[Horus Heresy] Deathfire de Nick Kyme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Horus Heresy] Deathfire de Nick Kyme

Message par Nico. le Lun 13 Avr 2015 - 1:30

En Juillet 2015 sort le tome 32 de l'Horus Heresy, Deathfire par Nick Kyme.

Présentation:



==> DEATHFIRE Hardback

Vulkan lies in state beneath the Fortress of Hera, and yet many of his sons still refuse to believe that he is truly dead. After a seemingly miraculous rescue by the Ultramarines, Artellus Numeon, once captain of the Pyre Guard, urges the other Salamanders on Macragge to leave Imperium Secundus and return their primarch’s body to the home world of Nocturne – there to be reborn in the flames of Mount Deathfire. But Numeon grapples endlessly with his doubts and fears for the future of the Legion, while their foes seek to carve out new destinies of their own...

Vulkan est en stase sous la Forteresse d'Héra, et pourtant beaucoup de ses fils refusent encore de croire qu'il est vraiment mort. Après un sauvetage apparemment miraculeux par les Ultramarines, Artellus Numeon, autrefois capitaine de la garde Pyre, exhorte les autres Salamanders sur Macragge de quitter l'Imperium Secundus et ramener le corps de leur primarque sur leur monde natal de Nocturne - où il pourra renaître dans les flammes du mont Deathfire. Mais Numeon est sans cesse aux prises avec ses doutes et ses craintes pour l'avenir de la Légion, tandis que leurs ennemis cherchent à se tailler de nouvelles destinées bien à eux ...

416 pages • Juillet 2015 • ISBN 9781849709675 • Illustration par Neil Roberts




Artwork:

Spoiler:

logo2 


Dernière édition par Nico. le Mer 6 Mai 2015 - 18:05, édité 1 fois



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6587
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Deathfire de Nick Kyme

Message par Caddon Varn le Lun 13 Avr 2015 - 8:43

ça c'est de l'artwork ! Ils se sont surpassés sur ce coup là !
En tout cas, j'ai hâte de le lire ! On dirait que c'est la suite directe de Vulkan est Vivant.


"Pourquoi devrais-je craindre le démon? Il n'a aucun pouvoir sur moi."
                                                                                      -Frère-Capitaine Castavor Drak des Grey Knights

 :inquisition:
Mon chapitre perso : Golden Arrows

Caddon Varn
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 604
Age : 16
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Deathfire de Nick Kyme

Message par Nico. le Dim 28 Juin 2015 - 12:50

Dispo en précommande depuis hier, voici le Dramatis Personae:

Spoiler:


Pas beaucoup de "méchants" nommés.

J'espère que ça sera bien, je ne suis pas fan des Salamanders.



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6587
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Deathfire de Nick Kyme

Message par Eloniel Castana le Dim 28 Juin 2015 - 13:13

Ça sens vraiment la suite de Imperium Secundus/Vulkan est vivant c'est pas pour me déplaire par contre si ça part en pèlerinage pour ramener le corps de vulkan sur sa planète natale je serais un peu déçu.

Après ne pas mettre de méchant dans le Dramatis ça peut être une manière de garder le suspens.

Eloniel Castana
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1597
Age : 22

http://eloniel.deviantart.com/gallery/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Deathfire de Nick Kyme

Message par Magnus le Jeu 2 Juil 2015 - 15:33

Bouquin terminé à l'instant.
Dans la lignée de la qualité des écrits de Nick Kyme ... pour ceux qui connaissent. Donc de qualité moyenne : des passages bien pensés mais trop court et des passages médiocres et bien trop long.

Sans trop vous spoiler c'est un long pèlerinage... et comme dans tout pèlerinage c'est le chemin qui est important et non la destination.

Pour ce qui est du Dramatis Personnae : ce qui me fait marrer c'est que la plupart du temps la BL y met des personnes que l'on remarque à peine. Et cette fois-ci n'échappe pas à la règle...

Chose que j'apprécie beaucoup c'est le petit épilogue d'explication  ( certains diront justification ) de l'auteur à la fin.

Ma réplique du livre : " I dont speak traitor. "
( d'ailleurs ca serai sympa si on mettait sa réplique / phrase préférée à la fin de chaque critique. )


———
"Pride,not flesh, is weak"
vulkan

"Quel mal pouvait bien causer l'étude et l'apprentissage ?"
magnus

Magnus
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2298
Age : 38
Localisation : Normandie , LE pays du Cidre ...

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Deathfire de Nick Kyme

Message par Nico. le Jeu 2 Juil 2015 - 16:04

Oh un Magnus qui poste un retour de publication VO, cela faisait bien bien longtemps. C'est cool. Smile

Merci pour ton court avis, je vois que je vais devoir quand même me taper la longue review. Razz

Avec ce tome je m'attends à un truc moyen, sympathique mais sans plus, pas vraiment important pour la série (et de base, les Salamanders me laissent indifférents). Ton retour semble indiquer que j'ai raison. Je le reçois demain ou samedi, verdict en début de semaine prochaine.

Smile



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6587
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Deathfire de Nick Kyme

Message par Magnus le Jeu 2 Juil 2015 - 16:21

"Pas vraiment important pour la série " : ca serait intéressant de définir ce qui peut être important dans une saga dont on connaît déjà la fin , avec plusieurs factions antagonistes , deux dizaines de Légions avec leur cartels de fans , des centaines de personnages intéressants , du vieux fluff dont on attend l'explication, de nouvelles intrigues qui amènent un nouveau regard. ... oui j'imagine que les points de vue seront différents. ...

Mais sinon armes toi de courage Nico ...


———
"Pride,not flesh, is weak"
vulkan

"Quel mal pouvait bien causer l'étude et l'apprentissage ?"
magnus

Magnus
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2298
Age : 38
Localisation : Normandie , LE pays du Cidre ...

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Deathfire de Nick Kyme

Message par Nico. le Jeu 2 Juil 2015 - 16:56

Quand je parle de non important, c'est d'un tome secondaire pas vraiment indispensable comme Pythos. J'avoue que pour celui ci j'ai parlé trop vite, il est une suite de deux précédents romans et est utile pour connaître le sort d'un Primarque et pour les fans de Salamanders. Ce livre ne semble pas comparable à Pythos.

Même si ça semble rester une histoire "parallèle" aux événements majeurs. Je n'ai rien contre, cela permet d'enrichir le fluff HH et ce n'ai pas moi qui vais râler sur toujours plus de tomes pour approfondir des éléments plutôt que de foncer vers Terra.

Mes mots étaient mal choisis. Razz

Mais sinon armes toi de courage Nico ...

Vulkan Lives du même auteur n'était pas désagréable, peut être grâce à la présence de Konrad Curze et parce que c'était mon premier HH VO. Donc je pense que ça va aller, sans m'attendre à de l'excellence. Very Happy



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6587
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Deathfire de Nick Kyme

Message par Magnus le Jeu 2 Juil 2015 - 17:23

A noter que , selon Nick Kyme , ce livre se place comme le second opus d'une trilogie sur les Salamanders dans l'HH .
Ce qui fait donc :
Tome 1 : Vulkan Lives
Tome 2 : Deathfire
Tome 3 : ....


———
"Pride,not flesh, is weak"
vulkan

"Quel mal pouvait bien causer l'étude et l'apprentissage ?"
magnus

Magnus
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2298
Age : 38
Localisation : Normandie , LE pays du Cidre ...

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Deathfire de Nick Kyme

Message par Eloniel Castana le Jeu 2 Juil 2015 - 19:01

Magnus a écrit:A noter que , selon Nick Kyme , ce livre se place comme le second opus d'une trilogie sur les Salamanders dans l'HH .
Ce qui fait donc :
Tome 1 : Vulkan Lives
Tome 2 : Deathfire
Tome 3 : ....

C'est la première fois que je lis ça, tu te souviens où tu l'as lu ?

Après c'est pas très étonnant vu que ça serait sa troisième trilogie sur les Salamanders après le Tome de Feu et le Cercle de Feu.

Sans spoiler au final c'est plus une suite à Vulkan Lives ou à The Unremembered Empire ?

Eloniel Castana
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1597
Age : 22

http://eloniel.deviantart.com/gallery/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Deathfire de Nick Kyme

Message par Nico. le Jeu 2 Juil 2015 - 20:57

Sans spoiler au final c'est plus une suite à Vulkan Lives ou à The Unremembered Empire ?

Hm ??

Empire est la suite directe de Vulkan Lives. Deathfire est la suite de Empire (le truc important du synopsis est un élément de la fin de Empire).

Et pour Kyme, c'est surement noté dans on afterwords directement dans le livre.



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6587
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Deathfire de Nick Kyme

Message par Eloniel Castana le Jeu 2 Juil 2015 - 22:40

Nico. a écrit:
Sans spoiler au final c'est plus une suite à Vulkan Lives ou à The Unremembered Empire ?

Empire est la suite directe de Vulkan Lives. Deathfire est la suite de Empire (le truc important du synopsis est un élément de la fin de Empire).

Par la je voulais dire est-ce qu'on a une vraie suite de l'Imperium Secundus (ce que j'aimerais) ou est-ce qu'on suit quasiment que les Salamanders (ce que je crains très fortement) ?

Eloniel Castana
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1597
Age : 22

http://eloniel.deviantart.com/gallery/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Deathfire de Nick Kyme

Message par Magnus le Ven 3 Juil 2015 - 0:14

Imperium Secundus est un roman carrefour qui reliait une dizaine d'autres intrigues . Donc on peut aisément supposer qu'il sera le point de départ d'autres livres .

Ici oui le livre suit UE selon le point de vue des salamanders . NB : Un des plus moches dessins sur les primarques à l'intérieur .....


PPour le reste Nico a tout bon .


———
"Pride,not flesh, is weak"
vulkan

"Quel mal pouvait bien causer l'étude et l'apprentissage ?"
magnus

Magnus
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2298
Age : 38
Localisation : Normandie , LE pays du Cidre ...

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Deathfire de Nick Kyme

Message par Konrad Curze le Mar 7 Juil 2015 - 11:25

peut on avoir une critique avec spoile please ??
Car Vulkan quoi ^^



La mort hante les ténèbres, et elle connaît votre nom ! Je suis Night Haunter.
Non, ne t'envole pas, petit corbeau. Reste. Nous n'en avons pas terminé, toi et moi.( Konrad à Corax)
Vous êtes tellement plus que simplement abjects. (Konrad à Lorgar)

Konrad Curze
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 647
Age : 28
Localisation : oeil de la terreur caché

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Deathfire de Nick Kyme

Message par Nico. le Jeu 9 Juil 2015 - 2:13



Bon, après un bref retour de Magnus c'est à mon tour. Cela spoil Vulkan Lives & The Unremembered Empire. Vous êtes prévenus.

- Scénario et mise en scène : 3/5

L'histoire est une suite directe à Vulkan Lives & The Unremembered Empire. L'intrigue est une continuité et on retrouve certains personnages.

Le héros principal est Artellus Numeon, ancien écuyer de Vulkan laissé pour mort à la fin de Vulkan Lives. Sauf qu'il ne l'est pas, les Word Bearers l'ont capturé pour en tirer quelques informations sur la fameuse lame magique utilisée pour terrasser Vulkan. Mais Numeon a avec lui une relique de l'armure de son père, et cela sert de balise pour être retrouvé par des Ultramarines. Ils débarquent, tuent tout le monde (alors que le chef Word Bearers disait 4 pages plus tôt "Ah, ils sont enfin là, très bien, tuez les tous" calmement et sûr de lui comme tout bon méchant qui sait mais en fait pas assez). Il s'agit d'une équipe de Red Marked au sein de laquelle ce trouve Aeonid Thiel.

Ils récupèrent quelques survivants RG, IH, un WS et des Salamanders, et retournent sur Macragge. Thiel apprend à Numeon que Vulkan est mort, mais celui ci ne le croit pas, il refuse cette idée. Là est le thème de tout le livre: le dénie.

Malgré la vue du corps de son père et du fait que tout le monde lui dise qu'il est mort, même Guilliman, Artellus va ne cesser de répéter "Vulkan Lives" (d'ailleurs tellement de fois dans le livre que ça gave rapidement, limite c'est son seul argument/cri de guerre). Avec une soixantaine de Salamanders il décide d'amener le corps de Vulkan sur Nocturne, contre l'avis de Guilliman qui va tenter de l'en dissuader, pour le jeter dans la montagne Deathfire où selon une prophétie il pourra ressusciter. Et c'est parti pour 400 pages de voyage à travers le warp & l'Imperium et de questions existentielles.

Par ce que oui, les Salamanders et surtout Numeon réfléchissent beaucoup. Pour lui il est impossible que Vulkan soit mort, c'est impensable, il n'y croit pas et sait qu'il va revivre. Il ne cesse de dire ça sous différentes formes tout du long du livre et contredit ses détracteurs (c'est à dire, tout le monde) et les engueule. Il est très têtu et limite autiste le Numeon. En plus il passe son temps enfermé à prier devant le tombeau de Vulkan et quand il daigne en sortir (genre quand y'a un truc grave, comme une attaque) il en profite pour rappeler aux autres que c'est lui le chef et qu'ils doivent l'écouter. Alors qu'à la base, il ne voulait pas être le chef, mais bon maintenant qu'il l'est il n'hésite pas à risquer la vie de tout le monde pour arriver à son but alors qu'il n'y a que lui qui y croit. Il a la Foi et pense que des miracles sont possibles.

Spoiler:
D'ailleurs, à un moment ils sortent du warp pour se retrouver à l'entrée du système solaire, ils reçoivent le message de Dorn disant que Terra lutte toujours blabla que tous les loyalistes doivent venir etc. Les Salamanders ne savaient pas que Terra tenait, ils se rendent compte que l'Imperium Secundus ne devrait pas exister et qu'il faut prévenir Guilliman, Sanguinius et le Lion pour éviter que 3 Légions attendent pour rien à l'autre bout de la galaxie. Et puis ils se disent que l'Empereur aimerait avoir le corps de son fils Vulkan (et peut être qu'il pourrait aider, non ? Je sais pas moi je sais que l'Empereur est super balaise, peut être qu'il est capable de soigner Vulkan, mais ça ils n'y pensent pas). Mais non, Numeon refuse d'aller tranquillement sur Terra à quelques semaines de voyage et force tout le monde à retourner dans le Warp pour tenter d'atteindre Nocturne en sachant très bien que cela va permettre aux WB & DG qui les poursuivent (je vais revenir sur eux après) de les repérer, de les attaquer, que des Salamanders vont mourir et qu'on lui dit que le Navigator n'a aucune chance de survivre à ce nouveau voyage. Mais lui, il s'en fou. Un peu dommage pour un Salamanders dont la Légion est connue pour aider à tout prix les humains... Bref.

Là je dis du mal, mais comme le disait nôtre Magnus dans son retour "des passages bien pensés mais trop court et des passages médiocres et bien trop long."

C'est exactement ça, il y a de bonnes idées parfois bien exploitées. Mais il y aussi des tas de trucs soit idiots, soit mal foutus, soit inutiles, soit sous exploités. Et c'est fortement dommage pour un roman de 500 pages. C'est ce qui pénalise ce livre qui globalement n'est pas mauvais.

Les méchants par exemple, rien de plus classique. Les Word Bearers sont toujours plus malins et utilisent les démons pour faire un peu de bordel. Ils n'ont que pour objectif de récupérer la pointe ayant tué Vulkan pour l'étudier. J'ai l'impression qu'à chaque histoire avec des Word Bearers c'est la même chose, ils sont méchants, ils louent les dieux du Chaos, ils invoquent des démons, ils rigolent méchamment, et y'a toujours un Apôtre qui croit tout savoir et veut étudier un artefact. Mouais.

Et les autres, ce sont la Death Guard. Pas besoin de s'attarder, ils sont inutiles, limite on pourrait mettre le nom d'une autre Légion ça reviendrait au même, ils ne sont là que pour se faire tuer. C'est pas pour rien qu'ils n'ont que 3 noms dans le Dramatis alors qu'ils sont des centaines sur plusieurs vaisseaux et font un gros débarquement à un moment. Seul leur chef a un peu d'attention, mais là aussi il n'est là que pour dire "je veux être un héros blabla ramener la tête de Vulkan blabla et de toute façon je ne crois pas les WB donc je vais les trahir hi hi hi". Parce que oui, comme d'hab les méchants ne sont pas foutu de coopérer, non chacun va tenter de trahir l'autre en se croyant plus intelligent. Et comme d'hab, ça ne marche pas. Je pense que ça serait bien pour la série d'avoir des traîtres plus développés, moins manichéens et surtout moins cons. Je trouve que cela nuit fortement au livre d'avoir des ennemis aussi plats et prévisibles.

Le livre est une longue course poursuite dans le warp, très classique et sans grand intérêt. Non, les choses biens du livre sont toutes autres. Je vais arrêter de critiquer et parler de ce que j'ai aimé.

Les Salamanders ont droit à une trilogie au milieu de l'HH, ce livre en est le deuxième tome. Cela permet de mieux développer cette Légion souvent délaissée. Numeon est le dernier des gardes du corps de Vulkan, la légion est en miettes. Le constat est simple, les Iron Hands sont diminués mais encore très nombreux et combatifs, les Raven Guards ont encore Corax pour les mener. Les Salamanders n'ont plus Vulkan, et plus d'effectif. Ce la Légion qui a souffert le plus de la trahison d'Isstvan. Et comme le fait remarquer un personnage, leur Primarque a survécu à Isstvan pour finir tué traîtrement sur un sol allié. Triste sort.

Cette Légion souffre beaucoup, elle est au désarroi. L'arrivée de Numeon est un symbole, il est ce qui ce rapproche le plus d'un Maître de Légion, même s'il refuse au départ ce titre et toute responsabilité. Mais pour les autres Salamanders, il est la voix à écouter, leur espoir. Cela explique pourquoi ils le suivent de manière insensée dans son pèlerinage malgré son caractère et son dénie complet.

D'ailleurs, tout le livre est un long chemin vers l'acceptation du sort, Numeon doit apprendre l'humilité et voir la réalité. C'est plutôt sympathique, toutes les étapes de l'acceptation d'un deuil sont là. C'est un parcours difficile et parfois bien exploité par l'auteur. Des fois on a de la compassion pour ces Salamanders sans repères et ce Numeon perdu. L'impact psychologique du deuil est travaillé.

Au final, le scénario du livre reste sympathique malgré mes critiques. Au milieu du classicisme et de combats parfois chiants voir .... débiles (spoiler):

Spoiler:
Les Death Guard bombardent Nocturne de bombes virales (!!), et pour contrer ça les Salamanders tirent avec des lances flammes pour enflammer la fumée toxique et éradiquer la menace. J'ai trouvé ça complètement con. Pourquoi sur Isstvan III ça rase toute une planète en quelques secondes mais là non ça va suffisait d'y mettre le feu.

Ou alors y'a un truc que j'ai pas compris. J'ai peut être lu trop vite, Magnus tu as une idée ?

Franchement, l'histoire ça va. C'est pas top mais ça passe. J'ai même trouvé la première partie agréable à lire. Il y a des choses intéressantes sur les Salamanders et sur l'Hérésie, mais c'est plongé au milieu de choses sans originalité. Dommage. Et il y a une sous intrigue étrangement menée (spoiler):

Spoiler:
Barthusa Narek, le WB qui croit toujours que l'Empereur est un dieu et est donc considéré par sa Légion comme un traître mais aussi par les loyalistes vu que c'est un WB. Bé, le mec il s'évade d'Ultramar je ne sais trop comment. Il se passe un truc non décrit, puis il se réveille sur une planète à côté d'un corps de Chevalier Errant. Puis quand les Salamanders arrivent ils trouvent un Chevalier Errant du nom de Kaspian Hecht.

Mais en fait, 200 pages plus tard quand le chef WB arrive dans le vaisseau, il croise ce Chevalier et reconnait intérieurement Narek. Et là, c'est le bordel. En fait Narek a pris l'identité de Hecht, mais sans s'en rendre compte, manipulé par un psyker ou je ne sais quoi. Il a même le visage de Hecht comme masque !!!

J'avoue que cela m'a dépassé en plus de ne pas m'intéresser. Je n'ai pas trop compris, il y a des gros vides non expliqués (pour une short story ou un audio à venir ?) et puis bon voilà quoi. Pourquoi faire ça ? Pourquoi le mec se retrouve sur une planète on ne sait où et comme par hasard les Salamanders arrivent sur celle ci ?

En plus, j'ai terminé le livre hier soir et je ne me souviens déjà plus de ce qu'il ce passe pour lui à la fin. Magnus  si tu as de la mémoire n'hésites pas à me dire. J'ai trouvé cette sous intrigue mal foutue et "wtf".

Bon j'arrête là mon blabla, pour ceux qui veulent voici les gros spoilers des trucs vraiment importants de ce livre, attention y'a du lourd:

Spoiler:
Au moment où les WB sont dans le vaisseau des Salamanders, il se passe un truc, un être puissant débarque et fait fuir les WB. Il s'agit de Magnus le Rouge. Oui oui. Le Primarque des TS projette une image de lui pour parler avec Numeon. On ne sait pas trop pourquoi, mais il souhaite aider les Salamanders. Magnus semble triste de la mort Vulkan, il propose son aide par respect envers son frère et va aider le vaisseau à faire son voyage dans le warp sans encombres.

D'un côté c'est sympa, on voit un Primarque "traître" qui aide des loyalistes dans une sorte d'amour fraternel. Mais je ne peux m'empêcher de me dire que c'est gros comme truc, Magnus qui téléporte son double dans un vaisseau Salamanders à l'autre bout de la galaxie... ouais... bon voilà.


L'autre gros élément important du livre est sa toute fin. Attention, du gros gros spoiler ne lisez pas si vous ne voulez pas vous gâcher le principe même du livre. D'ailleurs je met une balise spoiler dans un spoiler, ah ah.

Spoiler:
Vulkan est porté par les Salamanders dans la lave de la montagne Deathfire. Malgré l’espérance de Numeon, au bout de quelques jours il ne s'est toujours rien passé. Et là, il part seul vers la montagne, et se jette dans un trou de lave. "Un sacrifice". Et là on se souvient d'un passage du livre où ils parlaient d'une prophétie sur la résurrection et le fait qu'il fallait un vrai sacrifice.

D'autres Salamanders arrivent plus tard pour le retrouver, ils voient quelqu'un de dos. Ils s'approchent, la personne se lève, les Salamanders reconnaissent de suite qui c'est et se mettent à genoux.

" "Mes fils..." dit Vulkan "

TADA !!! HE'S BACK !! (again)

Vulkan est donc, il semblerait, encore de retour. Mais l'image du livre (vous pouvez la voir dans la section VIP avec les scans de tous les hardback) montre qu'il a encore le pieu planté dans son cœur.

Ironiquement, Numeon le seul personnage de tout le livre à croire à la résurrection de Vulkan sera finalement le seul à ne pas y assister. Il avait raison depuis le début. Personne ne l'a cru, même pas le lecteur.

Un gros cliffhanger. Cela fait son petit effet mais reste très frustrant. Il ne reste plus qu'à attendre l'ultime tome de cette trilogie Salamanders interne à l'HH. Est-il vraiment lui même  ? Va-t-il réussir à virer ce pieu ? Va-t-il re mourir ? Réponses dans ... 2 ans s'il écrit vite son livre.

D'ailleurs, ceux qui n'ont pas résisté et ont lu ce sous spoiler, si vous voulez en parler dans vos réponses précisez bien AVANT que vous allez parler de "ce truc", pour ne pas spoiler les autres. En balise spoiler bien entendu.


- Style et écriture : 3/5

Du Nick Kyme. Ce n'est pas mauvais, mais ça ne transporte pas non plus. Son style est classique, sa construction est classique. Disons que ça ce lit sans soucis particuliers mais manque un peu de profondeur.

- Intérêt fluff : 4/5

Quelques trucs à retenir. Principalement sur les Salamanders.

Toute la symbolique du cycle de la Terre et du Feu est expliquée. Pour les nocturneans toute chose qui vient de la terre doit y revenir pour être reforgé. C'est le cycle de la renaissance. Il faut immoler par le feu les défunts. La chair et les os redeviendront des cendres.

Comme je le disais, les Salamanders sont vraiment une Légion affaiblie. Elle manque de moyens, ils doivent réparer eux même leurs armures et armements et les utiliser jusqu'à la fin. On ressent bien l'état de pauvreté de cette Légion. Ils sont vraiment isolés, ils n'ont plus de primarque et ils n'ont pas la force de conviction des Iron Hands qui eux rallient les Shattered Legions. Les Salamanders sont un peu laissés de côté, dans leur deuil.


Côté Imperium Secundus, on a quelques trucs vu que les premiers chapitres s'y passent.

La bataille d'Ultramar a changé la conception de la hiérarchie et de la nobilité chez les Ultramarines, à la place les transhumains et humains font front ensemble. Ils font fit de ce qu'ils étaient avant.

Les Ultramarines doivent intégrer un nouveau point: ce n'est plus Ultramar mais Imperium Secundus, Sanguinius est l'Empereur et Guilliman ne commande pas. Ce dernier va faire de gros efforts pour rester dans son rôle de conseiller et ne pas trop donner d'ordres.

D'ailleurs encore une fois Sanguinius ne sert à rien, il y a une audience avec les trois Primarques et Numeon, et c'est Guilliman qui fait tout. Le Blood Angel dit juste un truc pour trancher à un moment et puis c'est tout.

Le Lion quant à lui est bien mystérieux, comme d'habitude mais il y a un petit passage marrant. A un moment Numeon s'en prend directement à Guilliman. Cela énerve le Primarque des Ultramarines, mais fait sourire subrepticement le Lion (qui a l'air de trouver ça amusant le grand bleu se fasse critiquer). C'est pour ces petits moments que j'ai une petite sympathique pour lui.

Dernier petit truc, surement sans importance, mais Guilliman dit qu'après Ultramar et son envie de vengeance il a été surnommé "The Avenging Son". Or c'est le nom d'un chapitre de Space Marines, les Avenging Sons de la 19ème fondation au 36ème millénaire. Ils sont connus pour être très portés sur le Codex et les préceptes de Guilliman. Je ne sais pas si c'est un clin d'oeil ou pas, mais je l'ai relevé.

Et bien sûr, en dernier le gros spoiler dont j'ai parlé plus tôt.

Globalement, le livre s'inscrit bien dans l'esprit post Imperium Secundus. On voit que la guerre a dépassé sa moitié, les loyalistes commencent enfin à se ressaisir et les traîtres sont moins efficaces.

- Appréciation personnelle : 3/5

Malgré quelques travers et moments trop longs certainement passables, cela reste un livre qui se lit bien. Il reste agréable, l'immersion est là, on apprend des choses sur l'HH et les Salamanders. Bref, c'est agréable et se lit sans trop de déplaisir.

J'ai plutôt apprécié ce roman, il n'est pas mauvais sans être excellent. Il fait un peu avancer une partie de l'HH (destin de Vulkan), apporte une vision des Salamanders au bord de la rupture (cela change des IH majoritaires de la plupart des publications sur les Shattered Legions) et réserve quelques moments cool.

A lire, sans en attendre d'avantage qu'un bon divertissement sans trop se prendre la tête. Correct.


Total : 13/20


Dernière édition par Nico. le Mar 10 Nov 2015 - 16:09, édité 1 fois



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6587
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Deathfire de Nick Kyme

Message par - Ghost of Arkio - le Jeu 3 Sep 2015 - 16:08

1er tome HH lu en août après 4 mois d'abstinence.
En regardant la cover et le résumé, j'avais l'impression que ce serait uniquement du fan service salamander hors-trame et un appendice lié à la trilogie de Kyme du M41 que je trouve toujours inférieure au diptyque BA de Swallow.. Smile hé wouais, mec' !

Mais place à la réalité :
Tout ou presque a été dit par Nico mais je vais essayer d'apporter ma part sans faire trop de répétitions.

- ------------------------------------------------------------
Scénario et mise en scène = 3/5

Il était une fois un Angry Marine..

Spoiler:
qui s’appelait Numeon. Revenu d'entre les morts avec un marteau-Sigil dans les mains, il a depuis une idée fixe qui brûle en lui comme une lanterne en pleine tempête: Vulkan est vivant! (aka: "et je vous emmerde tous!!") Un long périple l'attend durant lequel toutes sortes de personnages vont essayer toutes sortes de méthodes pour le décourager; word bearers, ultramarines, 3 primarques, 1 chevalier errant, et même ses frères d'arme salamanders (sans compter le cadavre de Vulkan lui-même). Il va en insulter une partie, en tuer une autre, et se battre avec tout le reste. On attendra/souffrira avec lui jusqu'à la dernière ligne, en vain = Numeon mourra sans même savoir qu'il avait en partie raison.
Triste histoire.. Sad
La force du scénario est donc cette simplicité = 1 perso central (Numeon), une idée fixe (comment ressusciter Vulkan) qui prend 90% du récit jusqu'à la dernière ligne.
Les 10% restants étant occupés par un perso secondaire issu lui aussi du tome 1 de la trilogie HH salamander = Narek
Spoiler:
..introduit ici dans un étrange jeu de poupées gigognes schizophrène où malgré une intrigue qui finira par retomber sur ses pieds, on a souvent l'impression dans la narration sur Narek que l'idée est venue à Kyme bien avant de pouvoir la justifier.. ce qui viendra finalement assez tard dans le récit sans me convaincre vraiment. Malheureusement, le rôle de Narek est ici beaucoup moins important que dans le tome 1.

En bref= J'étais content de retrouver une suite directe de Vulkan Lives qui m'avait plu et que je regarde comme le meilleur roman de Kyme. Content de voir que ce pauvre Numeon martyrisé par les WB dans le tome 1 se voit offrir ici une opportunité de revanche, et que Narek devient + badass et original dans son idée fixe de sauver sa légion sans se mêler aux autres loyalistes = par son rapport religieux (unique dans la trame M31 pour un renégat) avec l'Empereur gonflé par le contact avec la fulgurite.

Mais comme dit plus haut, simplicité ne rime pas toujours avec cohérence,
Spoiler:

- Narek qui se réveille et échange son armure avec celle du knight errant comme si c'était un vulgaire sportswear..  Evil or Very Mad (je dé-teste quand les auteurs font ça) puis oublie illico son larcin dans une transition skyzo Narek-Hechtienne assez déstabilisante-WTF pour le lecteur.  scratch
- comme le fait que le trio de primarques laisse les salamanders partir avec le corps de leur frère et donc se précipiter dans les bras de l'ennemi quasi sans broncher,
- que l'intervention de Magnus qui surgit comme Mandrake est un deus ex machina un peu trop facile (et Horus? Lorgar? tous les 2 au courant du Big Secret de Vulkan; ils s'en foutent?) Ça me rappelle l'utilisation de Curze par Kyme dans le tome 1.. parce que Curze est un primarque cool que les lecteurs aiment bien voir.
- Qu'est ce qui pousse le psyker de Malcador perdu aussi loin de ce coté de la Ruinstorm? (il sait donc tout sur l'Imperium Secundus?) ..et de faire ça à Narek? et pourquoi Hecht meurt? = et ben on le saura même pas à la fin de ce tome 2..
- Adyssian qui quitte le pont seul sans escorte dans un bâtiment de la taille du Charybdis, en pleine tempête warp, et se distrait en courant après un civil sans se poser de questions.. Rolling Eyes
- le (mini?) virus bombing de Nocturne ultra-localisé et inflammable.. lol

et le scénario souffre de lieux communs :
Spoiler:

- cette mauvaise habitude de Kyme à faire des fins en fort Alamo sur Nocturne
- toute la partie sur Macragge qui m'a failli faire fermer le bouquin : Numeon qui clash tout le monde, Sanguinius qui devient tout rouge dans la salle du trône, Guilliman en tête-à-tête avec le mauvais élève dans une scène qui ressemble au bureau du proviseur, notre Lion taciturne soudain bien bavard et qui joue les moralisateurs dans un cimetière (..et se fait clasher comme tous les autres) = Numeon s'en fout, il a peur de personne, ni de ridiculiser 3 primarques limite en leur faisant la leçon, ni de cogner sur ses propres salamanders dont il a au début rien à quarrer, ni de refuser ensuite le commandement dans une obsession limite juvénile pendant que les pauvres 66 derniers rescapés salamanders de sa légion entière tentent de s'organiser comme ils peuvent.. j'ai eu pitié d'eux.  Neutral

Numeon le clasher, le angry marine prêt à taper sur tout ce qui n'est pas d'accord avec lui en secouant la caméra du lecteur à 2 mains dans tous les sens, ou qui fait parfois penser qu'on est en train de lire un shonen.

Encore un tome qui me fait dire que cette idée d'Imperium Secundus est une grosse bourde que les auteurs quels qu'ils soient ont toujours du mal à assumer (ou renâclent).


- ------------------------------------------------------------
Style et écriture = 3/5

Selon la motivation de Kyme, on prend plaisir là où lui y prend le plus à l'écrire :
Spoiler:

+ les retrouvailles avec Thiel (cf. anthologie sur Calth, son audio Drama Censure) et la fraternité qui se crée entre lui et Numeon m'ont bien plu: on a un aperçu (quoique petit) intéressant de ce que sont devenus les 500 mondes de l'après Calth dans les dialogues Numeon/Thiel = les ultra même novices préfèrent la fuite en avant dans la vengeance et la guerre pour oublier l'Imperium Secundus et s'éloigner d'ultramar et de la politique. On sent que cette histoire d'imperium secundus sent mauvais..
+ les relations entre WB et Death Guard, et le sentiment que dorénavant c'est un peu chacun pour soi chez les traîtres comme dans la privatisation russe post-soviétique.
+ L'abordage par les mini-chukkies sud-coréennes; une bonne idée bien menée. L'apôtre Noir ne nous est pas montré comme tout puissant dans l'histoire et explique au lecteur l'équilibre encore précaire au M31 de l'utilisation des forces du warp.
+ les retrouvailles entre Narek et Quor Gallek (repris du jeu de cartes HH de 2005-7),
+ Degat, le WB gorille khornique tatoué, à contre-emploi de l'image type des WB, et qui démolit  Xathen, le berserk en titre du camp salamander. Smile
+ la mort de Degat, pas tué dans un duel prévisible gentil/méchant mais à la déloyale.. rire1 il me plait toujours ce Narek.
+ la variété des personnages salamanders parmi lesquels on ne se perd pas, et qui ont tous un rôle à tenir dans la quête spirituelle des salamanders. Beaucoup de noms et de biographies; Kyme sait faire du fan service.
+ la relation Adyssian-Circe, bien que sous traitée, aurait pu être intéressante (on pense bien sûr au Septimus/Octavia d'ADB) si Numeon n'avait pas pris autant de place.

+la quête spirituelle = j'ai bien aimé la quête spirituelle de Numeon et cette fin hors des lieux communs où après tant d'épreuves, il doit mourir pour que son obsession s'accomplisse.. et donc il ne le saura jamais. On souffre avec lui et Kyme nous fait sentir que les salamanders sont au bord du désespoir le + total.
Quant à Vulkan, il ne bondit pas sur scène tout frais comme dans une pub de Mr Propre, mais son calvaire n'est pas encore terminé.

Pour les aspects négatifs, je pense surtout :
- aux dialogues Numeon- primarques dont aucun ne m'a convaincu,
- et la scène où Numeon se transforme en gourou illuminé, forçant tout le monde au suicide..
Spoiler:

qui aurait pu être mieux écrite. À ce moment-là du récit, Numon ne convainque pas le lecteur (à mon humble avis) = le Charybdis est en ruines, et tous les autres salamanders décimés ont à peine survécu à la catastrophe de traverser la Ruinstorm, littéralement équarris par les démons et les WB/DG. Donc comment peuvent-ils croire aux seules paroles de Numon qui se repose sur la seule prophétie d'un primarque renégat (Magnus)??  mecontent

- enfin, le fait que le cadavre même de Vulkan soit aussi absent d'un tel récit = très peu décrit, sans aucun signe extérieur ésotérique ou autre, cette absence ne donne aucun espoir au lecteur de voir Vulkan se relever, mais ressemble à une occasion manquée: elle m'a laissé une impression de manque. Même mort ça reste un primarque, le sang de l'Empereur!


- ------------------------------------------------------------
Intérêt fluff = 3/5

Apport à la trame HH : hélas uniquement salamander limite nombriliste. Décevant?

Positif :
+ pourquoi les salamanders quittent ultramar et courent au suicide =
Spoiler:

même si pas toujours bien écrit/justifié par Kyme, c'est fluff-compatible et logique = Seulement 66 survivants sur toute la légion massacrée sur Istvaan V ! .. c'est un génocide. Numeon a raison de réaffirmer que sans Vulkan il n'y a pas d'avenir; les salamanders sont la legio la + exterminée du M31, quand la RG a encore son primarque et des troupes mutantes, et les IH la 1/2 de leur flotte ayant échappé à Istvaan V.

Et donc je trouve logique qu'ils refusent Terra pour tenter leur chance vers Nocturne après être sorti de la Ruinstorm une 1ère fois. (et toute forme de message à Terra qui pourrait les faire accuser de traîtrise)
+ pourquoi Vulkan doit vivre =
Spoiler:
parce que la légende des 9 artefacts est encore à écrire,
parce que l'implication des choix de Grammaticus (donc de Eldrad Ultran) et de la Cabale sont encore à justifier.
+ des détails sur la mort de Manus :
Spoiler:
On a la confirmation que le cadavre de Manus a été dépecé par les EC en divers grigris zé colifichets, et que ses précieux bras en métal vivant ont été récupérés pour devenir des artefacts recherchés parmi les traîtres.

Négatif:
- Narek et la fulgurite
Spoiler:

Dommage que ces aspects qui étaient pour moi bien amenés dans la trame générale de Vulkan Lives deviennent ici clairement des éléments qui se limiteront définitivement à la trilogie de Kyme.
* Le choix d'Erebus à la fin de Vulkan Lives + l’émergence du perso de Narek= génial ! Smile
* Leur utilisation dans TUE = bâclé/sous-exploité par Abnett  nah
* ici = encore un jouet pour malcador?
- Narek et Malcador
Spoiler:
Kyme utilise selon moi les knight errants et Malcador pour boucher des trous dans son scénario ... trous qu'il ne comble malheureusement pas tous à la fin.
Je ne comprend pas comment Malcador est tombé sur Narek, comment 'occus-pocus' Kaspian Hecht devait apparaître aussi près de Maccrage dans un container pour le recycler, ce que Malcador peut bien tirer d'un tel lavage de cerveau alors que les autres knigt errants issus de légions renégates ne l'ont pas subi, et pourquoi kyme tue Kaspian Hecht dès le départ comme une pauvre Golden Delicious trop mure.. trop compliqué de tirer les traits entre les points? et s'il y aurait eu une histoire parallèle avec Narek+Hecht vivants?  scratch quel dommage car Kyme a correctement mis en scène les dialogues de ces (ce) perso(s)..



- ------------------------------------------------------------
Appréciation personnelle = 3/5

Des hauts et des bas prononcés, moins bon que le tome 1 Vulkan Lives;
mais au dessus du niveau très moyen de la trilogie Salamander.

Le passage Numeon-Thiel, = oui Smile
Celui avec Numeon seul sur Macragge = non! mecontent
Le SF horror dans la ruinstorm = yes rire1
Le fort Alamo final = nan  Neutral
La fin, spirituelle et avec le cliffhanger : oui! Smile (pour Numeon)

Après avoir quitté l'Imperium Secundus, j'ai pu me détendre et profiter du récit de voyage et de la mise en scène pleine du désespoir d'une légion face à son extinction imminente, qui sait qu'elle ne compte plus pour rien dans la guerre qui doit décider du sort de la galaxie (quasi mot pour mot dans l'index astartes), et dont les personnalités et l'identité même des survivants sont des 'ruines' mentales mutilés par les horreurs de la trahison d'Istvaan V.
Et c'est justement dans ce genre de situation désespérée qu'une foi aveugle devient utile: un saut dans le vide angoissant vers l'obscurantisme de la Longue Nuit qui semble le seul remède; et préfigure l'évolution post-hérésie vers le chapitre du M41 tel qu'on le connait (retour en force de la religion nocturnéenne, beau parallèle avec les SoH ou les WB)

Je n'ai donc pas trop d'attentes sur le tome 3 qui a maintenant encore + de chances de ressembler au tome 3 de la trilogie salamander M41 du même auteur.


Note globale = 12/20


Dernière édition par - Ghost of Arkio - le Lun 26 Sep 2016 - 8:24, édité 5 fois

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 9547

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Deathfire de Nick Kyme

Message par Nico. le Jeu 3 Sep 2015 - 18:11

Merci pour ta critique, à peu près équivalente à la mienne, on est d'accord sur la note. Un livre pas mauvais, mais pas spécialement indispensable.

Et la fin.... Rolling Eyes


plusun



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6587
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Deathfire de Nick Kyme

Message par - Ghost of Arkio - le Ven 4 Sep 2015 - 11:27

Je me demande quand-même si j'ai pas raté une e-croquette, un audio drama ou une novella...

Spoiler:
Le fait que Narek se réveille direct dans une caisse avec le knight errant Hecht et que Kyme ne donne aucune explication.. ça ressemble aux techniques de dissection de BL..

@fin:
Spoiler:
Autant je suis content que Kyme a évité un lieu commun et fait mourir Numeon de désespoir, après tout ce qu'il a enduré et que seul ce dernier sacrifice puisse ramener Vulkan, (même si les circonstances réelles sont un peu noyées dans la naration),

Autant le fait que Vulkan fasse un énieme come back avec la fulgurite commence à user la corde et décrédibilise son assassinat dans TUE.

La seule suite que j'imagine, c'est que seul Vulkan puisse retirer la fulgurite et devienne mortel.

Mais Galek et Narek comme méchants sur Nocturne.. le t3 risque de ressemble à un épisode de Marvel comics ou pire.. à TUE.

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 9547

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Deathfire de Nick Kyme

Message par Anton Narvaez le Ven 4 Sep 2015 - 16:58

+1 Ghost


Concernant Magnus qui se téléporte de partout, il le fait déjà dans Félon, ou il va voir Lorgar pour lui dire qu'il est fou, toussa toussa. En fait y a que sur Terra que ça a posé souci.


Concernant les téléportations de Magnus, on en a déjà eu un aperçu dans Félon d'ADB.
En effet, le Primarque des Thousand Sons tiens un concile avec son frère Lorgar depuis la Planète des Sorciers. Il avertit d'ailleurs Aurelian des dangers du Warp.
Il n'y a donc guère que sur Terra que les Projections psychiques de Magnus ont causé des désagréments.

Spoiler:

On a la confirmation que le cadavre de Manus a été dépecé par les EC et que ses précieux bras en métal vivant ont été récupérés pour devenir des artefacts recherchés parmi les traîtres.

Spoiler:

Dans Salamanders Renaissance, Kyme dit que c'est Guilliman qui a la tete de Manus Ferrus. Et que c'est le seul moyen qu'il a eu de séparé la Legion des Iron Hands en chapitres. Leur donner la tête de leur Pimarque

En fin du Roman Renaissance de Nick Kyme, l'auteur nous dévoile que Guilliman a livré la tête de Ferrus Manus à la légion des Iron Hands, et-ce, dans le but de faire accepter le Codex Astartes aux fils de la Gorgonne.


Dernière édition par Anton Narvaez le Sam 5 Sep 2015 - 15:47, édité 1 fois

Anton Narvaez
Space Marine
Space Marine

Messages : 480
Age : 26
Localisation : Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Deathfire de Nick Kyme

Message par Variel le Ven 4 Sep 2015 - 20:11

Super critique ! +1 à la tienne et à celle de Nico. que je n'avais pas vu.


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - Roman 40K : La Désolation de Malerek / - LdS 13 / - Eternal Warriors

Variel
Capitaine Space Marine
Capitaine Space Marine

Messages : 979
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Deathfire de Nick Kyme

Message par - Ghost of Arkio - le Ven 4 Sep 2015 - 20:37

Merci à tous les 2, Smile

@Anton: peux-tu corriger ton post stp.? y a du javanais dedans. Very Happy et c'est Ferrus Manus.

+ Spoiler:
Spoiler:
Si Guilliman a la tête de Manus après Terra, ça veut dire que quelqu'un qui a mis les pieds sur le Vengeful Spirit le lui a donné.. intéressant.


Dernière édition par - Ghost of Arkio - le Mar 15 Sep 2015 - 13:53, édité 2 fois

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 9547

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Deathfire de Nick Kyme

Message par Anton Narvaez le Sam 5 Sep 2015 - 15:55

Post corrigé. J'espère qu'il sera plus facile à lire Rolling Eyes

Concernant Manus Ferrus..... je n'ai aucune excuses.

+Spoiler (2)

Spoiler:
C'est intéressant car Kyme est l'auteur et de Renaissance et de Deathfire.
Il nous donne donc des petites informations pour relier l'HH et 40k (un classique des auteurs BL).
J'espère seulement que ça ne servira pas à la "résurrection" de Ferrus Manus en 40k...
Après tout, c'est un serpent de mer volontairement entretenu par GW (comme beaucoup de Primarques loyalistes cela dit).

Anton Narvaez
Space Marine
Space Marine

Messages : 480
Age : 26
Localisation : Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Deathfire de Nick Kyme

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:31


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum