Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-42%
Le deal à ne pas rater :
Clairefontaine – Lot de 9 Cahiers 24×32 cm – 96 Pages Grands ...
14.36 € 24.96 €
Voir le deal

Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VOTRE APPRÉCIATION GLOBALE DU ROMAN:

Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley I_vote_lcap14%Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley I_vote_rcap 14% 
[ 2 ]
Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley I_vote_lcap64%Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley I_vote_rcap 64% 
[ 9 ]
Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley I_vote_lcap21%Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley I_vote_rcap 21% 
[ 3 ]
Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley I_vote_lcap0%Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley I_vote_lcap0%Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley I_vote_lcap0%Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 14
 

Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley Empty Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley

Message par Nico. Jeu 31 Oct 2019 - 17:27

Présentation:





==> Les Égarés et les Damnés Premium

Le treizième jour du Secundus, le bombardement de la Terre commença ... Les défenses solaires étant dépassées par la force dévastatrice de l'armada du traître et du pouvoir du warp. Après avoir affronté un féroce barrage, une immense guerre terrestre commence en dehors du palais. Les lignes de front sont terribles et l’air est réduit en poison et en sang. Des corps sont jetés dans le hache-viande, mais les défenses extérieures ne peuvent pas durer longtemps, même avec les fidèles primarques pour les renforcer. Car Horus a ses propres généraux à invoquer ... Entre les armes de Mortarion et la fureur d'Angron, les défenseurs doivent faire face à une bataille perdue.

480 pages • Novembre 2019 • ISBN 9781780305080 • Illustration de Neil Roberts



Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley Siege10


Artwork complet:

Spoiler:
Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley Blnewr11


logo2


Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 9792
Age : 31
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley Empty Re: Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley

Message par Crabouyator Dim 10 Nov 2019 - 12:14

Bon, on dirait bien que je suis le premier à tenter la critique:

- Scénario et mise en scène = 3/5

En premier lieu, quelques incohérences m'ont fait tiquer. Juste la preuve que tous les livres de l'HH précédents n'ont pas été lus et c'est gênant pour la conclusion de la saga
Au sujet de Vulkan:
Dorn n'est pas au courant que Vulkan est sur Terra et est étonné de l'apprendre ... Alors qu'il l'accueille lors de son retour dans La Vieille Terre. Un peu gênant donc.
. En bref, quelques autres choses dérangeantes également mais ça reste mineur bien que j'ai froncé plusieurs fois des sourcils.

De façon globale, c'est sympathique de voir la stratégie de Dorn de bien gagner du temps, et de voir les lignes de défenses s'effondrer une à une. Le gros problème c'est d'avoir divisé ça en 8 tomes, ce qui fait que c'est affreusement long. J'ai surtout eu l'impression que Horus prenait son temps alors qu'il a Guilliman aux fesses. C'est justifié par le fait qu'Horus se bat en même temps dans le Warp contre son père mais ça reste artificiel je trouve.

En bref, c'est surtout un tome teaser. Chaque personnage vient rappeler son existence pour dire qu'il est bien là mais à part 2 ou 3 (Sanguinus, le Khan, Angron, Perturabo), ils se tournent les pouces.

Après, on a affaire à de multiples points de vue (saboteur de l'Alpha Légion déjà vus dans prétoriens de Dorn, conscrit de la garde, Raldoron, Abbadon, Perturabo,...). C'est plaisant mais trop lent. Et vu qu'il reste 6 tomes, ça ne va pas aller en s'arrangeant.

- Style et écriture = 3/5

DU Guy Haley habituel pas transcendant mais pas mauvais.

- Intérêt fluff = 4/5

Les défenses de Terra tant physiques que psychiques sont bien décrites, les différents bastions et lignes de protection.
Malcador fait aussi état de la situation devant les Primarques (et précise bien que Russ a fait le con avec Magnus, dommage qu'il n'y ai eu aucun envoyé de l'Empereur pour lui rappeler que sa mission était de ramener et non pas tuer les TS. Et c'est à ce moment là que l'on s'aperçoit que Constantin Valdor y était aussi ...).
Les différents primarques rebelles s'impatientent de ne pas attaquer, ect ... On a un arrêt sur le point de vu de quelques primarques et d'autres personnages: Perturabo qui méprise la corruption du Vengeful Spirit et commence à réfléchir à une ascension en prince démon sans dépendre d'aucun dieu, Angron qui veut du sang et dont un duel avec Sanguinus est annoncé (le pauvre Sanguinus entre Horus, Ka benda et Angron a un carnet de rendez-vous bien rempli), Abbadon dont la méfiance vis à vis du warp augmente quand il voit l'état de son primarque...

Le Senat Impérial avec les chefs des différentes branches de l'Impérium sont présents aussi et nommés.

Le Mécanicus aussi bien loyaliste que rebelle a droit à sa mise en lumière, les forces de Mars libérées du blocus se joignent à Horus.

Le chef Night Lord de Sotha apparait aussi et son évolution dans le livre doit être relié à une publication 40K que je connais pas. Si quelqu'un peut m'éclairer, je lui en serai gré

Un truc qui m'a gêné c'est que l'on voit les Légions astartes, les titans, les custodes, des conscrits chargés de se faire tuer mais jamais un vrai régiment de la garde impériale. Pourtant avec tout ce qu'ils ont ramené de Béta Garmon, on pouvait penser qu'il y aurait de vrais gardes (j'espérais y voir le chef de la cohorte Therion pour avoir une vrai fin à son histoire de rêves avec Corax).

Enfin, les canons de Perturabo n'apparaissent pas alors qu'il était bien précisé avant qu'ils auront une grande importance et que Horus avait envoyé beaucoup de forces s'en emparé dans Les Anges Déchus.

- Appréciation personnelle = 3,5/5
En bref, on assiste juste aux premières escarmouches, qui sont présentées comme nécessaires pour faire débarquer les démons. C'est plaisant mais bon ça reste une mise en bouche.
Normalement si on se fit à l'ancien texte White Dwarf sur la bataille de Terra dans le prochain tome il devrait y avoir quelques combats de titans, le retournement de la moitié des régiments de la garde impériale loyaliste (même si on n'en n'a pas encore vu un seul, seulement des conscrits) et la prise des astroports de la surface.

Note globale: 13,5/20, ici tout se déroule comme tous l'attendaient aussi bien les défenseurs que les attaquants (la chute des premières lignes de défense et le débarquement des légions), en fait c'est le principal défaut du livre: c'est lent et il n'y a pas d'enjeu.


ironwar
Crabouyator

Crabouyator
Scout
Scout

Messages : 93
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley Empty Re: Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley

Message par Nero Lun 11 Nov 2019 - 18:09

Aussi vite entre les mains, aussi vite dévoré!

Scenario et mise en scène: 4/5

J'ai trouvé ce tome II du Siege of Terra relativement bien écrit. C'est Haley après me direz vous, m'enfin, le sujet traité de Beta Garmon m'avait un peu fané , tout ce qui a trait au Mechnicum a vite tendance à m'ennuyer. 

Il y a certes une longueur ou deux ici et là, comme dans beaucoup de tomes, mais je trouve que l'auteur se démène vraiment bien et nous tient en haleine durant la majeure partie du livre.

Cette tension qui monte dès le début avec les conscrits qui arrivent par centaines de milliers dans les hubs et gares de transit depuis les quatre coins de Terra pour se diriger dans le ventre de la bête (ouvrages extérieurs). Ça m'a fait penser aux pauvres types traversant la Volga dans Stalingrad de J.J.A.

De plus, je trouve que l'on prend bien son temps ici pour dépeindre un peu toutes les situations et tous protagonistes loyalistes ayant trouvé refuge sur Terra avant le grand Dam. Comme cité plus haut, conscrits, Astartes, réunions de crise entre Primarchs, les Hauts Seigneurs de Terra, le clade du Mechanicum. De même du côté obscure de la f..., pardon rire1 , du côté des forces d'Horus. Après, il s'agit de huit tomes, il en faut pour tous le monde! j'espère à ce titre que les novellas  vont traiter de personnages ou de situations annexes au siège. Situation de Lorgar, Sevatar, voire Garro et ses hommes des fois qu'ils soient pas traités ou sous traités dans un roman, ect...

Sinon, les actions menées en surface et contre les fortifications sont bien racontées. Même le combat d'Horus contre son père dans le Warp, moins bien dépeint je trouve. Quasiment tout y est. Bien qu'on nous décrive essentiellement une portion d'où se livre le siège, (défenses plus fragiles), on oublie pas de ne faire ressentir le cataclysme de la bataille, l'envergure de cette dernière tout autour du palais  et ailleurs sur Terra. Ceci via les yeux de nombreux personnages. Notamment les mortels loyalistes et renégats, tous issus de différents corps d'armées. Ce livre est en bonne partie dédié aux mortels il faut le savoir. Et c'est très bien.

Style et écriture: 4/5


Du Haley, ça reste relativement bon, notamment ce tome ci!

Intéret Fluff: 4/5


Je ne vais pas tout citer à nouveau ce qui a été dit au dessus par notre confrère. Il le fait très bien, et j'ajouterai même être en accord sur deux points. Je suis assez surpris en effet de ne pas voir l'apparition de Krendell ou de ses canons en effet. Ni même savoir quels sont ces fameux régiments de vétérans sur les murs dont on a malheureusement pas trop de détails. Sans doute plus tard je pense.


Appréciations personnelles: 4/5

Vous l'aurez compris, un bon tome que voici, proche de l'excellence à mon goût. Je suis impatient de connaitre les autres secteurs des combats avec tant d'autres personnages qui n'attendent plus qu'on écrivent leurs exploits! 

Deux des bémols selon moi sont l'expédition des Night Lords en surface, lesquels selon moi ne tirent aucune heure de gloire au combat. J’espère de tout cœur voir une de mes légions préférées se démener à sa juste valeur dans les autres tomes, faute de meneur convainquant comme l'était Sevatar. L'autre est la bourde volontaire ou non au sujet de Vulkan. Voilà, vous verrez.

Sinon j'espère qu'Abnett aura bien le dernier roman pour lui au passage. 

Je note donc Bon à son maximum, soit 16/20, et non pas excellent hélas.


AVE DOMINUS NOX
Nero

Nero
Space Marine
Space Marine

Messages : 179
Localisation : Terra

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley Empty Re: Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley

Message par Nico. Mar 12 Nov 2019 - 15:38

Merci pour vos retours, +1 à tous les deux.

J'ai lu ce tome il y a quelques semaines mais n'ai pas pris le temps de faire une critique comme à mon habitude avec les HH. J'ai trouvé ce tome correct mais on voit qu'ils étirent un max le siège, faire un livre complet sur la prise du système Sol, un autre sur la prise de l'extérieur du palais, le tome trois sera sur les premières lignes de défense interne du palais (premier mur, comme le titre), etc. Faut broder pour faire 400 pages à chaque fois. Après j'ai quand même bien aimé l'aspect "on utilise la population comme conscrits là pour crever en ralentissant les ennemis". Mais comme vous pouvez vous en douter, mes passages favoris sont ceux avec le Khan. Qu'il est classe, toujours le bon mot pour faire chier Dorn le psychorigide, et ça je savoure à chaque fois. J'ai beaucoup apprécié chacune de ses apparitions et la charge White Scars épique. Par contre...


Spoiler:
... j'ai trouvé cela un peu "abusé" qu'il soit au bord de la mort à cause d'une infection de Nurgle d'un petit couteau de combat, si c'était aussi simple de tuer un Primarque pourquoi ne pas faire une armée de soldats ayant des armes corrompues pour les affaiblir ? À plusieurs milliers contre un Primarque, ça serait simple. Sinon, j'ai hâte de voir son combat prophétisé par Sanguinius dans un tome futur, très certainement le troisième duel contre Mortarion.

Dorn est toujours aussi rigide et inintéressant pour moi, faudra m'expliquer pourquoi certains l'aiment (n'est-ce pas Emperor ? Razz ). Quant à Sanguinius c'est bien la première fois qu'il agit vraiment, cela donne des scènes sympathiques et un peu de personnalité à ce Primarque qui lui aussi reste pour moi un mystère sur pourquoi beaucoup de gens l'aiment. Mais il y a toujours un truc qui ne me va pas avec lui, je le trouve toujours trop mou et mélancolique à mon goût.

Quant à ton spoiler sur Vulkan...

Spoiler:
... la question a déjà été posée lors de la sortie VO, l'auteur avait répondu que Dorn à dû faire semblant d'apprendre la nouvelle parce que dans Old Earth il avait juré de garder le secret, seuls lui, Valdor et Malcador étaient au courant. Donc pour ne pas se faire accuser par ses frères il fait semblant d'être étonné.

À voir si c'est une vraie raison, vu que rien ne semble l'indiquer lorsqu'on lit le livre, ou si c'est une réponse brodée par la BL parce qu'ils ont fait de la merde.


Sinon, j'ai également bien apprécié Angron le têtu et la révélation de la transformation de Mortarion auprès des autres. Mention spéciale à Perturabo qui peut enfin montrer l'étendue de ses capacité et avoir, enfin, le respect de ses frères. Ce Primarque n'a de cesse de monter dans mon estime, même si sa personnalité est désagréable.

Livre sympathique sans être particulièrement bon en ce qui me concerne. Et globalement,  je trouve le livre un peu trop long par moment, comme je le disais ça brode pour faire un tome complet.


Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 9792
Age : 31
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley Empty Re: Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley

Message par Ivan le Fou Mer 20 Nov 2019 - 11:31

Tous les points que j'aurais pu aborder l'ont été.

De mon côté, j'ai bien aimé. Le style est solide, la narration convaincante (même si il lui arrive de trainer en longueur de temps à autres), l'évolution des événements bien ficelée, les personnages intéressants.

J'ai apprécié les divergences entre les primarchs, aussi bien concernant le siège en lui même que l'usage du Phallanx, la présence de Vulkan, la "repentance" de Dorn vis à vis du librarius ainsi que l'apparent "pardon" donné à Magnus.

Cependant, une petite remarque m'est venue: on apprend que les assauts terrestres initiaux (avant le déploiement des tours de siège) ont duré plusieurs mois avec, avant ça, toute une phase de préparation orbitale et, encore avant ça, l'invasion du système de Sol. Cela représente du temps, beaucoup de temps même.
Ma question est donc: comment se fait-il que Guilliman prenne autant de temps pour rejoindre terra?


Your authority is not recognized in Fort Kickass.
Follow me on flickr.
Ivan le Fou

Ivan le Fou
Space Marine
Space Marine

Messages : 356
Age : 36
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley Empty Re: Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley

Message par Jcpatiti Jeu 21 Nov 2019 - 17:35

Crabouyator a écrit:Le chef Night Lord de Sotha apparait aussi et son évolution dans le livre doit être relié à une publication 40K que je connais pas. Si quelqu'un peut m'éclairer, je lui en serai gré

C'est l'un des principaux personnages de la trilogie Night Lords de ADB. A lire si ce n'est pas déjà prévu Wink


J'étais là, le jour où Horus a tué l'Empereur...
Jcpatiti

Jcpatiti
Space Marine
Space Marine

Messages : 161

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley Empty Re: Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley

Message par Ivan le Fou Jeu 21 Nov 2019 - 20:25

Jcpatiti a écrit:
Crabouyator a écrit:Le chef Night Lord de Sotha apparait aussi et son évolution dans le livre doit être relié à une publication 40K que je connais pas. Si quelqu'un peut m'éclairer, je lui en serai gré

C'est l'un des principaux personnages de la trilogie Night Lords de ADB. A lire si ce n'est pas déjà prévu Wink

Lucoryphus?


Your authority is not recognized in Fort Kickass.
Follow me on flickr.
Ivan le Fou

Ivan le Fou
Space Marine
Space Marine

Messages : 356
Age : 36
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley Empty Re: Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley

Message par Jcpatiti Jeu 21 Nov 2019 - 20:36

Je pensais plutôt à Skraivok mais oui aussi


J'étais là, le jour où Horus a tué l'Empereur...
Jcpatiti

Jcpatiti
Space Marine
Space Marine

Messages : 161

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley Empty Re: Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley

Message par Brennus_Decimus Lun 2 Déc 2019 - 17:24

Voici mon retour, dire que je l'ai dévoré relève de l'euphémisme.
Ce sera concis vu que beaucoup aura été dit.

Scenario et mise en scène: 4/5
L'histoire générale était attendue et les originalités ne se révèlent qu'à une petite échelle narrative mais ça reste assez jouissif de découvrir les innombrables assauts, pilonnages, corps à corps, perte et récupération de terrain, duels d'aviation, etc. De la bonne action alternée avec des dialogues riches et intéressants tout au long des semaines puis des mois de cette phase du siège. Je ne vois pas comment on pourrait se lasser ^^


Style et écriture: 4/5
Je trouve qu'Haley se bonifie avec le temps. C'est fluide, rien de très lourd. Tout est plutôt bien amené. La multiplicité des points de vue (primarques, capitaines, trouffions, infiltrés) dans un camp comme dans l'autre est souple et ne perd pas le lecteur.

Intéret Fluff: 5/5
On continue à découvrir l'immense travail de terrassement défensif de l'hymalasie réalisé par Dorn et sa légion en 7 ans.
Il y a aussi l'organisation extrêmement complexe de la logistique, de la conscription, du sanitaire, de la comm', de l'ingéniérie des bouclier, etc .. qui est gérée à l'échelle de dizaines de millions d'individus sur tout un sous continent. Cela requiert au moins l'intellect inhumain d'un primarque !

On continue de découvrir la pleine déchéance de la Death guard ainsi que la psyché de Perturabo et des rapports très tendus entre primarques renégats.

Appréciation personnelle: 5/5

Bon, il faut croire qu'en vieillissant, je devient de plus en plus bon public (ce qui m'étonnerait, me connaissant) mais mon plaisir de lire et de me voir enfin révélé le déroulement du siège a été dans le prolongement de la guerre solaire mais avec encore moins de raisons de me plaindre : rien de sérieux à reprocher en dehors de l'absence d'une carte (même très macro) avec une unique vue du palais, de la ville, des remparts et des 3 lignes extérieures.

18/20

Noté Excellent.


.... Bon maintenant je m'attaque aux légions brisées, ya moyen que je reposte prochainement ....
Brennus_Decimus

Brennus_Decimus
Scout
Scout

Messages : 108
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley Empty Re: Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley

Message par PetitPierre Mar 3 Déc 2019 - 9:43

Ivan le Fou a écrit:
Ma question est donc: comment se fait-il que Guilliman prenne autant de temps pour rejoindre terra?

En resumé simpliste :
Juste avant de révéler sa traîtrise, Horus a envoyé Guilliman à l'autre bout de la galaxie.
S'en est suivi Istvan 3 et 5 et le siege de Terra.
Guilliman était bloqué par des tempêtes warp et coupé de Terra.


_______________________________________________
Le progrès technique est comme une hache qu'on aurait mis dans les mains d'un psychopathe.
- Albert Einstein -

- Je suis Coutelier Forgeron venez voir :  MON ACTU sur FB
- sur le web Pierre Forge Tranquille
- Envie de forger vous même ??? :  FAITES UN STAGE
PetitPierre

PetitPierre
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2580
Age : 37
Localisation : Angers

https://www.facebook.com/laforgetranquille/photos/?tab=albums

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley Empty Re: Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley

Message par Ivan le Fou Mar 3 Déc 2019 - 13:37

PetitPierre a écrit:
Ivan le Fou a écrit:
Ma question est donc: comment se fait-il que Guilliman prenne autant de temps pour rejoindre terra?

En resumé simpliste :
Juste avant de révéler sa traîtrise, Horus a envoyé Guilliman à l'autre bout de la galaxie.
S'en est suivi Istvan 3 et 5 et le siege de Terra.
Guilliman était bloqué par des tempêtes warp et coupé de Terra.

J'en suis bien conscient, mais dans Ruinstorm Guilliman, Sanguinius et le Lion sont ensembles, puis se séparent une fois la tempête de ruine calmée.

Le Lion pour mener une campagne de tabula rasa sur les mondes conquis ou ayant accordé leur allégeance à Horus.
Sanguinius s'en va directement vers Terra.
Et Guillmian veut regrouper ses forces en vue de rejoindre Terra après.

Sanguinius arrive à rejoindre Terra à temps pour mener la campagne de Beta Garmon, puis à y retourner une fois de plus avant que les traitres n'atteignent le système de Sol. En tout ça fait quand même pas mal de temps.


Your authority is not recognized in Fort Kickass.
Follow me on flickr.
Ivan le Fou

Ivan le Fou
Space Marine
Space Marine

Messages : 356
Age : 36
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley Empty Re: Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley

Message par Jcpatiti Mar 3 Déc 2019 - 21:37

Ivan le Fou a écrit:
PetitPierre a écrit:
Ivan le Fou a écrit:
Ma question est donc: comment se fait-il que Guilliman prenne autant de temps pour rejoindre terra?

En resumé simpliste :
Juste avant de révéler sa traîtrise, Horus a envoyé Guilliman à l'autre bout de la galaxie.
S'en est suivi Istvan 3 et 5 et le siege de Terra.
Guilliman était bloqué par des tempêtes warp et coupé de Terra.

J'en suis bien conscient, mais dans Ruinstorm Guilliman, Sanguinius et le Lion sont ensembles, puis se séparent une fois la tempête de ruine calmée.

Le Lion pour mener une campagne de tabula rasa sur les mondes conquis ou ayant accordé leur allégeance à Horus.
Sanguinius s'en va directement vers Terra.
Et Guillmian veut regrouper ses forces en vue de rejoindre Terra après.

Sanguinius arrive à rejoindre Terra à temps pour mener la campagne de Beta Garmon, puis à y retourner une fois de plus avant que les traitres n'atteignent le système de Sol. En tout ça fait quand même pas mal de temps.

Oui, mais pour que Sanguinius et les Blood Angels puissent passer, Guilliman a du attaquer et maintenir les traîtres occupés. Une fois Sanguinius passé, il doit donc se débarrasser des forces qui lui faisaient obstacle, pendant que Sanguinius se bat à Bêta Garmon puis sur Terra.
Après je suis d'accord avec toi, on ne nous a pas donné l'impression qu'Horus avait vraiment tout fait pour le ralentir. Du coup on ne comprend pas trop pourquoi Guilliman met autant de temps. Même la nouvelle La Lance d'Ultramar ne nous parle que d'un délai de 48h gagné par les Iron Warriors, c'est quand même bien mince comme explication....


J'étais là, le jour où Horus a tué l'Empereur...
Jcpatiti

Jcpatiti
Space Marine
Space Marine

Messages : 161

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley Empty Re: Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley

Message par Crabouyator Ven 6 Déc 2019 - 1:21

Quant à ton spoiler sur Vulkan...

ça ressemble quand même méchamment à du recollage

J'ai beaucoup apprécié chacune de ses apparitions et la charge White Scars épique. Par contre...


SPOILER:
Spoiler:
... j'ai trouvé cela un peu "abusé" qu'il soit au bord de la mort à cause d'une infection de Nurgle d'un petit couteau de combat, si c'était aussi simple de tuer un Primarque pourquoi ne pas faire une armée de soldats ayant des armes corrompues pour les affaiblir ? À plusieurs milliers contre un Primarque, ça serait simple. Sinon, j'ai hâte de voir son combat prophétisé par Sanguinius dans un tome futur, très certainement le troisième duel contre Mortarion.

Il n'a pas l'air si affecté, c'est juste qu'il sent que ça l'affecte un peu et ça c'est déjà beaucoup

Merci pour les précision sur le NL, je vais attendre de trouver la trilogie en version papier avant de me lancer dedans.

Après je suis d'accord avec toi, on ne nous a pas donné l'impression qu'Horus avait vraiment tout fait pour le ralentir. Du coup on ne comprend pas trop pourquoi Guilliman met autant de temps. Même la nouvelle La Lance d'Ultramar ne nous parle que d'un délai de 48h gagné par les Iron Warriors, c'est quand même bien mince comme explication....

Il y a une autre explication dans Esclaves des ténèbres où il est dit que les IW laissent toute une série de forteresses pour ralentir les UM, donc la lance d'Ultramar n'est qu'une des nombreuses péripéties qu'a du traverser Guilliman.


ironwar
Crabouyator

Crabouyator
Scout
Scout

Messages : 93
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley Empty Re: Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley

Message par Jcpatiti Mar 10 Déc 2019 - 22:12

Crabouyator a écrit:

Merci pour les précision sur le NL, je vais attendre de trouver la trilogie en version papier avant de me lancer dedans.

Après je suis d'accord avec toi, on ne nous a pas donné l'impression qu'Horus avait vraiment tout fait pour le ralentir. Du coup on ne comprend pas trop pourquoi Guilliman met autant de temps. Même la nouvelle La Lance d'Ultramar ne nous parle que d'un délai de 48h gagné par les Iron Warriors, c'est quand même bien mince comme explication....

Il y a une autre explication dans Esclaves des ténèbres où il est dit que les IW laissent toute une série de forteresses pour ralentir les UM, donc la lance d'Ultramar n'est qu'une des nombreuses péripéties qu'a du traverser Guilliman.

Avec plaisir pour les NL, pour info il y a déjà eu une publication de l'intégrale de la trilogie au format papier (je l'avais achetée), mais je ne sais pas si elle est toujours éditée ou s'ils sont à court d'exemplaires. L'e-book par contre est sans doute encore disponible.

Merci pour ta réponse sur Guilliman, effectivement j'avais oublié ce passage d'Esclaves des Ténèbres, que j'avais lu en diagonale.


J'étais là, le jour où Horus a tué l'Empereur...
Jcpatiti

Jcpatiti
Space Marine
Space Marine

Messages : 161

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley Empty Re: Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley

Message par Emperor Sam 28 Déc 2019 - 13:52


Noté Moyen, comme le Gros Siège bien scripté et très peu inspiré qu'il est.
Ça déroule d'une manière parfaitement huilée et sans accrocs ni réelle difficulté pour les renégats. C'est le siège parfait, évoluant comme prévu, au déroulé gravé dans le marbre, avec ce petit côté "course contre la montre" qui fige totalement les défenseurs par peur de faire une boulette. Bof quoi.
Il n'y a pas vraiment de confrontation dynamique, c'est un no match, les effectifs pléthoriques des assiégeants épongeant facilement les défenses du palais tandis que le génie de Perturabo et les technologies pétées du Dark Mechanicum défoncent son égide pourtant théoriquement invulnérable.
A aucun moment on ne fait ne serait-ce qu'approcher d'une situation où Horus (ou Perturabo) pourrait se dire "Merde, comment je vais faire pour contrecarrer ça moi...", et je sens que ça n'arrivera pas une seule fois de toute la série.


La situation est aussi très simpliste. L'auteur n'ayant vraisemblablement pas les épaules pour traiter tout le tableau d'ensemble ou au moins nous donner à voir un peu de spatial en parallèle, on se cantonne ici strictement au Palais impérial, dès le tome 2, et alors qu'on nous décrit ici à peu près 2 mois de siège... On ne voit plus aucune action navale de la part des impériaux par exemple, rien sur Jupiter et Saturne (qui étaient déjà passées à moitié à la trappe dans le 1er tome), rien non plus sur la flotte de l'amirale et sur le Phalanx.

Par contre, à ce sujet, il y a une info Fluff que j'ai trouvé intéressante : On apprend pourquoi Dorn a choisi de préserver le Phalanx en le plaçant en dehors de la sphère de combat principale plutôt qu'en le verrouillant à l'orbite de Terra. C'est pour le cas où l'Empereur devrait être exfiltré si le Palais devait finir par tomber. Le Phalanx est en effet le seul "vaisseau" capable de percer le blocus des renégats et d'avoir une chance d'en sortir entier. Voilà pourquoi il est gardé en réserve. Wink

Autrement, le style de l'auteur est toujours aussi solide et sa capacité à décrire par le menu les défenses du Palais est même plutôt cool. Ses personnages humains (à différencier des SM et primarques) sont encore une fois particulièrement intéressants à suivre. L'ambiance côté conscrits, à la Stalingrad, c'est vrai, est très bien rendue. Mais à part ça... c'est quand même très convenu, il n'y a pas de péripéties impactantes sur l'Histoire, c'est du meublage circonspect, sans prise de risque ni connaissance particulière de la guerre de siège, hormis ses poncifs les plus communément admis (canons, tours de siège,...). Rolling Eyes


Dorn est toujours aussi rigide et inintéressant pour moi, faudra m'expliquer pourquoi certains l'aiment (n'est-ce pas Emperor ? Razz ).

Bah dans le fluff il est intéressant, et il incarne des valeurs que j'aime bien et qui sont surtout cohérentes avec la condition transhumaine telle que je l'entends.
Mais les auteurs, par incompétence notoire et sûrement aussi par manque d'intérêt, font de la merde avec ce perso. Et j'inclue bien sûr celui qui a pondu ce bouquin, qui a fait de Dorn cette fois un bête logisticien planqué, vaguement présent en filigrane ou lors de conseils abscons lors desquels il distille des lapalissades en mode poil à gratter, tout en étant absolument dénué de tout esprit d'initiative, une aptitude pourtant cardinale lors d'un siège, comme en témoigne l'infinité de cas historiques consignés dans des livres dont aurait dû s'inspirer Haley s'il avait la moindre once de professionnalisme en lui.

Le Khan a peut-être droit ici à un meilleur traitement, quoi que son côté poète revendicatif commence à faire sérieusement cliché, mais il sert lui aussi à peau de zob. Sa sortie qui le voit presque mourir et au cours de laquelle il perd des dizaines/centaines des siens, aura servi à... prendre une photo, une tâche que n'importe quel nano-drône aurait pu effectuer en scred avec brio, sans risque. Alors tu te dis que sa sortie va au moins permettre de casser l'une des 8 arches de l'octed du Dark Mechanicum pour contrecarrer un temps les plans de l'ennemi et mettre un coup d'arrêt à la corruption de Terra, mais même pas ! Tu te dis que la photo va permettre aux assiégés d'adapter leurs défenses ou de reprendre l'initiative, mais même pas, ils ne font rien ! Comble de l'absurde, Dorn avait déjà "deviné" ce qu'ils préparaient ! Et il ne fait rien ! WTF. Quelle putain d'absurdité abyssale sérieux.

Sanguinius est déjà plus intéressant dans ses actions, même s'il ne bouge que parce qu'il a un sacré joker dans sa manche, le coup du "je ne vais pas mourir aujourd'hui de toute façon, donc je peux engager qui je veux à volonté d'ici là", ce qui est quand même un peu facile.

Les primarques renégats sont pas ouf non plus.
Angron est ridicule de par son côté passif-agressif lors des conciliabules avec ses frères, l'auteur échouant à représenter un Prince Démon de Korne devant rentrer dans le moule d'une stratégie globale. C'était couru d'avance.
Perturabo était plutôt bien traité jusqu'à ce qu'il frise l'hystérie lorsqu'ils en viennent à parler de Dorn, ou lorsque son gigantesque besoin de reconnaissance enfantin resurgit face à Horus.
Fulgrim en serpent goguenard. On le voit pas des masses. RAS.
Idem pour Mortarion, minimum syndical.
Abaddon, que je mets dans le même sac que les autres huiles tant il est mis sur un piédestal et est intouchable une fois de plus. Ici il humilie les autres primarques tranquillou, se sent supérieur à eux tous, menace de les briser (xD), et de toute façon on apprend via le Word Bearer qu'il sera le dépositaire de l'essence chaotique d'Horus à la mort de ce dernier. Tout va pour le mieux pour lui donc. Mais j'aimerais bien quand même qu'il se prenne une bonne tarte dans sa gueule avant la fin de tout ça, histoire de le remettre bien à sa place comme il faut. Car sa condescendance de petit gars fumé et invaincu sur toute la ligne devient juste insupportable.


Pour cette histoire de Vulky et Dorn, je pense moi aussi que c'est un raté de l'auteur.
D'une part parce qu'il n'y a aucune explication dans la narration. Un truc comme ça d'ordinaire c'est au minimum suggéré dans la diégèse, si ce n'est clairement explicité pour rappel.
Et d'autre part parce que Haley a commis d'autres erreurs du même genre. Exemple : Aximand se fait littéralement défourailler par Sigismund dans le tome précédent, il perd même un bras, et là on le voit cabotiner en sifflotant sans aucune mention de cet événement ou de séquelles physiques.
C'est pareil pour Valdor, dont l'attitude extrêmement déférente envers les Primarques va totalement à l'encontre de son comportement tel qu'il était dans quelques-unes des nouvelles les plus récentes et qui précèdent le Siège (me souviens plus en détail de quelles nouvelles il s'agit mais il y en a une par exemple où il s'engueule copieusement avec Dorn, comme son égal quoi).
Haley n'a pas fait le taf, ctoo. Même si le rythme éditorial accéléré de la BL est tout en autant à mettre en cause, le gars n'a qu'à pas être un yes man aussi, il devrait se poser un peu plus, prendre le temps de potasser ce qu'ont écrit ses confrères, comme ADB.

Quant au comte peinturluré machin là, il faudra attendre un prochain recueil de l'Hérésie pour avoir avec le retard habituel la nouvelle qui explique son nouveau statut.
A ce sujet :
Spoiler:
Je suis bien content que Haley n'ai pas continué le forcing pour imposer ce perso - qu'il a créé rappelons-le - plus que de raison. Je le voyais déjà se remettre de sa chute de la muraille. Bonne surprise.


Au final, assez déçu de ce tome, pour les raisons évoquées ci-dessus.
Heureusement que l'ambiance générale sauve le tout, malgré une propension peut-être un peu trop forte d'Haley pour la symbolique. Le gars est quasi inarrêtable lorsqu'il s'agit de nous écrire des pages et des pages sur l'aspect symbolique du premier tir naval contre le palais impérial...
Et à côté de ça, pourtant, étrangement, les assauts psychiques qu'est censé lancer Horus sur l'Empereur sont ici de l'ordre du néant. On voit juste Horus parler à l'Empereur en songe / dans le royaume onirique.
Même French avait fait mieux dans le premier tome avec ses allégories des loups et du foyer. Rolling Eyes



Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 4609

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley Empty Re: Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley

Message par Jcpatiti Lun 23 Mar 2020 - 12:57

Beaucoup ayant déjà été écrit (et bien écrit sur le tome), je ne referai pas une critique complète. Je viens de terminer ma 2e lecture du bouquin, car même si à la première j'étais plutôt emballé quelque chose me dérangeai.
Après 2e lecture, j'ai réussi à mettre le doigt dessus : tout simplement, il ne se passe pas grand chose tout au long du tome... on a droit à 400 pages pour nous amener du bombardement au premier vrai assaut sur les remparts. Dans le lot, on a des séquences étirées jusqu'au ridicule, qui alourdissent l'ensemble. Je pense en particulier à celle avec Angron sur son vaisseau...

En fait, comme de plus en plus souvent dans l'HH, les seuls vrais bons moments, qui prennent le lecteur, c'est quand l'action est racontée du point de vue des simples troufions. Le personnage de Katsuhiro le conscrit est plutôt bien construit, et la présentation (enfin) du conseil de Terra permet de comprendre qui tire les ficelles de l'Imperium. Il y a aussi la commandante du groupe de chasse qui est sympa.

Niveau primarques, c'est de plus en plus redondant et mou. En particulier côté hérétiques, où on a l'impression de relire le passable Esclaves des Ténèbres avec des échanges éculés (Fulgrim est dédaigneux et mielleux, Angron en colère, Horus possédé etc...). Heureusement qu'il y a Perturabo pour relever un peu le niveau.
Côté loyalistes c'est à peine mieux, avec un Dorn toujours aussi peu approfondi, un Sanguinius mis là pour faire joli (aucun enjeu avec lui puisqu'on sait ce qui lui arrive) et heureusement un Khan qui se bouge un peu mais qu'on ne voit pas assez.

Bref un tome bien moyen, presque dispensable dans la dramaturgie du Siège.
Noté Moyen


J'étais là, le jour où Horus a tué l'Empereur...
Jcpatiti

Jcpatiti
Space Marine
Space Marine

Messages : 161

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley Empty Re: Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley

Message par Variel Mer 3 Fév 2021 - 22:34

J'ai terminé le livre en quatre jours, quatre jours après avoir fini La Guerre Solaire, donc c'était il y a près d'un mois.

Comme pour le tome 1, je ferai une critique en regroupant les points positifs et les points négatifs selon moi, je préfère ce format pour des livres qui ont de toute façon étés déjà très bien critiqués.


Pour ce qui est des qualités :


Déjà, la globalité de ce qu'il se passe, à savoir les premiers assauts des renégats sur Terra, m'ont beaucoup plus emballés que les batailles spatiales de la Guerre Solaire. C'est comme ça, ça ne pouvait presque que m'emballer plus. J'ai trouvé l'essentiel des combats au sol très bien décrits, globalement on s'y croirait presque.


J'ai beaucoup aimé les personnages humains du livre. Mes moments préférés sur l'ensemble sont clairement ceux qui relatent la "merveilleuse aventure des 100 Anciens". Les personnages (que ce soit Kastuhiro, Jainan, Doromek, Myz) sont bien développés et l'idée d'amener ce conflit pourtant colossal à une échelle humaine fonctionne selon moi vraiment bien. Bon, à la limite, à certains moments je me demande si Kastuhiro était pas en mode "spectateur" vu qu'il donne l'impression de pas exister et de juste servir à voir la bataille par ses yeux, mais c'est vraiment juste par moments et ça peut éventuellement s'expliquer.


J'ai beaucoup aimé le personnage de Jaghataï Khan. Je n'avais jamais rien lu sur lui (à part La Guerre Solaire, c'est dire) et il était globalement le Primarque que j'aimais le moins, mais il est beaucoup monté dans mon estime. Ses actions sont, à défaut d'être utiles, vraiment stylées, et en lecteur RELATIVEMENT bon public le premier aspect ne m'a pas forcément gêné tant que ça.


On ne voit que très peu Sanguinius (toujours beaucoup plus que dans le tome 1, me direz-vous, et vous avez entièrement raison), mais j'ai vraiment accroché à chaque fois. J'ai trouvé la scène où il rend visite aux conscrits vraiment bonne, et je trouve qu'Haley a parfaitement su retranscrire le charisme du Primarque.


C'est vraiment un petit détail, mais j'ai beaucoup aimé Khârn. Si Haley a vraiment fait d'Angron un déficient intellectuel ayant un vocabulaire approximatif d'une cinquantaine de mots tout au plus, je trouve son écuyer beaucoup mieux traité. Le petit cache-cache dans le Conqueror était bien sympa par ailleurs.


Le dialogue entre Horus et Perturabo. Ce dernier étant mon personnage préféré, je ne pouvais qu'être comblé lorsque le maître de guerre lui indique qu'il est le seul en qui il ait réellement confiance et qu'il sache à quel point il est intelligent What a Face


Toujours sur les Primarques, l'arrivée de Mortarion m'a particulièrement marqué en bien. Flippant à souhait, c'est exactement comme cela que je le concevais.
Et, globalement, sa Death Guard était bien flippante elle aussi, sur le champ de bataille on ressent vraiment à quel point ils sont terrifiants.


Et pour ce qui est des défauts :


J'ai très peu réussi à me figurer ce qu'était l’Égide, parce que j'ai trouvé notamment sa description (mais pas que, autant certaines sont très efficaces autant d'autres sont affreuses, et je pèse mes mots) vraiment lourde et indigeste. J'en ressors en sachant parfaitement à quoi elle sert, mais avec une idée extrêmement imprécise de la forme exacte qu'elle a.


Angron. J'ai trouvé ça tellement ridicule que je n'ai pas pu m'empêcher d'en parler en mal dans les qualités. Sérieusement, j'étais désespéré après chacune de ses répliques, ils auraient du le faire muet. En plus quand on le voit débarquer on ressent bien à quelque point il peut tout défoncer, mais dès qu'il parle, c'est une catastrophe et ça casse vraiment tout.


La pilote Aisha Davenpoor. J'ai trouvé l'intrigue qui la concernait inintéressantes à souhait, j'en arrive à être bien heureux que le personnage ne soit pas du tout le plus présent dans le livre.


J'ai vraiment détesté Skraivok. Peut-être même plus qu'Angron. Le personnage est détestable de bout en bout (en y réfléchissant, ça doit être voulu, donc c'est pas si négatif que ça, mais j'arrive pas à être objectif tant il m'a saoulé)
Spoiler:
Et franchement, Raldoron me laissait indifférent jusqu'à ce qu'il le dégomme, il m'est beaucoup plus sympathique depuis !


Contrairement au premier, les facilités évidentes des renégats m'ont un peu dérangées. Enfin, pas tant parce qu'ils sont efficaces (ça, j'en ai jamais douté, bien sûr qu'ils le sont, Perturabon est là  Cool ) mais parce qu'en bas ils galèrent. Dorn ne me laisse pourtant pas l'impression d'un abruti, même si comme d'autres l'ont dit l'anticipation est pas trop son fort dans ce bouquin (c'était quand même moins pire dans La Guerre Solaire je trouve), mais bon il est vraiment tout seul à gérer, entre les seigneurs de Terra incompétents et Jaghataï Khan qui fait ce qu'il veut  Razz


Pour conclure :


Je crois que ce livre m'a beaucoup plus marqué que le tome précédent. Je ne peux pas trop être objectif là-dessus, mais le passage d'une bataille spatiale à un assaut terrestre doit forcément pencher dans la balance.


Pourtant, il m'évoque pas mal le premier. J'ai du les apprécier autant, et je pense que je pourrais relire celui-là tout comme l'autre avec une égale motivation. Pour moi, c'est sans conteste un bon roman, qui a pour lui des qualités que je n'attendais pas (notamment le traitement des personnages non-Astartes qui m'a beaucoup intéressé, et que j'ai préféré à celui des Astartes/Primarques), auquel il manque indubitablement quelque chose pour être excellent.


SCÉNARIO ET MISE EN SCÈNE : 4.0/5
STYLE ET ECRITURE : 3.5/5
INTÉRÊT FLUFFIQUE : 3.5/5
APPRÉCIATION PERSONNELLE : 4.0/5

TOTAL : 15.00/20 = BON


(En fait, je lui mets exactement la même note à un critère près, donc je les ai VRAIMENT appréciés à peu près autant What a Face )
Spoiler:
Spoiler alert : ça va pas être la même pour le 3, ça fait près d'un mois que je suis empêtré dedans, j'ai déjà arrêté trois fois, je veux juste le finir pour lire Saturnine après


Dernière édition par Variel le Mer 7 Avr 2021 - 16:52, édité 1 fois


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- 19e Grande Compagnie des Iron Warriors (figurines)
- Les Demi-dieux Brisés : Chroniques de la 19e Grande Compagnie
Variel

Variel
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1156
Age : 20
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley Empty Re: Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley

Message par - Ghost of Arkio - Ven 5 Fév 2021 - 11:02

@Nico: Sanguinius reste un mystère surtout parce qu'il n'est pas traité et relayé la plupart du temps au statut de pot de fleurs (après avoir été celui de Guilliman), a très peu de lignes de dialogues ou de description depuis 15ans, et à vous lire ca ne va même pas changer au siège de Terra Rolling Eyes

Vraiment pas pressé de dépenser des sous en pleine hype pour voir les auteurs regarder leurs pieds.
- Ghost of Arkio -

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 11052

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley Empty Re: Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley

Message par - Ghost of Arkio - Ven 14 Mai 2021 - 18:16

Fini hier.
content de contredire le message du dessus!   What a Face

J'ai trouvé en vous lisant plus que d'habitude d'avis divergents sur ce tome et d'attentes en fonction de son primarque/auteur favori Very Happy
1 rappel que la force du fluff est son pouvoir de suggestion, et que le Siège de Terra est condamné à nous décevoir, tant il est devenu un mythe. Abnett avait trouvé une manière élégante de contourner le problème (Prospero Burns) MAIS autre temps, contexte, ici il se ferait lyncher.

- Scénario et mise en scène = 4/5
D'abord la cover : Il résume bien le roman, et au vu des tomes sortis depuis, à une répartition des tâches selon un plan strict. 1ère vague du siège terrestre : la chair à canon et la mise en place du décor
Les gardes semblent même tirer sur le titre Smile Mais ces "égarés et damnés" (les mutants et soldats renégats sacrifiables qu'Horus envoie pour son rituel visant à affaiblir l'égide psy de l'Empereur) ont un effet miroir vers les loyalistes, ces pauvres conscrits sacrifiés sans pitié par Dorn, jusqu'à Sanguinius lui-même hanté par la promesse de la malédiction de sa lignée. Les prémices de la Rage Noire/Soif Rouge sont malheureusement peu abordés dans ce tome. Dommage, vu les hectolitres de sang et de bouillie de cadavres versés par les 2 camps dans ce tome. (dommage aussi que Neil ai mis par erreur des soldats régimentaires de 40k, et des tranchées qui ne correspondent pas aux "3 lignes" de terrassements du fluff.. )

Ensuite le titre : C'est une évocation directe du légendaire suppl. de la V1 - T.2 " Realm of Chaos: The Lost and the Damned ", comme l'était "Esclaves des ténèbres" (titre du T1. de Realm of Chaos) de French.
Il renvoie également à la fameuse carte vendue en parallèle de ce tome à 55€ = ce tome est véritablement le 1er du siège (repères géographiques exigés)  
Spoiler:

Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley Deshydrateur_papier_cuisson

ups, pardon... :
Spoiler:
Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley 99700181051_HHLostDamnedMapLead
vous distinguez qqchose? non? c'est normal.
Mieux vaut regarder ici:
https://wh40k.lexicanum.com/mediawiki/images/5/51/PalaceMapHH.jpg

Sur le scénario lui-même :
Enfin! on a les types de scènes auquel on aspirait pour ce siège !
Non seulement il emboîte avec maîtrise des groupes de persos connus des 2 camps, mais des échelles très éloignées du champ de bataille :
Spoiler:

- La place et le quotidien des conscrits dans le plan de Dorn, leur regard découvrant "tout" d'1 coup (l'ampleur de la trahison, les démons, la propagande impériale, les astartes, qu'ils sont envoyés à une mort certaine, etc.)
- la survie dans les tranchées en bas de murailles de +1000m de haut  Shocked
- La complexité des fortifications, le fonctionnement de l'égide, les types de canons, les bastions extérieurs, la porte d'Helios tenue par Raldoron et Thane servant d'image pour toutes les autres
- les tours de sièges géantes et gothiques du Mechanicum Noir ; la Death Guard collant bien avec ces ponts levis abaissés par des chaînes grosses comme des jambes de titans!
- Les conseils de guerre renégats et loyalistes
- Le dernier conseil nostalgique dans le senatorum imperialis transformé en hospice pour réfugiés, avec les 12 futurs Hauts Seigneurs de Terra, écrasés par des réalités qui les dépassent, leurs effarement, leurs doutes sur l'Empereur, et Malcador (sur initiative du Khan) tentant de sauver les apparences de la démocratie... Razz

- Les discussions sur prq il était important de nier le warp et les démons = car leur simple connaissance/conscience leur fournit énergie et réalité! Enfin de la cohérence réaffirmée!

- Les divergences entre primarques loyalistes (pauvre Dorn Very Happy ses 2 frères refusent de lui obéir, pour des raisons et dans des limites cohérentes du point de vue fluff ; reflétant l'obsession de Dorn pour s'abriter plutôt que d'attaquer) et renégats (belles descriptions du bordel à peine contenu chez les armées du chaos, les primarques renégats esclaves abandonnés à leurs dieux respectifs sur fond de warp déchainé autour de Terra, et Perturabo poussé dans ses pires défauts par un Horus manipulateur de + en + monstrueux physiquement et mentalement,
Horus qui ne les tient que par la version 'dark' du charisme psy de l'Empereur dont le parallèle tacle par ricochet les ambiguïtés de la "vision" de l'Empereur depuis le début...
- Horus qui abandonne la cour tant de fois vue du Vengeful Spirit pour un temple dans le warp, et ses attaques psy contre l'Empereur.

Éditorialement, Haley est cantonné (la 1ère attaque décisive du port spatial du Lion réservé à Gav) mais aurait pu aller plus loin, oui. Ca lui permet au moins de traiter son petit bout correctement plutôt que de se perdre dans des grandes manœuvres comme French dans le tome précédent. Que ce soit une question d'épaules ou pas peu importe. Haley fait un roman digeste et cohérent, où les très nombreuses factions et persos de la trame trouvent leur place naturelle dans un 1er tableau du siège qui donne envie de savoir la suite.


- Style et écriture = 3,5/5
Haley maîtrise sa narration et le rythme haletant de son récit. Beaucoup moins de longues descriptions comme dans son Titan Death, mais pas de retournements de situation ni de pointes d'epicness. Il va à l'essentiel, dresse le tableau apocalyptique du Siège qu'on attendait, met en place les pièces sur l'échiquier pour les tomes suivants. Il mélange de manière équilibrée scènes d'action, détails de fluff et background des perso les + grands jusqu'aux plus petits = chaque rôle/point de vue se combinant pour former le tableau d'ensemble et l'échelle (apocalyptique) du siège.

J'ai apprécié particulièrement les scènes :
Spoiler:

- La description de l'enrôlement des conscrits, mélange baroque entre trains de la shoa, camps de migrants et WW1 ; le regard ébloui de Katsuhiro ex-employé de nurserie découvrant le vitrail titanesque de l'Empereur dans la gare Terminus, secoué par les bombardements lointains
- Le vétéran Kushtun Naganta mort de fatigue bombardé capitaine qui enchaine les attitudes ironiques au porte voix et raconte sa vie, puis se reprend, lit ses ordres et lache un "bon, on va tous crever"  Very Happy
- Le débarquement des hommes bêtes chauffés en soute par un apôtre WB, si proches de Warhammer battle,
- Le brin de quotidien en soute et l'atterrissage catastrophe du 7e Thernien,
- La guerre aérienne mélangeant escadrons humains et astartes au milieu d'une canonnade à l'échelle délirante, épaisse comme la pluie
- La mission diplomatique de Sanguinius auprès de l'Adeptus Mechanicus
- La scène de descente de Pent, mort de trouille, et les disputes en technobabble des adeptes ^^
- Khârn et sa traque d'Angron dans le Conqueror
- les 2 rangs de DG bolters alignés sortis du brouillard que le Khan salut de son tulwar en souriant face à la mort
- Le duel Raldoron/Skraivok, et la tête de ce dernier quand son démon l'abandonne Very Happy
- Raldoron qui réplique aussi sec à la provocation de Layak en levant son bolter au dessus des créneaux et  fait prêter serment aux million de défenseurs de la zone hélios qui scandent "Pour l'Empereur" Cool
- Quand Aximand rattrape en courant un Perturabo méprisant pour lui faire poliment faire demi-tour ^^, Lupercal ayant déplacé sa cour.

Ce que j'ai moins apprécié :
Spoiler:

- Layak propagandiste sur son podium d'ossements qui flotte, faisant le tour des murailles comme un leader de heavy metal du futur... Very Happy à la limite du ridicule
- Les dialogues convenus entre Raldoron et Thane. Des BA sous-exploités et plon-plon
- Fulgrim et Angron réduits en caricatures d'eux-même


- Intérêt fluff = 4/5
Si le siège n'avance pas beaucoup, il permet de poser le décor et des détails importants pour plus tard :

La part ésotérique dans les plans du Palais:
Spoiler:
Impossible pour les démons de franchir les murs où la puissance de l'Empereur repousse le warp dans les 2 dimensions. Horus le sachant organise un rituel via le Mechanicum Noir dont la part mécha permet de contourner le problème.

Pourquoi Horus ne détruit pas Terra :
Spoiler:
Posé par Abaddon et réponse de Layak : L'Empereur est trop puissant Smile son être doit être anéanti dans les 2 mondes en même temps

Pourquoi le temps presse pour les renégats :
Spoiler:
idem entre Abaddon et Layak : qui avoue au 1er que ses craintes sont fondées. Horus est consumé par les puissances du Warp, et donc condamné à se détruire de lui-même..  Shocked expliquant pourquoi Layak colle aux basques d'Abaddon car il a vu en lui le prochain héritier des puissances du Chaos.
Élément capital : Les descriptions de Haley montrent un Horus en permanence au bord de la possession, ses traits devenant monstrueux, comparé dans ses transes dans le warp à un junkie qui refuse de voir la vérité en face. Ce qui est le cas.
Layak valide par là le diagnostique de Lorgar et les raisons de sa tentative de putch.

Primarques renégats esclaves du warp
Spoiler:

Fulgrim, Angron et Mortarion deviennent des caricatures d'eux-même, de vrais esclaves de leur dieu; illustrant les conséquences tragiques de leur 1ère trahison ; attitudes excessives qu'on pourrait expliquer par la proximité inédite du warp via le rift ouvert par la comète, qui soumet plus que jamais ces primarques aux puissances capricieuses et autodestructrices du chaos, dont on a déjà vu qu'elles n'ont pas pour but de gagner la guerre (French dans son Esclaves des ténèbres)

Horus ressemble de + en + à un démon possédé, sourire démesuré, dents pointues, langue reptilienne, visage soudainement agé... même son attitude envers Abaddon ou les autres suppure la malveillance, le besoin d'écraser tout (son ordre mental à Abaddon de s'agenouiller) et un orgueil poussé à son paroxysme (scène dans le passé pour défier l'Empereur à son summum de gloire)

Rôle de Perturabo
Spoiler:
De l'aveu d'Horus, le seul primarque renégat fiable car ayant été capable de résister aux Dieux, nommé Sénéchal de l'invasion à Ullanor, la victoire passera par lui (ou pas).
un Perturabo qui malgré l'évidence de la compromission d'Horus au warp, se laisse embobiner à coup de flatteries. On a aucun doute sur la duplicité d'Horus qui manipule tout le monde.


Il a fortifié les 2 portes warp prises dans le tome précédent pour faire encore gagner du temps à Horus, mais affiche une obsession claire: vaincre Dorn, comme un rival obsessionnel.

Il déteste toujours autant le warp mais espère étudier et contrôler ces pouvoirs ... mieux qu'Horus lui-même! (dont il se sent supérieur)


Abaddon /Layak
Spoiler:

Layak et ses aveugles ont pris une place bq + importante: Horus passe la plupart de son temps dans un temple de sa création dans le warp mais avec une porte dans le Vengeful Spirit ou ils ont littéralement remplacé les Justaerin !

Horus a interdit de tuer Layak (menaces régulières d'Abaddon).
Seul l'insensibilité d'Abaddon envers les puissances de la ruine lui permet de tenir tête à Horus (et aux autres primarques) et de le ramener par moment à la réalité. (et valide la prémonition de Layak envers Abaddon, plan B du panthéon)

Death Guard et Mortarion:
Spoiler:
Horus avoue à Perturabo qu'il utilise la DG comme chair à canon pour installer le rituel qui permettra d'affaiblir la protection psy de l'Empereur. "Beaucoup de ses fils vont mourir"

Mortarion n'est plus qu'un fantôme et un esclave de Nurgle, comme Angron, il tutoie son dieu et l'invoque dans sa volonté de se battre. Triste.  

Ashul/Myzmadra
Spoiler:
On a la raison du fanatisme de Myzmadra: Lors de son recrutement, elle a eu le même niveau d'information que Grammaticus! mais c'est surtout pour son mépris de l'humanité qu'elle persiste dans les plans d'Alpharius. Elle jalouse sans cesse la capacité d'Ashul à gagner la confiance des autres, car elle en est incapable.

Ashul lui, cède. Amoureux, il se rend compte que ses espoirs sont sans issu et laisse Mysmadra se sacrifier dans un dernier acte de sabotage. On le voit à la fin passer les remparts avec les survivants, et bien prendre conscience que Tatsuhiro l'a percé à jour.

Dorn
Spoiler:
Ses aveux au 1er conseil de guerre sont touchant... il ne comprend pas ces histoires de rituels et de symbolique du chaos et se sent perdu sur ce plan. Malcador lui confirme qu'il ne peut pas comprendre, ce qui laisse interpréter =
L'Empereur la conçu comme ca. Le trait fort de sa legio et lui-même, terre à terre et pragmatique jusque dans on manque d'imagination en faisait le primarque parfait insensible à la corruption du warp et le prétorien désigné pour l'Empereur œuvrant dans la toile.

Il est déchiré par le manque de prudence de Sanguinius et Khan, sans les détester : il a peur pour leur vie, pas seulement pour les conséquences sur le moral des troupes, et finit par accepter le départ du Khan avec la 1/2 de sa legio défendre le reste des civils de Terra.

Sanguinius/BA
Spoiler:
On le voit oui agir (enfin) un peu plus.
À force de répéter "- je ne mourrais pas aujourd'hui", Raldoron et Azhaellon soupçonnent la vérité et se font de + en + protecteurs.

Pas de scène épique comme dans Titandeath et son exécution de Titan Imperator, mais une suractivité bienvenue :
une promesse de duel avec Angron retenu par l'Aegis de l'Empereur, mais déjà un rôle central dans les combats: il sauve la vie du Khan, repousse la tour de siège de la deathguard, sauve les survivants des conscrits en faisant ouvrir la porte et utiliser les titans de Solaria, exécute une mission diplomatique auprès de Kane (les adeptes le détestent depuis le massacre de titans à Beta Garmon) et sauve le moral dans la cité et dans les tranchés par sa seule présence.

Avec déjà 3 kills de démons majeurs à son actif et davantage à venir, le rôle que l'Empereur lui destinait paraît assez clair Very Happy


World Eaters/Angron
Spoiler:
L'état de la flotte WE est désespéré et leur destin d'autant plus tragique. Leur primarque est une bête incontrôlable qui manque de détruire le Conqueror dépeuplé par les massacres et ressemblant de + en + à un vaisseau fantôme. Khârn lutte à la limite de ses forces pour maintenir un semblant de cohésion et de conscience, reste honnête avec Sarrin la maîtresse de bord, elle aussi à bout de forces, et accepte de pactiser avec les NL pour régler le problème, en échange d'un assaut combiné contre la porte d'Helios.

L'état d'Angron est à peine exagérable... téléporté un temps dans le labyrinthe de Perturabo du Nightfall il est finalement éjecté dans l'espace pour rejoindre l'assaut de Skraivok. Gorgé par le warp il est devenu géant, et massacre les derniers serfs du Conqueror comme un junkie.
Il n'a tjrs aucune volonté de commander ses fils, qu'il préfère massacrer plutôt que de les laisser le précéder au combat.


Night Lords, mais où est Talos ?
Spoiler:

Le destin de Skraivok est savoureux  Laughing
Description du 1er assaut en règle des NL sur les remparts avec rangs de boucliers et ordres en nostramien. La nonchalence de Skraivok qui appelle sur un ton jovial Raldoron en pleine mêlée n'a d'égal que le plaisir de sa déconfiture ultra-rapide Very Happy ...humilié en bon et due forme par Raldoron ("- Ha? je n'ai jamais entendu parler de toi. Hors de mes remparts!"), trahi par l'épée démon, il termine de s'écrouler mentalement aux pieds des murailles, le corps en miettes, en s'abandonnant au pacte du démon qui a pris forme ... et l'emmène pour 6x666ans de stage de souffrances avant de rejoindre la trilogie d'ADB.

Mais du coup, où est Talos? ADB dans son tome lui consacrera-t-il un chapitre?

Vulkan est vivant? ha bon...?  Razz  
Spoiler:

Cette bévue de Haley (en effet, le passage est clair sur la colère rentrée de Dorn, seulement contrecarré par son aveu de ses propres omissions envers le grand œuvre de l'Empereur) est d'autant plus loufoque que moi non plus je ne lis pas les tomes de Kyme.. Very Happy c'est dire l'estime en interne pour ses contributions à l'HH..
Mais maintenant c'est officiel: tous les primarques savent qu'il est vivant et garde seul le portail vers la toile.

Des salamanders sont cités dans la réfection des dégâts des remparts. ils œuvrent à la porte d'Helios, ensemble avec les IF et les BA

White Scars /Khan
Spoiler:
Sa sortie en plein assaut Death guard rend honneur à l'Ordu, mais reste encore secondaire.
- récupérer une vidéo sur sa moto... ? au 30k, au 40k, on sait que chaque casque d'astartes a une mémoire vidéo dans un cristal
- blessé par une dague du warp : il accumule une montagne de cadavres avant de manquer d'être achevé par une foule de DG. Ce n'est pas le poignard qui l'aurait tué.
- Il a l'idée de réunir une dernière fois le sénat de Terra, et a gardé un sens aigu de leur rôle à travers la Grande Croisade. Ce qui le fait sortir des murs pour aller secourir les autres ruches de Terra, (et privera d'autant le chaos de l'énergie du desespoir et et de massacres rituels affaiblissant l'Empereur)


Mechanicum/adeptus
Spoiler:

Kane avoue à Sanguinius que leur alliance reste temporaire: les adeptes ne décollèrent pas que Mars ait été abandonné stratégiquement par Dorn comme les titans envoyés à la mort sur Beta Garmon.

Côté Noir, les disciples de Kelbor Hal/Sotha Nul ont apporté des Arches qui constituent le rituel qui abattra les défenses psy du Palais, ouvrira l'égide au 1er assaut contre les murs.

L'Empereur
Spoiler:

Les 2 scènes de rencontre avec Horus posent la question ambiguë: a-t-il eu des sentiments différents envers son fils préféré ? (voir des sentiments tout court)
- "Fils entété" lui assène-t-il tranquillement dans la rencontre dans le passé
- L'Empereur capable d'appeler Horus dans un rotonde du Palais impérial.. Shocked sur un lieu de leur intimité et pour lui rappeler combien il lui avait consacré de temps, plus qu'à n'importe quel de ses frères...

Pour rappel, le fluff original contient toujours la version comme quoi l'Empereur parvient à "libérer" Horus avant de l'achever... to be continued


- Appréciation personnelle = 3,5/5
Une lecture agréable, de bons dialogues, toujours l'humour décalé not. pour les adeptes de Mars Very Happy
Pas de postface ici, French sournois Mais comme d'autres j'attendais davantage de révélations/batailles/duels/morts.
Sans être le meilleur de BL, Haley nous fait sentir son plaisir d'écrire et son amour du fluff.


- Note globale = BON/20
- Ghost of Arkio -

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 11052

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley Empty Re: Le Siège de Terra : Les Égarés et les Damnés de Guy Haley

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum