Alors d'une part, navré Nico de ne pas avoir ton rythme de lecture x) et ayant déjà engagé la lecture d'Invocations, je ne risquais pas de faire de critique de ci-tôt, mais ces 2 romans m'intéressaient et m'ont donc fait mettre en pause mon rattrapage de retard global. Car, comme notre cher Administratus, je suis un fan des Nécrontyrs et ainsi, tel Trazyn pour Orikan, j'assouplirais les propos ici-bas

Ce livre m'a lassé, énervé et dépité. Pourquoi ? Parce que c'est un roman pour adolescents avec des Nécrons au comportement d'ados attardés. Je trouve cela vraiment inadmissible cette orientation GW à tout aseptiser et rendre plus lisse, plus vendable pour un grand public. Les Nécrons, j'adorais cette armée dans les années 2000, ils étaient mystérieux, ils venaient tuer tout ce qui bouge sans un mot ou émotion, ça c'était classe.
Classe, mais en terme d'histoire et de lore, ce serait comme raconter l'histoire d'un pistolet: pas fou et pas vraiment diversifié x)

Et puis pour faire des livres sur eux on s'est dit qu'il fallait bien les faire parler un peu, ils ont donc commencé à dire que les plus hauts gradés avaient encore leur mémoire et la possibilité de parler. Chouette, on pouvait avoir des histoires côté Nécrons ! Il y en a eu très peu au fil des ans, aucun roman complet, juste une novella et des histoires courtes. Mais bon tant pis, les Nécrons ça restait cool et une menace bien puissante et sombre. Et puis GW a décidé que les nouveaux Nécrons devaient être ultra bavards et moins faire peur, suffit de voir leurs artworks très lisses et bien llooooooiiiiinn des super cool artworks Nécrons des années 2000 où cette race faisait encore peur. Regardez moi cette couverture de livre, ça vous fait penser aux Nécrons ? On est loin, très loin, du style graphique de la V3 et de leur codex de l'époque. C'est flamboyant, ça brille, c'est très soft dans le style graphique, bien lisse. Faut humaniser les nécrons, faut que le lecteur puisse s'y identifier, c'est important de s'identifier aux personnages vous comprenez, donc pourquoi faire des Nécrons méchants qui ne pensent qu'à tuer toutes les autres races si on peut faire des Nécrons qui se chamaillent entre eux comme des gamins ? Bingo ! Merci GW pour ce choix.
Tu râles pour le coté "gamin" des Nécrons, mais les CV ne faisaient-ils pas pareil à Battle, à fomenter les uns contre les autres pour un oui ou un non ? A se battre en usant d'artifices, de politiques etc ?
Et puis en terme de "lisse" on en reparlera plus bas

Oui je m'énerve et je n'ai pas encore parlé du livre, mais il n'y pas grand chose à raconter. En gros, on suit une rixe entre Trazyn et Orikan sur plusieurs millénaires. Parce que oui, l'auteur s'amuse du fait que sont des immortels pour faire durer sur des milliers d'années l'intrigue, l'idée en soit pourrait être intéressante mais je trouve cela mal exécuté. C'est vraiment juste pour faire la blague de "oh j'ai étudié un truc sans bouger pendant 200 ans, je m'en fiche je suis immortel LOL" et de grooooossssssses facilités scénaristiques comme j'en ai rarement vu. Tu dois faire un truc à un moment précis pour que tout concorde ? Pas de problème, la prochaine fois que ça sera aligné ça sera dans 2300 ans, c'est pratique cela te laisse le temps de te préparer et de faire progresser l'histoire. Donc on voit vite fait ce que font les deux idiots pendants ce temps (oui idiots, j'y reviendrai) et c'est du genre "trop bien j'ai étudié une carte pendant 500 ans, fait un truc inutile pendant 1200, je m'en fiche du temps je suis immortel LOL", ils arrivent sur place, forcément ça foire mais PAS DE PANIQUE vous pourrez recommencer dans environ 1368 ans d'après de nouvelles prédictions sorties de nulle part, donc aller on recommence on fait passer 1368 ans en regardant les deux faire des trucs comme "hey si j'étudiais ce truc pendant 500 ans, et puis je vais servir un lord pendant 700 ans, puis après on verra, on s'en fiche je suis immortel LOL". Et bien sûr il se passe quoi une fois arrivé ? Ben ça foire et rebelote. Tout ça pendant tout ce putain de livre. Comme par hasard les deux ennemis de toujours doivent s'unir pour un truc qui n'arrive que tous les X temps (mais ils sont immortels, donc LOL ?) et que même s'ils échouent ben en fait non y'a toujours un autre moyen et on recommence. C'est la même planète pendant des milliers d'années, oui c'est rigolo de voir l'évolution du temps et l'impacte des Nécrons sur cette planète impériale, mais c'est toujours la même chose, ils arrivent, ils échouent, puis finalement ils ont du temps et recommencent, re-échouent, attendent encore, etc.
Alors ça, dans le genre "description aussi précise qu'une extraction d'organe à coup de laser de défense planétaire" ça se pose là (n'essayez pas pour l'extraction hein ! Ne faites pas les c*ns !)
Oui, Trazyn et Orikan se chamaillent, ayant chacun leur période "gamin" ,mais plutôt que de dire qu'ils sont "gamins" je dirais plutôt que c'est leur orgueil (comme pour de nombreux "héros" qui ne sentent plus leurs chevilles) qui leur fait faire des bêtises ,ainsi que leur entêtement aussi, évidemment.
Ensuite, pour la série d'échecs, vu la description de Nico, on a l'impression que ça arrive une dizaine de fois, mais en vérité cela arrive ,techniquement, 3-4 fois, le tout ponctué des échecs et réussites de Trazyn et Orikan à se prendre l'artefact

Et ça c'est juste le scénario du livre, en gros les deux s'affrontent pour récupérer le corps du dernier Necrontyr s'étant opposé aux C'Tan et qui ne souffrait pas des maladies de son peuple. Sauf que t'as des tas de péripéties inintéressantes pour combler les laps de temps entre les moments où ils peuvent tenter leur objectif (tous les X années, comme d'hab) et puis même de base, c'est juste inintéressant. Les deux Nécrons veulent récupérer un truc, ouais, et ensuite on fait quoi ? Ba rien, ils ne font que des aller retour jusqu'à y arriver à la fin et là y'a un twist nul mais bon bref.
Alors, déjà d'une, bravo du spoil x')
Et de 2, l'air de rien, le laps de temps étendu est expliqué dans le livre: Les Nécrons, ne t'en déplaise Nico, sont immortels, et peuvent donc se permettre d'organiser des puzzles et énigmes dont les étapes sont bien plus longues que la normale, transposer cela sur une existence humaine serait stupide et n'aboutirait qu'à diverses légendes aux origines oubliées et dont personne n'a la solution, et qui deviendraient sources d'inspirations de livres et films (coucou Da Vinci Code) ,alors que les puzzles conçus par des humains, pour des humains, sont adaptés à notre durée de vie ^^

Ce qui m'a vraiment déplu c'est le ton des Nécrons, particulièrement Trazyn et Orikan, ce sont des putains de gamins/ados qui passent leur temps à se parler comme dans une cours d'école. C'est affligeant, "rolalala je t'ai battu, t'es nul la la la" "euh non mais c'est pas vrai j'avais anticipé et moi euh ben j'ai fait ça na na nère", j'exagère mais vraiment j'ai eu l'impression de lire un truc d'ados tout du long. Cela me fait mal de voir des Nécrons, race que j'adorais et qui était en deuxième position après la Garde Impériale dans mon coeur, rabaissée à n'être qu'une race de crétins qui se battent entre eux pour des raisons débiles.
Là déso Nico mais les humains de la Garde et autres ne sont ils pas des crétins se battant entre eux pour des raisons débiles (cf pseudo-divinité d'un Einstein défréchi sous perfu depuis 10 000ans) ? x)
Ensuite, comme dit, je dirais plutôt que c'est leur orgueil qui parle, pour qu'ils prouvent à l'autre qui est le plus fort, même si certains actes sont CLAIREMENT infantiles (cf Orikan brisant des éléments de la collection de Trazyn dans le seul but de l'énerver)

Et puis ils arrivent même a faire une COURS DE JUSTICE Nécrons, oui oui, les deux sont jugés à un moment, donc y'a un magistrat, des juges, etc. C'est ridicule quand on y pense, les NECRONS PUTAINS !!!! Donc y'a Jean-Magistrat qui fait un peu vieux papy débordé par la querelle d'ados (ridicule, j'insiste, les Nécrons ne vieillissent pas mais bon lui on dirait un vieux face à des jeunes turbulents), et tout un plaidoyer avec des excuses de chacun des deux, bla bla bla. Vraiment, je suis très sévère mais cela m'a vraiment dépité de lire des comportements pareilles chez les Nécrons, ça n'a aucun sens c'est vraiment d'un ridicule.
Non ,tu as raison, une cours de justice chez une race capable de rayer des mondes est inutile, les Aeldari pré-Chute en sont la preuve non ? Oh wait...
Ensuite, pour les Nécrons qui ne vieillissent pas, en effet, mais réfléchis: les corps avant le bio-transfert étaient âgés non ? Ils avaient des âges et des postures différents non ? Donc essaye donc de perdre une posture que tu as pendant des années, tu vas voir le temps que ça prend, même pour des immortels (LOL !)
La preuve pour Trazyn qui garde la forme voutée qu'il avait de son vivant: penché sur les artéfacts qu'il collectionnait déjà de son vivant

Je ne lis pas du Warhammer pour me retrouver avec un roman sur un conflit fraternel entre deux adolescents incapables de s'entendre pour des raisons idiotes alors qu'ils sont ultra proches sur beaucoup de domaines. C'est vraiment la rivalisé ultra classique et déjà vu entre intellectuels/inventeurs/autre. Le côté sombre des Nécrons n'éxiste pas ici, le livre est dans le thème de la cover bien colorée et aseptisée. Ah si on va me dire qu'à un moment y'en a un qui utilise des Destroyers et c'est rigolo parce qu'on nous détaille l'évolution de l'impact de quelques Destroyers sans ordres sur une planète, ils détruisent tout méthodiquement. Oui c'est sympa dans l'idée, mais j'ai rigolé quand on me dit que les Destroyers prennent leur temps pour couper tous les arbres, l'herbe, les insectes et même les microbes. Parce que les Destroyers ça veut tuer TOUTE vie, donc tant qu'à faire ça attaque même les microbes tiens, comme ça ça les occupe quelques siècles sans qu'ils ne viennent tuer les humains qui serviront plus tard dans le scénario.
Alors, oui, le coté "dark" des Nécrons est atténué mais je ne dirais pas que les Destroyers sont le coté le plus "dark" dans le roman xD Loin de là.
Parce que bon, le Dépeceur/Écorcheur qui se la joue Kheradruakh en alignant les crânes plus ou moins récents dans des souterrains, c'est un peu plus "dark" que des Destroyers dont le job est présenté finalement de façon plutôt scientifique.

Bref, ce retour est ultra décousu, mais j'ai trouvé ce livre tellement ridicule (et il m'a gavé à lire, il m'a retardé dans mon planning de lecture tellement j'ai galéré à avancer faute d'intérêt) que je me devais de déverser mon fiel. J'aurai aimé voir le retour de quelqu'un d'autre, si ça ce trouve je suis juste ultra sévère parce que je suis trop attaché aux Nécrons d'autre fois mais que quelqu'un qui n'a pas cette attache appréciera le livre ? J'ai vu sur internet des anglophones dire que c'était leur meilleure livre BL jamais lu... je ne comprends pas le goût des anglophones de toute façon. Ou alors c'est le public de la BL qui a changé ? Les gens veulent du divertissement sans se soucier des cohérences ou de la profondeur ? GW a réussi son changement vers une licence pour adolescents entre 10 et 15 ans plutôt que jeunes adultes/adultes ? Entre cette bouse et le chiant Avenging Son, j'me pose des questions. Je suis sûr qu'en relisant les petites histoires dans mon codex V3 je prendrai bien plus de plaisir qu'avec ce roman, au moins dedans les Nécrons sont sans état d'âme et ne se chamaillent pas comme des gamins.
Alors je pense que oui, le public a changé... des 2 façons: le public visé a changé, et le public de base a changé aussi

Alors, tout ça pour dire quoi ?
Tout ça pour dire que, de mon coté, ce n'était peut-être pas LE livre de 2020 ni même de BL entier, mais ce n'était pas le plus médiocre, loin de là. Oui, Trazyn et Orikan passe les 3/4 du livre à se "chamailler" ,mais sur la fin, ils découvrent leurs similitudes et chacun prend du caractère de l'autre ,et je trouve, personnellement, cette fin en inversé loin d'être idiote et même apprécié.
Le twist final, en tant que twist, est attendu, oui, évidemment, c'est le principe d'un univers "Où il n'y a que la Guerre" ,mais la source du twist, personnellement, je ne l'avait pas vu venir
Mais d'ailleurs, maintenant que j'y pense, le contexte de fin me fait penser à un film, si quelqu'un est prêt à se spoiler pour m'aider à retrouver le film:
Spoiler:
Une armée attend dans un sanctuaire ,entourant un mausolée, mais pas en attendant d'être commandé par l'occupant du mausolée, mais plutôt pour l'empêcher de sortir
Sinon je dirais aussi que ce roman donne une vision assez globale des unités Nécrons et de leur lore/technologie
Pour la note, ce sera un petit... allez 13.5/20

Comme dirait l'autre: "Fuyez, pauvres fous !"
Et pour finir, pour illustrer le roman et son contenu, je dirais plutôt "Et ceci aussi passera"
Comprenne qui pourra ^^
Zekka

Zekka
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1250
Age : 28
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

L'Infini et le Devin de Robert Rath Empty Re: L'Infini et le Devin de Robert Rath

Message par - Talos - Sam 28 Nov 2020 - 12:57

Alors je ne l'ai toujours pas lu, hein, mais après tout comme je ne m'en soucie que peu je vais émettre une opinion personnelle sur les points discordants de vos analyses @Nico et @Zekka, et qui me poussent à participer vite fait au débat même si les Nécrons ne sont pas mon armée de prédilection.

Déjà en ce qui concerne les longues périodes d'inactivité des Necrons (genre observer un oeuf de caille pendant 20 ans), je peux le comprendre bien que ce soit un tirage capillaire qui puisse en gêner certains. C'est une race qui ne vit pas le temps à la même échelle que les autres, ils voient le damier de la galaxie sur un long terme qui est bien plus grand. Donc ok, pour moi ça passe.

Zekka a écrit:Là déso Nico mais les humains de la Garde et autres ne sont ils pas des crétins se battant entre eux pour des raisons débiles (cf pseudo-divinité d'un Einstein défréchi sous perfu depuis 10 000ans) ? x)

Alors oui, mais un humain de la Garde n'a qu'un espérance de vie un poil limitée, comparée à un Nécron qui vient de faire la sieste pendant 65 millions d'années. Donc non, on peut légitimement supposer qu'une race vivant à ce genre d'échelle est au-dessus de nos chamailleries bien humaines et a développé un intellect beaucoup plus différent.

Il faut arrêter d'humaniser une race qui aurait dû rester comme les Tyranides, quelque chose de froid. Leur conception même en fait une race impossible à développer selon des standards humains.
C'est là ma déception principale, qu'on ait fait d'une armée totalement dédiée à la destruction et à des objectifs mystérieux une partie prenante d'une fiesta comme pour compléter absolument une équipe d'Avengers, avec forcément un but humanisé et des personnalités.
Je me souviens avoir découvert le Codex Nécrons en V3, et ils faisaient peur, ils ne disaient rien et se contentaient de massacrer sans donner de raisons, sans un mot, sans que personne y comprenne quoi que ce soit. Ils te tuent, et tu ne sauras même pas pourquoi.
Et c'était précisément ça qui leur donnait cet aspect menaçant et terrible.
C'était précisément ça qui les démarquait des autres races et soulignait le poids de leur âge et de leur puissance.

Les Tyranides ont le même rôle sur certains points, mais eux ont le bénéfice d'avoir pu être analysés en tant qu'espèce. L'Imperium les a disséqués et a pu tirer un schéma de leurs attaques et de leur psyché, ce qui en fait une espèce à proprement parler vivante. Et c'est justement parce que ce n'était pas le cas des Nécrons que ça en faisait une race à part.

Je ne pense pas avoir besoin d'argumenter en faveur du côté grimdark complètement délaissé pour coller au graphisme cartoonesque de ces dernières années (des armures riches, belles et lisses: ça respire vachement la race antique qui dort sous terre tiens...).

Spoiler:
L'Infini et le Devin de Robert Rath R6x3xs10
L'Infini et le Devin de Robert Rath Necron10

Tout cela n'est pas pour moi une question de plaire au public, c'est une question de nuire à la manière dont une race a été pensée à la base. Elle sert de propos, en l'occurrence de faux prête à trancher la galaxie en deux, une race avatar de la Mort dépourvue de considération mais pas de conscience. C'est cet intellect terrible et insondable qui les rendait plus dangereux encore que les Tyranides, qui eux étaient explicitement reliés par une conscience et un instinct.

J'ai conscience d'avoir largement digressé, et je vous présente mes excuses si cela alimente plus un débat  dédié à la race et à la politique GW qu'un débat sur l'oeuvre en elle-même. Rolling Eyes



Autre petite appréciation personnelle:
Zekka a écrit:Et pour célébrer l'irrégularité de la critique de Nico, faisons dans l'irrégularité aussi et faisons une critique....de la critique.
Je vais ainsi décortiqué la critique de Nico et fournir, si besoin, un autre point de vue ou atténuer l'impression exprimée ^^

Ce n'est ni sympa ni respectueux d'aborder la critique de Nico ainsi... Qui plus est, faire une critique de livre et assumer de faire une critique d'une opinion sont deux choses bien différentes. Gaffe aussi au "ton" que tu emploies parfois pour reprendre des arguments, c'est limite méprisant. Avec moi ça passerait pas (mais je dis ça pour aider hein Razz essaie de mettre un peu de miel autour de tes objections parfois Rolling Eyes  )


Dernière édition par - Talos - le Sam 28 Nov 2020 - 20:45, édité 1 fois


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Mon récit en cours sur la VIIIème Légion :
Leviathan - Blog
Leviathan - Black Librarium
Mes reportages historiques, c'est par là : Ad Memoriam



"Mourez comme vous avez vécu, fils de la VIIIème Légion. Drapés de nuit." Konrad Curze.
"Vous êtes une race de proies, rien de plus, rien de moins." Asdrubael Vect.


L'Infini et le Devin de Robert Rath Sml_ga10      
- Talos -

- Talos -
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2330
Age : 31
Localisation : Covenant of Blood

https://leviathan-a-night-lords-story.blogspot.com/2020/07/ave-d

Revenir en haut Aller en bas

L'Infini et le Devin de Robert Rath Empty Re: L'Infini et le Devin de Robert Rath

Message par Zekka Sam 28 Nov 2020 - 14:19

Et beh et beh, cette oeuvre fait parler dit donc x)
- Talos - a écrit:
Alors oui, mais un humain de la Garde n'a qu'un espérance de vie un poil limitée, comparée à un Nécron qui vient de faire la sieste pendant 65 millions d'années. Donc non, on peut légitimement supposer qu'une race vivant à ce genre d'échelle est au-dessus de nos chamailleries bien humaines et a développé un intellect beaucoup plus différent.
Pour ça que j'évoque aussi les Aeldaris ^^' qui vivent bien plus longtemps que nous, et pourtant se font la guerre entre "cousins" et ont créé un Dieu du Chaos ^^' donc bon
Et même entre Aeldaris de vaisseaux-mondes différents ,ça ne se fight pas, mais pas besoin de demander de l'aide, elle sera ignorer ^^' donc bon, c'est être loin des chamailleries humaines ça ?

C'est là ma déception principale, qu'on ait fait d'une armée totalement dédiée à la destruction et à des objectifs mystérieux une partie prenante d'une fiesta comme pour compléter absolument une équipe d'Avengers, avec forcément un but humanisé et des personnalités.
Je me souviens avoir découvert le Codex Nécrons en V4, et ils faisaient peur, ils ne disaient rien et se contentaient de massacrer sans donner de raisons, sans un mot, sans que personne y comprenne quoi que ce soit. Ils te tuent, et tu ne sauras même pas pourquoi.
Et c'était précisément ça qui leur donnait cet aspect menaçant et terrible.
C'était précisément ça qui les démarquait des autres races et soulignait le poids de leur âge et de leur puissance.
Et c'était précisément ça qui faisait que leur lore était ridiculeusement maigre ^^'
"Pourquoi ils nous tue ?"
Mystère !
"D'où ils viennent ?"
Mystère !
"Pourquoi ils sont tous robotiques ?"
Mystère !
Donc bon, oui ,c'est cool qu'une race ai du mystère, mais il ne faut pas exagérer non plus ^^'
Et j'ai moi aussi découvert les Nécrons avec les artwork et codex évoqués par toi et Nico, mais ça ne m'empêche pas de ne pas cracher sur leur apparence actuelle ^^' bien que celle-ci ne soit pas tip-top sur certains points (le Dragon du Vide à la tronche en symbole, pour ne citer que lui)

Les Tyranides ont le même rôle sur certains points, mais eux ont le bénéfice d'avoir pu être analysés en tant qu'espèce. L'Imperium les a disséqués et a pu tirer un schéma de leurs attaques et de leur psyché, ce qui en fait une espèce à proprement parler vivante. Et c'est justement parce que ce n'était pas le cas des Nécrons que ça en faisait une race à part.
Une race à part, que personne ne comprenait hormis les "énigmatiques" Eldars, donc comment tu retranscris ça dans un livre ,dans un lore ? En bourrant le livre d'écrits en runes aeldari qu'aucun joueur ne parviendra à lire avant 15 ans de recherches en crypto ?)
Donc oui, je comprends bien ton point de vue et celui de Nico MAIS, et Nico l'a bien dit, GW, notre monde, notre économie est telle qu'elle est, et une espèce qui ne fait pas vendre, est soit destinée à changer (les Nécrons) ,soit à disparaitre (coucou la Bretonnie de Battle) donc on fait quoi ? On garde le lore mystérieux des vieilles espèces mais elles finissent par ne plus être jouer et limitent du coup le jeu à SM vs Chaos, ou on modifie ,dans la mesure du raisonnable, leur lore ? ^^'

Je ne pense pas avoir besoin d'argumenter en faveur du côté grimdark complètement délaissé pour coller au graphisme cartoonesque de ces dernières années (des armures riches, belles et lisses: ça respire vachement la race antique qui dort sous terre tiens...).
Oui, enfin, "sous-terre" ne veux pas dire "dans la terre" non plus hein ^^ leurs tombeaux sont ,en théorie, surveillés et maintenu en état par des serviteurs décérébrés ,programmés pour une tâche, donc ,normalement, ils sont propre, en plus de régénérer les potentiels dégâts pris au front avant le Long Sommeil

Tout cela n'est pas pour moi une question de plaire au public, c'est une question de nuire à la manière dont une race a été pensée à la base. Elle sert de propos, en l'occurrence de faux prête à trancher la galaxie en deux, une race avatar de la Mort dépourvue de considération mais pas de conscience. C'est cet intellect terrible et insondable qui les rendait plus dangereux encore que les Tyranides, qui eux étaient explicitement reliés par une conscience et un instinct.
Oui, mais encore une fois, les Tyranides ont eu un lore explicatif, là où, avant, les Nécrons n'avaient pratiquement rien.

Ce n'est ni sympa ni respectueux d'aborder la critique de Nico ainsi... Qui plus est, faire une critique de livre et assumer de faire une critique d'une opinion sont deux choses bien différentes. Gaffe aussi au "ton" que tu emploies parfois pour reprendre des arguments, c'est limite méprisant. Avec moi ça passerait pas (mais je dis ça pour aider hein Razz essaie de mettre un peu de miel autour de tes objections parfois Rolling Eyes  )
Alors, si jamais mes propos ont été pris trop à coeur par quelqu'un, Nico ou quelqu'un d'autre, ça n'a pourtant rien de personnel, bien que je cite son pseudo allègrement, j'en ai conscience. Mais si, malgré ça, ils l'ont mal pris, je m'en excuse sincèrement et accepterait, si estimées nécessaires, les punitions adéquates ^^'
Je tenais juste à diluer un peu le fiel qu'il admettais lui-même cracher ^^'

Mais bref, mieux vaut s'arrêter là en effet, ou alors ouvrir ou relancer, un sujet sur les Nécrons en section Fluff ^^'
Zekka

Zekka
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1250
Age : 28
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

L'Infini et le Devin de Robert Rath Empty Re: L'Infini et le Devin de Robert Rath

Message par Piruxe Dim 6 Déc 2020 - 1:34

Je viens de lire le bouzin, j'ai pas compris pourquoi le Nico a sorti le fulgurant pour tirer à balles réel. Je comprends qu'on peut pas forcément aimer le comportement des nécrons (surtout Trazine et Orikan) mais en réalité ça sert tellement le livre, que c'est juste hyper drôle et que y a pas un perso qui m'a pas fait au moins sourire. Et puis comment raconter une relation si complexe sans l'humour... Et en plus, il me semble que le caractère de Trazyn reste le même (narquois, insolent, fier)

Fluff (5/5)
En terme de fluff, bordel, c'est incroyable, ont est servi, j'ai rarement vu un livre 40k avec autant de fluff (peut-être parce que c'est du xenos). Le lore des nécrons fait tout à fait sens, étant donné qu'on les suit depuis leur éveil jusqu'à 40k, on voit les différences et c'est très bien détaillé. (les nécrons qui n'ont pas l'habitude de plus cligner des yeux, certains qui bégaie mais leurs systèmes comprend pas...). Et évidemment y a des mystères résolu, des références incroyables cachés pour ceux qui aime le fluff profond.

Scénario et mis en scène (4/5)
En vrai, je ne mets pas 5 parce que je chipote, mais c'est très bien raconté et mis en scène. On comprend toutes les scènes, et le scénario est génial d'A à Z, le twist final est inattendu, les propos des persos sont cohérents tout le livre, et même le comportement des deux protagonistes le devient. Le seul petit défaut, c'est que ça reste des simples dans la façon de raconter, je n'ai pas vu de tentative d'originalité, mais ça gène pas.
Pour ce qui est de la critique de nico avec les sauts temporelles, je vais faire simple :
- ça permet de mieux suivre (si l'histoire se passe sur toutes ces années, c'est qu'il y'a une raison, en rapport avec la fin et la situation actuelle au 40k) sinon, comment suivre une épopée pareil...
- ça nous montre l'évolution d'une planète sur tout ce temps. (varié, original, drôle)
- y'a pas de moment inutiles, y'a des moments de pause dans l'histoire, mais l'auteur fait toujours passé un message pour montrer un personnage, ou une réflexion sur 40k (surtout avec un perso, un certain serviteur spécial & Trazyn)

Style et Écriture : 5/5
En plus de ça on découvre beaucoup de perso avec des caractères différents, c'est pas juste du Ciaphas Cain avec humour, humour, humour, y a des moments qui percutent, qui rendent un peu triste, et même des mystères qui foutent la confusion et ça n'empêches pas l'auteur de changer entre tout ça super facilement... À chaque fois le caractère des personnages reste fidèle et logique, et ça rend tout le truc crédible.

Avis personnel : 5/5
J'ai adoré, un roman simple, utile, efficace... Je lis 40k avant tout pour le fluff. Mais là, je peux juste approuver, à aucun moment, j'ai fait l'impasse, ça a glissé tout seul.

Piruxe
Recrue
Recrue

Messages : 3

Revenir en haut Aller en bas

L'Infini et le Devin de Robert Rath Empty Re: L'Infini et le Devin de Robert Rath

Message par Tyrion60 Dim 6 Déc 2020 - 11:49

Et bin +1 pour ta critique!

Il y a vraiment des points de vues diamétralement opposés sur le sujet.
Ta critique donne envie de ne pas faire l’impasse finalement

Tyrion60
Scout
Scout

Messages : 131
Age : 33
Localisation : Poissy

Revenir en haut Aller en bas

L'Infini et le Devin de Robert Rath Empty Re: L'Infini et le Devin de Robert Rath

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum