Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-26%
Le deal à ne pas rater :
-26% Barre de son JBL Bar 2.1 Deep Bass
199 € 269 €
Voir le deal

Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VOTRE APPRÉCIATION GLOBALE DU ROMAN:

Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe I_vote_lcap0%Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe I_vote_lcap0%Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe I_vote_lcap43%Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe I_vote_rcap 43% 
[ 3 ]
Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe I_vote_lcap57%Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe I_vote_rcap 57% 
[ 4 ]
Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe I_vote_lcap0%Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe I_vote_lcap0%Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 7
 
 

Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe Empty Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe

Message par Nico. Lun 2 Mar 2020 - 17:55

Présentation:




==> Le Siège de Terra : Le Premier Rempart Premium

La guerre pour décider du sort de l'humanité fait rage. Si les défenses périphériques ont cédé, les murailles du Palais lui-même tiennent grâce à Rogal Dorn, le Prétorien de Terra en personne, qui recourt au moindre stratagème et subterfuge pour tenir en échec les vastes armées d'Horus. Perturabo, le briseur de siège renégat, est un adversaire digne de Dorn. Une terrible guerre d'usure s'ensuit, avec notamment la bataille cruciale pour le spatioport de la Porte du Lion. S'ils s'en emparent, les félons peuvent débarquer leurs armes les plus dévastatrices sur le sol de Terra, Dorn n'en est que trop conscient. Mais alors que des ennemis intérieurs s'ajoutent aux assiégeants et que les jamais-nés s'agitent, attirés par le massacre, les défenseurs impériaux ont-il un espoir de l'emporter?

400 pages • Mars 2020 • ISBN 9781780305332 • Illustration de Neil Roberts


Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe 10917310

Artwork complet:
Spoiler:


logo2


Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 10150
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe Empty Re: Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe

Message par Emperor Mar 24 Mar 2020 - 0:43


Le plus faible des trois jusqu’à présent. Noté Passable.

Là où Haley avait encore une certaine capacité à traiter correctement tout le tableau d’ensemble (du moins pour sa partie terrestre) et à mettre en avant à peu près tous les acteurs, ici on restreint encore l’échelle avec un Thorpe qui n’arrive à se focaliser que sur quelques éléments.

Grosso-modo ça se résume ici à un seul point chaud, celui du spatioport de la porte du Lion, et à deux légions, IW vs IF, les autres n’étant représentées que par les guest-stars habituelles. Par exemple, on voit une fois le Khan et Sanguinius dans une scénette de quelques lignes, idem pour Fulgrim et Mortarion.

Le Siège apparaît donc assez brouillon en dehors de la situation du spatioport. Alors ok c’est un choix, si c’est bien fait pourquoi pas, en soi ce n’est pas rédhibitoire à mes yeux.

Ce qui l’est plus c’est que l’auteur est par contre beaucoup plus prolixe sur des sujets annexes, et vient ici gâcher pratiquement un tiers du bouquin à nous faire suivre un régiment de péquins fraîchement levés, une intrigue dont l’intérêt ne réside que dans le twist final, qui est certes vraiment sympa mais qui ne justifie pas trop l’excès de chapitres qui lui est réservée.

Pour moi ce potentiel aurait bien mieux servi à traiter du siège en lui-même, de situations plus punchy ou même plus stratégiques. Mais faire de l’humain pour faire de l’humain, non. Même si d'un autre côté c'est sûrement la meilleure partie de ce livre, du point de vue des personnages et de la scénarisation. Rolling Eyes

Mais bon, Haley l’avait déjà suffisamment bien fait dans le précédent pour qu’on ne soit pas obligé de se retaper un truc aussi similaire le tome d’après.

De la même manière, j’ai trouvé que l’auteur faisait beaucoup trop traîner les choses avec la sous-intrigue qui essaye de mêler tant bien que mal la foi du Lectio Divinitatus avec les tentatives d’incursion démoniaque dans le Palais. C’est lent, redondant, les situations et les apartés entre Amon, Euphrati et Malcador sont lourds de mollesse et d’inintérêt.

Sans compter que les dialogues des puissants de ce livre sont d’une manière générale vraiment faiblards… Ça passe beaucoup mieux chez la soldatesque de base mais Thorpe ne rend vraiment pas honneur aux Primarques, Custodes, Malcaldor & cie, loin de là.

Et puis il y a de ces trucs... :

Spoiler:

La fin est bizarre aussi :

Spoiler:

Dans les points forts, il y a la capacité de Thorpe à nous faire prendre la mesure de l’échelle gigantesque du spatioport principal du Palais. Beaucoup se l’imaginent comme une simple esplanade géante, merci les cartes stylisées en 2D du Palais Impérial, et on pouvait se demander comment les plus gros vaisseaux arrivaient à s’y poser. Et bien ici, c’est très bien expliqué et représenté. La structure en gradins est démente et s’étire sur plusieurs dizaines de kilomètres, jusqu’en dehors de l’atmosphère. Les stratégies d’assaut et de défense y sont donc un peu plus complexes que sur une simple muraille. Bonne surprise.

L’autre gros point fort du livre c’est le fameux twist dont je parlais plus haut. Je ne m’y attendais pas :

Spoiler:

Et puis il y a quand même quelques petites scènes marrantes, comme celle de ce couple de travailleurs retraités qui, alors qu'ils se prennent chaque seconde des gigatonnes d'obus sur la gueule (certes bloqués par le bouclier du Palais), décident de quitter leur rocking chair pour se faire tranquillou une tasse de thé. Le flegme anglais dans toute sa splendeur ^^

Autres précisions fluff et petites avancées pour la suite du siège :

Spoiler:

Heureusement, pour le prochain c'est Abnett qui s'y colle.



Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 4656

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe Empty Re: Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe

Message par Nico. Ven 27 Mar 2020 - 16:31

Je prends enfin le temps de commenter ta critique, merci d'ailleurs cela m'évite d'écrire celle que je rechignais à faire depuis que j'avais terminé le tome. Very Happy

Globalement je suis d'accord même si j'ai été, il me semble, un peu plus "emballé" par ce tome. Je l'ai trouvé sympathique comparé aux anglophones qui l'ont trouvé en général médiocre voir mauvais. Mais ils vantent les méritent de Solar War que je n'ai pas trouvé excellent non plus, donc bon question de goûts. J'ai trouvé que la taille, l'ampleur, du conflit ou de cette bataille en particulier plutôt bien retranscrite. On voit des humains galérer au milieu d'une guerre où ils n'ont rien à faire entre demi-dieux et transhumains, mais aussi que les marines ont eux aussi du mal à contrecarrer les tactiques de leurs ennemis. C'est une sorte de jeu entre les IF et les IW sur qui arrivera malgré tout à percer ou tenir. Par contre oui...

Spoiler:

Le côté humains, le régiment de la Garde, c'est étrange de faire intervenir aussi longtemps de tous nouveaux personnages, qui plus est plusieurs jours chronologiquement avant l'assaut. Je trouvais cela inutile et ennuyeux au début, puis j'ai commencé à m'attacher à ces simples humains qui galèrent à arriver à leur objectif. Et surtout, d'assister au début des "integrity officer", les prémices des commissaires. On voit déjà leur radicalité, peut être un peu trop prononcée pour un début (le passage dans le train) mais cela rajoute un peu de fluff c'est sympa. Et oui, le twist vers la fin du livre est pas mal et inattendu ! Côté IW, ils sont toujours aussi bornés et peu dignes de confiance entre eux (ils passent leur temps à vouloir la mort d'un autre ou hésiter à aller les aider), mais j'ai bien aimé le petit moment où Horus dit que Perturabo est finalement le plus sûr et sain de ses commandants, vu que les autres sont des demi-démons pervertis. Cela donne un peu de gloire et de prestige à ce Primarque trop sous-estimé auparavant. Et j'ai failli oublier parler de l'aspect enquête/foi avec le Custode, ça par contre je n'ai pas spécialement accroché, c'était un peu dispensable.

Et oui à la fin...

Spoiler:

Bref, globalement j'ai apprécié ce tome vu que je ne m'attendais à rien de particulier, il est correct sans être ultra prenant non plus. Je l'ai lu sans déplaisir, si je devais le noter je lui mettrai probablement aux alentours de 13, pas mauvais ni spécialement bon. J'ai aimé plusieurs passages et rares sont les moments où je me suis ennuyé ou où j'ai trouvé cela mal foutu. Par contre mettre le Khan dans le Dramatis pour qu'il ne dise que 2 phrases dans les dernières pages du livre, c'est plutôt ridicule. C'est juste pour annoncer ce qu'il va faire dans un prochain tome. Et Sanguinius, va-t-il être utile un jour ?

Prochain tome Saturnine d'Abnett, de base il ne m'intéressait pas vraiment mais les premiers retours anglophones sont dithyrambiques à son sujet. Cela a éveillé ma curiosité, réponse fin juin s'il n'est pas décalé pour cause de virus...


Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 10150
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe Empty Re: Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe

Message par Emperor Mar 31 Mar 2020 - 20:45


J'ai peut-être été un peu dur dans ma critique mais les quelques absurdités monumentales du scénario m'en ont gâché les bons moments je crois. Je n'arrive définitivement pas à adhérer aux Primarques tels que les écrit Thorpe, et ça date pas d'hier, au moins depuis Délivrance Perdue.

Côté IW, ils sont toujours aussi bornés et peu dignes de confiance entre eux (ils passent leur temps à vouloir la mort d'un autre ou hésiter à aller les aider)

Moi ce qui me fait bizarre à chaque fois c'est de revoir (quasi uniquement) le trio de Déluge d'acier dans les premiers rôles. McNeill a bien imposé ses persos dans la série mais j'aurais espéré que les autres auteurs s'en affranchissent un peu plus. Les références à Déluge d'acier sonnent un peu fan-service ici.

Prochain tome Saturnine d'Abnett, de base il ne m'intéressait pas vraiment mais les premiers retours anglophones sont dithyrambiques à son sujet.

Ah cool ! Perso, du Abnett + Imperial Fists + Custodes ; je ne peux qu'en attendre énormément.
Dorn sera-t-il enfin bien traité ? Je l'espère. ange



Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 4656

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe Empty Re: Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe

Message par Jcpatiti Sam 4 Avr 2020 - 9:41

Je viens de terminer le livre et comme Emperor je suis assez déçu du résultat. Je me suis limite forcé à le finir.
Ce 3e tome est assez largement décevant sur plusieurs points :
- il ne parvient que trop rarement à nous faire apprécier l'ampleur du conflit. La mise en scène de la bataille pour le spatioport est beaucoup trop longue. Puis elle s'accélère brutalement :
Spoiler:
. Ce choix de ce concentrer uniquement sur un théâtre d'opération et quelques personnages n'est pas payant car les péripéties ont un intérêt bien trop faible.
- La mise en scène du Lectio Divinatus et de l'infiltration démoniaque est laborieuse et roborative.
- comme souligné dans les autres critiques, beaucoup trop de scènes WTF viennent solutionner des situations en 2 coups de cuiller à pot alors que leur mise en place a pris des dizaines de pages.

En gros si je devais résumer, ce qui plombe l'ensemble c'est avant tout l'écriture, beaucoup trop irrégulière et inégale. On a l'impression que Thorpe a bâclé son boulot (un comble pour l'aboutissement de la série phare de la BL!).

En détail pour la notation :
Scénario et mise en scène : 2,5/5
Style et écriture : 2/5
Intérêt fluff : 2/5
Appréciation perso : 2,5/5
= Note globale : 9/20

Vivement le tome 4 de maître Abnett!


J'étais là, le jour où Horus a tué l'Empereur...
Jcpatiti

Jcpatiti
Space Marine
Space Marine

Messages : 182

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe Empty Re: Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe

Message par Ivan le Fou Jeu 16 Avr 2020 - 9:49

Not great, not terrible.

Le Dramatis Personnae aurait pu être allégé, compte tenu du fait que certains personnages listés sont tout juste de passage; ils balancent une ligne et on entend plus parler d'eux.

Le plot-armor entourant les traitres est frustrant à la longue.

Les Custodes semblent très inefficaces, surtout quand on les compare à ceux de Master of Mankind.

Et comme mentionné par mes voisins du dessus:
Spoiler:


Your authority is not recognized in Fort Kickass.
Follow me on flickr.
Ivan le Fou

Ivan le Fou
Space Marine
Space Marine

Messages : 358
Age : 37
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe Empty Re: Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe

Message par Variel Mer 17 Mar 2021 - 21:44

Bon, j'ai fini Le Premier Rempart dans la journée, et j'ai décidé d'en faire une review dans le même style que celles que j'ai pu faire sur les tomes 1 et 2 du SoT. S'il y a notamment un point sur lequel elle devrait leur ressembler, c'est sur l'imprécision de certains aspects, parce que si je me suis fait violence pour en finir avec les 175 dernières pages du livre, je m'étais arrêté il y a quasiment deux mois après avoir lu les 250 premières. Jusqu'à aujourd'hui, j'étais persuadé que je n'arriverai jamais à bout de ce livre, aussi pour moi c'est une forme d'accomplissement personnel que d'écrire cette critique.


Pour ce qui est des qualités :


Déjà, là, il me faut un peu de concentration pour me rappeler ce que j'ai trouvé cool dans ce livre, sans aucune mauvaise foi (et ça me peine terriblement).


Bon, on va dire que c'est pas trop mal écrit. Le premier point abordera les défauts de l'écriture, mais dans l'ensemble, on va dire que c'est cool. Dans l'absolu, on est proche à mon sens du niveau des deux premiers tomes du SoT, soit quelque chose de cool, même si loin d'être transcendant. Ça passe bien, pas de trucs immondes comme j'ai pu en lire 2-3 fois dans des romans de la BL, ou tout au moins pas de trucs immondes qui m'aient marqué. On va dire que c'est pas mal.


Dans la lignée des 2 tomes précédents, j'ai plutôt aimé le personnage de Zardu Layak
Spoiler:
ainsi que celui d'Abaddon. Entre la version du personnage qu'on nous offre depuis le début du SoT, plus ce que j'ai lu de lui dans l'HH d'une manière générale, plus La Griffe d'Horus, ça commence à faire suffisamment pour intégrer le personnage à mon top 10 de mes personnages préférés de 40k !


Ce n'est pas vraiment une surprise, mais j'ai pas mal apprécié les personnages de Forrix et de Koreger. Plus le premier que le second, pour des raisons plutôt évidentes (je connais mieux Forrix, il est plus malin, plus profond, on le voit plus dans le livre, et cetera) mais ces deux personnages m'ont globalement convaincus. Un peu étonné que Kroeger soit en armure termi et Forrix en armure énergétique, mais c'est pas dénué de sens (oui, là, je fais de remplissage pour atténuer au possible l'écart entre la section "qualités" et la section "défauts").


Les scènes de combat sont sympas en général, j'ai globalement aimé les lire.


J'ai beaucoup aimé le dénouement de l'intrigue concernant Keeler
Spoiler:


Et quelques petites scènes par-ci par-là, trop rares, courtes et lointaines dans ma mémoire pour que j'en fasse une liste exhautive. Pour ne citer qu'elles, j'ai bien aimé :
Spoiler:


Et pour ce qui est des défauts :


Bon les défauts de l'écriture sont pas ce qui me vient en premier quand je pense à ce livre, mais j'avais dit que j'en parlerais en premier dans les défauts, alors voilà. J'ai trouvé pas mal de descriptions trop longues, barbantes et inutiles, et pour que des descriptions arrivent à me sortir du bouquin, faut déjà y aller. Le problème c'est qu'à l'instar de la description qu'Haley avait faite de l'égide, je n'ai qu'une idée imprécise du spatioport en lui-même. Tout ce qui tourne autour de l'immense ascenseur, ça va, la structure approximative du bordel, ça va, mais le reste, ça va pas du tout. Peut-être n'aurais-je pas du lire en diagonale certains passages, mais j'ai l'impression qu'il me manque vraiment un certain nombre de choses pour concevoir précisément le spatioport. M'enfin, je ne crois pas être stupide pourtant scratch
Par ailleurs, certains dialogues sont vraiment, vraiment mauvais
Spoiler:


Ce que je reproche au livre, c'est le fait qu'il n'avance pas. Là où le premier expliquait clairement comment les renégats réussissaient à s'immiscer dans le système et ce jusque Terra, et que le deuxième indiquait les premiers assauts (= comment ils finissaient par arriver sur la surface de Terra), là, on a un livre plus long que les autres, relatant (mal, de surcroît) une seule bataille. Et LE PIRE, c'est qu'à la fin j'avais vraiment l'impression qu'il ne s'était rien passé tant c'était chiant.
Je ne vais pas développer plus ce que mes confrères ont dit avant moi, mais je partage à 100% leur avis sur un grand nombre de choses
Spoiler:


L'intrigue avec Euphrati, Amon, Sindermann et tous leurs potes m'a bien gavé. Mis à part la fin (10 pages à peine, et c'était bien suffisant pour trôner comme l'un des meilleurs points du roman), c'était long, trèèèès long. Le pire dans tous ça, c'est que sur le principe, c'était vraiment une bonne idée, parce que ça faisait un peu enquête et tout, mais non. Amon est un imbécile, il réfléchit globalement comme un demeuré (et les preuves de ce qu'il cherche s'accumulent sous ses yeux, heureusement que le scénario l'aide à s'en sortir...)
Je n'avais rien lu sur Keeler ou Sindermann depuis L'Ascension d'Horus (oui, j'ai honte, mais je viens de me procurer La Fin de la Croisade avec Les Faux Dieux et La Galaxie en Flammes, et puis je sais quand même bien ce qui se passe dans les grandes lignes) et wow. Là où Oliton et Loken m'ont vraiment laissé une très bonne impression dans La Guerre Solaire, là c'était long, chiant, et ridicule. Autant pour Keeler, vu l'évolution du personnage (que je connais un peu, en l'occurrence) ça ne m'étonne pas trop, autant pour Sindermann... Non mais sérieux, on dirait un p****n de demeuré. Lui qui était l'un de mes personnages préférés de L'Ascension d'Horus, qui brillait par ses réflexions et son intelligence d'une manière générale, POURQUOI... ? Je crois qu'on le revoit dans Saturnine, je prie pour qu'il soit moins inutile et stupide mais bon, ça paraît de toute façon difficilement envisageable.


Dorn et les IF m'ont bien saoulés aussi. Si deux trois scènes de dialogues (au début, entre Rann et Haeger, j'ai bien aimé) sont sympas, l'ensemble du truc est stupide. J'ai l'impression que Dorn perd de l'intelligence à chaque tome. Heureusement qu'ils insinuent qu'il est quand même malin, moi seul, j'ai du mal à y croire maintenant. Rann est saoulant, Haeger ne sert à rien, Sigismund est à peine cool et remarquable. Et encore, je ne parle que des IF, parce que ce sont les seuls SM loyalistes qu'on voit (ah mais nan, c'est vrai, y'a Jaghataï Khan et ses 2 vieilles phrases de dialogue à la fin, alors qu'il est cité dans le Dramatis Personae !)


Je tape sur les loyalistes, mais les renégats sont pas non plus en reste : Typhus m'a laissé au mieux de marbre, Perturabo est cool dans quelques scènes
Spoiler:
Khârn devient un bouffon au même titre qu'Angron (alors que franchement, dans le tome précédent je l'avais vraiment trouvé cool, et dans son roman éponyme aussi, là je trouve que c'est du gâchis)
Et Bronn (qu'on ne voit fort heureusement que 2 scènes) est un imbécile fini, je connais vite fait le personnage mais c'est la première fois que je lis quelque chose dans lequel il se trouve vraiment, et il m'a consterné. On dirait qu'il est incapable de réfléchir, ça m'a rendu fou.


Bon je le mentionne, même si le compter réellement en tant que point négatif serait excessif, mais Volk ? J'aurais aimé en savoir plus sur le personnage, et j'ai trouvé dommage de le voir aussi peu dans l'histoire (d'autant qu'au final j'ai même pas trouvé sa scène très crédible, ce qui m'énerve encore plus)


Mais bon, tout ça, ça va. Enfin, non, enfin bof, mais disons que si ce roman avait eu ces seules qualités et tous ces défauts, je l'aurais juste trouvé moyen. Difficilement convaincant, certes, mais je l'aurais lu rapidement, j'en aurais fait une review vite fait, et je n'aurais retenu que ce qui servira pour le reste. Mais il y a pour moi un autre défaut.


Mais il y l'intrigue de Zenobi et de sa compagnie, qui mène au fameux twist. Pour parler de l'intrigue en elle-même, c'est ce qui m'a vraiment gâché le livre. Non pas que ce soit dénué d'intérêt, non pas que ce soit particulièrement plus mal écrit que le reste. Juste, c'était chiant. Deux ou trois scènes m'ont faire avoir un tant soi peu d'intérêt pour les personnages, mais globalement :
- c'est vraiment vraiment long (on parle d'un tiers de chaque chapitre consacré à ça
Spoiler:
- les personnages sont tout juste intéressants (de quoi donner les "deux ou trois scènes non dénuées d'intérêt" citées plus haut)
En fait j'ai du mal à comprendre. Cette intrigue ne fait pas avancer l'histoire concrètement, elle ne peut qu'avoir de trop faibles rebondissements sur la suite de l'histoire, elle détaille des personnages à la personnalité certes un peu inédite pour certains mais dans vue et revue pour les autres. Je ne dis pas qu'il aurait fallu la supprimer, mais au moins la raccourcir un peu, qu'elle ne prenne pas 30% de tout ce qui se passe dans le livre.
Spoiler:

Par contre, pour le twist. Autant, sur la grande majorité des points, je suis globalement d'accord avec les critiques ci-dessus. Autant pour le twist, j'ai vraiment trouvé ça nul.
Sans spoiler, j'ai trouvé ça totalement incohérent, et RIEN dans ce qui le précède (en quand je dis ça, je commence à partir des premières pages du livre) n'est compatible avec. L'idée était pourtant bonne, et intéressante à montrer plutôt qu'à juste dire (c'est sans doute là l'intérêt de l'intrigue en question, et encore, elle demeurerait trop longue ainsi, mais là, sans indice, sans explication, et sans cohérence, c'est encore pire). En plus de ça, je ne vois pas à quoi ça sert concrètement. Genre vraiment, la révélation du twist ne peut rien changer d'un point de vue narratif (pour l'idée en elle-même, également citée juste après je crois, si, mais on s'en doute déjà, et puis fondamentalement ça ne change pas le cours de la guerre). Quand je l'ai lu, je me suis dit "ah ouais" dans ma tête, j'ai cherché les indices (je savais qu'il y avait un twist, ce qui m'a conduit à lire avec attention cette intrigue qui me saoulait pour ne pas rater tout ce qui pourrait s'y rattacher), je ne les ai pas trouvé, et j'ai continué ma lecture comme si de rien n'était
(Enfin, si, avec une sacrée déception, du coup)
Et avec spoiler:


Et pour conclure :


Ce roman m'a vraiment vraiment ennuyé jusqu'au bout. Je l'ai terminé uniquement pour passer à la suite, mais s'il avait été une conclusion ou un roman seul, jamais je ne me serais donné cette peine. Il n'y a aucun coup d'éclat, rien que quelques bonnes scènes entrecoupés par des moments trop longs, quand ne s'y ajoute pas quelque chose de mauvais.


La déception est d'autant plus cruelle que c'est le roman du SoT qui aurait du mettre les IW à l'honneur. Bah ouais, c'est quasiment leur heure de gloire. Sauf que non. Leur traitement est un échec à mon sens, et ce ne sont pas Forrix et Kroeger qui vont me faire revoir mon jugement (d'autant que dans l'ensemble, Kroeger est une vaste blague). C'est plat, ça ne sert à rien, et je trouve ça d'autant moins pardonnable que c'est ma légion favorite.


Bien sûr, je me doutais que je n'aurais pas affaire à un chef d'oeuvre, j'ai lu rapidement les critiques ici avant de le commencer, et au vu du consensus qui a l'air d'être sur le fait que c'est pour l'instant le moins bon tome du SoT, ce n'est pas non plus étonnant, mais voilà.


Je vais essayer de l'oublier (enfin, non, je vais l'oublier, vu comment il est peu marquant) et je vais souffler un peu avant de me mettre à Saturnine, histoire de commencer ce dernier sur de bonnes bases.


SCÉNARIO ET MISE EN SCÈNE : 2.0/5
STYLE ET ECRITURE : 2.5/5
INTÉRÊT FLUFFIQUE : 2.0/5
APPRÉCIATION PERSONNELLE : 1.5/5

TOTAL : 8.00/20 = PASSABLE


Dernière édition par Variel le Sam 13 Nov 2021 - 15:28, édité 1 fois


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- 19e Grande Compagnie des Iron Warriors (figurines)
- Les Demi-dieux Brisés : Chroniques de la 19e Grande Compagnie
Variel

Variel
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1192
Age : 21
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe Empty Re: Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe

Message par - Ghost of Arkio - Mer 19 Mai 2021 - 0:14

Fini (en qq jours). 

J'ai l'impression en vous lisant que la mauvaise réputation de Gav a pu faire rater certains trucs (je rejoins les remarques de Jcpatiti et Ivan) 

La cover : Rann affrontant Kroeger aux niv sup. de la Lance des étoiles avec les World Eaters de Kharn (pas visible ici). Le cadre d'assaut IF de Rann (avec barbe) a la bonne héraldique. Cette fois, Neil a fait son boulot. 
Le titre : explication tardive par Dorn lui-même :
Spoiler:


- Scénario et mise en scène = 3/5
3 histoires parallèles :
La bataille du spatioport de la porte des lions / la traque de démons intramuros par le custodes / le voyage du 64. corps de défense d'Addaba 
3 thèmes, 3 styles narratifs différents, et autant on arrive à faire les liens indirects entre la poussée renégate et les manigances du chaos extra/intra muros, autant on passe les 3/4 du livre à se demander "... mais c'est quoi cette histoire de rasta-troopers 2 mois avant la timeline principale???"
+ plusieurs incohérences gênantes dans le scénario (not, Zenobi et Keeler) 

Bataille du spatioport / le mindfck
Ca m'a pas choqué :
Spoiler:
  
Rencontre Dorn /Perturabo
Spoiler:

La traque des démons infiltrés/le Lectio
Ma partie préférée : le point de vue intramuros/civil, moins submergé de boltporn
1. son rôle dans la chute du "1er rempart"
Spoiler:
Foi = corruption ? 
Spoiler:

Le 64e régiment d'Addaba
Sympathique et original, mais trop isolé du reste de l'histoire. Seule la toute dernière partie du roman permet de comprendre son rôle, mais trop tard, et pour moi aussi le retournement final est incompréhensible : 
Spoiler:


- Style et écriture = 3,5/5
Thorpe n'a pas descriptions sans fin qu'on trouve de French à Abnett ; il respecte le fluff et les caractères de tous les persos petits et grands et pose bien le décor. Il crée des persos attachants qui ont de l'humour (Zenobi, Rann). Cependant, la bataille pour le spatioport reste confuse, enchainant des passages ultra précis (1er attaque de Rann) à d'autre sans repères (les errances de Forrix), ce qui n'est pas facilité par la dimension gargantuesque du spatioport (10/70km de haut..  Shocked ) qui me serait restée floue sans l'image du lexicanum.. 

Il reprend les éléments connus du texte original de King (La secte des porteurs de lumière, la trahison du régiment pour la prise du spatioport) 

L'ambiance IW est bien rendue, entre parano maladive, conspirations permanentes, et ténacité de bouquetin possédé Very Happy

Point négatif : 
Gav use trop du sauvetage in extremis d'un héros par un autre.. ca en devient aussi prévisible que dans un shonen  Rolling Eyes 
Spoiler:


- Intérêt fluff = 4/5
Les choses avancent définitivement ici, mais toujours peu de duels et toujours aussi frileux sur les morts de héros.. 

Rann: 
Spoiler:

Sigismund
Spoiler:

Malcador :
Spoiler:

Custodes/Amon
Spoiler:

Dorn : 
Spoiler:

Khan /WS
Spoiler:

Perturabo
Spoiler:

Forrix:
Spoiler:

Angron/Khârn
Spoiler:

Layak: 
Spoiler:

Volk: 
Spoiler:

Keeler 
Spoiler:

Lectio Divinatus
Spoiler:

Corps franc d'Addaba
Spoiler:

Fulgrim/EC libérés !
Spoiler:

Discrète entrée de Magnus/TS...
Spoiler:

- Appréciation personnelle = 3/5
Beaucoup de bagarres, mais aucun duel décisif. Un pion sort de la partie, les autres rejoignent le banc de respawn.. Les primarques renégats sont relativement absents et même si le détour sur le rôle des sectes du lectio est intéressant et important, le 1/3 sur le régiment africain semble hors trop longtemps contexte, et versant dans le cliché colonial voir raciste.  
Le job est fait = le spatioport est livré à Horus et à Abnett, prochain à affronter le schmilblick scénaristique ultime du fluff.

- "Je suis dans mon propre camp" (Perpetuels)
Spoiler:



- Note globale = MOYEN/20
- Ghost of Arkio -

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 11132

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe Empty Re: Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe

Message par Variel Jeu 20 Mai 2021 - 8:37

+1 pour ta critique !

J'ai peut-être été un peu de mauvaise foi dans la mienne, et la tienne m'a ouvert les yeux sur plusieurs moments un peu wtf du livre. Toutefois, je suis content que tu sois du même avis que moi concernant le 64e d'Addaba, c'est vraiment quelque chose qui m'a gâché le livre du fait que cette intrigue en prenne un tiers et que le dénouement incohérent donne l'impression de d'être embêté à lire pour rien.

Je suis d'accord avec toi sur l'esprit IW bien retranscrit dans ce livre, je ne l'avais pas mentionné parce que c'est vrai que c'est ta critique associée au recul que j'ai depuis pris sur le livre qui m'a ouvert les yeux dessus.

Je ne pense pas que ça me permettrait de lui mettre la moyenne, il reste beaucoup trop de choses que je n'ai pas aimé, mais grâce à ta critique je pourrais le revoir légèrement à la hausse quand même...


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- 19e Grande Compagnie des Iron Warriors (figurines)
- Les Demi-dieux Brisés : Chroniques de la 19e Grande Compagnie
Variel

Variel
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1192
Age : 21
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe Empty Re: Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe

Message par Ivan le Fou Jeu 20 Mai 2021 - 11:56

Variel a écrit:

Par contre, pour le twist. Autant, sur la grande majorité des points, je suis globalement d'accord avec les critiques ci-dessus. Autant pour le twist, j'ai vraiment trouvé ça nul.
Sans spoiler, j'ai trouvé ça totalement incohérent, et RIEN dans ce qui le précède (en quand je dis ça, je commence à partir des premières pages du livre) n'est compatible avec. L'idée était pourtant bonne, et intéressante à montrer plutôt qu'à juste dire (c'est sans doute là l'intérêt de l'intrigue en question, et encore, elle demeurerait trop longue ainsi, mais là, sans indice, sans explication, et sans cohérence, c'est encore pire). En plus de ça, je ne vois pas à quoi ça sert concrètement. Genre vraiment, la révélation du twist ne peut rien changer d'un point de vue narratif (pour l'idée en elle-même, également citée juste après je crois, si, mais on s'en doute déjà, et puis fondamentalement ça ne change pas le cours de la guerre). Quand je l'ai lu, je me suis dit "ah ouais" dans ma tête, j'ai cherché les indices (je savais qu'il y avait un twist, ce qui m'a conduit à lire avec attention cette intrigue qui me saoulait pour ne pas rater tout ce qui pourrait s'y rattacher), je ne les ai pas trouvé, et j'ai continué ma lecture comme si de rien n'était
(Enfin, si, avec une sacrée déception, du coup)
Et avec spoiler:

Je suis, et ne suis pas d'accord. :p

Pas d'accord:

Spoiler:


Mais sinon je suis d'accord sur le fait que, en elle même, la nouvelle aurait pu, ou aurait mieux fait, d'être un stand-alone.


Au final, le 64ème d'Addaba a subit le même sort qui maints autres régiments, voir mondes.


Your authority is not recognized in Fort Kickass.
Follow me on flickr.
Ivan le Fou

Ivan le Fou
Space Marine
Space Marine

Messages : 358
Age : 37
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe Empty Re: Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe

Message par - Ghost of Arkio - Mar 25 Mai 2021 - 8:49

Ivan le Fou a écrit:
Pas d'accord:

Spoiler:


Mais sinon je suis d'accord sur le fait que, en elle même, la nouvelle aurait pu, ou aurait mieux fait, d'être un stand-alone.


Au final, le 64ème d'Addaba a subit le même sort qui maints autres régiments, voir mondes.

Oui, ca reste intéressant toujours les différentes approches des régiments/peuples de Terra et leur perception de la guerre.

Mais là, tu fais justement ce que l'auteur n'a pas fait: la cohérence que tu reconstruis n'est pas visible voir contredite dans la narration, ce qui arrive souvent chez les fans de fluff qui alternent avec les codex plein de trous choisis utilisant la puissance de la suggestion et qui ont rempli la communauté de théories légendaires pendant +20ans. Le problème n'est pas le plot twist en lui-même mais les absences ou les contradictions du récit.

Haley et l'oubli (oublié!) de Dorn sur Vulkan dans son tome, même rattrapé par Abnett dans Saturnine = bullshit
Abnett himself dans son Saturnine multiplie les boulettes mais le taux de pardon dépendra toujours de la réputation de l'auteur et de la qualité du reste de son texte. Abnett et Graham le font oublier par une qualité d'écriture que Gav n'a pas (suffisamment).

Spoiler:

Variel a écrit:+1 pour ta critique !

J'ai peut-être été un peu de mauvaise foi dans la mienne, et la tienne m'a ouvert les yeux sur plusieurs moments un peu wtf du livre. Toutefois, je suis content que tu sois du même avis que moi concernant le 64e d'Addaba, c'est vraiment quelque chose qui m'a gâché le livre du fait que cette intrigue en prenne un tiers et que le dénouement incohérent donne l'impression de d'être embêté à lire pour rien.

Je suis d'accord avec toi sur l'esprit IW bien retranscrit dans ce livre, je ne l'avais pas mentionné parce que c'est vrai que c'est ta critique associée au recul que j'ai depuis pris sur le livre qui m'a ouvert les yeux dessus.

Je ne pense pas que ça me permettrait de lui mettre la moyenne, il reste beaucoup trop de choses que je n'ai pas aimé, mais grâce à ta critique je pourrais le revoir légèrement à la hausse quand même...

Je ne voudrais pas juger!
Le but de tout ca reste quand-même d'aimer ou pas sa lecture, et ca restera toujours la faute à l'auteur si ca marche pas Wink

P.e. d'avoir beaucoup écrit sur le lexicanum me force toujours à me focaliser sur l'apport fluff des auteurs à la trame plus que sur l'écriture, en restant conscient qu'ils peuvent se contredirent entre eux, ce qui arrive malheureusement souvent même pour le siège de Terra!
- Ghost of Arkio -

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 11132

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe Empty Re: Le Siège de Terra : Le Premier Rempart de Gav Thorpe

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum