Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-59%
Le deal à ne pas rater :
TEFAL Marmite 28 cm inox – Tous feux dont induction – 9,6 L
21.99 € 53.97 €
Voir le deal

Sombre Imperium: Le Fléau Divin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VOTRE APPRÉCIATION GLOBALE DU ROMAN:

Sombre Imperium: Le Fléau Divin I_vote_lcap0%Sombre Imperium: Le Fléau Divin I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Sombre Imperium: Le Fléau Divin I_vote_lcap50%Sombre Imperium: Le Fléau Divin I_vote_rcap 50% 
[ 1 ]
Sombre Imperium: Le Fléau Divin I_vote_lcap50%Sombre Imperium: Le Fléau Divin I_vote_rcap 50% 
[ 1 ]
Sombre Imperium: Le Fléau Divin I_vote_lcap0%Sombre Imperium: Le Fléau Divin I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Sombre Imperium: Le Fléau Divin I_vote_lcap0%Sombre Imperium: Le Fléau Divin I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Sombre Imperium: Le Fléau Divin I_vote_lcap0%Sombre Imperium: Le Fléau Divin I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2
 
 

Sombre Imperium: Le Fléau Divin Empty Sombre Imperium: Le Fléau Divin

Message par Nico. Ven 2 Juil 2021 - 23:12

Présentation:





==> Dark Imperium: Godblight Hardback

Les chemins de Roboute Guilliman et de son frère déchu Mortarion les rapprochent inexorablement sur Iax. Autrefois joyau de l'Imperium, le monde des jardins est en train de mourir alors que les plans du Seigneur de la Mort de l'utiliser comme point d'appui pour entraîner le royaume stellaire d'Ultramar dans la warp se concrétisent de manière mortelle.

Alors que Guilliman tente d'empêcher la destruction de son royaume, Mortarion projette d'abaisser son frère avec le Godblight, une maladie créée dans le Chaudron de Nurgle lui-même, avec le pouvoir de détruire un fils de l'Empereur.

Les primarques s'affrontent sur les paysages ravagés d'Iax. Les dieux partent en guerre et la galaxie plus large s'équilibre sur le fil de la destruction. Alors que quelque chose de puissant remue dans la mer des âmes, une seule chose est certaine - peu importe qui remporte le dernier grand affrontement de la guerre de la peste, les répercussions de la victoire résonneront dans l'éternité ...

512 pages • Juillet 2021 • ISBN 9781800261549 • Illustration de ?


Sombre Imperium: Le Fléau Divin God10


logo2


Sombre Imperium: Le Fléau Divin 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 10201
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Sombre Imperium: Le Fléau Divin Empty Re: Sombre Imperium: Le Fléau Divin

Message par Emperor Dim 7 Nov 2021 - 1:42


Une fin de trilogie plutôt correcte. En tout cas j’aime toujours autant les thèmes qui y sont abordés : le rapport à la foi, la notion de Dieu, l’influence de l’Empereur, un Nurgle traité à l’ancienne sous l’angle tragicomique, Guilliman qui a du mal à trouver sa place dans l’Imperium de 40K et essaye de composer avec un Ministorum qui le divinise, les Custodes qui à la fois le protègent et le surveillent, craignant qu’il ne souhaite usurper le trône de l’Empereur, etc.

La mise en application du scénario est solide également, quoique pas transcendante non plus. Haley est plutôt généreux dans ce qu’il propose, il a des idées et il fait clairement le taf mais je sais pas, à chaque livre que je lis de lui je trouve qu’il lui manque toujours quelque chose pour atteindre le niveau d’un Abnett ou d’un ADB.

Notamment les combats et les climax ici, pas hyper prenants. Ou ses dialogues rarement percutants. Il y a aussi pas mal de redite par rapport aux deux premiers tomes (les situations et conversations similaires se répètent, il y a du meublage), et le livre est moins riche en fluff, même si l’auteur arrive encore à nous sortir quelques bonnes idées, comme ce parasitage démoniaque ou ce train de guerre baroque de l’Ecclésiarchie qui représente si parfaitement l’univers de 40K.

Pour moi Haley est un besogneux de très bon niveau, mais pas un véritable écrivain.

Malgré ça j’aurais peut-être envisagé de le noter Bon s’il n’y avait pas eu cet énorme retcon de la trilogie. Pour rappel, les deux premiers livres ont été réécrits et celui-ci adapté pour que l’histoire se déroule désormais au tout début de la Croisade Indomitus, et non plus 100 ans après son lancement comme c’était le cas dans les premières éditions des deux premiers tomes. Alors en soi ce changement de chronologie n’est pas forcément un problème, je trouvais ça un peu con de toute façon de faire aboutir une croisade de cette importance en un pauvre conflit larvé de seconde zone, face à une unique faction du Chaos. Fluffiquement c’était petit joueur et au moins peuvent-ils maintenant voir plus grand. Donc qu'il ne s'agisse au final que d'une péripétie parmi d'autres dans la croisade, c'est très bien.

Le problème c’est que maintenant cette trilogie n’est plus un tout fini. Ce n’est plus une histoire en soi mais juste un bout de campagne qui s’intercale dans la série L’Aube de feu et qui essaye de rattraper rétroactivement et à la bourrin toutes les avancées fluff qu’il y a eu depuis.

Si vous n’avez pas lu les premiers tomes de l’Aube de feu, vous n’allez pas tout comprendre dans ce livre. Il y a par exemple des persos encore jamais vus dans Sombre Imperium qui viennent ici poper comme s’ils étaient des vétérans de longue date qu’on aurait appris à connaître auparavant. Ce sont en fait des mecs en provenance de l’autre série. Ici Guilliman est entouré de mecs qui n’existaient tout simplement pas dans les deux livres précédents. Et on parle pas de persos anecdotiques, il s'agit de son entourage direct pour certains, des gusses qui président directement à la stratégie de la croisade par exemple. Il y a même un eldar dans son aréopage maintenant, le truc arrive pépouze.

Idem pour les références à des événements et à des ennemis dont on n’avait juste pas entendu parler jusque-là. Je ne suis même pas sûr que les nouvelles éditions des deux premiers livres répondent à toutes les questions (elles ne sont pas sorties en français de toute façon), je pense qu’il faut quand même lire l’Aube de feu pour tout capter.

Je n’aime pas ces méthodes, que je trouve malhonnêtes. Il n’y a même pas de préface dans le bouquin pour expliquer ces changements au lecteur, ni aucun arrangement narratif pris pour expliquer même brièvement le rôle et l’historique des nouveaux persos introduits.
C’est vraiment du foutage de gueule, à la limite de l’arnaque.

Au final tout ça m'a quelque peu sorti de l'histoire puisque ça ne matchait tout simplement pas avec les souvenirs que j'avais des premiers livres. Aussi, je ne pense pas être trop à la ramasse sur le néo-fluff non plus mais j'ai quand même dû entreprendre plusieurs fois des vérifications sur le Lexicanum en cours de lecture pour savoir quel était le fuck dans tout ce merdier, surtout au niveau des personnages.

Bref, moi qui hésitait à démarrer la nouvelle série, je pense que je ne vais plus avoir le choix maintenant. Surtout au vu des avancées fluff majeures qui semblent poindre ici Shocked =>

Spoiler:


Bien aimé aussi :
Spoiler:


Pas aimé :
Spoiler:


Noté Moyen.

En passant, la traduction n’est pas géniale non plus. Il y a beaucoup de coquilles, des fautes de conjugaison notamment.



Sombre Imperium: Le Fléau Divin 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 4661

Revenir en haut Aller en bas

Sombre Imperium: Le Fléau Divin Empty Re: Sombre Imperium: Le Fléau Divin

Message par PetitPierre Lun 8 Nov 2021 - 11:58

Emperor a écrit:Bon s’il n’y avait pas eu cet énorme retcon de la trilogie.Moyen.

Qu'est-ce que c'est que cette histoire...
Moi j'ai lu les 2 premier a leurs sortie et je viens juste de chopper le T3...
C'est bizarre cette idée de chronologie !


_______________________________________________
Le progrès technique est comme une hache qu'on aurait mis dans les mains d'un psychopathe.
- Albert Einstein -

- Je suis Coutelier Forgeron venez voir :  MON ACTU sur FB
- sur le web Pierre Forge Tranquille
- Envie de forger vous même ??? :  FAITES UN STAGE
PetitPierre

PetitPierre
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2733
Age : 38
Localisation : Angers

https://www.facebook.com/laforgetranquille/photos/?tab=albums

Revenir en haut Aller en bas

Sombre Imperium: Le Fléau Divin Empty Re: Sombre Imperium: Le Fléau Divin

Message par Piruxe Jeu 11 Nov 2021 - 19:36

PetitPierre a écrit:
Qu'est-ce que c'est que cette histoire...
Moi j'ai lu les 2 premier a leurs sortie et je viens juste de chopper le T3...
C'est bizarre cette idée de chronologie !

C'est très simple (non). En gros GW a ressortie les livres Dark imperium 1 & 2 avec des changements très notable concernant la timeline :

Code:
Le principal changement est que l'histoire est passée d'environ 120 ans après l'ouverture de la Grande Faille à environ 12 ans. Il se déroule désormais après la première phase de la Croisade Indomitus, sur laquelle nous écrivons actuellement dans Dawn of Fire, plutôt qu'à la toute fin.

En soit ça ne change pas grand-chose... ça ne m'a pas empêché de découvrir le troisième livre sans aucun souci. TOUTEFOIS si tu n'as pas lu les Dawn Of Fire, tu connaîtras mal certain perso comme Fabian, et tu vas faire comme moi càd t'en battre la race.

Faut savoir que dans DoF 1&2 ce con apparaît, donc si tu ne le connais pas, l'intrigue perd du piment et du sel parce que ce que fais le gars est cohérent quand tu lis la façon don il est présenté dans DoF 1. Même chose je crois pour Decimus Felix, si je n'avais pas lu Grand œuvre du même auteur, j'aurais cru que c'était le chat dans la pub de croquette ._.

Piruxe
Scout
Scout

Messages : 11

Revenir en haut Aller en bas

Sombre Imperium: Le Fléau Divin Empty Re: Sombre Imperium: Le Fléau Divin

Message par Jcpatiti Mer 17 Nov 2021 - 11:12

Merci pour vos retours sur ce tome que j'attendais, ayant lu les 2 premiers avant réédition... Non mais quand même on nage en plein délire, les responsables éditoriaux chez BL sont shootés au LSD à longueur de temps ou quoi ???
Réécrire une trilogie juste avant la sortie du tome 3, il fallait y penser. Remarquez, ça fait vendre plus de livres, on est obligés de racheter les 2 premiers + Dawn of fire si on veut tout piger... Triste illustration de cette ère de capitalisme sauvage et de mode des "reboots" à tire-larigot Rolling Eyes

Comment ça finit ?:


J'étais là, le jour où Horus a tué l'Empereur...
Jcpatiti

Jcpatiti
Space Marine
Space Marine

Messages : 209

Revenir en haut Aller en bas

Sombre Imperium: Le Fléau Divin Empty Re: Sombre Imperium: Le Fléau Divin

Message par Emperor Dim 28 Nov 2021 - 14:03


Jcpatiti a écrit:
Comment ça finit ?:


Spoiler:



Sombre Imperium: Le Fléau Divin 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 4661

Revenir en haut Aller en bas

Sombre Imperium: Le Fléau Divin Empty Re: Sombre Imperium: Le Fléau Divin

Message par Jcpatiti Sam 11 Déc 2021 - 18:10

Emperor a écrit:
Jcpatiti a écrit:
Comment ça finit ?:


Spoiler:

Merci beaucoup Emperor Very Happy


J'étais là, le jour où Horus a tué l'Empereur...
Jcpatiti

Jcpatiti
Space Marine
Space Marine

Messages : 209

Revenir en haut Aller en bas

Sombre Imperium: Le Fléau Divin Empty Re: Sombre Imperium: Le Fléau Divin

Message par PetitPierre Lun 13 Déc 2021 - 9:02

Je viens enfin de finir cette trilogie.
Je rejoins Emperor sur pas mal de point. Ca se lit bien, c'est sympa, ca fait du bien de voire Guilliman en action, mais ca manque un peu de profondeur je trouve.
Les 2 axes que j'ai trouvé interessant, ce sont les Grands Immondes qui sont bien funky, et le rapport qu' Guilliman avec la religion Imperial et son questionnement. Surtout avec le Lectio Divinatus. C'est tres sympa ces passages.

Ensuite, tout le reste, je trouve que c'est un peu long au final. Ca se lit bien, ya pas mal de fluff avec les primaris et les first-born, mais ca traine un peu longueur. Même l'affrontement final entre Mortarion et Guilliman est tres tres vite passé. La purge de Iax aussi.
Et tout ce qui se passe en Ultramar n'apporte pas grand chose. Ha si il y a Rotigus qui pop dans la forteresse et le truc avec la bibliothéque. Mouai, ca devait apporter un aspect scénaristique sympa, mais ca ne prend pas. Le délire avec le bouquin aussi.

Au final, je trouve que cette trilogie a bien démarré, le T2 etait cool, mais le 3 a du mal à finir ce qu ia été lancé. Ca manquait de profondeur.

Haley c'est surement empetré entre l'Aube de Feu (T1 et T3) qu'il ecrit en plus de cette trilogie .Car tout ca se passe quasi en meme temps, et ca aurait mérité plus de cohérence et de suivi.


_______________________________________________
Le progrès technique est comme une hache qu'on aurait mis dans les mains d'un psychopathe.
- Albert Einstein -

- Je suis Coutelier Forgeron venez voir :  MON ACTU sur FB
- sur le web Pierre Forge Tranquille
- Envie de forger vous même ??? :  FAITES UN STAGE
PetitPierre

PetitPierre
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2733
Age : 38
Localisation : Angers

https://www.facebook.com/laforgetranquille/photos/?tab=albums

Revenir en haut Aller en bas

Sombre Imperium: Le Fléau Divin Empty Re: Sombre Imperium: Le Fléau Divin

Message par Artheval_Pe Jeu 10 Fév 2022 - 21:47

J'ai trouvé le roman plutôt rythmé et bien mené, avec une diversité de points de vue toujours intéressante. Ainsi, si l'on a l'habitude de suivre des Space Marines (pas si intéressants), Guilliman lui-même ou encore l'apostolique militant Mathieu, je trouve que Guy Haley fait des efforts pour aborder chaque situation de manière un peu originale, en conduisant le lecteur à se mettre vraiment à la place des personnages. De plus, l'ajout d'autres protagonistes un peu plus marginaux, tels Fabian sur Macragge ou le soldat possédé sur Iax permet de varier agréablement la narration, de même que les scènes consacrées aux serviteurs de Nurgle. J'ai aussi bien aimé la présence du toujours cassant Maldovar Colquan, tribun de l'Adeptus Custodes, qui vient ajouter un peu piment dans la belle hiérarchie organisée de l'Imperium.

Néanmoins, de manière un peu dommage, j'ai trouvé que la seconde moitié du roman confine parfois au délayage. Ainsi, l'avancée du train de Mathieu ou les progrès des Space Marines vers le chaudron de Nurgle sur Iax sont un peu longuets par moments avec des scènes de combat ou de tension qui trainent. Il en va de même lorsque Fabian se retrouve aux prises avec des démons sur Macragge : on ressent pleinement sa vulnérabilité de simple humain sans armure, mais ça ne suffit pas à rendre ces passages intéressants, car ils ne viennent que préparer une scène finale qui aura peut-être un impact plus tard dans un futur roman.

Mais le tout est pour moi un peu rattrapé par la conclusion majestueuse.
Spoiler:

Dans l'ensemble, c'est, je trouve, une bonne conclusion à cette trilogie des guerres de la peste. Ce n'est pas un roman extraordinaire. Comme trop d’œuvres de cet univers, il fait avancer une histoire mais en maintenant un quasi statu-quo par rapport à ce que l'on connait, mais ça reste une illustration intéressante des guerres que doit mener l'Imperium au début du 42ème millénaire.

Je suis un peu passé à côté des questionnements sur la divinité, car je trouve qu'ils n'apportent pas grand chose de plus par rapport à ce qu'amenait Guerre et Peste. Certes, Guilliman se pose de plus en plus de questions et évolue petit à petit à ce sujet, mais ça reste la continuité logique de ses questionnements et de ses précédents dialogues avec Mathieu.
Artheval_Pe

Artheval_Pe
Recrue
Recrue

Messages : 7
Age : 31
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Sombre Imperium: Le Fléau Divin Empty Re: Sombre Imperium: Le Fléau Divin

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum