Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -50%
BODUM Bistro Set : Théière filtre 1 L + ...
Voir le deal
19.99 €

Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VOTRE APPRÉCIATION GLOBALE DU ROMAN:

Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett I_vote_lcap50%Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett I_vote_rcap 50% 
[ 4 ]
Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett I_vote_lcap38%Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett I_vote_rcap 38% 
[ 3 ]
Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett I_vote_lcap12%Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett I_vote_rcap 12% 
[ 1 ]
Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett I_vote_lcap0%Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett I_vote_lcap0%Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett I_vote_lcap0%Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 8
 
 

Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett Empty Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett

Message par Nico. Mer 7 Fév 2024 - 2:40

Présentation:

Dernier tome de la série L'Hérésie d'Horus !!!




==> La Fin et la Mort: Tome 3 Premium

Le Grand Ange Sanguinius gît, brisé, aux pieds de son frère.
Terra brûle alors que la réalité elle-même se délite et que le plus grand bastion de l'histoire de la civilisation est au bord de l'anéantissement.

Les défenseurs désespérés se rassemblent pour lutter contre des hordes de traîtres enragés. La Montagne Creuse, qui abrite les pèlerins d'Euphrati Keeler, est un des derniers retranchements, protégé par les Dark Angels tandis que l'armée souillée de Typhus en fait le siège. Malcador le Sigillite siège embrasé sur le Trône d'Or, cherchant à gagner plus de temps pour son maître. Mais le temps est compté...
Guilliman fonce à travers les étoiles pour sauver le Monde-Trône. Ne trouvera-t-il que des cendres, là où un Maître de Guerre du Chaos s'est élevé au rang de dieu, ou bien l'Empereur aura-t-il triomphé ? Et à quel prix ?

Tout se joue dans une ultime confrontation : l'Empereur contre Horus.

Le Père contre le Fils.

550 pages • Mars 2024 • ISBN  9781804075760 • Illustration de Neil Roberts


Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett Blogg344


logo2


Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 10457
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett Empty Re: Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett

Message par TheDespoiler Lun 26 Fév 2024 - 12:31

Terminé hier soir, je l'ai dévoré tel Ahriman qui se retrouverait enfin dans la Bibliothèque Interdite, comme je suis encore à chaud et que je l'ai en tête je vais essayer de faire ma première critique constructive sur le forum.

Avant propos, je tiens quand même à préciser que ce livre m'a paru très mystique, encore plus que les deux précédents, je ne serai pas totalement objectif je pense car il y'a aussi une énorme attache émotionnelle : c'est la fin, la fin d'une série entamée depuis longtemps et arrivée à terme de la lecture il y'a ce sentiment " Bon, maintenant tout ça est terminé, je n'imaginais même plus arriver à la fin maintenant il va falloir passer à autre chose ". J'avais 16 ou 17 ans quand l'Ascension d'Horus est sorti, ça faisait 2 ans que je jouais à W40k alors c'est une série qui m'a beaucoup accompagné dans ma vie...
Pour les amateurs de Tolkien, c'est un peu le sentiment dégagé à la fin de la trilogie de Peter Jackson, et pour le coup quand une oeuvre se termine ainsi, c'est une bonne chose à mes yeux...

Scénario et mise en scène : 4/5

On poursuit ce qui était entamé dans les deux tomes précédents, et avec ce troisième tome tout prend enfin un sens en terme d'écriture : La Fin et la Mort, même divisé en trois parties, n'est qu'un seul roman, ce n'est qu'une seule histoire qui à cause de son volume a du être divisé en plusieurs parties ( il faut lire la postface de Abnett qui expliquera ça mieux que moi mais c'était déjà mon ressenti avec le Vol II ).
On se retrouve avec un livre plus court que les deux précédents ( enfin j'ai trouvé ) mais qui permet de finaliser toutes les intrigues scénaristiques au niveau des différents personnages, et on est moins dans la lourdeur que sur les deux précédents. On arrive plus vite à l'essentiel sur certaines choses, notamment le combat final ( et quel combat )  mais tout est bien traité, à aucun moment on a l'impression que la fin a été bâclé, on sent à quel point Abnett a respecté le matériel originel ainsi que ce lui et ses collègues auteurs ont écrit avec la série.

En bref, la narration est toujours maitrisée à haut niveau ( Abnett est vraiment au sommet de la BL ) et l'ambiance du livre est parfaite, la fin est très bonne, pas celle que certains attendront mais elle est très bonne.

Style et écriture : 4/5

Ca a déjà été dit sur plein de topics concernant la BL, on n'est pas au sommet de la littérature, mais encore une fois, et je le disais juste au dessus, Abnett est vraiment au top de la BL en terme d'écriture.
On pouvait reprocher aux deux précédents volumes une certaine longueur et des lourdeurs, force est à ce troisième volume d'être plus court et donc de perdre énormément d'aspect négatif des précédents. Et encore une fois, on n'est jamais perdus dans l'oeuvre.
Quand aux personnages, encore une fois Abnett sait vraiment leur donner une force, une identité, tous les " petits " personnages ont une force, et les deux principaux brillent vraiment par leur présence : Horus et l'Empereur sont ce qu'ils doivent être, les piliers de la mythologie d'un univers gigantesque. Mention spéciale à la manière d'Abnett d'écrire à propos de l'Empereur.

Fluff : 4/5

Il y'en a des choses à dire, pas vraiment pour ce que le livre apporte en soi, on est en terrain connu, la dernière ligne droite de l'Hérésie c'est quelque chose que tout lecteur ou connaisseur de l'univers connait.
Mais c'est surtout les dernières choses réglées qui sont intéressantes.

Horus :

" Les compagnons de l'Empereur "  : :

Abaddon ::


Dorn et Valdor ::

Oll et John : :

Sanguinius et les Blood Angels : :

L'Empereur : :

La fin : :

Beaucoup de points abordés, il y'en avait d'autres à relater mais je laisse ça à la lecture de chacun.

Appréciation personnelle : 5/5

J'avais dit que je ne serai pas objectif au début de ma critique, donc je ne suis pas objectif : j'ai adoré ce livre, je l'ai adoré parce que j'attendais ce duel final depuis 2006, parce qu'à partir du moment ou j'ai lu " J'étais là le jour ou Horus a tué l'Empereur " je voulais être là le jour ou Horus tuerait l'Empereur, comme Loken. C'est un flot intense d'émotions qui m'ont traversé une fois que j'ai refermé le livre que j'en viens à me dire que le but non avoué, c'est de faire en sorte que chaque lecteur le vive de la même façon pour que flot d'émotion crée un nouveau Dieu dans le Warp. C'est l'aboutissement d'une très longue série, une série qui aura été imparfaite, mais qui reste importante au coeur des adeptes de cet univers. Et la patience est récompensée, on a eu un final qui le méritait, le combat entre l'Empereur et Horus est vraiment au niveau qu'il méritait d'être, et la fin de ces deux personnages est ce qu'elle devait être, la fin du siège est ce qu'elle devait être, la plus grande bataille pour le destin de l'Humanité et le commencement d'une nouvelle ère sombre ou il n'y aura plus que la guerre...

Je sais déjà qu'il faudra que je me planifie un moment de temps libre long un jour dans l'avenir pour lire les trois tomes de la Fin et la Mort pour l'apprécier pour ce qu'il est vraiment dans toute sa saveur.

Note globale : 17/20
Je suis pressé de lire vos avis, critiques et réactions, nous ne partageront surement pas les mêmes, peut être que ma note paraitra trop élevée, mais une dernière fois, je ne suis pas totalement objectif : c'est le coeur d'un adolescent de 16 ans qui s'exprime à travers celui d'un homme de bientôt 35 ans, mais comme le Warp est intemporel, la passion pour cet univers l'est tout autant...
TheDespoiler

TheDespoiler
Scout
Scout

Messages : 55
Age : 35
Localisation : Nantes, Terra

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett Empty Re: Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett

Message par Solaris Jeu 29 Fév 2024 - 18:22

Merci pour ta critique ! Ça doit faire un vide de laisser derrière soi cette série et sa soixantaine de volumes. C'est sûr que tout cela laisse au 41ème millénaire un parfum de tragédie et qu'on regrettera cette période où tout était encore possible. En tout cas, tu peux être fier d'y avoir été fidèle et d'avoir découvert cette tragédie en long et en large là où d'autres auront juste lu le premier tome Non non ce n'est pas une autocritique.
Solaris

Solaris
Space Marine
Space Marine

Messages : 486
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett Empty Re: Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett

Message par Emperor Sam 2 Mar 2024 - 17:47


Eh bien voilà, ça y est, c’est fini.
Pour certains, dont je fais parti, il était plus que temps.
Mais après toutes ces années de lecture, ça fait quand même drôle, c’est presque difficile à croire, de se dire qu’on aura plus chaque année nos 2 ou 3 livres sur l’Hérésie ^^ (c’est même monté à 4 certaines années).
Les habitudes ont la vie dure.

Étrange sentiment donc que de refermer ce livre et de voir enfin ce monument aboutir, et là-dessus je rejoins complètement les impressions de TheDespoiler, d’autant plus qu’on est dans la même tranche d’âge.

J’étais au lycée quand tout ça a démarré, et j’ai moi aussi vieilli avec cette série ; je suis même capable d’associer certains livres, ou plutôt certains moments de lecture de ces livres, à 2-3 événements particuliers de ma vie.

J’ai suivi l’Hérésie au fil de l’eau, quelquefois avec désillusion et parfois même un peu en mode pilotage automatique, comme pendant l’arc difficile des légions éclatées et de l’Imperium Secundus, mais enfin, toujours avec passion.

Celle des débuts, de ces premiers livres incroyables qui ont enfiévré le fana de Warhammer que j’étais, et que je suis toujours dans une moindre mesure, car la vie fait que ça s’est un peu estompé tout de même, tant il est dur de tout concilier avec la même intensité sur la durée.

Celle de ces auteurs de talent aussi, Abnett, McNeill puis ADB, qui ont malheureusement baissé un peu en gamme par la suite mais dont je garde un excellent souvenir des premières productions.

Cette passion, solitaire dans les premiers temps, ne l’est pas restée longtemps car il y eu assez rapidement ces quelques potes initiés à la série, et puis en cours de route, quelques années plus tard, je suis tombé un peu par hasard sur le Black Librarium et sa communauté, je crois que ça devait être aux alentours de la sortie du Premier Hérétique.

S’en sont suivies des heures de lecture passionnantes à découvrir les retours des autres lecteurs, et puis évidemment il y eu les premières critiques, d’abord quelques lignes confuses, puis des trucs plus construits avec le temps. Je ne les ai pas tous faits depuis Le Premier Hérétique, je pense en avoir zappé quelques-uns, j’ai peut-être eu un peu la flemme aussi à certains moments, mais je pense avoir "couvert" (un bien grand mot) quelque chose comme les 2/3 de la série environ.

Avec une durée de vie aussi longue, l’Hérésie d’Horus a aussi été le témoin de l’évolution de la Black Library (après le passage de relai avec la Bibliothèque Interdite), de ses dérives, éditoriales, de communication, commerciales, l’abandon du format poche, qui m’a fait passer à l’ebook, même si j’ai quand même testé une fois le nouveau format, ça devait être avec le tome Les primarques il me semble.

Je ne dirai pas que tout ça est oublié, mais ça me paraît être devenu assez secondaire en cet instant.
Car lire l’Hérésie tout au long de ces années a été pour moi une expérience de lecture vraiment unique, que ça soit en termes de nombre de volumes, de personnages, d’heures de lecture investies ou d’années passées à suivre les parutions d’une même et unique œuvre. Presque un challenge en soi ! Avec le recul, j’ai même l’impression qu’il y a quelque chose de l’ordre du Guinness Book à avoir bouclé cette série ^^

Unique est bien le mot, je crois. À titre personnel, la seule chose que je vois de comparable, ou du moins s’en approchant, est le manga One Piece, que je suis depuis à peu près la même époque et à raison d’un nouveau chapitre par semaine.

Voilà, avec ce petit préambule je tenais moi aussi à marquer le coup et à rendre hommage à cette œuvre qui, bien qu’ayant régulièrement eu l’air d’un cadavre exquis, a quand même été quelque chose !

Maintenant, trêve de bavardage, et c’est pas parce que c’est le dernier et que je suis un peu bouleversifié que je vais me laisser attendrir :p
Alors, allons-y pour le dernier !




Ça ne sera d’ailleurs pas si long, tant il m’est devenu quelque peu déplaisant de paraphraser les histoires, et aussi du fait que maints éléments déjà relevés pour les deux premières parties peuvent aussi s’appliquer ici ; je ne vais pas trop me répéter.

Car on a là affaire à un seul bouquin divisé en trois, et non à trois livres, comme Abnett s’est senti obligé de le préciser lourdement dans sa postface. Mais qui en doutait encore ?

Ce tome 3 est plus court que les autres, ce qui ne le rend qu’à peine plus dynamique à mes yeux, le découpage restant sensiblement le même, avec toujours le même genre de scènes intercalaires et de péripéties connexes placées comme de multiples points d’étapes sur cette toile réunificatrice ou comme de petits sas de décompression entre deux avancées sur la scène principale.

Mais les choses aboutissent enfin, la Dramatis Personae se réduit finalement - encore que ça reste à la marge, il y a étonnement assez peu de morts de premier plan au final - et certaines des intrigues perçues comme rasoir jusqu’ici car ayant fait l’objet de trop nombreuses manœuvres dilatoires dans les précédents opus finissent par se croiser et prendre sens, et en cela c’est un soulagement.

Toutes ne bénéficient pas d’une telle évolution positive malheureusement (coucou Dorn, Valdou, Sindermann et Su-Kassen, notamment), j’y reviendrai.

Mais enfin, le loooong chemin de croix des pèlerins de Keller et la non moins looongue défense de la Montagne Creuse par les Dark Angels trouvent enfin leur conclusion. Il en va de même avec l’Odyssée des Perpétuels, comme attendu. Tous auront à leur façon un rôle qui aidera l’Empereur à obtenir la victoire.


Comme on pouvait le présumer dans la partie précédente, Abnett réussit à faire du neuf avec du vieux et à nous surprendre encore dans la forme et le déroulé.
Et contrairement à mes précédentes craintes, c’est finalement assez réussi, rien ne paraît dénaturé ou édulcoré, le fluff est totalement respecté dans l’Esprit et pour une bonne partie dans la Lettre, sans être pour autant fermé à une certaine forme d’innovation et de créativité.

Abnett explique bien tout ça dans sa longue postface (qui tient parfois de la justification), qu'il a truffé le bouquin de références au vieux voire très vieux fluff, etc. Ça ne saute pas toujours aux yeux, mais enfin, avec ce qui ressort des grandes lignes, on est tenté de le croire.

Au final, en termes de Lore et de scénario, je qualifierais le livre de bon compromis, pas parfait évidemment, mais enfin je trouve qu’Abnett a su nous proposer une interprétation à sa sauce (ou pour le dire plus poliment, on reconnaît bien sa patte) qui tient la route sans donner à aucun moment l’impression de donner à lire quelque chose de convenu.

Si on va dans le détail, par contre, il y a quand même pas mal de choses qui pêchent, scénaristiquement parlant, dans certains dialogues aussi.
J’y reviendrai au cas par cas par la suite.


Le gros morceau de ce final est évidemment LE duel, à la fois mythique et mythologique, tant attendu, sujet à diverses interprétations et à d’immenses attentes de la part du lectorat.

Eh bien c’est plutôt réussi ! Surprenant, pas ce à quoi je m’attendais, mais j’ai particulièrement bien aimé ce coup de billard à 18 bandes que Lui et Malcador-seinsei, ces deux masterminds, ont prémédité et mis en place lorsqu’ils ont reconfiguré pour la dernière fois leur Plan dans le volume I, et qui finira par porter ses fruits ici Cool

Le combat se déroule en plusieurs rounds, sur plusieurs plans (physique, psychique et même spirituel puisqu’on nous présente sur la fin une sorte de coup de starter des effets pratiques qu’aura la religion en l’Empereur-Dieu à 40K) et s’étale sur une bonne partie du livre. Il est de fait maintes fois entrecoupé de chapitres traitant d’autres protagonistes.

Les What4 sont aussi présents tout du long, et les démons ont leur tribune pour profiter du spectacle, à partir duquel ils encensent Horus et se moquent de son adversaire, le pont de commandement du Vengeful Spirit étant devenu une sorte d’arène ouverte au Warp.

La mise en place du combat était cool. D’entrée de jeu, l’Empereur snobe le gamin, simple pantin, pour porter son attention sur les 4 marionnettistes qui sont dans les loges. Horus, même transcendé comme il l'est, semble toujours avoir besoin de cette reconnaissance paternelle, et s’en trouve donc doublement vexé.

Physiquement, le duel est évidemment grandiose. Le gap est énorme par rapport aux combats les plus impressionnants, entre primarques, qu’on avait pu voir jusqu’ici dans la série.
On change carrément d’échelle, et c’est bien retranscrit.  

J’ai trouvé qu’il y avait même un petit côté Dragon Ball dans la manière dont ces deux super guerriers sont représentés dans leur duel, et ce n’est pas forcément péjoratif.
Pour ceux qui connaissent :
Spoiler:

Sur le plan psychique, ça m’a un peu rappelé les duels d’esprits des Ravenor, à un facteur 1 000 évidemment ^^
Là aussi le combat s’étire un max, c’est assez créatif, de nombreux concepts et déclinaisons psioniques du "glaive contre le bouclier" sont abordés.

On en reviendra par ailleurs au fameux deck de cartes, la symbolique prenant vie dans cet environnement saturé en Warp pour nous offrir une mythique partie de belote familiale.

À ce sujet :
Spoiler:

En fin de compte, Horus sous stéroïdes Warp surclasse l’Empereur en tout, physiquement et psychiquement du moins. Il le malmène avec une certaine cruauté parfois, il n’y a qu’à voir le coup de serre assez gore qu'il donne sur le bras de l’Empereur, et la satisfaction qu'il en retire Surprised

Mais il n’a encore aucune expérience "déifique", et reste assez naïf, une part de lui est même encore sentimentale… face à un Empereur à la puissance finie mais qui est fondamentalement implacable, jouant jusqu’à la moindre de Ses cartes pour l’emporter.

Ce n’est donc pas tant la puissance qui permet à l’Empereur de l’emporter que son incommensurable astuce de vieux renard plurimillénaire, qui se révèle même être parfois à la limite de la fourberie ! Voilà un excellent contre-pieds comme je les aime.
J’ai même été jusqu’à me dire "Pauvre Horus", c’est pour dire Smile

Spoiler:

Abnett a vraiment réussi un truc, là.

Par contre, je n’ai pas saisi le sens de cette dernière phrase :

Spoiler:

Quelques éléments que j’ai trouvés déconnants dans le duel quand même :

Spoiler:


On en vient aux choses qui fâchent, avec certaines des intrigues et personnages secondaires qui ne m’ont pas donné la satisfaction d’avoir une conclusion digne de ce nom.

Si les arcs des pèlerins de Keeler et des Dark Angels sur l’Astronomican se finissent convenablement à mes yeux, même si c’est dans un but strictement utilitaire, d’autres donnent carrément l’impression de s’être perdus en chemin ou même d’avoir simplement été éditorialement abandonnés…

Valdor et Dorn par exemple, walou ! Leur rôle mineur de secouristes hors délai confirme qu’ils avaient bien été mis à dessein au placard, et que ça se poursuit ici.

Spoiler:

Même leurs discussions ne sont pas convaincantes, Abnett allant jusqu’à casser le mythe de la mentalité aride des Custodes (au fond de lui, Constantin avoue qu’il aimait bien la plupart des primarques en fait, mdr…). Ou lorsqu’il perd ses nerfs lors du rapatriement de l’Empereur, cassant tout le monde à la moindre occasion. Au secours, ADB.

Le capitaine-général termine l’histoire...

Spoiler:


Dorn lui paraît effacé, dépressif, en pilotage automatique, bref, pas très intéressant en soi.
Même s’il est dit par Valdor qu’il est le primarque qui se rapproche le plus de lui, de la mentalité Custodes. Ça je l'avais écrit stricto sensu dans une LDS il y a longtemps héhé.

Il terminera...
Spoiler:


Sigismund, lui, termine tranquillou son Siège, à sabrer du SMC à la chaîne. Rien de notable en soi, son rôle de garde du corps est assez restreint et même décevant, mais bon au moins lui il en a déjà fait pas mal jusque-là.

Contrairement à son père, dont on ne pourra pas retenir grand chose de notable durant le Siège... Ah si, il a OS Khârn. Ça fait un peu léger. OK il a un scalp de primarque au compteur, mais bon ça commence à remonter. Encore merci, la BL !


Du côté de Sindermann, ça continue à ne rien faire.

Spoiler:


J’en viens à la flotte de Su-Kassen, qui aura été mise en réserve tout ce temps pour, quoi ?

Spoiler:


Dans les intrigues secondaires qui finissent en impasse, on a aussi Katsuhiro qui en aura définitivement oublié de traquer l’agent infiltré de l’Alpha Legion… Le truc avait été lancé dans le tome d’Haley je crois, mais ça se sera là encore perdu en chemin.

Tout ça me fait repenser à la Cabale tiens. À une époque, tout le monde s’imaginait qu’ils allaient avoir une influence notable jusqu’au Siège et au duel final, mais le truc été abandonné en cours de route et a juste explosé en vol.


Abaddon…
À la toute fin, j’ai trouvé très dur de raccrocher les wagons avec la version du perso qui nous est donnée à voir par ADB au début de sa trilogie Black Legion… C’est même foncièrement déconnant.

Copieusement servi par le scénario, comme toujours, le perso mène étrangement par l’arrière quand il s’agit de se confronter à plus fort que lui. Tout cela est bien commode.

On se demande quand même comment lui et le Vengeful Spirit, qui est en bien piètre état, vont se sortir de ce guêpier…


On franchit encore un degré dans le méprisable, avec Erebus.
Spoiler:


Loken...
Spoiler:


On a aussi un micro aparté de Guilliman, Perturabo et Lorgar au début du livre.

Spoiler:

Dommage que tous les primarques n’aient pas eu droit à leur petit chapitre (Angron, Magnus, Fulgrim, Omegon,…)


Autre petits éléments notables, sur lesquels je souhaite brièvement revenir, en vrac :

La mise en scène de la rage Blood Angels suite à la mort de Sanguinius est assez correctement retranscrite, même si j’estime qu’Abnett aura fait le service minimum à ce sujet. On a là un dérivé sanglant du mode berserk que les White Scars ont éprouvé à la "mort" du Khan.

Par contre ça donne droit à quelques scènes d’anthologie. J’ai encore en tête cette image monstrueuse d’Azkaellon à quatre pattes, les ailes déployées, les yeux brillants et les crocs saillants, fondant sur Rann depuis le sommet d’un tas de cadavres en armure tel un apex prédateur. Excellent !


À l’inverse, les renégats drogués au Warp se prennent une sale descente à la mort du patron, lorsque l’Immaterium se retire soudainement de ce plan d’existence ^^
J’ai jamais été fan de ce genre de retournement de situation, mais bon, c’était dans le contrat.


Confirmation que le virus tueur d’Astartes réalisé par Fo...
Spoiler:


Par contre, je suis déçu de l’incarcération de l’Empereur sur le Trône d’Or, qui est vraiment expédiée, surtout si on la compare à la scène du premier tome où Il se levait pour céder sa place à Malcador, et qui elle avait été richement décrite.

Spoiler:

Ensuite, on ne s’attarde même pas un peu sur l’Empereur intronisé.
Pas de plan large, pas de réflexion sur Sa situation nouvelle, sur ce que ça représente désormais pour l’Imperium, sur ce qui est le fondement même de l’univers 40K, l’image de cadavre ravagé qui nous vient en tête en premier lieu, sur les 10 000 ans (au moins) qui s’annoncent, dans cette posture de souffrance éternelle, figée en apparence mais où son esprit psychiquement hyperactif s’activera en permanence pour maintenir le statu quo et assurer la survie de l’Humanité et de la galaxie.
Vraiment, vraiment décevant.


Et donc, la suite ? Vont-ils continuer avec la Purge ?
Car même si la mort d’Horus n’intervient qu’aux 3/4 du livre à peu près, qui reste assez verbeux après le climax...

Spoiler:


Et puis, sur un autre plan, on a encore tous ces profils d’exception qui courent dans la nature :

Spoiler:

Abnett s’est en tout cas ménagé suffisamment d’espaces vides pour qu’il y ait matière à développement en dehors de la stricte purge des SMC.


Au final, je n’arrive pas à statuer, j’hésite à le noter Moyen ou Bon. Une fois n’est pas coutume, je vais rester sur cette indécision.

Bon bah voilà, terminado, à vous les studios, et tant pis pour Garro ! Je me contenterai des fiches Lexicanum et Omnis Bibliotheca.



Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 4750

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett Empty Re: Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett

Message par Piruxe Mar 5 Mar 2024 - 3:21

Salut à tous,

Emp à quasi tout dis, mais y'a des trucs sur lesquels je veux revenir rapidement :
Spoiler:

Spoiler:

Spoiler:

Spoiler:

Spoiler:

ça se voit qu'ils ont pas eu le temps de peaufiné certaines choses... Mais bon, ça reste très bien... Vivement qu'il nous sort la suite de Bequin...

Piruxe
Scout
Scout

Messages : 16

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett Empty Re: Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett

Message par Jago Sevatarion Jeu 7 Mar 2024 - 0:24

Bonsoir à tous, je ferai une review pour ce dernier opus où j'y verserai ma petite larme...
Mais je voulais répondre à cette question brulante :
Piruxe
Spoiler:


alphalegion
Hydra Dominatus
Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett 591166ALNL
Ave Dominus Nox
nightlords
Jago Sevatarion

Jago Sevatarion
Space Marine
Space Marine

Messages : 402
Age : 33
Localisation : Nostramo

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett Empty Re: Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett

Message par TheDespoiler Jeu 7 Mar 2024 - 9:16

Il y'a de la passion autour de ce dernier tome !

@ Emperor : super ton retour, ça fait plaisir de lire un ressenti similaire, surtout après ce qu'on peut appeler un tel chemin de croix concernant la série.
Et ravi de découvrir que tu un lecteur de One Piece également, c'est bien la seule comparaison que je puisse faire avec l'Hérésie en terme de série, dingue de se dire que ce n'est toujours pas fini aussi.

@ Solaris : il n'est jamais trop tard pour reprendre l'aventure en main, surtout que beaucoup de tomes de la série ne sont pas obligatoires en soi Very Happy

@ Piruxe & Sevatarion : effectivement, c'est vraiment un point qui reste en suspens et qu'il faut espérer avoir une résolution un jour mais d'un autre côté, Abnett dit lui même que les pontes de GW tiennent quand même que tout ne soit pas éclairci dans l'univers, justement parce que c'est une des choses qui rend l'univers aussi passionnant pour les lecteurs/hobbyistes
TheDespoiler

TheDespoiler
Scout
Scout

Messages : 55
Age : 35
Localisation : Nantes, Terra

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett Empty Re: Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett

Message par Sha'Romnin Jeu 7 Mar 2024 - 11:10

Noté Excellent, rien que pour la confrontation avec Horus.

Je suis très déçu de certaines conclusions, de personnages, de situations. Mais je m'y attendais, et ce n'est pas un mal non plus, il était thon que ça finisse.


Hop j'attrape la conversation en cours :

Jago Sevatarion a écrit:
Spoiler:

Spoiler:
Sha'Romnin

Sha'Romnin
Space Marine
Space Marine

Messages : 276
Age : 38
Localisation : Brest, France

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett Empty Re: Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett

Message par Sha'Romnin Jeu 7 Mar 2024 - 11:54

Piruxe a écrit:
Spoiler:

Spoiler:
Sha'Romnin

Sha'Romnin
Space Marine
Space Marine

Messages : 276
Age : 38
Localisation : Brest, France

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett Empty Re: Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett

Message par Emperor Jeu 7 Mar 2024 - 21:26


Piruxe a écrit:
Spoiler:

Spoiler:



Piruxe a écrit:
Spoiler:

Spoiler:


En ce qui concerne les grommellements sur la façon dont la chose s'est conclue :
Spoiler:


TheDespoiler a écrit:Et ravi de découvrir que tu un lecteur de One Piece également, c'est bien la seule comparaison que je puisse faire avec l'Hérésie en terme de série, dingue de se dire que ce n'est toujours pas fini aussi.

Ah yes tu suis aussi ^^ Et dire qu'on en a encore pour plusieurs années ! Une sacrée œuvre aussi.



Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 4750

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett Empty Re: Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett

Message par Historiae Imperiales Titi Ven 8 Mar 2024 - 21:29

Raaaaa mon libraire a ch** dans la colle je n'ai toujours pas reçu mon exemplaire ! En attendant je relis mes One Piece... Wink


J'étais là, le jour où Horus a tué l'Empereur...

Pour la liste de mes coups de cœur, mes coups de gueule et aussi mes coups de flemme, c'est ici que ça se passe !
Historiae Imperiales Titi

Historiae Imperiales Titi
Space Marine
Space Marine

Messages : 290

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett Empty Re: Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett

Message par - Ghost of Arkio - Mar 12 Mar 2024 - 22:28

Je viens seulement de recevoir le mien et ho surprise, ... c'est le + petit des 3 Very Happy ..
Abnett a-t-il atteint le 6e sens? et l'esprit de synthèse?

Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett 20240311

Hâte d'en finir aussi mais comme je suis un peu refroidi par le tome 2 je préfère passer après tout le monde.

Intéressant, comme d'habitude, la postface, pour comprendre le travail en amon... même avec des répétitions de celles du 2, et les encouragement perso de Henry Cavill (qui est allé le chercher pour sa série? )
- Ghost of Arkio -

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 11217

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett Empty Re: Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett

Message par Cara1928 Ven 15 Mar 2024 - 23:31

le Tome III est pas mal tu peux y aller, je suis aussi de ceux qui ont eu beaucoup de mal avec le tome II qui traine en longueur de façon incroyable, avec des chapitres jumeaux éparpillés dans tout le bouquin.
Cara1928

Cara1928
Space Marine
Space Marine

Messages : 208
Age : 36
Localisation : Red Tear

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett Empty Re: Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett

Message par Ivan le Fou Sam 16 Mar 2024 - 12:37

Bon, eh bien voilà, c'est terminé.

Étrangement ce volume laisse un bon nombre de questions sans réponses, tout en en posant toute une nouvelle liste.

Les conclusions narratives pour une portion significative de personnages est à cheval entre le décevant et le bof.

Pas mon préféré de la "trilogie finale", faisant de ce "dernier volume" (en prenant LFeLM comme un tout) pas mon préféré non plus.


Your authority is not recognized in Fort Kickass.
Follow me on flickr.
Ivan le Fou

Ivan le Fou
Space Marine
Space Marine

Messages : 370
Age : 39
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett Empty Re: Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett

Message par Cara1928 Sam 16 Mar 2024 - 12:45

Ivan le Fou a écrit:Bon, eh bien voilà, c'est terminé.

Étrangement ce volume laisse un bon nombre de questions sans réponses, tout en en posant toute une nouvelle liste.

Les conclusions narratives pour une portion significative de personnages est à cheval entre le décevant et le bof.

Pas mon préféré de la "trilogie finale", faisant de ce "dernier volume" (en prenant LFeLM comme un tout) pas mon préféré non plus.

Ce sont les conclusions de quels persos qui t'ont déplus? Abnett s'est volontairement laissé des portes ouvertes j'ai l'impression, beaucoup trop de persos qui survivent.


The galaxy will burn!
Cara1928

Cara1928
Space Marine
Space Marine

Messages : 208
Age : 36
Localisation : Red Tear

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett Empty Re: Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett

Message par Ivan le Fou Dim 17 Mar 2024 - 14:22

Si l'idée est de poursuivre sur une nouvelle saga post-Hérésie, alors oui... on peut voir cela comme un couloir tapissé de portes ouvertes.

Mais beaucoup de personnages ont été "disposés" de façon expéditive:
-Loken, avec sa mort servant de justification à Samus. Alors, certes, on peut considérer cette pirouette comme un bouclage de boucle, mais ça n'en reste pas moins un tour de passe-passe un peu bâclé. La mise en scène de la mort d'Argel-Tal donnait l'impression d'être bien plus travaillée et d'avoir une dimension mystique bien plus importante.
-Oll, pulvérisé d'un revers de la main. Bon, ok, un revers de la Griffe d'Horus. Mais Oll n'en reste pas moins un perpétuel. Un revers de la Griffe d'Horus aurait donc été suffisante pour révoquer ces capacités? Meh. Cependant, la façon dont sa légende fut introduite par Actae/Moriana est plutôt sympa. Faisant écho, d'une façon agréable, aux histoires racontées par Ollanius Piers (celui qui aura défié Angron avec son fusil plasma).
-Les Custodes... décimés et fauchés comme de la mauvaise herbe. Alors, est-ce bien le cas ou bien leurs performances tant vantées dans les précédentes nouvelles, notamment "Maître de l'Humanité", ont placé la barre trop haut?
-Sinderman & cie, mis à part un moment dans le Volume 2, il aura été largement oubliable.
-Keeler? Heh...
-Katsuhiro? Il laisse tomber une ligne? Et... quoi? Et l'enfant?
-Zephon qui ne succombe pas au contrecoup de la mort de son père? Sa justification est limite "you can't handle how dark I am... I spend my free time cutting myself while listening to underground emo rock".
-Erebus épargné par Abbaddon. Alors certes, Erebus est toujours vivant dans le lore tel qu'il a été établi bien avant que la série de l'HH n'ait débutée; mais qu'il soit laissé vivant malgré tout? A ce stade de l'histoire où TOUT LE MONDE sait que lui et son primarque sont responsables de cette apocalypse? Abbaddon et son "contrôler, ne pas être contrôlé" n'aura pas fait long feu...

etc...

Au final, un arrière goût de "sorti du four trop tôt".


Your authority is not recognized in Fort Kickass.
Follow me on flickr.
Ivan le Fou

Ivan le Fou
Space Marine
Space Marine

Messages : 370
Age : 39
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett Empty Re: Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett

Message par Zekka Mer 20 Mar 2024 - 11:38

Bon ben voilà, comme toutes et tous le dise, la Boucle est bouclée, le Cycle est terminé, bref, c'est la fin d'une époque, et le début d'une autre ^^
Et quoi de plus logique ,surtout au vu du contenu de ce roman, que de paraphraser l'Empereur Emperor en personne x)

Emperor a écrit:
Le gros morceau de ce final est évidemment LE duel, à la fois mythique et mythologique, tant attendu, sujet à diverses interprétations et à d’immenses attentes de la part du lectorat.

Eh bien c’est plutôt réussi ! Surprenant, pas ce à quoi je m’attendais, mais j’ai particulièrement bien aimé ce coup de billard à 18 bandes que Lui et Malcador-seinsei, ces deux masterminds, ont prémédité et mis en place lorsqu’ils ont reconfiguré pour la dernière fois leur Plan dans le volume I, et qui finira par porter ses fruits ici Cool

Le combat se déroule en plusieurs rounds, sur plusieurs plans (physique, psychique et même spirituel puisqu’on nous présente sur la fin une sorte de coup de starter des effets pratiques qu’aura la religion en l’Empereur-Dieu à 40K) et s’étale sur une bonne partie du livre.

Ben, personnellement, j'ai trouvé justement ce découpage en "round" un peu long ^^' Au bou d'un moment j'avais l'impression de lire, grosso merdo "Je suis mort, mais en fait non, mais en fait si, mais en fait non"... Un peu chiant ^^'
Et pareil pour chaque stratégie, on les voit 1-2 pages, et c'est fini on passe à la suivante: Bataille dans plusieurs dimensions en simultané > bataille symbolique avec la grosse insistance sur les symboles des Légions > Duel de carte façon Yu-Gi-Oh > Combat en bonne et dûe forme
J'aurais trouvé ça plus intéressent qu'il les mélange et les rappelle de temps en temps, pour montrer que les deux essayent différents trucs régulièrement et re-essayent même d'anciennes strats


J’ai même été jusqu’à me dire "Pauvre Horus", c’est pour dire Smile

Spoiler:

Abnett a vraiment réussi un truc, là.
Ce passage là, j'avoue avoir eu de la peine pour Horus

Par contre, je n’ai pas saisi le sens de cette dernière phrase :

Spoiler:
Mon interprétation du truc pourrait être religieux:
Spoiler:


Quelques éléments que j’ai trouvés déconnants dans le duel quand même :

Spoiler:
Spoiler:


Valdor et Dorn par exemple, walou ! Leur rôle mineur de secouristes hors délai confirme qu’ils avaient bien été mis à dessein au placard, et que ça se poursuit ici.

Spoiler:

Même leurs discussions ne sont pas convaincantes, Abnett allant jusqu’à casser le mythe de la mentalité aride des Custodes (au fond de lui, Constantin avoue qu’il aimait bien la plupart des primarques en fait, mdr…). Ou lorsqu’il perd ses nerfs lors du rapatriement de l’Empereur, cassant tout le monde à la moindre occasion. Au secours, ADB.
J'avoue que leurs passages à eux... ben comme dans les 2 précédents tomes... est-ce que c'était vraiment nécessaire de les mettre ? x')
Spoiler:

Sigismund, lui, termine tranquillou son Siège, à sabrer du SMC à la chaîne. Rien de notable en soi, son rôle de garde du corps est assez restreint et même décevant, mais bon au moins lui il en a déjà fait pas mal jusque-là.

Contrairement à son père, dont on ne pourra pas retenir grand chose de notable durant le Siège... Ah si, il a OS Khârn. Ça fait un peu léger. OK il a un scalp de primarque au compteur, mais bon ça commence à remonter. Encore merci, la BL !
Hein ? Il a OS Kharn ? Je n'ai même pas fait gaffe oo Avant ou après son """"court"""" passage dans le désert ?

Au moins ces personnages auront-ils eu le mérite de distraire un peu Arhiman et de l’empêcher de trop pomper dans la bibliothèque de l’Empereur.
D'ailleurs, petit aparté sur Ahriman, on peux en parler de sa tronche de Dark Sasuke dans ces romans ?

Point intéressant tout de même, on comprend que cette ébauche d’Inquisition en devenir, ayant recherché par elle-même des informations sur le Grand ennemi et ayant été sous le bref patronage d’Arhiman - qui leur laisse sciemment la vie sauve (!), le coucou a fait son nid - inaugurera cette nouvelle institution impériale sous les deux branches du radicalisme et du puritanisme.

Sindermann en deviendra cet inquisiteur puritain, et c’est sans compter que la petite bibliothécaire timide qui l’a accompagné pendant cette fin de Siège s’appelle en réalité... Lilean Chase. Elle tournera en inquisitrice radicale et finira par devenir la leader de la Cognitea, organisation ennemie jurée d’Eiseinhorn et Ravenor. Abnett arrime encore plus la Grande Histoire à son propre univers.[/spoiler]
Ah ok, je n'avais plus la rèf pour Lilean, mais je me doutais d'un truc vu comme la révélation du nom est foutue en fin de paragraphe façon Révélation Prophétique x')

J’en viens à la flotte de Su-Kassen, qui aura été mise en réserve tout ce temps pour, quoi ?

Spoiler:
Oui, je me suis fait la même réflexion, la fin-fin fait un peu bâclée/bourrée à la fin dans trop peu de pages, façon Saturnine ou Eveil de la Bête

Dans les intrigues secondaires qui finissent en impasse, on a aussi Katsuhiro qui en aura définitivement oublié de traquer l’agent infiltré de l’Alpha Legion… Le truc avait été lancé dans le tome d’Haley je crois, mais ça se sera là encore perdu en chemin.

Tout ça me fait repenser à la Cabale tiens. À une époque, tout le monde s’imaginait qu’ils allaient avoir une influence notable jusqu’au Siège et au duel final, mais le truc été abandonné en cours de route et a juste explosé en vol.
Je propose le noms de "Intrigues Pétard Mouillé" pour celles-là x) toutes les intrigues commencées tout au cours de l'Hérésie et qui, au fil de cette même Hérésie, n'ont pas abouti ^^
Et du coup une minute de silence pour toutes ses intrigues mortes en couche

On se demande quand même comment lui et le Vengeful Spirit, qui est en bien piètre état, vont se sortir de ce guêpier…
Ben il va faire comme quand il est entré: il va passer par le dessus du système Sol Laughing
Blague à part (car oui, si suite il y a ,j'espère vraiment qu'ils survivront par une autre explication) ,je me suis dit la même chose, les bougs sont en orbite basse ,avec un rafiau qui tient plus du morceau d'épave que du Gloriana ,avec à peine assez d'énergie pour 2-3 systèmes vitaux, mais ils vont réussir à échapper à 2 flottes massives dont une déployée en large arc de cerlce... Fortiche !

On franchit encore un degré dans le méprisable, avec Erebus.
Spoiler:
Spoiler:


Loken...
Spoiler:
Spoiler:

On a aussi un micro aparté de Guilliman, Perturabo et Lorgar au début du livre.

Spoiler:

Dommage que tous les primarques n’aient pas eu droit à leur petit chapitre (Angron, Magnus, Fulgrim, Omegon,…)
En vrai, pour Guilliman, ça sert d'avancement le concernant, mais pour les autres, j'aurais plutôt vu ces passages là à la fin ouais, pour montrer ce que chacun devient quoi

Autre petits éléments notables, sur lesquels je souhaite brièvement revenir, en vrac :

La mise en scène de la rage Blood Angels suite à la mort de Sanguinius est assez correctement retranscrite, même si j’estime qu’Abnett aura fait le service minimum à ce sujet. On a là un dérivé sanglant du mode berserk que les White Scars ont éprouvé à la "mort" du Khan.

Par contre ça donne droit à quelques scènes d’anthologie. J’ai encore en tête cette image monstrueuse d’Azkaellon à quatre pattes, les ailes déployées, les yeux brillants et les crocs saillants, fondant sur Rann depuis le sommet d’un tas de cadavres en armure tel un apex prédateur. Excellent !
Ces passages là étaient vraiment pas mal oui, surtout la description de la mort confirmée de Sanguinius, très cinématographique dans sa description, on voyait le lent dézoom depuis son oeil devenant vitreux
Et perso, mon passage préféré les concernant arrive plutôt après ça
Spoiler:

Confirmation que le virus tueur d’Astartes réalisé par Fo...
Spoiler:
En parlant de Fo....
Spoiler:

Ensuite, on ne s’attarde même pas un peu sur l’Empereur intronisé.
Pas de plan large, pas de réflexion sur Sa situation nouvelle, sur ce que ça représente désormais pour l’Imperium, sur ce qui est le fondement même de l’univers 40K, l’image de cadavre ravagé qui nous vient en tête en premier lieu, sur les 10 000 ans (au moins) qui s’annoncent, dans cette posture de souffrance éternelle, figée en apparence mais où son esprit psychiquement hyperactif s’activera en permanence pour maintenir le statu quo et assurer la survie de l’Humanité et de la galaxie.
Vraiment, vraiment décevant.
Cela rejoint mon avis de fin-fin bâclée en mode "Vite vite on a encore tout ça à dire en 20 pages ! Vite !"

Spoiler:
Ben comme dit plus haut, justement, comment fait-il ? Et quand le fait-il ?

Spoiler:
Moi non plus pas compris cette idée avec la plume ^^'

Spoiler:
2 fois que tu en parle, mais c'est quoi Pandémonium ? Le nom du 3ème roman de la Trilogie Bequin ?

Bon bah voilà, terminado, à vous les studios, et tant pis pour Garro ! Je me contenterai des fiches Lexicanum et Omnis Bibliotheca.
Je ne sais pas si tu parles du roman, mais perso c'est le dernier qu'il me reste à lire pour finir vraiment la collec complète ^^ donc on verra

Pour la notation, je mettrais un petit 14/20 en vrai
Zekka

Zekka
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1411
Age : 32
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett Empty Re: Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett

Message par Emperor Mer 20 Mar 2024 - 23:58


Cara1928 a écrit:Abnett s'est volontairement laissé des portes ouvertes j'ai l'impression, beaucoup trop de persos qui survivent.

Pour pas mal d'entre eux parmi les SM, c'est juste qu'il fallait laisser en vie ceux qui deviendront prochainement de futurs maîtres de chapitre lors de la Seconde Fondation. Mais pour la plupart, le baissé de rideau est plutôt décevant, j'avoue. Ils se contentent de survivre interminablement à l'insoutenable, bien calés sur leur montagne de cadavres. Ça se veut héroïque mais ça se révèle un peu plat à la longue finalement.


Zekka a écrit:Ben, personnellement, j'ai trouvé justement ce découpage en "round" un peu long ^^' Au bou d'un moment j'avais l'impression de lire, grosso merdo "Je suis mort, mais en fait non, mais en fait si, mais en fait non"... Un peu chiant ^^'

Ouais, ça peut se comprendre. Typiquement encore un truc de shonen tiens, tout comme la surconfiance du dominant qui se laisse surprendre encore et encore par le challenger, ne déployant son énergie que graduellement, etc. Y'en a un paquet comme ça de similitudes avec le registre manga.
Immense fan de DBZ (RIP Toriyama-sensei Crying or Very sad, merci pour tout), je suis trop accoutumé à ce type de ressorts pour mon propre bien, mon cerveau est littéralement câblé pour admettre ça sans trop broncher maintenant lol, même si intellectuellement je reconnais la faiblesse du truc.

Pour le combat de cartes, ça m'a rappelé le deck de Khayon dans La Griffe d'Horus. Pas le truc le plus inspiré qui soit ouais, comme le poncif des parties d'échec entre Malcador et les primarques...


Zekka a écrit:Hein ? Il a OS Kharn ? Je n'ai même pas fait gaffe oo Avant ou après son """"court"""" passage dans le désert ?

Dans Le Premier Rempart. Dans ce grand moment contextuellement complètement con mais ô combien plaisant pour moi, où on voit aussi Abaddon freiner des quatre fers (ça alors !) lorsqu'il s'agit de charger - en meute, pourtant - un Dorn qui défouraille à tout-va.


Zekka, à propos de Fo a écrit:
Spoiler:

Spoiler:


Zekka a écrit:2 fois que tu en parle, mais c'est quoi Pandémonium ? Le nom du 3ème roman de la Trilogie Bequin ?

Oui c'est ça. À la toute fin du tome 2, Abnett a fait sévèrement monter la mayonnaise avec une révélation en lien avec un angle mort de cette fin d'Hérésie. Connaissant le bonhomme, c'est pas certain qu'il s'arrête là, et on le voit d'ailleurs encore ici avec de nouvelles références à sa série Inquisition... Je me fais peut-être des films mais bon, on verra.



Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 4750

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett Empty Re: Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett

Message par Zekka Jeu 21 Mar 2024 - 23:28

Emperor a écrit:
Ouais, ça peut se comprendre. Typiquement encore un truc de shonen tiens, tout comme la surconfiance du dominant qui se laisse surprendre encore et encore par le challenger, ne déployant son énergie que graduellement, etc. Y'en a un paquet comme ça de similitudes avec le registre manga.
Immense fan de DBZ (RIP Toriyama-sensei Crying or Very sad, merci pour tout), je suis trop accoutumé à ce type de ressorts pour mon propre bien, mon cerveau est littéralement câblé pour admettre ça sans trop broncher maintenant lol, même si intellectuellement je reconnais la faiblesse du truc.
RIP Ô Grand Homme
Et, ouais c'est pas faux ,ça emprunte pas mal ces codes-là, mais, perso, suivant la majorité des mangas que j'apprécie par scans, donc un chapitre par semaine, j'ai beaucoup moins l'impression que là, où j'ai tout le roman d'un coup ^^
Donc tout est une question de fréquence de lecture et de mémoire j'imagine x)

Pour le combat de cartes, ça m'a rappelé le deck de Khayon dans La Griffe d'Horus. Pas le truc le plus inspiré qui soit ouais, comme le poncif des parties d'échec entre Malcador et les primarques...
Ben en parlant d'échecs, j'ai bien plus apprécié la partie de Régicide entre l'Empereur et le Sigilitte d'ailleurs, dont les sous-entendu sont pas trop mal placés sans être parfaitement évidents

Dans Le Premier Rempart. Dans ce grand moment contextuellement complètement con mais ô combien plaisant pour moi, où on voit aussi Abaddon freiner des quatre fers (ça alors !) lorsqu'il s'agit de charger - en meute, pourtant - un Dorn qui défouraille à tout-va.
Donc avant Saturnine....maintenant que tu le dis, ça me dit vaguement un truc ouais (ma mémoire me fait défaut décidément)

Spoiler:
Ah c'est vrai !!!!! Mais bon sang, j'ai pourtant lu ce bouquin, et entre toi et un autre fan sur un Discord, je me rend compte que je suis presque bon pour le relire tant j'ai oublié de morceaux x'D

Oui c'est ça. À la toute fin du tome 2, Abnett a fait sévèrement monter la mayonnaise avec une révélation en lien avec un angle mort de cette fin d'Hérésie. Connaissant le bonhomme, c'est pas certain qu'il s'arrête là, et on le voit d'ailleurs encore ici avec de nouvelles références à sa série Inquisition... Je me fais peut-être des films mais bon, on verra.
Ok, je n'ai pas encore lu les 2 tomes, attendant justement la parution du 3ème en fr pour les lire d'affilée... et en oublier la moitié au vu de ce que j'oublie x'D
Zekka

Zekka
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1411
Age : 32
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett Empty Re: Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett

Message par TheDespoiler Ven 22 Mar 2024 - 12:19

C'est marrant, c'est à la lecture des scans que je trouve plus lourd de lire les combats avec le schéma dont vous parlez dans les shonen : l'Empereur sait à quel point je suis fan de One Piece et pourtant que le combat entre Kaido et Luffy fut long ( même si la fin en valait toute la peine ). Alors que l'arc en cours est beaucoup plus fluide.
Alors qu'une fois acheté en tomes, la lecture me semble moins lourde sur ce genre de combats ( mais c'est lié au fait de ne pas avoir l'attente entre les chapitres ).

Du coup j'ai pas eu de sentiments de lourdeur/longueur dans le combat entre BigE et Horus, j'ai trouvé ça très fluide (ça m'a même fait penser au film Jumper qui avait bidé mais que j'avais beaucoup aimé )
TheDespoiler

TheDespoiler
Scout
Scout

Messages : 55
Age : 35
Localisation : Nantes, Terra

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett Empty Re: Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett

Message par Cadia Dim 24 Mar 2024 - 12:46

Je ne vais pas faire un résumé détaillé étant donné que le nécessaire a déjà été très bien ci-dessus.

En définitive j'ai noté moyen en me basant sur les TROIS livres. La fin et la mort est beaucoup trop longue et surtout avec une masse de scénettes inutiles pour des situations complètement anecdotiques (comme dans échos d'éternité).

Ainsi, j'ai trouvé le 1er livre sans intérêt. J'ai commencé à apprécier le 2ème vers le milieu lorsque l'histoire du roi sombre est développée. J'ai globalement bien apprécié le 3ème tome. Donc une note moyenne à cause du 1er tome pour une conclusion qui aurait sans mal tenu en 2 livres.

Gros points positifs: Horus qui se parle et se ment à lui même à la 3ème personne. Tout ce qui tourne autour de l'empereur et qui a été décrit de manière assez subtile. La cité inévitable qui est bien chaotique.

Cadia
Scout
Scout

Messages : 108

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett Empty Re: Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett

Message par Ivan le Fou Dim 24 Mar 2024 - 16:57

Cadia a écrit:
Gros points positifs: Horus qui se parle et se ment à lui même à la 3ème personne. Tout ce qui tourne autour de l'empereur et qui a été décrit de manière assez subtile. La cité inévitable qui est bien chaotique.

Même si c'est un point positif, je doute que ce soit Horus qui parle à ces moments.

Mais plutôt "les voix du Chaos".

Qui?

Je n'ai pas eu l'impression que c'était un des dieux en particulier, le ton était relativement "neutre", mais plutôt, peut être, le démon habitant Horus et lui susurrant à l'oreille des paroles mielleuses.


Your authority is not recognized in Fort Kickass.
Follow me on flickr.
Ivan le Fou

Ivan le Fou
Space Marine
Space Marine

Messages : 370
Age : 39
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett Empty Re: Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett

Message par TheDespoiler Lun 25 Mar 2024 - 10:11

Ivan le Fou a écrit:
Cadia a écrit:
Gros points positifs: Horus qui se parle et se ment à lui même à la 3ème personne. Tout ce qui tourne autour de l'empereur et qui a été décrit de manière assez subtile. La cité inévitable qui est bien chaotique.

Même si c'est un point positif, je doute que ce soit Horus qui parle à ces moments.

Mais plutôt "les voix du Chaos".

Qui?

Je n'ai pas eu l'impression que c'était un des dieux en particulier, le ton était relativement "neutre", mais plutôt, peut être, le démon habitant Horus et lui susurrant à l'oreille des paroles mielleuses.

Il n'y a pas de démon en Horus, ce sont les Big 4 qui sont en lui mais qui parlent comme un seul, c'est bien le Chaos Universel qui s'exprime à ce moment là car les quatre ont accordé leurs violons
TheDespoiler

TheDespoiler
Scout
Scout

Messages : 55
Age : 35
Localisation : Nantes, Terra

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett Empty Re: Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett

Message par Cadia Lun 25 Mar 2024 - 19:09

Je pense que les deux versions peuvent se tenir voire même exister en même temps. L'une n'empêchant pas l'autre.

Par exemple, on a des moments où le chaos parle clairement à Horus et celui-ci l'entend distinctement. Comme lorsqu'il refuse parfois d'obéir ou quand il dit à la voix de se taire.

Dans d'autres circonstances, c'est plus discutable. C'est éventuellement la folie et la mégalomanie d'Horus qui s'exprime. Par exemple dans le 1er ou 2ème tome lorsque Horus est persuadé que les membres de son conseil sont en admiration devant lui et non terrorisé What a Face

Je conseille le livre "la mer des âmes" qui met bien en avant l'influence du warp sur l'esprit humain. Dans ce roman, on voit bien comment le warp pousse les gens à l'erreur. Ceux-ci font des erreurs de jugement tout en se rendant compte que leur comportement est erratique mais, en se persuadant en même temps qu'ils agissent de manière juste.

On a un bon exemple où un des personnage de ce livre finit par se rendre dans un lieu en se trouvant toutes les excuses possibles alors qu'on lui a clairement indiqué qu'on ne voulait pas de sa présence à cet endroit.

Cadia
Scout
Scout

Messages : 108

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett Empty Re: Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett

Message par TheDespoiler Mar 26 Mar 2024 - 11:50

Cadia a écrit:Je pense que les deux versions peuvent se tenir voire même exister en même temps. L'une n'empêchant pas l'autre.

Par exemple, on a des moments où le chaos parle clairement à Horus et celui-ci l'entend distinctement. Comme lorsqu'il refuse parfois d'obéir ou quand il dit à la voix de se taire.

Dans d'autres circonstances, c'est plus discutable. C'est éventuellement la folie et la mégalomanie d'Horus qui s'exprime. Par exemple dans le 1er ou 2ème tome lorsque Horus est persuadé que les membres de son conseil sont en admiration devant lui et non terrorisé What a Face

Je conseille le livre "la mer des âmes" qui met bien en avant l'influence du warp sur l'esprit humain. Dans ce roman, on voit bien comment le warp pousse les gens à l'erreur. Ceux-ci font des erreurs de jugement tout en se rendant compte que leur comportement est erratique mais, en se persuadant en même temps qu'ils agissent de manière juste.

On a un bon exemple où un des personnage de ce livre finit par se rendre dans un lieu en se trouvant toutes les excuses possibles alors qu'on lui a clairement indiqué qu'on ne voulait pas de sa présence à cet endroit.

Alors ça je ne le remets pas du tout en question, c'est tout à fait le principe du Warp et de l'influence du Chaos. Et de toute façon, dès le départ de la série, avec " Les Faux Dieux " et " La Galaxie en Flammes " on voit clairement l'influence du Warp sur Horus et sa perception de ce qui l'entoure ainsi que sa propre perception de lui même et de ses choix.

Ce que je voulais dire, c'est bien qu'Horus n'est pas possédé par un démon : avoir un démon en soi, c'est être possédé, c'est accepter dans sa chair la présence d'une créature du Warp, avec les risques encourus ( certaines possessions sont symbiotiques, d'autres à sens unique et souvent en faveur du Warp ).
Horus n'est qu'un pantin, il est " possédé " mais par le pouvoir, pas par une créature.

Désolé si je parait tatillon là dessus mais c'est vraiment quelque chose de très distinct dans l'univers GW la possession démonique et l'influence du Chaos.
TheDespoiler

TheDespoiler
Scout
Scout

Messages : 55
Age : 35
Localisation : Nantes, Terra

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett Empty Re: Le Siège de Terra: La Fin et la Mort: Tome 3 de Dan Abnett

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum