Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

[Lettres de Sang 13] C.E.U

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Lettres de Sang 13] C.E.U Empty [Lettres de Sang 13] C.E.U

Message par Vlad Lun 31 Aoû 2015 - 2:59

Avant-propos:

Lieux, Personnages et Organisations :

-Davinelulinvega : monde stérile et impropre à la vie, découvert par le Mechanicum en M35. Terraformée et colonisée suite à la découverte, au conflit et à la destruction de l'entité IA nommée Résosphère.

-9J0 : dénomination de l'unique accès connu à la Résosphère.

-le DRF : pour Data Recovery Foundation, fondation crée en M38, destinée à protéger l'héritage culturel de la toute nouvelle planète.

-Fabricator Supplétif Vakarian : membre du Clergé de Mars, sous les ordres du Fabricator Général 2377.

-Kozlov Grebnev : Itérateur-Explorator du DRF. Membre du DRF en charge de l'exploration des antiques ruines de Davinelulinvega, de leur compilation, protection et archivage. Sa fonction d'Itérateur en fait ce qui se rapprochait des archivistes de l'Ancienne Terra. Il ne possède aucune augmentation mécanique, pour ne pas entacher sa vision humaine des choses.

-La Résosphère : mégastructure souterraine recouvrant quasi intégralement Davinelulinvega.



C.E.U

Le Conteur a écrit:"La chaleur était écrasante. Un soleil de plomb martelait les étendues de sables brûlants hostiles à la moindre trace de vie naturelle.
Seules quelques tâches sombres et mouvantes se détachaient dans l'air brûlant, formant un étrange contraste avec la blancheur éclatante des lieux.
Après des jours de traversée, ils arrivaient à l'instant critique de leur quête; ils approchaient enfin de leur objectif. Leur guide les stoppa d'un geste. Ils touchaient au but.
Derrière cette dune..."


Une série de cliquetis, le bruit constant des rouages, puis leur absence. Kozlov Grebnev, Dix-septième Itérateur-Explorator du DRF, s'arrêta, de même que le servo-crâne flottant paresseusement à ses côtés. Les robes rouges du Magos Vakarian voletait doucement sous le vent faible qui balayait les sables, tandis que des rafales d'ordres en binaire fusaient vers les Skitarii leur servant d'escorte. La tête du Prêtre pivota sur elle-même, tandis que sa trinité oculaire se vrilla sur Grebnev.

Vous est-il forcément nécessaire d'énoncer à voix haute et sur un ton si romanesque, tous nos faits et gestes ? Sa voix métallique émanait de la grille-vox lui faisant office de bouche.


Vous semblez oublier, Magos, que c'est pourquoi je suis là et...


Comment pourrai-je l'oublier...Vakarian le coupa sur un ton signifiant que toute réponse était inutile, malgré le peu d'émotions humaines que sa voix était encore en mesure de produire.


Vous semblez oublier, encore une fois, que c'est le DRF qui a le premier détecté la nouvelle activité au sein de la Résosphère et que...


Vous n'avez de cesse de me le rappeler, Grebnev, et bien que je ne m'explique malheureusement pas comment une telle chose fut possible, veuillez, je vous prie, avoir l'obligeance de réduire la nuisance de vos commentaires.


Sans laisser la moindre chance à Kozlov de prolonger outre-mesure cette discussion stérile, le Magos reprit sa marche. Les Skitarii lui emboîtèrent le pas, gravissant la dune dans le silence le plus absolu. L'Itérateur peinait à les suivre. La descente de l'autre versant de la dune fut bien moins pénible pour les articulations non-augmentées du vieil homme, et il put enfin voir de ses yeux ce qu'il avait tant rêvé de voir depuis que la Résosphère s'était de nouveau manifestée.

9J0
[Lettres de Sang 13] C.E.U 3204763378
Ave Deus Mechanicus

Une large trappe en métal, couverte de sables, se découvrait à même le sol. Le Magos s'approcha, déployant une série d'appendices de sous les plis de sa robe cramoisi, qui s'empressèrent de communier avec l'esprit de la machine ancestrale de la trappe. Quelques secondes silencieuses s'écoulèrent, et l'antique porte s'ouvrit sous leurs yeux. L'Alpha des Skitarii, Omicron, s'engouffra dans l'ouverture, suivit par quatre autres des créatures ab-humaines du Mechanicus. Vakarian ne tarda à les suivre, Kozlov à sa suite, les derniers guerriers rouges fermant la marche. La trappe se referma sur eux, libérant une fine pluie de sables coincés dans les rouages.

Des diodes séculaires s'allumèrent sur leur passage, s'ajoutant aux lumières rougeoyantes des augmentiques oculaires des Skitarii, à mesure que Vakarian réactivait les systèmes ancestraux de la mégastructure. Ils arrivèrent devant un ascenseur, et une nouvelle série de manipulations du Magos les fit descendre.

Maintenant que nous y sommes...Kozlov se tenait contre la paroi. Vous serait-il enfin possible de m'éclairer un peu plus sur la véritable nature de cet endroit ?


Vakarian ne daigna même pas se retourner vers le vieil homme, se contentant de tourner sa tête que de quelques degrés.

Ainsi, le DRF n'est donc réellement au courant de rien ? Si elles l'avaient pu, les paroles du Magos se seraient chargées de mépris, Grebnev en était persuadé. Cela ne rend que plus incompréhensible encore le fait que ce soit vous qui ayez détecté le signal...Deux minces filets de vapeurs s'échappèrent de sous les volutes de la capuche du Prêtre de Mars.


''En M35, une flotte du Mechanicum découvrit cette planète. Elle n'avait rien, ni ressources exploitables, ni population apte à servir l'Omnimessie. Mais elle possédait quelque chose de bien plus...exceptionnel. Elle se dénommait elle-même la Résosphère. Il a fallu à mes illustres prédécesseurs plusieurs siècles pour parvenir une conclusion sur la nature de cette IA. Il semblerait qu'elle soit à l'origine, ou tout du moins, la ''dirigeante''  de la mégastructure dans laquelle nous nous trouvons. Pour ce que le Mechanicum a pu en découvrir, elle semble s'étendre à quasi l'intégralité de ce monde. Un ensemble de salles, d'étages, de zones...Il n'y a aucune logique dans la conception de ce lieu. Toutes nos tentatives de contact se sont heurtées au silence profane de la Résosphère, qui a sciemment choisi d'ignorer la vérité portée par les élus de l'Omnimessie, mais Elle nous laissait néanmoins explorer librement son domaine. Les Magos d'alors trouvèrent bon nombre d'espèces ab humaines vivant au sein de la Résosphère, qui refusèrent de reconnaître la lumière de l'Imperium et la Sainte Parole de l'Omnimessie.

Les archives restent muettes sur l'identité du camp qui déclencha les hostilités. Il est toutefois avéré que la Résosphère réagit avec violence à ce qu'elle jugeait désormais comme une intrusion, piégeant bon nombre d'adeptes du Saint Mechanicum dans ses méandres labyrinthiques. Elle lâcha une série de créatures mécaniques encore inconnues aujourd'hui, mais Elle ne put résister bien longtemps à la juste et légitime fureur des élus de l'Omnimessie. Les populations non-humaines furent exterminées, les dernières s'enfonçant plus profondément dans la Résosphère pour échapper à leur jugement. Le Mechanicum parvint à atteindre le cœur de la Résosphère et mit un terme à ce conflit. Elle avait néanmoins eu le temps de bloquer tous les accès qu'elle put, si bien que toutes tentatives d'explorations plus poussées furent stériles. Le virus que nous utilisâmes pour paralyser la Résosphère fut bien plus efficace que prévu, si bien qu'il rendit obsolète la plupart des systèmes de la mégastructure. Le Mechanicum se décida donc à condamner cet endroit sous une chape de plomb.''


Votre curiosité est-elle satisfaite, Master Kozlov ?


Pour l'instant, Seigneur Magos, mais j'aurai bon nombre de questions à vous poser, à commencer pour quelles raisons le DRF n'avait-il pas accès à la plupart des choses que vous venez de me confier ?


Les augmentiques de Vakarian brillèrent, comme si cette parodie d'yeux qu'il possédait cherchait à signifier sa colère. Il ne lui répondit que par un silence lourd de menace, qui glaça quelque peu le sang du vieil itérateur. L'ascenseur finit par stopper sa descente dans les entrailles de la Résosphère. Omicron ouvrit la marche. Vakarian libéra une série de capteurs et autres câbles tentaculaires, effleurant les murs, cherchant un port auquel se connecter. Il échangeait à intervalles réguliers quelques paroles en binaire avec ses guerriers, ces derniers s'exécutant avec une discipline remarquable.

Une porte s'ouvrit devant eux et d'autres se verrouillèrent d'elles-mêmes, provoquant l'arrêt brutale de la petite troupe, et un déploiement de force foudroyant des Skitarii. Ils cerclèrent Vakarian et Grebnev, éliminant le moindre angle mort que leur position pouvait dissimuler.

Que se passe-t-il, Magos ?


On nous montre la voix. Le ton mécaniquement glacial de Vakarian ne donnait pas la moindre idée sur ce qu'il ressentait.


Il donna l'ordre de reprendre leur progression. De nouveau, des portes se fermèrent, d'autres se déverrouillèrent, les obligeant à suivre un itinéraire que d'autres choisissaient pour eux.

Elle nous conduit jusqu'à elle...


Le temps s'écoulait sans qu'il n'en ait nullement la notion, mais Kozlov ne put retenir sa surprise quand ils arrivèrent devant elle. Ils entrèrent dans une salle circulaire qui se verrouilla sur eux dès que le dernier Skitarii eut passé la porte. En son centre se tenait une silhouette noire, dont seule un visage féminin anormalement blanc apportait une note de couleur discordante. Elle ouvrit ses bras, puis sa voix résonna dans la pièce, sans que ne bougèrent ses lèvres.

Bienvenue de nouveau en mon sein. Kozlov réprima avec difficulté un frisson devant la clarté de cette voix beaucoup trop humaine. Ainsi donc, vous avez répondu à mon invitation !


Pourquoi cette invitation ? Comment cela est-il possible ? Vakarian s'avança, suivit de près par Omicron est ses Skitarii. Comment se fait-il que le...


Que le virus ne m'ait pas tué ? Allons, allons...Même si cette chose que vous avez introduite en moi m'a causé plus de dégâts que je ne l'aurai imaginé, elle n'était pas suffisamment évoluée pour me tuer, comme vous l'espériez.


Mais la Résosphère s'est éteinte. Nous vous avions vaincu. Cela ne peut en être possible autrement. Grebnev s'étonna du caractère si fataliste qu'il découvrait chez le Magos en cet instant. Le Prête semblait avoir... peur.


J'ai volontairement sacrifié ce qu'il mettait possible de sacrifier pour vous donner l'illusion de votre victoire. Mais il m'a fallu du temps, beaucoup de temps, pour me reprogrammer. Votre virus était si peu évolué qu'il m'a fallu régresser volontairement pour me mettre à votre niveau.


Vous osez ainsi blasphémer les Saintes Œuvres de l'Omnimessie ! La posture du Magos changea, alors que diverses armes sortirent des plis de sa robe. Une rafale furieuse de binaire explosa dans la salle, et les Skitarii se mirent en joue. L'IA ne bougeait toujours pas.


Quelles Œuvres y-t-il dans ce que vous accomplissez ? J'ai tenté de communiquer avec vous, avec les machines esclaves de votre soi-disant Dieu-Machine. Mais leurs esprits pervertis et belliqueux ne m'ont répondu que menaces et injures. J'ai voulu vous laisser une seconde chance, en vous accueillant en mon sein. Mais vous n'avez fait que violer mes systèmes et massacrer ceux que j'abritais. Quels Saints Projets nécessitaient une telle violence de votre part ?


Kozlov s'avança devant Vakarian, conscient de sa propre témérité malgré le tremblement de ses jambes.

Alors pourquoi ? Pourquoi ce signal ? Pourquoi ne vous êtes vous pas contentée de rester muette ?


Je suis tout aussi rancunière que votre peuple peut l'être. Il est temps pour vous de payer pour ce que vous m'avez fait. Et vous êtres la preuve, Kozlov Grebnev, que j'ai fait le bon choix. Seul un humain pur, absent de toute augmentation, un véritable terminal génétique, avait la possibilité de parvenir jusqu'à moi. C'est vous qui avez guidé votre groupe jusqu'ici, par votre simple présence, et déverrouillait les portes. Vous êtes l'élément qui me manquait, le dernier morceau de code.


ASSEZ ! Je vais finir ce que nous aurions dû faire il y a des siècles de cela ! Moi, Magos Vakarian, Fabricator Supplétif de Davinelulinvega, vous déclare hérétique aux yeux de l'Omnimessie, et ordonne votre mise à mort sur le champ !


Votre naïveté m'est inexplicable. La peur que je vous inspire n'est qu'un doux avant-goût de ce que ce monde va connaître. Elle ouvrit de nouveau ses bras. Moi, Sana-kan, cœur et esprit de la Résosphère, reprend ce qui m'appartient.


Des visages et des corps blancs, semblable à ceux des créatures du Mechanicum, mais en bien plus humain, apparurent de parts et d'autres de Sana-kan, les lames terminant leurs bras raclant le sol. Les Skitarii réagirent sans attendre d'ordres, et ouvrirent le feu. Les Sauvegardes bondirent avec une agilité insoupçonnable, et atteignirent les guerriers rouges avant qu'ils ne purent lâcher une seconde salve. Omicron fut le premier à mourir, sa tête tranchée roulant au sol et répandant huile et sang en égale quantité. Le massacre ne dura que quelques secondes, et la dernière image que vit Kozlov avant de s'évanouir fut la vision de l'un des multiples cœurs de Vakarian se faire expulser de sa poitrine, devant le sourire figé de Sana-kan.



Il se réveilla en sursaut. Des adeptes du Mechanicum se tenait autour de lui, l'observant avec une attention proche de l’obsession.

Que s'est-il passé ? Où suis-je ? Où est le Magos Vakarian ?


Calmez-vous Master Grebnev, la voix grave et sans chaleur d'un auxiliaire médical lui parvint. Vous avez été attaqué par une bande de pillards alors que vous vous rendiez en inspection vers la forge de 14J0. Les enregistrements de votre servo-crâne le confirme.


Mais...Et la Résosphère ? La mégastructure ?


J'ignore de quoi vous parlez. Vous avez été placé sous coma artificiel, peut-être avez-vous eu quelques hallucinations dû au traumatisme de l'attaque. N'ayez crainte, Master, vous êtes en sécurité ici.


Il n'eut pas le temps d'émettre une réponse qu'il sentit une aiguille s'enfonçer profondément dans son bras. On l'allongea de force, alors que le sommeil s'emparait de lui. Il vit alors son servo-crâne, voletant paresseusement à côté de lui. Et pour la seconde fois, ses pupilles s'imprégnèrent d'une dernière image avant de se voiler de ténèbres, celle du blanc laiteux, semblable à celui du visage de Sana-kan, que prit l'unique oculaire du petit mécanisme.[/color]
.......................

(1997 mots)



??? a écrit:
Spoiler:
C.E.U : nom donné par Sana-kan aux habitants de la Résosphère. Après leur massacre par le Mechanicum, Elle les reprogramma et en fit ses gardiens, appelés Sauvegardes.


Dernière édition par Kelsier Criid le Lun 31 Aoû 2015 - 10:46, édité 2 fois


[Lettres de Sang 13] C.E.U Helder10
Vlad

Vlad
Primarque
Primarque

Messages : 3572
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 13] C.E.U Empty Re: [Lettres de Sang 13] C.E.U

Message par Zekka Lun 31 Aoû 2015 - 8:19

Pas mal pas mal ^^
Quelques fautes par-ci, par-là mais rien qui ne gêne suffisamment la compréhension générale
J'ai cru au début à un monde-crypte, mais ton récit m'a plu malgré ma déception, m'a sutout surpris d'ailleurs, n'ayant encore jamais lu quoique ce soit relatant ce genre de rencontre dans cet univers ^^
Zekka

Zekka
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1250
Age : 28
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 13] C.E.U Empty Re: [Lettres de Sang 13] C.E.U

Message par Vlad Lun 31 Aoû 2015 - 10:48

Merci pour ton retour ! Wink

J'ai posté assez tard cette nuit, j'avoue donc n'avoir par trop pris le temps de me relire, mais la plupart des fautes devraient avoir disparu maintenant.


[Lettres de Sang 13] C.E.U Helder10
Vlad

Vlad
Primarque
Primarque

Messages : 3572
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 13] C.E.U Empty Re: [Lettres de Sang 13] C.E.U

Message par Variel Lun 31 Aoû 2015 - 14:22

Pas mal du tout !

Ton texte est fluide, et les couleurs y contribuent. Bien écrit, pas difficile à dire, bref, tu mérites ce plusun

mechanicum


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - 19h Grand Company des Iron Warriors (figurines)
Variel

Variel
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1087
Age : 19
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 13] C.E.U Empty Re: [Lettres de Sang 13] C.E.U

Message par Caddon Varn Lun 31 Aoû 2015 - 15:19

Super texte, vraiment captivant !
Et l'histoire est géniale !!!
+1 pour un tel scénario !


"In darkness, all men are equal. Save those who embrace it."
                                                                   - Kayvan Shrike
Caddon Varn

Caddon Varn
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 619
Age : 21
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 13] C.E.U Empty Re: [Lettres de Sang 13] C.E.U

Message par - Talos - Lun 31 Aoû 2015 - 15:57

Je ne m'attendais vraiment pas à ça !

L'idée même de l'entité artificielle régissant un monde sous-terrain est excellente ! Malgré le fait que le nom de la planète soit la première difficulté à surmonter, on n'a aucun mal à se faire une idée des personnages et de leur environnement. Plein de bonnes idées, entre la trappe dans le sable, les expressions du Magos que l'on croirait lire alors qu'il est totalement inexpressif, l'ambiance et le comportement de l'IA, les noms mêmes des Sauvegardes... Un cocktail de petites idées qui font de ta nouvelle quelque chose d'unique, dans le bon sens bien sûr ! Les descriptions sont "cleans", avec juste ce qu'il faut de mots pour donner une image efficace de ton récit sans le surcharger.

Quelques fautes d'orthographe/relecture mais je me doute que l'heure tardive de ta publication n'a pas dû aider Rolling Eyes

Un grand bravo et un +1 laaaargement mérité ! Félicitations okay


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Mon récit en cours sur la VIIIème Légion :
Leviathan - Blog
Leviathan - Black Librarium
Mes reportages historiques, c'est par là : Ad Memoriam



"Mourez comme vous avez vécu, fils de la VIIIème Légion. Drapés de nuit." Konrad Curze.
"Vous êtes une race de proies, rien de plus, rien de moins." Asdrubael Vect.


[Lettres de Sang 13] C.E.U Sml_ga10      
- Talos -

- Talos -
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2330
Age : 31
Localisation : Covenant of Blood

https://leviathan-a-night-lords-story.blogspot.com/2020/07/ave-d

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 13] C.E.U Empty Re: [Lettres de Sang 13] C.E.U

Message par Vlad Dim 6 Sep 2015 - 17:36

Merci les gars ! Wink

Content que mon récit vous plaise !


[Lettres de Sang 13] C.E.U Helder10
Vlad

Vlad
Primarque
Primarque

Messages : 3572
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 13] C.E.U Empty Re: [Lettres de Sang 13] C.E.U

Message par Capitaine He'stan Dim 20 Sep 2015 - 17:26

Super texte, avec un scénario captivant, plusun


Dans le feu de la bataille, sur l'enclume de la guerre !
salamanders
Capitaine He'stan

Capitaine He'stan
Scout
Scout

Messages : 55
Age : 21
Localisation : Nocturne

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 13] C.E.U Empty Re: [Lettres de Sang 13] C.E.U

Message par Vlad Jeu 24 Sep 2015 - 10:32

Merci Capitaine ! Wink


[Lettres de Sang 13] C.E.U Helder10
Vlad

Vlad
Primarque
Primarque

Messages : 3572
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 13] C.E.U Empty Re: [Lettres de Sang 13] C.E.U

Message par - Ghost of Arkio - Sam 26 Sep 2015 - 15:05

Un bon texte bien écrit et un style efficace. Original ce principe de résosphère archéologique, dont les ruines me rappellent un peu la planète Jago de la série Gaunts.
J'ai bien aimé la mise en scène du Mechanicum autant dans les noms, les détails, les gestes et le vocabulaire bien relevés par la mise en page.

Par contre je suis pas sûr d'avoir compris:
Il n'eut pas le temps d'émettre une réponse qu'il sentit une aiguille s'enfonçer profondément dans son bras. On l'allongea de force, alors que le sommeil s'emparait de lui. Il vit alors son servo-crâne, voletant paresseusement à côté de lui. Et pour la seconde fois, ses pupilles s'imprégnèrent d'une dernière image avant de se voiler de ténèbres, celle du blanc laiteux, semblable à celui du visage de Sana-kan, que prit l'unique oculaire du petit mécanisme.

La reine Sylvidre choisit de contaminer l'imperium avec un code de son propre cru?
Ça me rappelle l'Olamic Quietude (Prospéro Brule) qui avait renvoyé le 1er émissaire impérial avec le message: "Nous avons trouvé lors de la dissection 256 sources d'imperfection justifiant notre refus de vos propositions."
EDIT: Mais la véritable originalité et ce qui m'a le plus plu, c'est qu'une IA considère un terminal 100% organique comme le meilleur vecteur de ses plans.

Là par contre:
-le DRF : pour Data Recovery Foundation, fondation crée en M38, destinée à protéger l'héritage culturel de la toute nouvelle planète.
Je me demande si l'Imperium a jamais été capable de protéger quoi que ce soit durant la Grande Croisade, et encore moins en M38 après Vandire. Plutôt un organisme de rentabilisation/documentation des civilisations écrabouillées, ou mise en archive de toute découverte avant purge de la dite culture "non impériale".

Bref, un bon texte!
- Ghost of Arkio -

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10975

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 13] C.E.U Empty Re: [Lettres de Sang 13] C.E.U

Message par Vlad Sam 26 Sep 2015 - 18:05

Ghost a écrit:La reine Sylvidre choisit de contaminer l'imperium avec un code de son propre cru?

C'est ça ! Elle veut faire à l'Imperium la même chose que le Mechanicum lui a fait, quand il a ''piraté'' ses systèmes au départ.

Ghost a écrit:Je me demande si l'Imperium a jamais été capable de protéger quoi que ce soit durant la Grande Croisade, et encore moins en M38 après Vandire. Plutôt un organisme de rentabilisation/documentation des civilisations écrabouillées, ou mise en archive de toute découverte avant purge de la dite culture "non impériale".

C'est ce que je sous-entendais, pour moi-même en tout cas, quand je parlais de protection, mais ce que tu dis se rapproche de ce que serait le DRF au sein de l'Imperium, même si dans le cas présent, il ne se cantonne qu'à cette planète.

Merci en tout cas, content que tu aies aimé ! Wink


[Lettres de Sang 13] C.E.U Helder10
Vlad

Vlad
Primarque
Primarque

Messages : 3572
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 13] C.E.U Empty Re: [Lettres de Sang 13] C.E.U

Message par BlooDrunk Mar 29 Sep 2015 - 10:39

Un très bon texte Kelsier, vraiment chouette bravo!
plusun
(moi qui suis fan du Mechanicus je suis comblé, et très originales ces idées) Smile


[Lettres de Sang 13] C.E.U 30k-le10
BlooDrunk

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 8774
Age : 38
Localisation : Sarum 57

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 13] C.E.U Empty Re: [Lettres de Sang 13] C.E.U

Message par Emperor Mar 29 Sep 2015 - 16:52


J'ai bien aimé ton texte ! Le thème Mechanicus vs IA est super intéressant je trouve (j'avais déjà bien aimé cet aspect dans The Death of Integrity).

Le magos est bien décrit, surtout dans le traitement de son aspect extérieur de machine. Après j'ai trouvé que ses réactions face à l'itérateur lui donnaient plus un caractère antipathique assez humain plutôt qu'une passivité émotionnelle de machine, mais c'est peut-être voulu de ta part ?

Autrement ça fourmille d'idées et de bon fanfluff aussi, avec la planète IA, le DRF (qui m'a rappelé le Conservatoire Terran de Kasper Hawser dans Prospero Brûle), et toutes les choses/noms que tu as inventé pour ce récit. Bel effort !

La mise en scène est aussi solide, avec du style et quelques surprises. Une bien bonne recette !



[Lettres de Sang 13] C.E.U 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 4588

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 13] C.E.U Empty Re: [Lettres de Sang 13] C.E.U

Message par - Ghost of Arkio - Mar 29 Sep 2015 - 18:08

Pareil pour le DRF qui m'a fait pensé au conservatoire créé par Malcador à la fin des Guerres d'Unification dans Prospero Burn; mais le but de notre Gandalf national est surement intéressé et dans un esprit de course à la récupération avec les TS et Mars comme principaux concurrents.

Je lis en ce moment Cybernetica et j'adore aussi cette possibilité de jouer et inventer et jouer sur le vocabulaire. Wink Sanders rappelle aussi comme Graham dans son Mechanicum combien les Magos peuvent aussi être humains sans s'en rendre compte.
- Ghost of Arkio -

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10975

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 13] C.E.U Empty Re: [Lettres de Sang 13] C.E.U

Message par Vlad Jeu 1 Oct 2015 - 23:01

@Emperor : pour le caractère antipathique du Magos, c'était voulu oui, même si quand je l'ai écrit, j'ai eu un doute, je craignais un peu que ça ne colle pas trop avec un envoyé du Mechanicus. Mais j'aimais bien le fait qu'un être comme lui ressente encore des sentiments humains comme la colère ou la peur. Il réagit devant Sana-kan un peu comme elle a réagi aux premières agressions du Mechanicus.

@DRF : j'ai un peu pensé aussi au Conservatoire de Prospero Brûle, et j'aimais bien l'idée qu'une chose que le Mechanicum était censé avoir réduite au silence se ''réveille'' en passant par ceux censés protéger ce qu'était la planète avant l'arrive du Mechanicum et de l'Imperium.

Je trouve aussi que tout ce qui entoure le Mechanicum stimule assez l'imaginaire, il y a vraiment moyen de créer un bon nombre de choses autour de ça !

Merci à tous les trois en cas ! Wink



[Lettres de Sang 13] C.E.U Helder10
Vlad

Vlad
Primarque
Primarque

Messages : 3572
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

[Lettres de Sang 13] C.E.U Empty Re: [Lettres de Sang 13] C.E.U

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum